logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Quelle voie avec du boulot en pharmacie

Aller en bas • 135 réponses • 7 pages • 1 2 3 4 5 6 7
lolopop13
Jeune Bizut

Messages : 3
Enregistré : 30/08/2015
Posté le 01/09/2015 à 15:07 notnew
Mdr c'est énorme quand même on dirait que tu lis que ce que tu as envie, j'ai dit que l'argent était ma source de motivation principale ? N'est il pas normal qu'en se motivant à faire de longues études on s'attend derrière a une rémunération nous permettant de nous combler sur le point professionnelle comme en dehors du travail ?Est ce que j'ai généralisé sur les CMU et les AME ? non . Je trouve ça normal que les gens dans le besoin l'aient le problème c'est que je travaille sur Marseille et je peux te dire qu'il y'a au moins 35 - 40 % des gens qui viennent alors qu'ils gagnent plus que toi et moi réunie que l'inverse donc c'est sur que si tu travaille dans un petit village tu ne verras peut être pas la même chose. Je suis à l'écoute du patient et non des escroqueries qu'ils veulent faire à la sécu avec beaucoup d'ordonnances de complaisances dont les médicaments sont ramenés hors de France pour un autre personne. Je paye bien des impots donc j'ai une liberté d'expression la dessus merci) Bref parenthèse refermée c'est beau de déformer les discours des gens j'ai qu'une envie c'est travailler je tourne en moyenne a 50 heures par semaine donc ne dis pas de choses comme ça merci seulement je dis que le métier est plus difficile qu'avant et c'est sur si tu compares à la moyenne des français : dans mon cas j'ai fait 7 ans d'étude tu peux pas comparer ça avec quelqu'un qui n'a pas le bac ou quoi que ce soit même si certains s'en sortent très bien.. Enfin bref j'aurai jamais du poster sur ce forum parce que ce n'est pas moi qui suit aigrie je suis réaliste et apparement sa ne plait pas a beaucoup de personnes .. N'est il pas possible de faire de longues études , vouloir travailler, aimer sa profession et gagner un salaire qui te permet d'avoir un train de vie comfortable (Acheter une maison ..etc)?? En écoutant les réponses apparement pas.
Bref A+
_____
lolo


Top
Escargot14
Jeune Carabin

Messages : 22
Enregistré : 28/08/2014
Posté le 01/09/2015 à 15:26 notnew
- Et donc aimer sa profession c'est vouloir partir en dentaire pour gagner plus d'argent?
- Que l'argent est ta source de motivation principale? Oui c'est ce que l'on comprend en te lisant. Tu ne voulais pas aller en dentaire ou faire bio pour l'argent, justement?
- CMU et AME c'est hors-sujet comme dit ci-avant.
- je comparais aux professions ayant autant d'études. Il suffit de lire mon poste précédent en entier mais visiblement c'était compliqué. Considérer que parce qu'on a son petit diplôme d'officinal (bac +6, avec maintenant un concours PACES devenu facile à avoir) on mérite 5000 euros/ mois c'est juste risible. Si tu considères qu'en gagnant moins on ne peut pas avoir une vie confortable tu te mets le doigt dans l’œil jusqu'au coude. Tu serais pas une amie de "si à 50 ans t'as pas une rollex, t'as raté ta vie"?
- ne jamais se remettre en question ne permet pas d'avancer. Bon vent ailleurs.
Top
Ergotamine
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 59
Enregistré : 07/01/2012
Posté le 01/09/2015 à 15:43 notnew
Être épanoui dans ce que l'on fait >>>> Salaire.

Avant de penser salaire, faites quelque chose qui vous plait c'est déjà bien assez compliqué a trouver pour certains smilies

Or tu n'as pas l'air d'être si épanouie dans ce que tu fais je cite "je dois avouer que je regrette vraiment mon choix de l'officine".
Et navré de te le dire mais oui tu parles beaucoup des salaires en comparant les rémunérations des différentes branches de la pharmacie.
Top
turbineur
Doyen

Messages : 585
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 06/09/2015 à 16:54 notnew
@Lolopop13 et Martinot,

4000€ net en salaire de départ pour un jeune dentiste, c'est quasiment impossible, donc c'est archi-faux !!!

Pour arriver à une telle rémunération, il faut dégager au moins 600€ de chiffre d'affaire par jour de travail, ce qui demande une certaines expérience et des patients solvables.

Au final faire la passerelle dentaire pour l'argent, se retaper 4 ans d'études, et revenir sur le marché du travail en touchant le même salaire qu'un pharmacien adjoint, vous risquez d'être déçu si vous faites ça pour l'argent !
Top
Farmacista
Chef des sévices

Messages : 438
Enregistré : 09/03/2013
Posté le 08/09/2015 à 20:49 notnew
Je ne sais pas comment tu gères ta boutique turbineur mais tes chiffres sont en dessous par rapport à ceux qui ce dit et ce qui s'entend

En tout cas je vais pas gober tes sornettes, me faire croire qu'un jeune dentiste touche pareil qu'un pharmacien adjoint je trouve ça risible
_____
Anciennement l'apôtre Farmacien
Top
Baka
Doyen

Messages : 642
Enregistré : 26/10/2006
Posté le 08/09/2015 à 23:20 notnew
Si c'est du salariat 4K € /net ça me paraît beaucoup, dans un centre dentaire mutualiste ça tourne autour de 3K net.
En libéral c'est une autre histoire mais faut voir les charges qui sont intrinsèquement liées ( cotisations urssaf, remboursement du cabinet ou prix de location, prix de la patientèle , secrétaire à payer etc... ) , et puis y'a quand même pas mal de concurrence avec les pays de l'Est, y'a beaucoup de moins marge à se faire en conséquence.
Sans compter que toutes les mutuelles ont quasiment leur dentiste attitré et que les soins dentaires de " confort " ne sont plus remboursés par la sécu
En médecine les postes de PH c'est devenu une denrée rare, maintenant y'a surtout des postes d'assistant hospitalier payés 2K € net avec quelques primes en guise de consolation.
_____
"A modest man, but then he has so much to be modest about"
Top
lena30
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 314
Enregistré : 02/04/2010
Posté le 09/09/2015 à 07:54 notnew
mais comment se fait-il que chaque année le CNG publie une liste de postes vacants de PH pour les médecins dans des villes qui sont parfois des villes moyennes (avec toutes les infrastuctures) et pas forcément des déserts médicaux ?
Top
Farmacista
Chef des sévices

Messages : 438
Enregistré : 09/03/2013
Posté le 09/09/2015 à 08:25 notnew
Non mais les gars ils sont forts, ils veulent nous faire pleurer sur la situation des médecins et des dentistes

Pour finir ce débat stérile, une donnée chiffrée simple à assimiler. Un pharmacien adjoint touche dans les 18e net de l'heure. Vous pensez vraiment que les autres professionnels de santés ont le même taux horaire ?
_____
Anciennement l'apôtre Farmacien
Top
Dai
Ministre de la Santé

Messages : 1371
Enregistré : 11/09/2007
Posté le 09/09/2015 à 12:12 notnew
Soit 2700€ net pour un 35h/sem.
Le PH pharmacien qui touche 3500€/net, il tourne plutôt à 40-45h, soit entre 18 et 20€ de l'heure au début. Mais comme tu semble penser qu'un nombre d'années d'études justifie un salaire, ils ont fait 9ans au lieu de 6, donc rien de choquant.
C'est plus dur de calculer pour des libéraux, mais honnêtement je pense qu'on retombe dans les mêmes clous, oui (et puis là encore, si on suit ta logique, les medGé ont fait 9ans...).

Par contre si tu compares aux +/- 12€/h de l'assistant spécialiste, c'est une autre histoire... smilies
Top
Farmacista
Chef des sévices

Messages : 438
Enregistré : 09/03/2013
Posté le 09/09/2015 à 12:44 notnew
Non mais abuse pas avec ton 2700e, je pars du principe de 4 semaines de 35h donc 18x35x4=2520
Ça en devient risible de jouer sur les calculs pour tenter de me faire croire qu'on est dans une bonne situation
Les salaires tournent entre 2000 et 2500e net
Un médecin gé se fait au grand minimum 25e de l'heure net et c'est l'estimation basse
Et oui un médecin gé fait 3 ans d'études en plus, enfin 3 ans d'internat en plus ou il est payé et a des congé.

Les assistants spécialistes oui c'est une grosse arnaque, maintenant si tu regardes par le bas, les situations n'évolueront jamais. Je dois me sentir satisfait de toucher tant parce qu'un confrère à l’hôpital touche tant ?
_____
Anciennement l'apôtre Farmacien
Top
Ergotamine
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 59
Enregistré : 07/01/2012
Posté le 09/09/2015 à 13:23 notnew
"Quelle voie avec du boulot en pharmacie"

Je trouve que le sujet à beaucoup dévié.
Top
Ice
Nain-terne

Messages : 90
Enregistré : 27/07/2012
Posté le 10/09/2015 à 07:44 notnew
Aller pour mettre un peu de piquant dans l'affaire et confirmer ce que je pensais depuis le début:

j'ai commencé mon stage en indus de 5A et le directeur de site qui me sort: "Mais de toute façon ne t'inquiète pas, en industrie du boulot pour les pharmaciens il y en a sans problème"


Faites des stages, travaillez, bougez, allez voir ailleurs, acquérez de l'expérience et ça ira! Bien entendu.


Bon retour à vos petites guéguéres

(Hier, discussion avec un pote en dentaire, 5A aussi. Un dentiste lui a dit: "bon maintenant on gagne moins qu'avant mais t'inquiète, entre 4000 et 6000€ au début")

Sur ce smilies

julien
Top
lena30
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 314
Enregistré : 02/04/2010
Posté le 10/09/2015 à 08:54 puis édité 3 fois notnew
En industrie il y en a sans problème en AQ et libération++++ (mais francement la libération t'as envie de te tirer une balle si tu fais ça plusieurs années smilies )

Il y en a du boulot mais avec des contrats pourris en consultings....(tu change de boite tous les 6 mois)
mais faut pas réver au CDI dans les vrais grosses boites pharmas....

Moi aussi je suis en stage indus et j'ai pas le même retour que toi des JEUNES (j'insiste bien sur jeune car les "vieux" de 50 ans ont eu des supers carrière et un CDI direct après pharma même sans M2 , sans double diplome et même certains n'étaient pas thésés !)

Sur tous les stagiaires et apprentis qui ont fini cette année dans mon entreprise , zéro embauche (mais ça reprend des apprentis à la pelle pour l'année d'après vu que ça coute ZERO)..... les pistes réelles qu'ils ont ce sont des boites de consultings et d'intérim (là par contre ya du choix donc pas de chomage en vue , ils ont au moins ces contrats là dés la fin du stage ou apprentissage smiliessmilies.....


Donc oui ya du boulot en prod et AQ, surtout avec les bons stages dans le milieu aseptiques et le double diplome de pharma ingé mais c'est la guerre pour les vrais bons postes....
Ne pas céder au pessimisme pour l'industrie mais pas non plus à l'optimisme béat ! (au pire il nous reste la belgique, l'allemagne et la suisse : on peut s'expatrier contrairement aux hospitaliers et dans une moindre mesure les officinaux)

L'industrie ne va pas absorber l'explosion des effectifs des promos industrie
Top
Farmacista
Chef des sévices

Messages : 438
Enregistré : 09/03/2013
Posté le 10/09/2015 à 11:29 notnew
Non mais quand tu parles avec certains pharmaciens de la quarantaine, pour certains ils sont totalement déconnectés

En fait c'est même toute leur génération qui est déconnectée. Ils étaient dans une époque fast ou les opportunités étaient bien plus nombreuses. Aujourd'hui dans énormément de secteur il y a une très grosse concurrence pour n'importe quel poste
_____
Anciennement l'apôtre Farmacien
Top
edelvail
Nain-terne

Messages : 95
Enregistré : 09/09/2012
Posté le 10/09/2015 à 12:54 notnew
je suis diplômée d'HEC et des Mines de Paris et je travaille dans une grande boîte du CAC pour 2300 €/mois avec environ 40h de travail/semaine

Il s'agit ici d'un choix de vie; mais il existe des opportunités bien plus rémunératrices. Surtout concernant l'augmentation de salaire qui est souvent très conséquente après quelques années.

Le principal problème pointé dans ce topic est justement l'absence d'évolution possible pour le salarié officinal
Top
Farmacista
Chef des sévices

Messages : 438
Enregistré : 09/03/2013
Posté le 10/09/2015 à 14:14 notnew
Personnellement je pense partir faire médecine car je suis en contact quotidien avec des médecins et les sciences médicales, ça me passionne et j'ai toujours aimé aider les gens, tant pis pour les finances, l'ascenseur social n'aura pas été pour moi et j'ai déjà eu l'habitude de me serrer la ceinture étant étudiante et ça ne me dérangeait pas au final. Ne pas m'épanouir dans mon travail si.

Ne t'inquiètes pas pour l'ascenseur social, médecine est un formidable ascenseur social. Tu peux être issu d'un milieu modeste, si tu finis médecin tu inverses la tendance. Les médecins gagnent bien leur vie
_____
Anciennement l'apôtre Farmacien
Top
Ice
Nain-terne

Messages : 90
Enregistré : 27/07/2012
Posté le 10/09/2015 à 21:07 notnew
Moi aussi je suis en stage indus et j'ai pas le même retour que toi des JEUNES


Surement oui.
D'ailleurs, la responsable projet est une jeune pharmacienne de seulement quelques années mon ainée, comme quoi....dur dur de trouver du boulot! smilies


julien
Top
pharmacastor
Nain-terne

Messages : 142
Enregistré : 16/09/2012
Posté le 10/09/2015 à 21:28 notnew

D'ailleurs, la responsable projet est une jeune pharmacienne de seulement quelques années mon ainée, comme quoi....dur dur de trouver du boulot! smilies
image


(ah zut on est pas vendredi image )
Top
linao
Jeune Bizute

Messages : 4
Enregistré : 12/09/2015
Posté le 14/09/2015 à 19:43 notnew
Je n'ai pas trop l'habitude de ce type de forums, mais je tiens quand même à vous faire partager mon histoire (on ne sait jamais, ça pourrait intéresser un visiteur perdu)
Je sors de 2 années de Paces. J'étais bonne élève au lycée et je voulais faire médecine (QUE médecine héhé)
Ma première PACES s'est assez bien passée, mais j'ai échoué à quelques places. Lors de ma deuxième PACES j'ai eu droit à des problèmes de santé pendant les partiels de janvier -> résultats: classement bien pire que l'année précédente. Finalement, médecine c'était fini pour moi.
Il me restait pharmacie ou réorientation.
Je ne cache pas qu'en tant que primant je dénigrais la pharmacie, mais après toutes ces épreuves, en carré, je me suis quand même décidé à m'y intéresser (ça aurait quand même été bête de ne pas creuser un peu)... et j'avoue que j'y ai trouvé beaucoup d'intérêt (je précise que je ne voulais absolument pas faire partie de ces gens qui prennent pharma par défaut et qui en restent aigris toute leur vie)
Le domaine de compétence me plaisait (peut-être un peu moins la chimie et la botanique...) mais j'ai bien sûr commencé à m'interroger sur les débouchés et surtout sur la situation des pharmaciens sur le marché de l'emploi. Et je suis tombée sur ce forum....et patatra
J'ai lu des messages de pharmaciens motivés, et d'autres un peu moins....convaincants, vraiment moins convaincants.
Globalement j'ai appris que:
- l'officine se casse un peu la gueule, la tendance est à la mort des petites officines, au regroupement, donc au salariat plus nbrx, donc aux salaires bien plus bas (sans compté sur la pression des grandes surfaces)
- La bio apparemment c'est du pareil au même (adieu pharmaciens planqués en labo avec une Rolex au poignets, bien qu'appuyer sur des touches d'ordi toute le journée ne me dise pas grand chose) Regroupement des labo, fermeture des petits, tendances au salariat et à la réduction de postes
- En pharma hospitalière, bien trop d'internes par rapport au nbre de postes de PH disponibles + suppression de poste en ces tant de restrictions budgétaires hospitalières (un malheur n'arrive jms seul)
- En indus bah.....bah tout le monde va en indus, mais y a pas de place pour tout le monde. Si nos ainés ont réussi à trouver un poste qui leur convenait, il semble qu'actuellement la donne ne soit plus la même (cdd à répétition à ce que je peux lire, et ce même après MSc signé HEC ou ESSEC)
Bon ba face à tout ça, moi, du haut de mes 20 ans et sans famille dans le milieu, j'étais perdue.
J'ai écouté une voix (celle de la raison ??? ou alors une totalement déraisonnable?) et j'ai décider de me réorienter et de laisser ma place à un PACES inconscient du danger.
La voie dans laquelle je m'engage actuellement ne m'enthousiasme pas vraiment (et bien sûr le fait d'avoir autant flipper sur les débouchés en pharma me laisse sceptique sur toute les autres filières)
Je ne sais pas si j'ai eu tord ou raison, l'avenir me le dira, mais j'avoue que pour l'instant je suis perdue et sujet au doute/regret
Malgré toutes mes recherches je n'ai pas pu juger objectivement la filière (influencée par les dires d'une minorité aigrie mais très bruyante et active sur les forums ???)
En tout cas, sachez que vous influencez des vies par de simples commentaires. Il existe sans doute des dizaines de petits PACES comme moi qui se sont posés les même questions et qui sont toujours dans l'indécision.
Alors on me dira qu'il faut être grand et qu'à 20 on doit avant tout choisir quelque chose qui nous plait, sauf que si derrière l'avenir s'annonce pas radieux du tout..... autant candidater à THE VOICE
voilà, c'était un peu long mais je tenais à vous dire tout ça (et si vous avez tout lu et bien je vous salut )
Top
Ergotamine
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 59
Enregistré : 07/01/2012
Posté le 14/09/2015 à 20:04 notnew
Si tu n'as retenu que ça

Globalement j'ai appris que:
- l'officine se casse un peu la gueule, la tendance est à la mort des petites officines, au regroupement, donc au salariat plus nbrx, donc aux salaires bien plus bas (sans compté sur la pression des grandes surfaces)
- La bio apparemment c'est du pareil au même (adieu pharmaciens planqués en labo avec une Rolex au poignets, bien qu'appuyer sur des touches d'ordi toute le journée ne me dise pas grand chose) Regroupement des labo, fermeture des petits, tendances au salariat et à la réduction de postes
- En pharma hospitalière, bien trop d'internes par rapport au nbre de postes de PH disponibles + suppression de poste en ces tant de restrictions budgétaires hospitalières (un malheur n'arrive jms seul)
- En indus bah.....bah tout le monde va en indus, mais y a pas de place pour tout le monde. Si nos ainés ont réussi à trouver un poste qui leur convenait, il semble qu'actuellement la donne ne soit plus la même (cdd à répétition à ce que je peux lire, et ce même après MSc signé HEC ou ESSEC)

C'est parce que tu n'as retenu que la moitié des choses (ou lu que ce que tu veux). Il existe des messages positifs dans ce sujet, alors oui l'être humain n'a tendance à retenir que ce qui est négatif mais honnêtement, te laisse pas influencer comme ça. C'est dommage. Comme l'on dit d'autres avant moi, si tu te sors les doigts il y aura toujours moyen de trouver. C'est pas comme si la France, voir le monde, n'avait plus besoin des pharmaciens, les départs en retraite sont toujours là, les nouvelles fonctions cherchent à être valorisées et valoriser le métier. Donc c'est pas en s’apitoyant que tu vas y arriver, mais d'autres y arriveront à ta place, et là tu pourras avoir des regrets.
Il faut se battre, sinon tu n'auras rien, quelque soit le métier que tu choisis, ça s'appelle faire ses preuves.

Navré pour la sécheresse du message, mais ça m'embête que tu mettes ton orientation en péril à cause de messages vus sur un forum, ça n'a aucun sens. Si c'est vraiment ce que tu veux faire, fait le, bas toi et sors toi les doigts et fait tes preuves, bref défonce toi pour ce que tu aimes. Tu verras comment tu t'en sortiras.
Top
Aller en haut • 135 réponses • 7 pages • 1 2 3 4 5 6 7
livreslivrescontactspublicationstwitter