logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Pomotion canapé ... Entendu (et vu) dans un...

Import
Nain-terne

Messages : 110
Enregistré : 01/01/1970
Posté le 25/07/2002 à 12:00 notnew
Auteur : DavidPomotion canapé ...<br><br>Entendu (et vu) dans un ascenseur du CHU Beaujon à Clichy (92) :<br><br>- Un premier interne d'ortho, farfouillant dans sa poche de blouse et répandant sur le plancher de l'Otis goniomètre, cartes GAMM (ancêtres de nos étiquettes GILDA d'identification des malades) couvertes de notes, numéros de téléphone (fixe : pas encore de portébeul à l'époque...) d'externes sexuellement harcelées (la bonne vieille drague-marathon des longues gardes de chir, dite "par érosion"), etc..., bref, tout le contenu habituel d'une poche d'interne en chir, plus... un tube de vaseline (GRAND modèle) (cet interne sortait de "grande" garde de chir, d'où la présence inhabituelle de ce matériel "impie" dans sa blouse...) : "oups ! Que je suis maladroit...."<br><br>- Son patron, présent dans l'ascenseur : "tu veux faire de la viscérale, finalement ?"<br><br>- L'interne, toujours courbé à ramasser ses affaires, de "dos" par rapport à son patron, lui répondant en tournant la tête par dessus son épaule, et donc en position "équivoque" : "non, patron, c'est que je voudrais être agrégé dans le service plus tard !"<br><br>- Un deuxième interne de chir ortho, au milieu des éclats de rire de son patron et de son collègue, brandissant de sa poche de blouse un tube de vaseline (PETIT modèle) : "moi, je veux juste un poste de chef !"....
Top
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Offres d'emploi avec emploimedecin.comEmploi Soignant
Toutes les offres d'emploi
Publicité
Anne-Marie Curat, présidente de l’Ordre des sages-femmes : « Les sages-femmes sont encore trop invisibles ! » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter