logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Recherche et industrie/internat !

Aller en bas • 5 réponses
Widsom
Jeune Carabine

Messages : 23
Enregistré : 10/05/2015
Posté le 03/09/2016 à 19:34 notnew
Tags : Internat, Temoignages, Recherche industrie
Bonjour à tous !

Je vous écris car j'entre en 5ème année de pharma et depuis déjà un an je suis en filière industrielle dans le but de réaliser un M2R de pharmacologie moléculaire pour faire thèse et double doctorat, parce que je réverrais d'être enseignant-chercheur... un grand reve quoi.

Cependant je suis actuellement en stage chez un ancien interne des hopitaux qui est également enseignant chercheur au CNRS et il n'arrête pas de m'expliquer en long en large et en travers qu'en gros j'ai raté mon orientation que j'aurai du faire internat filière IPR avec M2R et thèse parce qu'il me dit je cite :

- que je passerais toujours aprés ds personnes qui ont fait l'internat à l'embauche

- que de plus en plus d'internes vont devenir enseignant-chercheur et que jamais je ne pourrais me faire ma place plus tard

- que dans le monde des pharmaciens en gros les internes sont toujours mieux considérés ("d'un point de vue social") que ceux qui n'ont pas fait internat au poitn même de remarquer des différences de considérations au sein de la recherche, en gros si je traduis "je ne serais pas sur le même pied d'égalité" avec quelqu'un qui aurait fait internat...


la réorientation vers l'internat est désormais difficile voir impossible pour moi ayant déjà commencé ma 5A à moins de redoubler ou de prendre une année de césure pour rattraper mon retard en terme de préparation du concours...

Du coup je cherche des personnes pouvant me témoigner de la véradicité ou pas de ses termes... vais-je vraiment souffrir de ma différence et de mon choix au long de ma carrière ? smilies
Top
Joehill
Externoïde

Messages : 47
Enregistré : 02/01/2012
Posté le 04/09/2016 à 00:06 notnew
Etant en recherche.... Je confirme ses dires.

En gros, les internes ont un gros réseau, des profs qui ont des poulains et se démènent pour eux, connaissent l'hospitalier etc. Ce qui leur donne une longueur d'avance, pendant que toi, tu seras tout seul.

Ensuite, pas mal des chercheurs pharmaciens sont d'anciens internes. Du coup ben... v'là quoi. Esprit de corps, l'élites des pharmaciens, tu vois le tableau.

Au niveau du point de vue social, c'est assez vrai, notamment dans le public (et leur amour pour les concours).

Bref, par rapport à l'interne moyen tu as pas mal de désavantages. Par contre, ce qu'il oublie, c'est que toi, tu seras beaucoup plus libre, en termes de cursus, de stage et de doctorat. L'interne est collé dans sa région pendant 4 ans, ils sont loin d'être des bêtes en master (et c'est pas leur faute, faire des gardes et suivre des cours le lendemain, c'est pas facile).

Le contre exemple parfait, c'est une pote qui voulait grosso merdo la même chose que toi. Elle a pesé le pour et le contre, l'internat c'est beaucoup d'emmerdes tout de même, alors qu'en industrie on est beaucoup plus libre. Et qu'a t elle fait ? Elle a fait son master à l'étranger et effectué son doctorat là-bas. Et je pense qu'en revenant en France on lui mangera dans la main.

Moi de mon coté, par rapport à beaucoup d'internes, j'ai effectué des stages de recherches atypiques dans des domaines qui m'ont complètement sortie de la zone de confort pharma. Les internes restent hospitalo-centrés, ce qui est dans un sens logique, mais du coup vont moins se porter sur d'autres sujets.

Bref, faire internat parce qu'on a envie de faire de la recherche... Ca se discute. Si ta recherche est en lien avec le monde de l’hôpital, ouai, l'internat est un énooooooooorme plus. Si ce n'est pas forcément lié avec l’hôpital, si tu as envie de partir à l'étranger et si tu as envie de sortir de tes études jeunes, je pense que l'industrie ça peut valoir le coup aussi. Et ce d'autant plus que l'internat... Il y a que les pharmaciens et quelques médecins qui connaissent son existence et ses exigences. Je suis en santé publique. Je bosse avec des statisticiens, des épidémiologistes, des économistes et des sociologues. Pour eux, les pharmaciens en recherche, ce sont des officinaux excentriques et ils arrivent pas à imprimer qu'on a trois cursus distincts.
Top
Airainecer
Nain-terne

Messages : 126
Enregistré : 07/09/2010
Posté le 04/09/2016 à 12:36 notnew
J'imagine que ça dépend des secteurs, mais je connais plusieurs Maître de Conf' y compris nommé "récemment" (à l'échelle d'un maître de conf) qui sont issus du cursus M2R/Thèse.
Après pour te faire un avis pour les profs de pharmaco, comme tout est public et publié j'imagine que tu peux regarder quel est le cursus des derniers qui ont chopé un job.
Top
pharmacastor
Nain-terne

Messages : 142
Enregistré : 16/09/2012
Posté le 04/09/2016 à 14:10 puis édité 1 fois notnew
Salut !
Ton maître de stage a entièrement raison. Si tu restes dans le triptyque :
- France
- Hôpital
- Faculté de pharmacie

Alors, oui, il fallait faire internat + PH (plutôt qu'IPR : un PH+M2R se positionne à mon avis bien mieux).

Après la recherche c'est large et tu peux arriver à avoir un poste ailleurs que dans un hôpital et/ou dans une U.M.R associée à un hôpital/une faculté ! Et c'est même mieux si tu veux faire des choses assez "fondamentales", parce que l'internat, sauf bug dans la matrice, t'enfermes assez dans la clinique.

Avec M2R + thèse tu pourras toujours suivre la voie académique classique !
Bon, qui est largement plus costaud que le copinage/réseau de l'hôpital/la fac.

Fais un bon M2R, un stage si possible à l'étranger, trouve une thèse (là aussi si possible à l'étranger), fais des postdocs... Et tu auras le monde entier comme terrain de jeu ! Aussi bien en académique qu'en privé.

Et dans tout les cas, en recherche si tu n'es pas prêt(e) à être mobile, ce n'est même pas la peine d'envisager ce genre de carrière, fais autre chose. smilies


Pour te filer un exemple personnel : j'ai fais pharma+M1, puis petite école d'ingé, + M2R (stage à l'étranger), et là je repars en thèse à l'étranger (dans la filière "recherche" de ma fac, l'essentiel des 4-5 personnes à la suivre finissent à l'étranger de toute façon) après une 6A passée à faire 6 mois d'externat à l'hosto et 5 mois de stage en entreprise.

J'ai donc eu l'occasion de passer à l'hôpital, j'ai clairement compris que je n'y étais pas à ma place vu que je n'étais pas en filière internat. Ça va des petits trucs nuls du style maître de stage qui donne des choses à faire à l'externe filière internat et pas toi, jusqu'au procès en compétence. Sur le coup j'étais assez malheureux mais bon, c'est comme ça, c'est la mentalité en France qui veut ce fonctionnement. Hospitalier über alles !

La ou c'est assez sinistre c'est qu'autant j'ai l'impression d'avoir été pas super bien traité à mon retour en France... Bah mon stage de M2 je l'ai fait dans une univ assez prestigieuse, ça m'a permis d'être pris en thèse dans une univ aussi très balèze, et, fait marrant, j'ai toujours été super bien accueilli en entretien, et ce par des gens super brillants !

Bah tant pis, j'avais pas l'intention d'y travailler, alors hop, au revoir sans rancune !


Tout ça pour dire que oui, tu n'a pas choisi la voie la plus simple, oui tu t'es fermé pas mal de porte, mais ce n'est pas foutu pour autant ! Simplement, il va falloir serrer les dents. smilies

Edit : en fait joehill a tout dit, et mieux que moi ! Bah, j'ai rajouté un peu de pathos, ça ne peeut pas faire de mal ! smilies
Top
Widsom
Jeune Carabine

Messages : 23
Enregistré : 10/05/2015
Posté le 04/09/2016 à 16:46 puis édité 1 fois notnew
Alors déjà : merci beaucoup à vous trois, de m'avoir fait des témoignages francs de la situation telle qu'elle est, ça m'a pas fait que du bien mais d'un coté ça avait le mérite d'être totalement honnête !smilies

j'ai compris qu'en gros la voie de facilité était sans nulle doute l'internat (surtout comme l'ont dit pharmacastor et joehill si je veux rester dans un domaine de recherche clinique)

en pharma (surtout dans ma fac) on ne nous explique pas grand chose quand il s'agit de la recherche c'est souvent trés flou et on doit se débrouiller totalement seul entre ceux qui disent que l'internat c'est des emmerdes pour rien et ceux qui sont totalement pro-internat sans vraiment apporter de réels arguments comme vous l'avez fait !

Donc encore merci à vous trois...
je pense que je vais me laisser quelques semaines encore pour réfléchir à mon/mes sujets possible de recherche : suis-je réellement prête à ne faire que du fondamental ? la clinique va-t'elle me manquer ?

le cas échéant si j'en arrive à la conclusion que les domaines cliniques me manqueront trop je pense que pour ne rien regretter je demanderais une année de césure entre ma 5AHU (ou j'aurais pu voir ce qu'est le monde de l'hopital grâce aux stages) et la 6A (avant d'enchainer avec le M2R et stages etc), j'essaierais alors de profiter de cette année là pour bosser l'internat, même si je devais ne pas l'avoir je n'aurais pas de regrets de ne jamais avoir essayé et de passer la durée limite des 3ans aprés la 4ème année pour le passer smilies

D'ailleurs si l'un de vous repasse ici je suis interessée par son avis sur la question : est-ce qu'une année de césure serait mal vu pour une candidature en M2R l'année suivante ? est ce que cela va me desservir ?
Top
pharmacastor
Nain-terne

Messages : 142
Enregistré : 16/09/2012
Posté le 04/09/2016 à 20:19 notnew
Ça va dépendre de ce que tu vas faire pendant cette année. Si tu fais des choses (stage) en lien avec le M2, c'est un bon point. Sinon, ça peut te desservir si tu le justifie mal.
Il faut voir que les études de pharmacie (et de santé en général) sont peu lisibles pour les autres formations donc en général les gens ne sont pas très regardant. Les notes, références et projet pro passent avant.
Top
Aller en haut • 5 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Offres d'emploi avec emploimedecin.comEmploi Soignant
Toutes les offres d'emploi
Publicité
L’interview du mois Jérémy Do Cao, président de l’Association des juniors en pédiatrie Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter