logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Vomissements chroniques

Aller en bas • 19 réponses
eyltie
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 53
Enregistré : 12/12/2004
Posté le 23/12/2004 à 11:17 notnew
voici le cas d' une jeune femme de 20 ans.
Son histoire commence aux urgences où elle se présente pour vomissements incoercibles depuis une semaine. A l'examen clinique rien de particulier sauf une déshydratation majeure, une perte de pois de 5 kg en une semaine (1,58m - poids actuel 50kg)
étudiante en philo et gde sportive lors de ses temps libres (4h squach, 2h natation /sem)
Que faites-vous ?
A quoi pensez-vous ?
Serez-vous meilleurs sue les médecins qui se sont occupés d'elle ?
Top
eyltie
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 53
Enregistré : 12/12/2004
Posté le 23/12/2004 à 14:37 notnew
ça n'a pas l'air de vous motiver...
dommage l'histoire est pourtant longue et insolite...
Top
le Xigris boy
Nain-terne

Messages : 145
Enregistré : 10/09/2002
Posté le 23/12/2004 à 17:33 notnew
Bon, je me lance:
On commence par un examen clinique:
Interrogatoire: atcd (psy ?), médicaments, contraception +++, trouble transit, diarrhée...
Examen physique:
Gravité; pli cutane, TA, FC, Poids, Température, FR, hématomèse (Mallory Weiss ?)...
Orientation: TV TR +++
Palpation abdo, ganglion, examen neuro complet
Fonds oeil ( oedeme papillaire: HTIC)
De plus: BU, betaHCG urinaire, ECG +++ (hypokaliémie, alcalose métabolique+++)
Apres on passe aux examens complémentaires:
NFS Plaquettes, Iono sg et u, Urée Créat, GDS, Bilan hépatique complet, Bilan phosphocalcique
Hemoculture, ECBU, Rd Thorax si fievre
Avis psychiatre +++

Orientation:
Trouble des conduites alimentaires: boulimie (contexte; femme jeune, sport exagéré (meme moi qui aime le squash j'en fait pas autant)
HTIC: SEP, "epistaxis méningée"...
Syndrome occlusif
GEU +++
Prise médicamenteuse: iatrogene
Vomissements idiopathiques smilies

Voila pour un début
_____
"Que la VMC (ventilation mécanique conventionnelle) soit avec vous"
Citation réanimatoire.
Top
eyltie
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 53
Enregistré : 12/12/2004
Posté le 24/12/2004 à 11:20 notnew
et t'en fais quoi de cette personne ?
Déjà, pose d'une perf et réhydratation...

Ensuite, en effet son histoire commence avec des psychiatres...
tous ses examens n'ont pas été fait.
Pas de grossesse
Pas d'HTIC.
Kaliémie 3,3
Tout le reste du bilan normal.
Les vomissements sont profus...
PAs de tb du transit.

CAT ?

j'oubliais, avis psychiatrique : ne trouve rien d'anormal...
2è avis psychiatrique : même conclusions

[Edité le 25/12/04 par Alfy]
Top
dr.king
Bizut (futur carré)

Messages : 9
Enregistré : 22/12/2004
Posté le 28/12/2004 à 21:44 notnew
OK.j essaye:
j aurais bien voulu qu on prcise l aspects des vomissents et leurs caracteres(est ce qu il font suite aux repas,appaortent ils un soulagement apres les repas...?)
conte tenue de ces vomissent chronique,repetes et abandants + perte de poid.
on peut penser a un cancer de l estomac? qui forme un stenose et qiu peut etre a
l'origine de ces vomissements .

.Explorations:
+++ FOGD
+TOGD_en 2 intention
+bio:
-protidemie
-nfs
-TP
-ACE
.TRAITEMENT :
pour l instant rehdratation >

_____

Celui qui parvient à se représenter la souffrance des autres a déjà parcouru la première étape sur le difficile chemin de son devoir.

Top
aladdin
Nain-terne

Messages : 128
Enregistré : 15/11/2004
Posté le 29/12/2004 à 22:28 notnew
j'ajouterai
rechercher un atcdt de reflux gastro oesophagien, d'épigastralgie, stress ou prob affectifs, atcdts familiaux (néo, troubles psy, ulcère), notion d'état grippal ds les 2 semaines, fébricule, aménorrhée, céphalée, rechercher une infection ds les atcdts proches, et bien sur détailler les vomissements, parce que profus ça peut etre beaucoup de choses ( horaire, quantité et fréquence, couleur et aspect, facile ou pas, soulageant la patiente, avec douleur ou pesanteur, calmés ou provoqués par des aliments précis??)
et j'ajoute pour les examens: manometrie de l'oesophage, et pH


excusez moi mais "vomissements chroniques" pkoi? c depuis une sem, quelle est le délai pour parler de chronique??

[Edité le 29/12/04 par aladdin]

[Edité le 29/12/04 par aladdin]
_____
UBUNG MACHT DEN MEISTER: L'EXERCICE FAIT LE MAITRE.


Top
Beetle
Bliss de Nice

Messages : 219
Enregistré : 25/12/2004
Posté le 30/12/2004 à 01:26 notnew
- a-t-elle un traitement au long cours ? prise de médicaments/toxiques/OH récente ?
- quels sont ses ATCD psychiatriques alors ?


sinon pour la prise en charge symptomatique
- voie veineuse périphérique
- réhydratation
- sonde naso-gastrique en aspiration douce
- nutrition parentérale
- surveillance

+ traitement de la cause qu'on aura trouvé à l'aide de l'examen clinique + bilan paraclinique ... smilies
_____
That's all folks ! ;)


Top
eyltie
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 53
Enregistré : 12/12/2004
Posté le 02/01/2005 à 19:11 notnew
désolé j'étais loin des ordi ces derniers temps... BOnne année à tous

réponse à quidam :
pas de traitement au long cours
pas de prise de toxique, alocool...
pas d'ATCD psychiatriques

La nutrition parentérale n'a pas été mise en route...
ni d'hopsitalisation...
juste réhydratation et aurevoir...

(en effet au revoir... car elle est revenue... les vomissements continuant)

pas de cause retrouvée

réponse à aladdin :
probable notion de RGO ancien
pas de douleur
dans les ATCD fam maladie cardiovasculaire++++, néoplasie (prostate - vessie - colon chez le père)
une aménorrhée sera notée au bout de 3 mois d'évolution des vomissements... et perte de 10 kg (normal !!! et n'allez pas pensé tout de suite à l'anorexie mentale... c'est pour ça que le dg pour elle fut si long... normal de perdre du poids et d'avoir aménorrhée si tu dugères plus rien!)

Caractéristiques des vomissements : (c'est ce qu'il fallait demander en premier !)
abondants
alimentaires
aliments non digérés +++ (reconnaissable et pouvant dater de la veille)
tardivement après les repas (4 à 12h après)
efforts de vomissements et également vomissements au moindre effort physique
nausées++

Chroniques... c'était pour l'évolution...
le dg fut porté 2 ans après !

manométrie : sphin,cter inf un peu lache limite de la normale le reste est normal

à la clinique : pyrosis++
elle fut mise sous IPP - effet++ - donc pas utile de faire la phmétrie


CANCER de l'estomac à 20 ans ???

FOGD : normal vomissements ++++ lors examen

pourquoi TP (dr king?)

A QUOI PENSEZ-VOUS...
que faites-vous ?
on va dire qu'on est maintenant à 3 mois d'évolution et rien de changer...
Top
dr.king
Bizut (futur carré)

Messages : 9
Enregistré : 22/12/2004
Posté le 10/01/2005 à 19:50 notnew
c est vrai ke le cancer de l estomac est plus frequent a partir de 40-45 ans ms,cela n exclut pas un cancer a 20 ans!!!
et puis la FOGD est un excamen facile ki peut confirmer ou eliminer ce diagnostique.
le TP. est demande pour voir s il ya des troubles de la coagulations.
_____

Celui qui parvient à se représenter la souffrance des autres a déjà parcouru la première étape sur le difficile chemin de son devoir.

Top
dr.king
Bizut (futur carré)

Messages : 9
Enregistré : 22/12/2004
Posté le 10/01/2005 à 23:38 notnew
Ps:est ce k on a fait un lavement baryte et une radio a cette patiante?
_____

Celui qui parvient à se représenter la souffrance des autres a déjà parcouru la première étape sur le difficile chemin de son devoir.

Top
beckham
Externoïde

Messages : 41
Enregistré : 31/10/2003
Posté le 12/01/2005 à 17:44 notnew
si elle vomit lors de la fibro,2 causes possibles:

1)elle etait pas a jeun
2)stase gastrique

ca peut etre une stenose gastrique (gastrite,ulcere,neo),voire du grele au dessus du D2 (crohn,...)
Top
eyltie
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 53
Enregistré : 12/12/2004
Posté le 15/01/2005 à 13:19 notnew
alors revenon à cette histoire, ancore une fois désolé...

Dr King, je ne vois tjs pas pourquoi tu rechcerches un tb de la coag... ?

ASP : RAS - stase stercorale +++
Lavement Baryté fut fait après : petite hernie diaphragmatique... il semblerait qu'il y ait persistance du produit de contraste dans l'estomac... sinon RAS

FOGD : tu t'approches beckham...
bravo,
on s'orient vers une stase gastrique...

que faites-vous, que proposez-vous... ?
Top
pmeignie
Chef des sévices

Messages : 380
Enregistré : 09/05/2003
Posté le 17/01/2005 à 18:53 notnew
salut ,
quelques questions d'un vieux rustique dont les connaissances médcales sont restreintes (alors qu'en chirurgie smilies )

C'est vraiment un lavement baryté où plutôt un transit ?
L'interpretation de cet exament me parait assez importante :

Devant ces vomissements chroniques je pense qu'on a éliminé :
-une hypertension intracranienne (elle aurait engagé au bout de 3 mois , et il y a du y avoir un scanner cerebral sans injection à un moment donné)
-un cause endocrinienne genre insuffisance surrénalienne aigue ou complications du diabète (on aurait qd même fait le diagnostic au bout de 3 mois )
-des vomissements reflexes à une pathologie grave intrapéritonéale (pancréatite aigue , irritation péritonéale ) et une occlusion classique (l'ancienneté des troubles n'est pas en faveur)

Il reste donc : une cause gastrique (obstacle ou fonctionnelle) ou une cause centrale (psy)
Plus toutes les maladies complexes dont sont trés friands nos amis internistes smilies

On ne peut pas s'arreter à son reflux : il est secondaire à son problème (les vomissements , c'est un gros reflux transitoire) .Dans les reflux même massifs , on trouve presque toujours un facteur positionnel (penché en avant ou en décubitus) favorisant les régurgitations et celles ci ne sont pas aussi systématiques .

Alors , au transit baryté , estomac de stase? distention importante ?obstacle visible? peristaltisme conservé ou estomac atone?

Quelques précisions me feraient plaisir
Cordialement smilies
_____
C'est pas parcequ'on est vieux qu'on ne s'intéresse plus aux jeunes ......même quand ils sont un peu énervants , surtout si ils aiment le Mac et la plongée :)
Config actuelle : 27 ' quad core i5 sous os X 10, 6,3
et ca dépote la rage
Top
eyltie
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 53
Enregistré : 12/12/2004
Posté le 17/01/2005 à 19:46 notnew
le comte-rendu du TOGD pour être précis, donc bien un transit, répondait : examen normal - petite hernie diaphragmatique - à noter plusieurs vomiseements lors de la mobilisation de la table d'examen et au décours.
C'est au téléphone, que le radiologue nous a dit qu'il avait l'impression que le produit de contraste s'évacuait mal.
Pas d'obstacle.

T4 - TSH normal
cortisolémie normale
VS - CRP normales
glycémie : hypoglycémies à répétition - sinon glycémie normale
TDM cérébral : ventricules un peu élargis - rien d'autre

6 mois d'évolution...
poursuite du bilan psy : rien de notable... sauf un début de désespoir chez la patiente qui soufre de vomir autant...

Traitement : prokinétiques... efficacité faible mais notable, oméprazole : disparition des douleurs rétrosternales et des trainées de sang lors des vomissements
suppléments ditététiques.
La patiente note qu'un repas assaisonné de lipîde n'est pas digéré alors qu'un petit repas léger passe mieux...


Là... dans son histoire un examen clé a été fait... et enfin pose du diagnostic...
Lequel ?
Top
pmeignie
Chef des sévices

Messages : 380
Enregistré : 09/05/2003
Posté le 17/01/2005 à 20:50 notnew
Si le togd est normal , ce n'est pas chirurgical smilies
Donc je suis sec ;(
Pas de cause hépatobiliaire (hépatite) , pas de cause neuro (vertige)
Pas de dilatation gastrique donc normalement pas de troubles neurologiques....ou de la vidange .On peut s'en assurer par une étude isotopique .
Lors de la fibroscopie , on a fait des biopsies (éliminer sclérodermie et amylose .
L'efficacité de l'ompeprazole c'est sur les consequenses des vomissements (oesophagite )et pas sur la cause .
Elle est vraiment pas enceinte (ça se verrait) smilies

Je suis sec comme un vieux roudoudou.............smilies

Cordialement smilies
_____
C'est pas parcequ'on est vieux qu'on ne s'intéresse plus aux jeunes ......même quand ils sont un peu énervants , surtout si ils aiment le Mac et la plongée :)
Config actuelle : 27 ' quad core i5 sous os X 10, 6,3
et ca dépote la rage
Top
eyltie
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 53
Enregistré : 12/12/2004
Posté le 17/01/2005 à 20:55 notnew
ça y est...
sans le mettre en évidence... vous avez la cle...
et non vous n'êtes pas un vieux roudoudou!!!!

étude isotopique...
donc on lui a fait une scinti...
et au bout d'1,5 ans... elle n'a plus été trainée devant les psy...

Gastroparésie sévère...
idiopathique...
assimilable aux POIC...
appareillée au bout de 3 ans d'évolution par des électrodes pour stimuler le muscle gastrique.
Top
pmeignie
Chef des sévices

Messages : 380
Enregistré : 09/05/2003
Posté le 17/01/2005 à 21:01 notnew
Ahhhhhhhhhhhh je commence bien l'année smilies
Je me converti et vire au gastroentérologue........

Beau dossier , mais j'aurais cru qu'on aurait évoqué plus nettement le diagnostic au TOGD .Le gastro a pas du assister à l'examen smilies (un estomac qui se contracte pas ou mal , sans péristaltisme on le voit normalement )

On doit pas demander souvent des transits isotopiques en médecine nucléaire.
Tu pourrais nous parler un peu des életrodes gastriques (électrostimulation de l'éstomac j'avais jamais entendu parler )
Merci
cordialement smilies

PS : merci pour le roudoudou , ça me réconforte smilies
_____
C'est pas parcequ'on est vieux qu'on ne s'intéresse plus aux jeunes ......même quand ils sont un peu énervants , surtout si ils aiment le Mac et la plongée :)
Config actuelle : 27 ' quad core i5 sous os X 10, 6,3
et ca dépote la rage
Top
eyltie
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 53
Enregistré : 12/12/2004
Posté le 17/01/2005 à 21:04 notnew
Posters
Lundi 31 mars 2003
Posters
PA41

ELECTROSTIMULATION GASTRIQUE POUR GASTROPARESIE : RESULTATS FONCTIONNELS



(1) I Le Blanc-Louvry, (2) AM Leroi, (2) P Denis, (3) P Ducrotté
(1) Service de Chirurgie Viscérale, CHU Charles Nicolle, Rouen
(2) Service de Physiologie, CHU Charles Nicolle, Rouen
(3) Service de Gastroentérologie, CHU Charles Nicolle, Rouen



Mots clés :
12 Dyspepsie
75 Pathologie Fonctionnelle Digestive
77 Estomac






Objectifs


Evaluer, chez des patients ayant une gastroparésie (GP) résistant aux traitements prokinétiques, l'effet symptomatique et fonctionnel de l'implantation d'un stimulateur gastrique.



Méthodes


Sept patients consécutifs, dont 5 femmes (42 ± 3 ans) ayant une GP idiopathique (n = 6) ou diabétique (n = 1) résistant à tous les traitements prokinétiques ont été explorés. La GP entraînait un amaigrissement de 8 ± 1/kg. Le stimulateur était un Itrel II (Medtronic®) délivrant les impulsions (0,2 Hz, 0,2 mA, 330 ms) via 2 électrodes antrales. L'évaluation fonctionnelle a analysé le nombre et la quantité des repas, et la façon dont le patient considérait son alimentation. Une mesure de la vidange gastrique (VG) par test respiratoire à l'acide octanoïque a été réalisée avant la mise en place du stimulateur. Six mois après l'intervention, tous les patients ont eu une VG, un test de distension gastrique par ballon de latex (paliers de 50 mL), et un électrogastrogramme (1 h à jeun, et 2 h après la prise d'un repas type). Pour la VG et la distension, les résultats ont été comparés à ceux de 37 et 12 volontaires sains.



Résultats


Après implantation, 5/7 patients décrivaient une alimentation qualifiée de normale. Deux sur sept patients, qui avaient des bézoards, n'ont pas eu de récidive de bézoard dans les 6 mois post-op. Les 2 derniers patients ont décrit une amélioration incomplète avec, chez 1 malade, la survenue de douleurs postprandiales iliaques droites régressant avec l'arrêt du stimulateur. La VG a été accélérée par rapport à la période pré-opératoire (T½ : 184 ± 16 vs 278 ± 21 min, p < 0,01), et non différente de celle des témoins (144 ± 12 min). Chez les 2 malades non satisfaits, le T1/2 moyen était de 219 min avant et de 186 min après l'intervention. Le volume maximum tolérable lors de la distension n'était pas différent en post- op (517 ± 61 mL) de celui des témoins (650 ± 29 mL). Le volume maximum tolérable n'a pas varié chez les 2 malades ayant eu cette distension avant et après l'intervention. Le pourcentage de temps passé en bradygastrie après le repas était supérieur à celui des témoins (47,1 ± 4,9 % vs 8,3 ± 2,9 %, p < 0,01).



Conclusions


Dans cette série, l'électrostimulation gastrique a permis d'améliorer les symptômes de patients atteints d'une GP réfractaire avec une amélioration parallèle de la vidange gastrique malgré la persistance d'anomalies importantes du rythme électrique de l'estomac. L'électrostimulation n'a pas modifié la sensibilité gastrique à la distension.

Top
eyltie
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 53
Enregistré : 12/12/2004
Posté le 17/01/2005 à 21:13 notnew
pour parler en langage plus courant que cette étude, lorsque les traitements hygiéno-diéttétiques et médicamenteux ne suffisent pas, il ya a la thérapie enterra de medtronic. Ceci se fait en France à un seul endroit : rouen.
C'est une petite chirurgie, implantation sous coelio
traitement réversible
stimulation de l'antre par deux électrodes.
Boitier + pile sont implantés sous la peau environ au niveau de Mac Burney mais à gauche.
Normallement bien toléré
Réglage de l'appareil par une télécommande, non invasif

Origine : EU et Canada
Top
CreatixEA
Canard

Messages : 2728
Enregistré : 17/10/2002

Vie réelle
Emilien Arnaud - 35 ans
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : Urgentiste
Fac : AMIENS
Posté le 17/07/2008 à 18:28 notnew
Cas cliniqu terminé depuis 3 ans ...
J'ai supprimé les posts out-datés
_____
BE HAPPY AND SMILE :)
Top
Aller en haut • 19 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Offres d'emploi avec emploimedecin.comEmploi Soignant
Toutes les offres d'emploi
Publicité
L’interview du mois Jérémy Do Cao, président de l’Association des juniors en pédiatrie Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter