logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Quelle voie avec du boulot en pharmacie

Aller en bas • 135 réponses • 7 pages • 1 2 3 4 5 6 7
Farmacista
Chef des sévices

Messages : 438
Enregistré : 09/03/2013
Posté le 14/09/2015 à 20:29 notnew
Globalement j'ai appris que:
- l'officine se casse un peu la gueule, la tendance est à la mort des petites officines, au regroupement, donc au salariat plus nbrx, donc aux salaires bien plus bas (sans compté sur la pression des grandes surfaces)
- La bio apparemment c'est du pareil au même (adieu pharmaciens planqués en labo avec une Rolex au poignets, bien qu'appuyer sur des touches d'ordi toute le journée ne me dise pas grand chose) Regroupement des labo, fermeture des petits, tendances au salariat et à la réduction de postes
- En pharma hospitalière, bien trop d'internes par rapport au nbre de postes de PH disponibles + suppression de poste en ces tant de restrictions budgétaires hospitalières (un malheur n'arrive jms seul)
- En indus bah.....bah tout le monde va en indus, mais y a pas de place pour tout le monde. Si nos ainés ont réussi à trouver un poste qui leur convenait, il semble qu'actuellement la donne ne soit plus la même (cdd à répétition à ce que je peux lire, et ce même après MSc signé HEC ou ESSEC)

Très bon résumé de la situation, plein de clairvoyance et de lucidité. Très loin des discours des endormis qui veulent te faire croire que tout roule encore. Le navire coule mais certains ne le voient pas ou n'osent pas se l'admettre.

En quoi t'es tu réorienté si ce n'est pas indiscret ?
_____
Anciennement l'apôtre Farmacien
Top
Blattie
Désagrégée de médecine

Messages : 282
Enregistré : 11/01/2009
Posté le 14/09/2015 à 21:16 puis édité 2 fois notnew
Je n'ai pas trop l'habitude de ce type de forums, mais je tiens quand même à vous faire partager mon histoire (on ne sait jamais, ça pourrait intéresser un visiteur perdu)
Je sors de 2 années de Paces. J'étais bonne élève au lycée et je voulais faire médecine (QUE médecine héhé)
Ma première PACES s'est assez bien passée, mais j'ai échoué à quelques places. Lors de ma deuxième PACES j'ai eu droit à des problèmes de santé pendant les partiels de janvier -> résultats: classement bien pire que l'année précédente. Finalement, médecine c'était fini pour moi.
Il me restait pharmacie ou réorientation.
Je ne cache pas qu'en tant que primant je dénigrais la pharmacie, mais après toutes ces épreuves, en carré, je me suis quand même décidé à m'y intéresser (ça aurait quand même été bête de ne pas creuser un peu)... et j'avoue que j'y ai trouvé beaucoup d'intérêt (je précise que je ne voulais absolument pas faire partie de ces gens qui prennent pharma par défaut et qui en restent aigris toute leur vie)
Le domaine de compétence me plaisait (peut-être un peu moins la chimie et la botanique...) mais j'ai bien sûr commencé à m'interroger sur les débouchés et surtout sur la situation des pharmaciens sur le marché de l'emploi. Et je suis tombée sur ce forum....et patatra
J'ai lu des messages de pharmaciens motivés, et d'autres un peu moins....convaincants, vraiment moins convaincants.
Globalement j'ai appris que:
- l'officine se casse un peu la gueule, la tendance est à la mort des petites officines, au regroupement, donc au salariat plus nbrx, donc aux salaires bien plus bas (sans compté sur la pression des grandes surfaces)
- La bio apparemment c'est du pareil au même (adieu pharmaciens planqués en labo avec une Rolex au poignets, bien qu'appuyer sur des touches d'ordi toute le journée ne me dise pas grand chose) Regroupement des labo, fermeture des petits, tendances au salariat et à la réduction de postes
- En pharma hospitalière, bien trop d'internes par rapport au nbre de postes de PH disponibles + suppression de poste en ces tant de restrictions budgétaires hospitalières (un malheur n'arrive jms seul)
- En indus bah.....bah tout le monde va en indus, mais y a pas de place pour tout le monde. Si nos ainés ont réussi à trouver un poste qui leur convenait, il semble qu'actuellement la donne ne soit plus la même (cdd à répétition à ce que je peux lire, et ce même après MSc signé HEC ou ESSEC)
Bon ba face à tout ça, moi, du haut de mes 20 ans et sans famille dans le milieu, j'étais perdue.
J'ai écouté une voix (celle de la raison ??? ou alors une totalement déraisonnable?) et j'ai décider de me réorienter et de laisser ma place à un PACES inconscient du danger.
La voie dans laquelle je m'engage actuellement ne m'enthousiasme pas vraiment (et bien sûr le fait d'avoir autant flipper sur les débouchés en pharma me laisse sceptique sur toute les autres filières)
Je ne sais pas si j'ai eu tord ou raison, l'avenir me le dira, mais j'avoue que pour l'instant je suis perdue et sujet au doute/regret
Malgré toutes mes recherches je n'ai pas pu juger objectivement la filière (influencée par les dires d'une minorité aigrie mais très bruyante et active sur les forums ???)
En tout cas, sachez que vous influencez des vies par de simples commentaires. Il existe sans doute des dizaines de petits PACES comme moi qui se sont posés les même questions et qui sont toujours dans l'indécision.
Alors on me dira qu'il faut être grand et qu'à 20 on doit avant tout choisir quelque chose qui nous plait, sauf que si derrière l'avenir s'annonce pas radieux du tout..... autant candidater à THE VOICE
voilà, c'était un peu long mais je tenais à vous dire tout ça (et si vous avez tout lu et bien je vous salut )

Salut,

C'est bien dommage parce que c'est une vision très éloignée de la réalité (en tout cas, de celle que je connais). Tu sais, si tu vas sur un sujet qui s'appelle "quelle voie avec du boulot en pharmacie", tu peux te douter que tu vas trouver nombre de mécontents qui font beaucoup de bruit.

Perso, je suis interne en biologie en fin de cursus, et je ne connais aucun biologiste au chômage. Oui, il y a des regroupements, mais dans la plupart des groupes l'accession au capital est possible, et il faut aussi se dire que ça favorise les postes plus spécialisés sur les plateaux techniques. J'ai même l'impression qu'il y a pas mal de postes non pourvus.

Ensuite pour l'officine et l'industrie, tous les gens que je connais ont trouvé du taf sans galérer, ni avoir à s'exiler dans la Creuse.

Pour PH c'est vrai qu'il y a moins (il semblerait) de postes que d'internes, mais la réorientation vers l'officine ou l'indus est tout à fait possible !

C'est dommage de se fier aux témoignages des aigris de ce forum, qui sont encore étudiants et n'ont aucune idée de la réalité du marché de l'emploi, et ne font que répéter le même discours encore et encore, et sont très bruyants comme tu l'as souligné ... Ca doit être épuisant d'ailleurs smilies
Top
Farmacista
Chef des sévices

Messages : 438
Enregistré : 09/03/2013
Posté le 15/09/2015 à 00:36 puis édité 2 fois notnew
Blattie, tu es conscient que tous tes syndicats pleurent à chaudes larmes concernant leur situation ?
Je cite François Blanchecotte Président du Syndicat des Biologistes qui a écrit en 2013

"Madame la Ministre,

La biologie médicale française va mal. Ce n’est malheureusement pas une figure de style pour attirer votre attention. Si aujourd’hui nous vous interpellons, c’est qu’il y a urgence : pour la pérennité de notre secteur et celle des emplois qu’il génère. Mais aussi pour la pérennité de l’offre de biologie médicale dans les territoires."

Quand bien même le secteur de la biologie médicale se porterait mieux (c'est tout ce que je vous souhaite) les biologistes médicales ne représentent que 5% des pharmaciens (170/3090)

Concernant tes connaissances, de quelles promotions sont ils ? Promo d'il y a 6-7 ans ? La situation n'était pas aussi pire qu'aujou'd'hui. Entre temps il y a eu une augmentation du NC avec 3090 places par an + énormement de fermetures d'officines

Qui dit fermetures d'officines dit :
- De nouveaux employés sur le marché du travail
- Des lieux potentiels de travails en moins

L'ordre a drastiquement augmenté le NC pour palier une hypothétique pénurie. Avaient ils pris en compte le nombre de pharmacies qui diminue drastiquement.
Ou peut être que tout celà est clairement calculé. Encore plus d'employés, salaires à la baisse et augmentation du nombre d'acheteurs.
_____
Anciennement l'apôtre Farmacien
Top
linao
Jeune Bizute

Messages : 4
Enregistré : 12/09/2015
Posté le 15/09/2015 à 01:39 notnew
Vous voyez que le débat continue: sur trois commentaires, il y en a déjà un de négatif
Je pense que sur les forums de chaque profession on trouvera des gens malheureux (et ce sont souvent eux qui crient le plus fort)
Mais lorsqu'on se trouve en situation de réorientation (rapide voire très rapide) on cherche désespérément le plus d'avis possible car on n'avait justement pas eu le temps de se faire un avis objectif par nous même (et puis si on n'avait pas du tout envisagé cette filière, on ne la connait pas le moins du monde)
Donc on va voir sur des forums. On y trouve de très belles choses, ainsi que de très belles horreurs. Alors ça sème le doute.
On va parler à des vieux titulaires qui semblent ravi de nous faire partager leur métier partir en retraite
Et puis on croise un médecin qui nous dit qu'il a entendu dire que le frère de la fille du beau-père du cousin du médecin d'à coté a entendu dire que la pharmacie en ce moment c'était pas la fête.
Je pense que quelqu'un qui a la vocation, ou qui, du moins partait en paces pour pharma, ne sera pas affecté par ce type de propos. Mais en ce qui concerne le petit paces perdu, c'est autre chose.
Mais après si on creuse un peu autour on se rend compte aussi que tout le monde se plaint: on trouve des médecins qui arrête en D1, D2 ou même plus tard car ils n'en peuvent tout simplement plus, les dentistes se plaignent des charges et du mal de dos, les sages femmes et infirmières sont mal considérées et exploitées, les vétos peinent à mettre suffisamment de côté pour acheter un cabinet, et ça continue dans d'autres domaines je vous rassure: les ingés informaticiens crient contre la course au jeunisme dans cette industrie, les ingés en prod hurlent contre les délocalisation, les marketeux ne trouvent quasi plus de boulot, les financiers sont obligés de rester en région parisienne, les chimistes et chercheurs s'expatrient, les coiffeurs sont trop nombreux et se font donc bcp de concurrence, les épiciers ferment à cause de Leclerc, les journalistes restent pigistes jusqu'à 50 ans, les masters de droit finissent au secrétariat ....
Mais bon, il parait que c'est un sport national de se plaindre.
Je pense que tout n'est pas noir, mais je regrette que le contexte économique nous mette autant de pression sur les épaules. Nos parents, eux, espéraient juste faire un métier qui leur plaisait.
En tout cas, je ne sais pas si Farmacien est le messie qui empêchera toute une génération de faire la même erreur que lui, ou si c'est juste un pessimiste à tendance dépressive de plus dans ce monde, je ne suis pas Madame Irma, mais toute cette réflexion est quand même préoccupante
Bonne nuit smilies
Top
Farmacista
Chef des sévices

Messages : 438
Enregistré : 09/03/2013
Posté le 15/09/2015 à 02:10 notnew

En tout cas, je ne sais pas si Farmacien est le messie qui empêchera toute une génération de faire la même erreur que lui, ou si c'est juste un pessimiste à tendance dépressive de plus dans ce monde, je ne suis pas Madame Irma, mais toute cette réflexion est quand même préoccupante
Bonne nuit smilies

smiliessmiliessmiliessmilies
_____
Anciennement l'apôtre Farmacien
Top
Ice
Nain-terne

Messages : 90
Enregistré : 27/07/2012
Posté le 15/09/2015 à 07:39 notnew
Au final, une solution qui semble être l'avenir pour ceux qui persistent à croire en la pharmacie:
que les "faibles" lisent et écoutent Farmacien à longueur de journée, qu'ils soient démotivés (ils l'étaient déjà, mais se cherchaient uniquement un prétexte de plus à se lamenter), qu'ils se réorientent....
Et ça fera moins concurrence pour nous et plus encore de travail!

C'est pas beau la vie!? smilies

julien
Top
Czéroça
Désagrégé de médecine

Messages : 247
Enregistré : 08/09/2009
Posté le 15/09/2015 à 10:11 notnew

- En pharma hospitalière, bien trop d'internes par rapport au nbre de postes de PH disponibles + suppression de poste en ces tant de restrictions budgétaires hospitalières (un malheur n'arrive jms seul)

Je répond à ma partie, certes tous les internes en Pharmacie Hospitalière ne finiront pas Praticien Hospitalier, mais il y'a de belles carrières à faire dans les cliniques privées aussi.
Quant au suppression de poste c'est complètement faux, je ne sais pas qui t'a raconté ça, mais la section H de l'ordre est la seule qui voit ses effectifs augmenter années après annnées, CF ce graph
image
Top
armando
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 88
Enregistré : 22/06/2009
Posté le 15/09/2015 à 11:25 notnew
Pour ma part concernant la biologie, diplomé en 2013.
- Tous les internes ont eu le poste souhaité ; privé ou public
- salaire du privé entre 4300 et 5000 salarié net en fonction des villes (temps plein = 212 j/an)
- la restructuration des labo permet de trouver des postes spécialisés que les anciens ne veulent pas (car + de boulot et + de competences necessaires).
- le capital est encore accessible si vous n’êtes pas dans une structure financière. Chacun est libre d'aller travailler ou non chez un financier type labco.

Farmacien, tu cites Mr Blanchecotte president du SDB. C'est sont role d'etre alarmiste et d'attirer l'attention de la ministre (principe de base d'un syndicat = noiricir le tableau+++). As tu deja vu un courrier d'un syndicat adresser à la mnistre : "madame la ministre je vous ecris pour vous dire que tout va bien..."
Je ne dis pas que la profession ne connait pas de probleme : l'accreditation coute un bras+++, baisse de la nomenclautre, plus les financiers qui rodent et les mutuelles qui pointent leurs nez...

Bref, comme d'hab, si on se bouge y'a de l'avenir quelque soit la spécialité choisi.
Top
Baka
Doyen

Messages : 641
Enregistré : 26/10/2006
Posté le 15/09/2015 à 13:45 puis édité 1 fois notnew
Oui enfin la tendance actuelle c'est de dérembourser les examens bio qui ne sont pas jugés utiles par la sécu
On en est par exemple à se poser la question de la pertinence du bilan d'hémostase avant une opération sous AG.
_____
"A modest man, but then he has so much to be modest about"
Top
Farmacista
Chef des sévices

Messages : 438
Enregistré : 09/03/2013
Posté le 15/09/2015 à 16:33 notnew

- En pharma hospitalière, bien trop d'internes par rapport au nbre de postes de PH disponibles + suppression de poste en ces tant de restrictions budgétaires hospitalières (un malheur n'arrive jms seul)

Je répond à ma partie, certes tous les internes en Pharmacie Hospitalière ne finiront pas Praticien Hospitalier, mais il y'a de belles carrières à faire dans les cliniques privées aussi.
Quant au suppression de poste c'est complètement faux, je ne sais pas qui t'a raconté ça, mais la section H de l'ordre est la seule qui voit ses effectifs augmenter années après annnées, CF ce graph
image

L'augmentation des effectifs est forcement corrélée à une chose positif ?
Supprimons le NC de pharmacie dans ce cas. Au lieu des promos de 3090 par an, prenons en le double voir le triple. Une mesure qui rendra surement heureux Czéroça lui qui s’émerveille à l'augmentation des effectifs smilies

On peut très bien être inscrit dans les sections de l'ordre et au chômage.
_____
Anciennement l'apôtre Farmacien
Top
turbineur
Doyen

Messages : 585
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 15/09/2015 à 23:30 notnew
@Linao : si tu es assez bête pour choisir ton orientation par rapport à quelques messages sur un forum, il faut assumer !

Désolé, mais c'est un mystère pour personne que quand tout va bien, tu restes silencieux, donc sur les forums c'est une minorité d'aigris bruyants, c'est pareil pour toutes les professions. Je suis dentiste et j'arrête de fréquenter le forum des chirdent' parce que sinon ça donne envie de se tirer une balle.

Aujourd'hui, ce n'est pas la pharmacie qui va mal, mais c'est la France qui va mal (on est pas loin de se retrouver dans la même situation que la Grèce). Donc par ça se répercute par ricochet sur la pharmacie, la médecine, l'art dentaire.... etc... Mais contrairement à d'autres secteurs qui sont complètement sinistrés, de belles carrières restent largement possibles dans ces professions.

E
Top
Czéroça
Désagrégé de médecine

Messages : 247
Enregistré : 08/09/2009
Posté le 16/09/2015 à 11:44 notnew

- En pharma hospitalière, bien trop d'internes par rapport au nbre de postes de PH disponibles + suppression de poste en ces tant de restrictions budgétaires hospitalières (un malheur n'arrive jms seul)

Je répond à ma partie, certes tous les internes en Pharmacie Hospitalière ne finiront pas Praticien Hospitalier, mais il y'a de belles carrières à faire dans les cliniques privées aussi.
Quant au suppression de poste c'est complètement faux, je ne sais pas qui t'a raconté ça, mais la section H de l'ordre est la seule qui voit ses effectifs augmenter années après annnées, CF ce graph
image

L'augmentation des effectifs est forcement corrélée à une chose positif ?
Supprimons le NC de pharmacie dans ce cas. Au lieu des promos de 3090 par an, prenons en le double voir le triple. Une mesure qui rendra surement heureux Czéroça lui qui s’émerveille à l'augmentation des effectifs smilies

On peut très bien être inscrit dans les sections de l'ordre et au chômage.

Je ne suis pas heureux de ces chiffres, je réponds à une affirmation fausse (diminution du nombre de poste en pharmacie hospitaliere) par des faits tangibles. C'est tout. Après tu en fais l'interprétation que tu veux. Tu trolles si tu veux troller, c'est pas mon putain de problème. Bref quand tu auras fini d'être insupportable, on pourra un jour je l'espère avoir un débat constructif. En attendant je te souhaite de trouver ta voie.
Top
Farmacista
Chef des sévices

Messages : 438
Enregistré : 09/03/2013
Posté le 16/09/2015 à 12:57 notnew
Après les 4 ans d'internat, le mémoire et tout le tralala tu es pharmacien hospitalier, donc tu peux t'inscrire à la section D. Or tu peux être très bien inscrit en section D et ne pas avoir de taf.

Je ne trolles pas, je respecte trop ces discussions pour faire ça, chill out dude, chill out. Spasmine tu connais ? Je t'invite à prendre 2cp trois fois par jour
_____
Anciennement l'apôtre Farmacien
Top
edelvail
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 87
Enregistré : 09/09/2012
Posté le 16/09/2015 à 15:04 puis édité 1 fois notnew
Je ne trolles pas

Le zemmour de la pharmacie ce mec
Top
Silvine
Altesse Sérénissime

Messages : 4783
Enregistré : 27/04/2008

certification
Vie réelle
Laura Ruesche
Pays : France
Domaine : Pharmacie
Niveau : Pharmacien
Fac : RENNES
Posté le 16/09/2015 à 15:57 notnew
Toujours autant le b***** sur ce topic !

Désolée mais je ferme, ça tourne en rond depuis trop longtemps déjà
_____
Administratrice forum. Responsable communication SAIPR 2016
___________________________________________________________
"On est tous le con de quelqu'un."
Top
Aller en haut • 135 réponses • 7 pages • 1 2 3 4 5 6 7
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Stéphanie Rist, députée LREM : Je trouve scandaleux que certains internes travaillent plus de 60 heures par semaine ! Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter