logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Ptites questions sur la biologie medicale

Aller en bas • 6 réponses
porcinette
Jeune Carabine

Messages : 17
Enregistré : 09/10/2010
Posté le 25/10/2010 � 09:33 notnew
BOnjour a tous,

je suis en D4 et je ne sais toujours pas quelle spécialité choisir, sachant que j'en ai un peu ras le bol de l'hopital et des visites avec le chariot!!

Donc je voulais savoir en quoi consistait le metier de biologiste (regarder des lames? utiliser des machines??, gerer un labo?..)

COmment se passe l'internat (horaires, stages...) et faut il etre bien classé?

Enfin quelles sont les specialisations qui existent dans ce metier?

Je vous remercie smilies
Top
Maho
Doyen

Messages : 623
Enregistré : 30/10/2002
Posté le 29/10/2010 � 21:59 notnew
C'est un métier très variable selon la sous-spé et le mode d'exercice (public / privé).

L'internat est assez tranquille niveau horaires : les stages c'est 8/9h jusque 17/18h (il faut compter +/- 40h / semaine + les gardes). Il est divisé en deux parties : 2 ans de "niveau 1" où tu dois faire bactério, hémato, biochimie et immuno/parasito (au choix), puis 2 ans de "niveau 2" où tu peux te spécialiser. Si tu comptes travailler à l'hôpital il faut rajouter 1 an pour le M2 et continuer sur un assistanat. Il n'y a pas besoin d'être très bien classé en général (sur Lille c'était dans les 3000 premiers les années précédentes, dans d'autres villes ça part beaucoup plus loin).

En stage de niveau 1 le but c'est en partie de se former aux techniques en pratique, en prenant l'exemple de l'hémato :
- en cytologie : savoir lire une formule sanguine, réaliser et interpréter un myélogramme, compter des plaquettes en cellule...
- en hémostase : savoir réaliser les techniques manuelles pour le TP, le TCA etc.
- en immuno-hémato : savoir déterminer un groupe sanguin selon différentes techniques, un test de Coombs, une recherche d'agglutinines irrégulières...

On te demande aussi de connaitre la théorie sous-jacente (tu ne peux pas faire de l'hémostase sans comprendre un minimum comment se déroule la coagulation).

Et pour finir le gros du travail c'est la validation des analyses de routine (voir si le résultat que tu rends est correct, s'il faut rajouter des analyses, dialogue téléphonique avec les cliniciens...).

En niveau 2 quand tu reviens te spécialiser dans une discipline donnée tu vas moins faire de routine et t'occupper d'analyses plus spécialisées (la cytométrie de flux, la biologie moléculaire...). Certaines techniques sont d'interprétation très complexe par rapport aux analyses de routine où il n'y a pas besoin de beaucoup réfléchir face à un bilan.

Au début c'est assez déstabilisant quand tu viens de médecine, mais on s'habitue vite. Je pense que c'est une spé à prendre s'il y a un domaine de la biologie qui t'intéresse particulièrement, et que ça ne te dérange pas de ne plus ou peu voir de patients.

Par contre l'exercice de la profession dans le privé est en pleine évolution (et probablement pas dans le bon sens), je pense que c'est assez risqué de se lancer en biologie maintenant pour faire du polyvalent dans le privé, après chacun a son avis sur le sujet...
_____
"Faithfulness to fundamentals seems to be a common thread linking professionalism in all areas.'' Toshiro
Kageyama
Top
Tomiko
Bizut (futur carré)

Messages : 8
Enregistré : 01/07/2010
Posté le 11/11/2010 � 23:49 notnew
Pas complètement d'accord avec Maho. Bien sûr, le "labo privé à Papa" n'existera plus d'ici quelques années. Mais ça ne veut pas dire pour autant que le privé ne sera pas intéressant ! Au contraire, dirais-je. Les regroupements de labo nous permettront (idéalement) d'avoir dans le privé une activité + proche de l'hospitalier, avec spécialisation, réelle recherche & développement de techniques, alors que pour l'instant le privé se résume à piquer, acheter des kits, croire le fournisseur sur parole, valider aveuglément, manager le personnel et compter ses sous (j'exagère peut-être un peu smilies ).

Pour en revenir à la question de porcinette, tu peux te spécialiser dans tous les domaines de la bio : bioch, hémato, immuno, microbio, et chaque spé a ses sous-spé (bioch/bio mol -> métabolisme, hormono, cancer, génopathies, pharmacogénétique, protéines... et c'est comme ça pour toutes les spé). Plus j'avance dans l'internat et plus je réalise qu'il y a ÉNORMÉMENT à apprendre dans chaque sous-spé, et que pour être vraiment bon dans sa sous-spé il faut être à fond. Ce qui est impossible actuellement dans le privé avec les labos à 1 ou 2 biologistes...

Le M2 est loin d'être obligatoire pour exercer en CH non U.

Un énorme avantage de la bio, c'est que tu peux toujours beaucoup apprendre et progresser. C'est un domaine en évolution permanente, il ne faut pas croire que quand tu sors de l'internat tu as fini d'apprendre !! smilies

Bref, mon conseil : pour une bonne qualité de vie (autre avantage !), une stimulation intellectuelle permanente (si tu le souhaites car on ne t'y force pas...) : choisis la bio smilies
Et si certains parmi vous pensent que j'ai divagué sur ce message, pardonnez-moi, je suis en garde smilies
Top
porcinette
Jeune Carabine

Messages : 17
Enregistré : 09/10/2010
Posté le 16/11/2010 � 21:34 notnew
j'avoue que c'est difficile de s'imaginer en bio sachant qu'on y passe pas en etant externe.
Donc la clinique c'est fini, les patients aussi!
On a pas l'oeil sur un microscope en permanence??

comment savoir si ça va me plaire avant?
Top
Tomiko
Bizut (futur carré)

Messages : 8
Enregistré : 01/07/2010
Posté le 17/11/2010 � 18:00 notnew
Comment te répondre sans faire de la philo à 2 balles... On ne peut jamais savoir à l'avance, c'est le principe de la vie smilies
Dans de nombreuses facs, il est possible de faire un stage d'externe en labo (ou en D1 pour ceux qui se posent la question + tôt). C'est dommage si ce n'est pas le cas dans ta fac.

Note qu'il y a certaines spé où tu peux avoir une activité de consult (hémobiologiste avec les consultations maladies hémorragiques, parasito avec les consults du voyageur, cytogénétique). Mais ce n'est pas le cas le plus fréquent. Quant à avoir les yeux dans le micro, rassure-toi, personnellement je déteste ça et ça ne m'empêche pas d'aimer la bio smilies Tu n'es pas technicien, donc oui pour faire du micro de temps en temps et surtout en début de formation, non pour le faire en permanence !! (sauf si tu fais de la cyto... ou dans une moindre mesure de la parasito/myco)

De toute façon, quant à savoir si ça va te plaire ou pas, je te rappelle qu'il existe toujours une possibilité de droit au remords. Si tu prends bio, évite aussi de commencer par la bioch routine qui peut décourager certaines vocations par son caractère répétitif et peu interprétatif.
Au total je te dirai : viens et tu verras smilies Au pire, je ne connais pas un interne qui refuserait d'accueillir un D4 pour une après-midi ou qques temps pour lui montrer de quoi sont faites ses journées !

Bon courage pour ta D4 en tout cas !
Top
porcinette
Jeune Carabine

Messages : 17
Enregistré : 09/10/2010
Posté le 21/11/2010 � 14:54 notnew
alors pour faire cytogenetique il faut prendre bio med?? c'est interessant car ça me plairait bien bien.

Apres je ne suis pas sure d'etre suffisament bien classée pour ça smilies
Top
Tomiko
Bizut (futur carré)

Messages : 8
Enregistré : 01/07/2010
Posté le 21/11/2010 � 18:02 notnew
Tu as deux possibilités pour faire de la cytogénétique : prendre bio méd et te spécialiser là-dedans, ou prendre génétique médicale (qui est une spé méd). Après, je ne m'y suis jamais trop intéressé, donc je ne peux pas t'en dire grand chose.
Pour le classement, regarde les rangs limites de l'année dernière, tu verras que c'est loin d'être inatteignable !!
Bon courage
Top
Aller en haut • 6 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter