logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Difficulté des études de pharmacie en belgique

Aller en bas • 256 réponses • 13 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13
Tauren
Ministre de la Santé

Messages : 1296
Enregistré : 15/11/2005
Posté le 02/02/2014 à 18:24 notnew
Je trouve cela un peu ridicule parce que c'est une mauvaise copie de clichés tirés de Dawson sans que quiconque ne comprenne le pourquoi du comment
Top
Avelle
Désagrégée de médecine

Messages : 255
Enregistré : 14/11/2005
Posté le 13/02/2014 à 18:10 puis édité 1 fois notnew
Je suis d'accord avec Eastside. Le master en sciences pharmaceutiques de Belgique est équivalent au Diplôme de docteur en pharmacie délivré en France.
Certe le mémoire belge est peut être moins étoffé que la thèse d'exercice en France, mais quand on compare en globalité, les études sont tout aussi difficiles et étoffées qu'en France.
A moins d'adorer faire des études à rallonge, pour ne pas dire, être un Tanguy, je ne vois pas l'utilité de s'inscrire en 6ème année pour faire une thèse.
Perso, je suis inscrite à l'ordre des pharmaciens en France et je travaille en France avec seulement mon master belge.
Pour avoir exercé avec des pharmaciens (diplomés en france) avec le même niveau d'expérience que moi, je trouve qu'ils ne se débrouillaient pas mieux que moi, voir parfois moins bien.
Les études de pharmacie en Belgique sont difficiles. Ce n'est pas un diplome au rabais!
_____
Pharmacien(ne)internationale. ;)
Top
EastSide
Nain-terne

Messages : 132
Enregistré : 04/12/2012
Posté le 13/02/2014 à 18:54 notnew
Merci pour ton témoignage Avelle. Ça fait plaisir d'avoir des nouvelles d'une ancienne passerellienne smilies
Tu as fait tes études dans quelle fac en Belgique?
Top
Lady Cat
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 2010
Enregistré : 16/02/2007
Posté le 13/02/2014 à 19:02 puis édité 2 fois notnew
Avelle n'est pas une passerellienne, elle a fait tout le cursus en entier smilies
Elle était à l'ULB.
_____
Ancienne SF
3éme année sans passerelle, PACES réussie
"Il faut toute une vie pour apprendre à vivre" Sénèque
Where's a Will, there's a way
Top
EastSide
Nain-terne

Messages : 132
Enregistré : 04/12/2012
Posté le 13/02/2014 à 19:13 notnew
Ah ok j'ai cru qu'elle avait fait une passerelle vu qu'elle s' est inscrite à l'ordre juste avec le master smilies
Top
Tauren
Ministre de la Santé

Messages : 1296
Enregistré : 15/11/2005
Posté le 13/02/2014 à 19:55 puis édité 1 fois notnew
c'est parce que les "bac" académiques/1° cycle ne servent à rien, sauf à pouvoir s'inscrire en master, donc, on ne les compte généralement pas comme diplômes.
Top
sssarah
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 20/02/2014
Posté le 20/02/2014 à 20:30 notnew
bonsoir,

actuellement, je suis en paces en france et j'aimerais entamer des études de pharmacie en belgique.
j'aimerais fortement avoir des témoignages des étudiants dans ce cursus.
je suis preneuse!
MERCI§!!
_____
ssss


Top
dodo0
Jeune Carabin

Messages : 29
Enregistré : 22/09/2013
Posté le 17/03/2014 à 10:06 puis édité 1 fois notnew
Salut !

Moi aussi je vais demander pharma a l'ULB ou UCL l'an prochain.

Savez vous si le programme de physique et de maths sont toujours très très pointus ?

(n'étant pas habitué a ces matières sauf les stats et la biophy.. ça vole pas très haut)



En BAC 1 pharma le niveau dans ces sciences dures est plus élevé qu'en BAC 1 médecine ?

En tout cas j'ai l'impression que les maths/physique sont moins denses a l'UCL

Bonne journée
Top
Baltimore
Super modérateur

Messages : 1177
Enregistré : 28/09/2011

certification
Vie réelle
Adrien Lohéac - 32 ans
Pays : Belgique
Domaine : Médecine
Niveau : 5e année médecine
Fac : LIEGE
Posté le 17/03/2014 à 14:41 puis édité 6 fois notnew
Moi aussi je vais demander pharma a l'ULB ou UCL l'an prochain.
Tu t'es finalement décidé ? Car il y a un mois tu te renseignais sur méd/dentaire puis kiné ?
Quel est ton cursus au fait ?

Ne prend pas mal mes questions, c'est juste de la curiosité, j'ai connu les mêmes hésitations.

Savez vous si le programme de physique et de maths sont toujours très très pointus ?

(n'étant pas habitué a ces matières sauf les stats et la biophy.. ça vole pas très haut)
Ici le programme de bac 1 pharma de UCL :
http://www.uclouvain.be/prog-2013-farm1ba-an1

Ici le programme de bac 1 de ULB :
http://banssbfr.ulb.ac.be/PROD_frFR/bwkkspgr.showpage?page=ESC_PR...

Et puisque je suis sympa, ici le programme bac 1 pharma de l'ULg :
http://progcours.ulg.ac.be/cocoon/programmes/MBPHAR01.html

Conclu : oui le programme est toujours indigeste en sciences dures et c'est clairement l'ULg qui a le programme le moins lourd en physique et chimie.

En BAC 1 pharma le niveau dans ces sciences dures est plus élevé qu'en BAC 1 médecine ?

Je suis à l'ULg en médecine, et j'ai en partie choisi l'ULg car c'est la fac ou le programme de physique est le moins lourd. Ici le programme de bac 1 médecine :
http://progcours.ulg.ac.be/cocoon/programmes/TUR_MBMEDE.html

Donc, à l'ULg, le programme des sciences dures et kif-kif en bac 1 médecine et pharmacie, mais un poil plus lourd en pharma.

Je te laisse faire la même comparaison UCL et ULB, mais je sais qu'en médecine UCL et ULB envoient la sauce en sciences dures et le % de réussite est catastrophique, donc en suivant la logique, ça doit être pareil en pharma.

En tout cas j'ai l'impression que les maths/physique sont moins denses a l'UCL
Pas en médecine en tout cas.

PS : Après, le biais, c'est de se fier qu'au nombre d'heure pour estimer la lourdeur d'un programme. Il faut aussi prendre en compte les modalités d'examens, et à l'ULg, au moins en médecine, avec les QCM à point négatif et degré de certitude, ça ne fait pas de cadeau. Après, je sais pas si en pharma c'est pareil...
_____
"Déjà essayé, déjà échoué, peu importe. Essaye encore, échoue encore, échoue mieux."
Top
dodo0
Jeune Carabin

Messages : 29
Enregistré : 22/09/2013
Posté le 17/03/2014 à 20:36 puis édité 4 fois notnew
Merci baltimore de ton aide et sans jugements, Oui c'est dur l'orientation...

Mon parcours: Une P1 avec comme objectif dentaire/kiné, arrivé dans les 680

Maintenant une année de bio bientôt validée avec de bons résultats (mais dont la finalité ne m’intéresse pas dutout)

Stage chez un dentiste, grosse remise en question, pas envie de travailler toute la journée/vie dans un cabinet en solitaire ou accompagné d'une assistante. J'ai plus l'envie d'un travail d'équipe, entouré, avec des collègues .. bref. Donc Mon rêve depuis tout petit de médecine je l'ai oublié depuis longtemps, je connais mes capacités et je sais que je ne les ait pas pour cette voie la. Je ne pense pas me tromper..

Et après de bonnes recherches sur les débouchés de pharma qui ne m'avais jamais vraiment intéressé du aux "rumeurs" "pharma c'est la roue de secours, c'est pas intéressant, pas un métier de santée..".

Je me suis rendue compte que ce secteur était trés diversifié.

Et une forte envie de commencer de vraies études et d'arreter de stagner, envie d'aller de l'avant quoi !

Merci pour tes liens, c'est sympas j'avais déjà trouvés ceux de l'ULB / ULC, d'ou mon appréhension.


T'a réussi a appréhender la physique et les maths ?



Quand je calcule :

UCL:

Physique 1&2 = 90 h + 42 h(tp?) = 132 h (13 credits)

Chimie G + Minérale + expé = 60 + 30 + 30 = 120 h (11 crédits)


ULB:

Physique + Maths = 132 + 96 (exo) + 24 h (tp) = 252 h ( 22 crédits)

Chimie G = 60 +36 + 60 = 156 h (13 crédits)



D'ou ma question de la différence entre ces deux facs, l'ULB parait vraiment hard !!!

Après je me suis dit que pharma étant moins demandé, les profs sont peut-être plus indulgents qu'en médecine ?


Allé bonne soirée, merci smilies
Top
Baltimore
Super modérateur

Messages : 1177
Enregistré : 28/09/2011

certification
Vie réelle
Adrien Lohéac - 32 ans
Pays : Belgique
Domaine : Médecine
Niveau : 5e année médecine
Fac : LIEGE
Posté le 17/03/2014 à 22:19 puis édité 3 fois notnew
Donc Mon rêve depuis tout petit de médecine je l'ai oublié depuis longtemps, je connais mes capacités et je sais que je ne les ait pas pour cette voie la. Je ne pense pas me tromper..
Après mon M2 et mes 2 années de boulot dans l'indus' pharma, j'ai très très hésité à reprendre en bac 1 médecine, notamment à cause de la physique, je n'avais jamais réussi à valider cette matière et je pensais que mes capacités étaient proche du néant dans les sciences dures.

J'ai quand même tenté le coup pour ne jamais avoir de regret.
Résultat : j'ai fini dans les premiers de la promo aux exams du premier quadri.
Donc, capacités, capacité, attention à ne pas se sous-estimer.

Et après de bonnes recherches sur les débouchés de pharma qui ne m'avais jamais vraiment intéressé du aux "rumeurs" "pharma c'est la roue de secours, c'est pas intéressant, pas un métier de santée..".

Je me suis rendue compte que ce secteur était trés diversifié.
Plutôt oui.
Mais le niveau en sciences dures est plus ardue qu'en médecine.

Et une forte envie de commencer de vraies études et d'arreter de stagner, envie d'aller de l'avant quoi !

Je comprends, j'ai connu ça très longtemps.

Après je me suis dit que pharma étant moins demandé, les profs sont peut-être plus indulgents qu'en médecine ?

Probablement. Mais ça reste tendu.

T'a réussi a appréhender la physique et les maths ?

Ouais et ça faisait 6 ans que j'avais pas touché à ça.
Aux tests de pré-rentré niveau lycée, j'ai eu 1 en maths et 4 en physique...pour te montrer le niveau et les lacunes.
Au final j'ai réussi à avoir 12,25 à l'exam de physique (en sachant que l'exam durait 8h...pas de la tarte).

D'ou ma question de la différence entre ces deux facs, l'ULB parait vraiment hard !!
C'est pour ça que j'ai choisi l'ULg.
_____
"Déjà essayé, déjà échoué, peu importe. Essaye encore, échoue encore, échoue mieux."
Top
dodo0
Jeune Carabin

Messages : 29
Enregistré : 22/09/2013
Posté le 18/03/2014 à 10:05 notnew
Eh ben ! Bravo !

Je peux me permettre de te demander ce qui t'a fait vouloir quitter l'industrie pharma ? A part sur le papier j'y connais pas grand chose a ce secteur
Top
Baltimore
Super modérateur

Messages : 1177
Enregistré : 28/09/2011

certification
Vie réelle
Adrien Lohéac - 32 ans
Pays : Belgique
Domaine : Médecine
Niveau : 5e année médecine
Fac : LIEGE
Posté le 18/03/2014 à 13:28 puis édité 8 fois notnew
Je peux me permettre de te demander ce qui t'a fait vouloir quitter l'industrie pharma ? A part sur le papier j'y connais pas grand chose a ce secteur
Je révais de faire médecine depuis tout petit, et dans l'indus' pharma je travaillais dans la recherche clinique, le domaine ou on test les médocs sur les volontaires avant leur mise sur le marché. Du coup j'étais tout le temps au contact des médecins, ce qui me frustrait beaucoup.

Puis, dans l'indus' pharma, quand t'es pas médecin voir pharmacien si tu as de la chance, tu n'as que des miettes niveau intérêt. En gros, tu fais que de la paperasse. Pas très passionnant.

J'ai donc préféré tout plaquer et tenter la Belgique plutôt que de rester m'encrouter dans une entreprise et faire une méchante crise de la quarantaine.

Le prix a été cher à payer :
- Démission avant le tirage au sort médecine, donc avec le risque de me retrouver sans rien si je n'étais pas tiré au sort (c'est pour ça que parallèlement je me suis aussi inscrit en pharma en Belgique, pour ne vraiment pas me retrouver sans rien)
- Séparation avec ma fiancée après 4 ans de relation, car en reprenant mes études à l'étranger je n'étais plus dans l'optique mariage-enfant.
- Retour à la vie étudiante sans revenu, ce qui n'est pas évident à 28 ans.
- Expatriation sans connaitre personne sur place.

Mais je ne regrette absolument rien, au contraire.
_____
"Déjà essayé, déjà échoué, peu importe. Essaye encore, échoue encore, échoue mieux."
Top
EastSide
Nain-terne

Messages : 132
Enregistré : 04/12/2012
Posté le 18/03/2014 à 22:28 notnew
Puis, dans l'indus' pharma, quand t'es pas médecin voir pharmacien si tu as de la chance, tu n'as que des miettes niveau intérêt. En gros, tu fais que de la paperasse. Pas très passionnant.

J'ai donc préféré tout plaquer et tenter la Belgique plutôt que de rester m'encrouter dans une entreprise et faire une méchante crise de la quarantaine.

Je co-signe smilies
Top
dodo0
Jeune Carabin

Messages : 29
Enregistré : 22/09/2013
Posté le 20/03/2014 à 10:34 notnew
Et que penses tu de l'ULG a part son avantage dans les sciences dures ?

C'est une bonne fac ? Bonne infrastructures ? Campus de qualité ? Bonne ambiance ?

La ville de liège est dynamique ?
Top
Baltimore
Super modérateur

Messages : 1177
Enregistré : 28/09/2011

certification
Vie réelle
Adrien Lohéac - 32 ans
Pays : Belgique
Domaine : Médecine
Niveau : 5e année médecine
Fac : LIEGE
Posté le 20/03/2014 à 12:31 puis édité 3 fois notnew
C'est une bonne fac ? Bonne infrastructures ? Campus de qualité ? Bonne ambiance ?
Le campus se situe au Sart-Tilman, c'est sur les hauteurs dans une énorme forêt à 30 mn de bus du centre ville, ce qui peut-être assez chiant si tu n'es pas du matin, mais 10 mn en voiture (ça monte, les bus sont surchargés, ça avance pas, d'ou les 30 mn smilies)

La fac santé se situe au CHU, c'est au terminus de la ligne de bus qui traverse le sart-tilman.

En première année de médecine, on a jamais cours à la fac de médecine, les amphis ne sont pas assez grands.
Je ne sais pas du tout comment ça se passe pour pharma.

Les infrastructures sont bonnes, surtout là ou j'ai cours.
L'université est assez gigantesque.
Après, une fac de médecine reste une fac de médecine, les bâtiments de la fac et du CHU sont tristounets.

La ville de liège est dynamique ?
C'est la plus dynamique de Belgique, très estudiantine, les habitants y sont réputés très sympas et ouverts, la ville en elle-même est une boite de nuit à ciel ouvert smilies

Après, pour être honnête, je m'attendais à une ville plus jolie que ça.
Je viens de Rennes, que je trouve bien jolie, et je pensais que Liège était du même genre, mais c'est moins beau.
Mais comme le dit le dicton, Liège ne se visite pas mais se vit smilies
_____
"Déjà essayé, déjà échoué, peu importe. Essaye encore, échoue encore, échoue mieux."
Top
Tauren
Ministre de la Santé

Messages : 1296
Enregistré : 15/11/2005
Posté le 20/03/2014 à 13:09 notnew
http://www.ulg.ac.be/cms/c_41164/campus-en-images
Ça donne ça le campus
Top
dodo0
Jeune Carabin

Messages : 29
Enregistré : 22/09/2013
Posté le 20/03/2014 à 13:10 notnew
ça marche merci smilies Tu me rassure, dans ma tête c’était une ville assez "résidentielle", pour moi la vie étudiante était a Bruxelles ..

C'est sympas de partager ton expérience !
Top
Tauren
Ministre de la Santé

Messages : 1296
Enregistré : 15/11/2005
Posté le 20/03/2014 à 13:51 puis édité 1 fois notnew
pas vraiment
pour avoir écumé pas mal de fêtes étudiantes en Europe, j'peux te garantir que rien n’égale Liege.
Pour exemple, hier, c’était ça: http://www.youtube.com/watch?v=duNc8ak9pQc (et avant hier, ca http://www.youtube.com/watch?v=ESAYkLrVjNY#t=91 )
Top
Baltimore
Super modérateur

Messages : 1177
Enregistré : 28/09/2011

certification
Vie réelle
Adrien Lohéac - 32 ans
Pays : Belgique
Domaine : Médecine
Niveau : 5e année médecine
Fac : LIEGE
Posté le 20/03/2014 à 14:01 puis édité 1 fois notnew
pas vraiment
pour avoir écumé pas mal de fêtes étudiantes en urope, j'peux te garantir que rien n’égale Liege.
Pour exemple, hier, c’était ça: http://www.youtube.com/watch?v=duNc8ak9pQc (et avant hier, ca http://www.youtube.com/watch?v=ESAYkLrVjNY#t=91 )
Après, il faut savoir qu'ici la culture de la fête est poussée à son extrême.
En gros, une bonne soirée se doit d'être la plus dégueulasse possible smilies
J'avoue que je n'avais jamais connu ça, même les soirées médecine en France ne sont pas comme ça.
_____
"Déjà essayé, déjà échoué, peu importe. Essaye encore, échoue encore, échoue mieux."
Top
Aller en haut • 256 réponses • 13 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Offres d'emploi avec emploimedecin.comEmploi Soignant
Toutes les offres d'emploi
Publicité
Fin de vie : « la même hypocrisie que pour les avortements à l’époque » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter