logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Histoire de Comptoir

Tonton Momo
Nain-terne

Messages : 98
Enregistré : 22/06/2011

certification
Vie réelle
Moïse Michel
Pays : France
Domaine : Pharmacie
Niveau : Interne en biologie médicale
Fac : CHATENAY MALABRY
Posté le 24/05/2012 à 18:34 notnew
Topic réservé exclusivement aux pharmaciens: dites ici tous vos histoires de comptoir, les plus drôles, loufoques, insolites..... et pour seule consigne de commencer votre cas par "Cas de..." !

Je commence:
- Cas d'une dame arrivant au comptoir et qui me demande naturellement: "je voudrais un ovule." Moi dans la confusion, je demande, avec hésitation, mais "mais.... euh..... c'est à dire que..... c'est pour faire quoi ?". Elle me répond que ce n'est pas pour elle, c'est pour une copine qui lui as dit de demander cela dans une pharmacie et la pharmacie comprendrait. La pharmacienne, vient à mon secours en demandant quelles sont ses symptômes. Au final, j'ai délivré un ovule vaginal au effets antiseptiques généraux.

- Cas d'un homme qui m'a demandé cela ==>

image
Vous vous demandez surement qu'est que c'est ? On appelle cela un bock à lavement, cela permet de faire des lavements vaginaux ou rectaux (on met la solution dans le bac, le tuyau là ou il faut et on actionne le tout pour "laver"). Et le pire, c'est que le monsieur est venu chercher cela pour son père, qui à l'habitude de s'en servir avec du café: donc il se lave régulièrement le canal anal au café

A vous ! smilies
_____
Interne en Biologie Médicale

Élu Etudiant UFR Pharmacie à PXI (2013-2015)
Délégué Etudiant PHBMR (2013-2015)
Top
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Anne-Marie Curat, présidente de l’Ordre des sages-femmes : « Les sages-femmes sont encore trop invisibles ! » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter