logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Etudes de médecine 2014/2015

Aller en bas • 289 réponses • 15 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15
slatapora
Jeune Carabine

Messages : 10
Enregistré : 27/02/2014
Posté le 01/05/2014 à 18:32 notnew
argh ok merci baltimore smilies
Top
ekrx
Jeune Bizut

Messages : 3
Enregistré : 30/05/2014
Posté le 30/05/2014 à 23:51 notnew
Bonjour à tous. élève en terminale scientifique, j'envisage de poursuivre mes études en belgique dans le domaine de la médecine pour l'année 2014/2015. C'est après un séjour à Bruxelles où j'ai visité le campus erasme de l'ULB et ai pu discuter avec un membre du personel educatif et un conseiller d'orientation que l'envie d'y étudier m'est vennue.
Ayant la possibilité d'être hebergé par de la famille à Molenbeek, mon choix aurait tendance à se porter sur l'ULB.
Néanmoins cette decision n'est pas fixe et je me demande encore quelle université me correspondrait le mieux. Tout ce que j'ai pu lire, entendre, voir aurait tendance à m'aiguiller vers des études en belgique. Plus "faciles", plus intelligentes qu'une PACES en france.
Cependant les démarches administratives ont l'air assez compliquées (tirage au sort, delait d'equivalence de bac, inscription). J'en apelle donc à votre expérience pour répondre à mes questions :
1) tout d'abord le choix de faire mes études en belgique est-il judicieux ? L'idée que je m'en suis fait est-elle fidèle à la réalité ?
2) ULB UCL quel choix faire ?
3) La vie d'étudiant à bruxelles est-elle agréable ?
Top
Tauren
Ministre de la Santé

Messages : 1296
Enregistré : 15/11/2005
Posté le 31/05/2014 à 08:54 notnew
Vous avez au moins l'avantage du logement, familial qui plus est, donc, pas bcp plus compliqué que rester en france.
Top
Baltimore
Super modérateur

Messages : 1177
Enregistré : 28/09/2011

certification
Vie réelle
Adrien Lohéac - 32 ans
Pays : Belgique
Domaine : Médecine
Niveau : 5e année médecine
Fac : LIEGE
Posté le 31/05/2014 à 19:31 puis édité 1 fois notnew
1) tout d'abord le choix de faire mes études en belgique est-il judicieux ? L'idée que je m'en suis fait est-elle fidèle à la réalité ?

C'est pas plus facile, juste différent. Moins de pression car pas de concours, et plus d'entraide ici. C'est ça qui rend l'année moins difficile.

2) ULB UCL quel choix faire ?

Entre la peste et le choléra...smilies

Choisi en fonction de ce qui te correspond au programme. Par contre UCL et ULB saque à mort. 15% de réussite pour UCL et 18% pour ULB. En gros, comme en France, ce qui expliquer que ça soit pas plus facile, juste différent.

3) La vie d'étudiant à bruxelles est-elle agréable ?
Je vois pas pourquoi ça le serait pas.
_____
"Déjà essayé, déjà échoué, peu importe. Essaye encore, échoue encore, échoue mieux."
Top
ekrx
Jeune Bizut

Messages : 3
Enregistré : 30/05/2014
Posté le 31/05/2014 à 20:01 notnew
Un grand Merci pour vos réponses, avec 10% de réussite à la fac de Marseille où je suis inscrit pour l'instant j'ai toujours plus de chance de réussir à l'ULB. J'ai lu dans la presse que ces mauvais chiffre étaient dûs aux débuts difficiles de la réforme (7 a 6 ans), les chiffres de l'hiver 2014 un peut mieux ?
Si ULB UCL même combat autant choisir la plus proche ?
Vous dites que niveau difficultés c'est à peu prêt égal france/Belgique, pour autant une première année en belgique me demandera t'elle autant de sacrifices, acharnements qu'une paces en France ?
Top
EastSide
Nain-terne

Messages : 132
Enregistré : 04/12/2012
Posté le 31/05/2014 à 22:44 notnew
La faculté de médecine et de pharmacie de l'UCL est la plus réputée de Belgique et est mieux classée que toutes les facultés de médecine et de pharmacie de France (sauf Paris 5 qui est à égalité) (selon le fameux classement de Shanghai):
http://www.shanghairanking.com/FieldMED2013.html

Est-ce que ça a une incidence pour la carrière d'un médecin?
Top
Zalaar
Nain-terne

Messages : 126
Enregistré : 04/08/2010
Posté le 02/06/2014 à 13:17 notnew
Un grand Merci pour vos réponses, avec 10% de réussite à la fac de Marseille où je suis inscrit pour l'instant j'ai toujours plus de chance de réussir à l'ULB.


C'est pas faux, mais si tu as peut être de meilleure stats pour la réussite en première, ça se rattrape sur les 2 et 3eme années qui font bcp de dégâts ds les taux de réussite. En Belgique, être en deuxième année ne signifie pas que tu seras de manière inéluctable médecin.

J'ai lu dans la presse que ces mauvais chiffre étaient dûs aux débuts difficiles de la réforme (7 a 6 ans), les chiffres de l'hiver 2014 un peut mieux ?

Arrête de faire une fixette sur les chiffres, ici ta propre réussite ne dépend pas de celle des autres.

Si ULB UCL même combat autant choisir la plus proche ?

Proche de quoi?

Vous dites que niveau difficultés c'est à peu prêt égal france/Belgique, pour autant une première année en belgique me demandera t'elle autant de sacrifices, acharnements qu'une paces en France ?

Comme te l'a déjà dit Baltimore, c'est pas une histoire de plus ou moins difficile, ce sont deux systèmes très différents.

Quand tu regardes ça avec tes yeux de néophyte, tu te dis : pas de concours dc de l'entraide, pas de NC donc je bosse -> je réussi, système de dispense d'une année sur l'autre donc si ratage de peu la première, possibilités de réussite accrue à la deuxième tentative... et c'est vrai que tout ça parait plus facile...

mais tu n'a pas le droit de te planter ds une matière et avec le nouveau système de notation (moyenne a 10 désormais et plus à 12) il est à craindre que ça réhausse encore un peu la difficulté.

Par ailleurs les taux de réussite témoignent que non, ce n'est pas plus facile!! (NB: à Mons en première, le taux de réussite est effectivement nettement meilleur, mais regarde le taux d'échec en 2eme et 3eme et tu verras...)

Au final, si tu veux réussir, attends toi au même rythme de travail qu'en paces, et si tu passes, garde en tête que rien n'est acquit jusque la fin de la 3eme.
Top
misscarter
Jeune Carabine

Messages : 19
Enregistré : 24/04/2014
Posté le 02/06/2014 à 13:55 notnew
Bonjour a tous,
En lisant beaucoup de poste sur les études de médecine ou dentaire en belgique, j'ai l'impression qu'il est beaucoup plus difficile de réussir la bas. Je me demande même si sa vaut le coup de partir...
_____
:D


Top
ekrx
Jeune Bizut

Messages : 3
Enregistré : 30/05/2014
Posté le 02/06/2014 à 19:09 notnew
Merci d'avoir pris le temps de me répondre en détail zalaar smilies
Top
Baltimore
Super modérateur

Messages : 1177
Enregistré : 28/09/2011

certification
Vie réelle
Adrien Lohéac - 32 ans
Pays : Belgique
Domaine : Médecine
Niveau : 5e année médecine
Fac : LIEGE
Posté le 02/06/2014 à 19:50 puis édité 2 fois notnew
Bonjour a tous,
En lisant beaucoup de poste sur les études de médecine ou dentaire en belgique, j'ai l'impression qu'il est beaucoup plus difficile de réussir la bas. Je me demande même si sa vaut le coup de partir...
Comme on l'a déjà dit, la pression est moins forte en première année, mais plus forte en 2ième et 3ieme.

Ça vaut le coup de partir pour les dino comme moi ou zalaar qui ont foiré en France, on fait d'autres études, et n'ont jamais vraiment digéré. La France nous ferme les portes, la Belgique nous donne une seconde chance. En général, avec la maturité et la motivation, on passe.

Pour les bizuths qui sortent du bac ou pour ceux qui viennent redoubler leur P1 en Belgique, effectivement, ça ne change pas grand chose, c'est souvent le plantage aussi.
Parmi tous les français que je connais bien dans ma promo, une bonne dizaine, aucun n'a réussi, qu'ils soient vrais primants ou redoublants de PACES.
_____
"Déjà essayé, déjà échoué, peu importe. Essaye encore, échoue encore, échoue mieux."
Top
Zalaar
Nain-terne

Messages : 126
Enregistré : 04/08/2010
Posté le 03/06/2014 à 10:29 notnew
Bonjour a tous,
En lisant beaucoup de poste sur les études de médecine ou dentaire en belgique, j'ai l'impression qu'il est beaucoup plus difficile de réussir la bas. Je me demande même si sa vaut le coup de partir...

Qu'est ce qui est mieux : courir avec des chaussures de ski ds le sable, ou ds la neige en tongues ?

Certains te diront le premier cas, et d'autre le second...

Arrêtez de chercher plus dur ou moins dur, les deux systèmes étant très différents certains préfèreront la Belgique et d'autres la France.

Les seuls points communs : bcp de boulot, des taux de réussite comparables en première (à quelques rares exceptions près).

Un morceau de post que j'ai publié qd j'étais encore en première (d'ailleurs la fin du msg tient toujours pr l'UCL, même s'il y a de plus en plus de qcm un peu partout), et déjà à ce moment là j'étais effaré par les cohortes de français qui foutaient rien et s'étonnaient de ne pas réussir, convaincus qu'en Belgique c'était plus facile (enfin, c'est ce qu'on leur avait dit...).


Truc à savoir pour les français désireux de venir en Belgique :

Au final, la difficulté est similaire à ce que j'ai connu en France et seuls les meilleurs des meilleurs passent... comme s'il y avait un NC! Chose que bcp de Français ne comprennent pas et viennent là pour se prendre une claque ! (Je suis moi même français et ai fait 2 p1 à Lille) D'ailleurs cette année j'en ai rencontré pas mal qui étaient venus redoubler en Belgique et qui sont rentrés dépités...

Il faut bien se dire que la sélection à la mode Belge n'a rien à voir avec la sélection sur le modèle Français!!!

exemple : La physique (très sélective à peu près partout)
J'ai eu 11/20 en biophysique en p1 en France, je connaissais PAR COEUR toutes mes formules et unités et me suis débrouillé en bricolant pas mal et sans rien comprendre aux calculs que je faisais ! 60 QCM qui balayent les 20 chapitres du cours, a priori, plus tu bosses, plus t'as une bonne note.
En Belgique, celui qui tentent de s'en sortir comme ça, va droit dans le mur... les formules on te les donne, l'épreuve c'est un nombre restreint de questions sous forme de "petits problèmes" et "petits casses têtes", est pour y répondre impossible de bricoler... Il faut absolument tout COMPRENDRE pour voir ces feintes !

et tu as beau avoir bosser comme un dingue, si tu bloques sur CET exo le jour de l'exam, ou que tu ne vois pas CETTE feinte-là... ba ce sera pour la prochaine fois, et si c'était la dernière chance, ba c'est Game Over (et ce même si à coté tu as ton 14 de moyenne générale) !

Pour cet exemple de la physique, les 2 méthodes sélectionnent très bien, mais la manière de préparer ces deux examens est de fait très différente !

Autre exemple, sur le "par coeur" justement : en France, l'objectif du "par coeur" est de répondre à des QCM, certes truffés de pièges mais (sauf en SHS) on ne vous demande pas de hiérarchiser les infos ou de savoir les retranscrire de manière logique... on coche des cases en affirmant ou infirmant une proposition.

En Belgique on vous pose une question transversale rédactionnelle (en biologie/embryologie ou en histo) qui force à sélectionner et synthétiser les infos sachant que même si on sait son cours strictement par coeur, on peut se planter parce qu'on est hors sujet ou qu'on a oublié tel ou tel bout de chapitre important... qui plus est, ces épreuves se jouent à la montre, il est impossible de tout écrire dans le temps imparti, d'où l'importance de la pertinence des choix que l'on fait en rédigeant sa réponse.

Je répète que la difficulté globale est SIMILAIRE mais que les compétences demandées sont foncièrement DIFFÉRENTES, tous ceux qui ont le même parcours que moi vous le diront.
Top
Baltimore
Super modérateur

Messages : 1177
Enregistré : 28/09/2011

certification
Vie réelle
Adrien Lohéac - 32 ans
Pays : Belgique
Domaine : Médecine
Niveau : 5e année médecine
Fac : LIEGE
Posté le 03/06/2014 à 13:32 puis édité 4 fois notnew
Je confirme ce que disait Zalaar, à l'ULg c'est pareil.

- Physique, les formules sont données, pourtant ça défouraille. 8h d'exam, ça fait mal.
- Chimie, aucune annale de disponible, du coup préparation difficile tronquée et carnage.
- Bio, le prof est un anti-parcoeur et connaitre son cours sur le bout des doigts aide mais ne garantit en rien une bonne note, les questions sont très souvent très transversales ou hors-cours, à résoudre par la logique et la réflexion.
Et ça va tellement loin que le prof lui-même se plantait parfois quand il a fait une séance correction annale. Alors se prendre la tête pendant 4h d'affilé, on perd vite les pédale.

Sans oublier, point presque le plus important, que tout les QCM se passent à point négatif avec coeff de certitude, système qui n'existe pas en France, du moins j'en ai jamais entendu parlé.
Les notes dégringolent vite. Il a été montré qu'un 15 sans ce système valait un 12 avec ce système.
En gros, sur 80 QCM, 40 bons et 40 erreurs, tu as pas 10 comme en France, mais 0, voir des notes négatives en fonction des coeff de certitude choisi.
Ça fait réfléchir à 2 fois avant de cocher un QCM.
_____
"Déjà essayé, déjà échoué, peu importe. Essaye encore, échoue encore, échoue mieux."
Top
misscarter
Jeune Carabine

Messages : 19
Enregistré : 24/04/2014
Posté le 03/06/2014 à 18:50 notnew
Merci pour les réponses.
J'ai l'impression que la Belgique privilégie plus la compréhension, alors que la France d'avantage le par coeur.

Ça vaut le coup de partir pour les dino comme moi ou zalaar qui ont foiré en France, on fait d'autres études, et n'ont jamais vraiment digéré...En général, avec la maturité et la motivation, on passe.
Je suis une "petite" dinos de 24ans mal orienté après le bac, j'espère faire partie de cette généralité :p
_____
:D


Top
Zalaar
Nain-terne

Messages : 126
Enregistré : 04/08/2010
Posté le 03/06/2014 à 19:25 notnew
Quand je me suis inscrit à l'UCL j'avais 25 ans, et ça faisait tout pile 5ans après mon second échec en p1!

Mais je n'ai pas passer toutes ces années en me disant que je retournerai en médecine un jour !

C'est après un pétage de câble au boulot que je me suis rappeler à quel point j'étais proche du NC. Et là tu mesures à quel point ta vie aurait été différente si au lieu de te mettre 5 en SHS il t'avait mis 5,5...

Et là je suis tombé sur remede, et sans le savoir je venais de mettre le doigt dans un drôle d'engrenage !
Top
roma
Désagrégée de médecine

Messages : 277
Enregistré : 23/12/2008
Posté le 08/06/2014 à 12:07 notnew
Tu as fait quoi comme étude entre Zalaar? et t'es en quelle année maintenant?
Top
Zalaar
Nain-terne

Messages : 126
Enregistré : 04/08/2010
Posté le 08/06/2014 à 12:37 notnew
J'ai fait un master de Management des établissements de santé à l'Institut Lillois d'Ingénierie de la Santé (ILIS) juste à côté de la fac de médecine Henri Warembourg (Pour les lillois qui lisent).

En fait ayant eu la moyenne en P1, j'ai validé un bac+1 et j'ai donc pu intégrer cette école (ou plutot fac déguisée en école) en 2eme année directement.

Je travaillais comme consultant dans le secteur médico social (le marché des ptits vieux est en pleine expansion smilies ) depuis 2ans quand j'ai repris dentaire en première à l'UCL.

Si tout va bien aux exams je serai en 4ème année en septembre, avec à la clé l'accès à la clinique en tant que stagiaire et donc les premiers patients !!

J'ai qd même un peu hâte après tout ce parcours ^^
Top
Baltimore
Super modérateur

Messages : 1177
Enregistré : 28/09/2011

certification
Vie réelle
Adrien Lohéac - 32 ans
Pays : Belgique
Domaine : Médecine
Niveau : 5e année médecine
Fac : LIEGE
Posté le 08/06/2014 à 14:05 notnew
Tiens roma et ça se passe comment pour toi ? La passerelle ça a donné quoi ?
_____
"Déjà essayé, déjà échoué, peu importe. Essaye encore, échoue encore, échoue mieux."
Top
roma
Désagrégée de médecine

Messages : 277
Enregistré : 23/12/2008
Posté le 08/06/2014 à 14:55 puis édité 1 fois notnew
ok ok, ah c'est drôle d'attendre la 4ème année pour être au contact des patients!

Baltimore, je suis admissible à la passerelle et j'ai les oraux vers le 20 Juin.
Top
Baltimore
Super modérateur

Messages : 1177
Enregistré : 28/09/2011

certification
Vie réelle
Adrien Lohéac - 32 ans
Pays : Belgique
Domaine : Médecine
Niveau : 5e année médecine
Fac : LIEGE
Posté le 08/06/2014 à 15:21 notnew
ok ok, ah c'est drôle d'attendre la 4ème année pour être au contact des patients!
Je suppose qu'en dentaire c'est pareil, mais pour médecine en Belgique il sont monstrueux en théorie. Du coup la pratique sur le terrain se fait plus tard. Par exemple, il n'y a pas d'externat à proprement parlé.

Baltimore, je suis admissible à la passerelle et j'ai les oraux vers le 20 Juin.
Félicitations et bonne chance pour les oraux !
_____
"Déjà essayé, déjà échoué, peu importe. Essaye encore, échoue encore, échoue mieux."
Top
roma
Désagrégée de médecine

Messages : 277
Enregistré : 23/12/2008
Posté le 08/06/2014 à 16:11 notnew
ok ok, ah c'est drôle d'attendre la 4ème année pour être au contact des patients!
Je suppose qu'en dentaire c'est pareil, mais pour médecine en Belgique il sont monstrueux en théorie. Du coup la pratique sur le terrain se fait plus tard. Par exemple, il n'y a pas d'externat à proprement parlé.

Baltimore, je suis admissible à la passerelle et j'ai les oraux vers le 20 Juin.
Félicitations et bonne chance pour les oraux !

Merci! Tu as eu tes résultats terminaux toi?
Top
Aller en haut • 289 réponses • 15 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Offres d'emploi avec emploimedecin.comEmploi Soignant
Toutes les offres d'emploi
Publicité
Fin de vie : « la même hypocrisie que pour les avortements à l’époque » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter