logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Cas clinique cardio examen D2 Lille état

Aller en bas • 4 réponses
ironman
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 61
Enregistré : 06/07/2004
Posté le 18/01/2007 à 21:36 notnew
Monsieur X est âgé de 54 ans. il s'agit d'un patient porteur d'une hypercholestérolémie connue de longue date, mais non traitée.
Il fume 15 cigarettes par jour depuis l'âge de 20 ans.
Le poids est de 92 kg pour une taille de 1,75m.
Mr X se plaint d'une dyspnée brutale de survenue nocturne. le médecin traitant qui arrive en urgence fait les constatations suivantes: patient polypnéique, assis dans son lit, lèvres et ongles bleus violacés.
L'auscultation cardiaque retrouve un rythmé régulier, rapide (105 bats/min); il n'y a pas de souffle cardiaque.
L'auscultation pulmonaire retrouve des râles crépitants diffus bilatéraux.
La TA est à 150/90 mmHg.

1) Quel votre diagnostic le plus probable? Argumenter.

2)Quelle est la physiopathologie de cet accident?

3) Quelles sont les grandes lignes de la prise en charge à domicile?

A l'arrivée à l'hôpital la situation clinique est en amélioration. Le bilan bio à l'entrée (fn rénale, iono sg, tropo et CPK) ne montre pas d'anomalie notable.
L'ECG montre un rythme sinusal, fréquence à 85 bats/mn, QRS fins, écrêtage des ondes R dans les dérivations précordiales.
L'échographie retrouve une dilatation du ventricule gche et de l'oreillette gche, la FEVG est estimée à 30%, il existe une insuffisance mitrale de grade I.
Une coro est réalisée après quelques jours d'hospi; celle ci montre des lésions sévères estimées supérieures à 70 % au niveau de l'interventriculaire ant prox. et de l'artère marginale et du 2ème segt de la coronaire droite.

4) Quelle est la cause la plus vraisse,blable d ela maladie dont souffre Mr X.

5) Quelles sont les classes médicamenteuses qui font la preuve d'une réduction de la mortalité dans cette situation clinique lorsqu'elle sont prescrites au long cours?

6) En dehors des ces thérapeutiques, quelle intervention pourrait permettre d'améliorer la fonction cardiaque et le pronostic de Mr X.

7) Quels sont les examens qui permettent de sélectionner au mieux les bons candidats à telle intervention?
Expliquer pourquoi.

3 ans plus tard, mr X est réhospitalisé. Il y a une semaine, il a présenté plusieurs épisades de douleurs thoraciques rétrosternales; depuis il se plaint d'un essouflement progressif d'abord à l'effort puis également en position allongée.
Il se plaint aussi d'une prise de poids de 8Kg, en quelques jours et d'oedèmes au niveau des mi.
A l'examen,vous retrouvez une tacchycardie à 100bats/mn, une TA à 120/80.
A l'auscultation, les bruits du coeur sont réguliers, il existe un bruit de galop.
L'auscultation pulmonaire est normale.
Vous notez des oedèmes bilat des mi, une hépatomégalie sensible associée à un RHJ.
Le bilan bio montre une fonction rénale normale.
La tropo I est augmentée à 5ng/ml.

8) quel est votre diagnostic?

9) Quelle est la thérap à prescrire pour faire disparaître les signes de rétention hydrosodé?
Préciser les modalités d'administration ainsi que la surveillance.

10) Le tableau clinique évoque une étiologie à ce nouvel épisade. LAquelle? Comment la confirmer? Pourquoi?


Il s'agit d'un des trois sujets del'épreuve de cardiologie (session janvier 2007) de la faculté de médecine de Lille état.

Alors tous à vos crayons ; pour ceux qui le souhaite je mettrai le reste de l'épreuve ultérieurement.
Que les autres membres fassent de même! Bon courage à tous!!
smilies
_____
la vie voyez vous ça n'est jamais si bon ni si mauvais que l'on croit.

Réfugie-toi dans l'étude, tu échapperas à tous les dégoûts de l'existence.L'ennui du jour ne te fera pas soupirer après la nuit et tu ne seras pas à charge de toi-même et inutile aux autres.
Top
syndrome d erasmus
Externoïde

Messages : 49
Enregistré : 02/02/2005
Posté le 19/01/2007 à 13:34 notnew
1) OAP cardiogénique car terrain, homme, FDRCV hypercholestérolémie, tabagisme actif, surpoids, âge > 50 ans; tableau clinique d'IVG décompensée de dyspnée aiguë avec crépitants bilatéraux diffus, tachycardie, orthopnée, cyanose.
2) insuffisance ventriculaire gacuhe aiguë décompensée par un facteur déclenchant, augmentation pression capillaire pulmonaire
3) urgence thérapeutique;demi assis; O2 MHC; VVP avec 500 cc de G5% sur 24h (si le médecin traitant en a les moyens) ; dérivé nitré en sublingual car la PA le permet; furosémide 40mg IVD; surveillance efficacité et tolérance; appel samu pour transfert
médicalisé
Top
ironman
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 61
Enregistré : 06/07/2004
Posté le 19/01/2007 à 15:45 notnew
C'est très bien parti...
Allez il faut continuer!!

J'ai juste rajouté pour la question de physiopath que
1) Augmentation des pression de pression de remplissage proto-diastolique.
2) ce ceci entraîne une dilation des cavités d'amont (atrium gauche et veines pulmonaire) avec une stase du sang dans ces cavités ce qui génère une élévation de la pression hydrostaique dans les capillaires.
3)Au final, il s'en suit une transudation depuis le secteur capillaire plasmatique vers les alvéoles pulmonaires.

Allez poursuivez les gens...
_____
la vie voyez vous ça n'est jamais si bon ni si mauvais que l'on croit.

Réfugie-toi dans l'étude, tu échapperas à tous les dégoûts de l'existence.L'ennui du jour ne te fera pas soupirer après la nuit et tu ne seras pas à charge de toi-même et inutile aux autres.
Top
Caro B
Reine des dinos

Messages : 786
Enregistré : 03/11/2003
Posté le 20/01/2007 à 00:26 notnew
4) Quelle est la cause la plus vraisse,blable de la maladie dont souffre Mr X.

Insuffisance cardiaque systolique sur cardiopathie ischémique.

5) Quelles sont les classes médicamenteuses qui font la preuve d'une réduction de la mortalité dans cette situation clinique lorsqu'elle sont prescrites au long cours?
Antiaggrégant plaquettaire (aspirine)
Statine
Beta bloquant (choix selon FEVG)
IEC
Inhibiteur calcique si CI aux BB

6) En dehors des ces thérapeutiques, quelle intervention pourrait permettre d'améliorer la fonction cardiaque et le pronostic de Mr X.

Je crois qu'on choisi les pontages aorto-coronaires qaund l'atteinte est tritronculaire...


7) Quels sont les examens qui permettent de sélectionner au mieux les bons candidats à telle intervention?
Expliquer pourquoi.

Scintigraphie myocardique au thallium pour vérifier la viablilité des zones d'aval.
Aucun intéret de reperfuser une zone non viable...


3 ans plus tard, mr X est réhospitalisé. Il y a une semaine, il a présenté plusieurs épisades de douleurs thoraciques rétrosternales; depuis il se plaint d'un essouflement progressif d'abord à l'effort puis également en position allongée.
Il se plaint aussi d'une prise de poids de 8Kg, en quelques jours et d'oedèmes au niveau des mi.
A l'examen,vous retrouvez une tacchycardie à 100bats/mn, une TA à 120/80.
A l'auscultation, les bruits du coeur sont réguliers, il existe un bruit de galop.
L'auscultation pulmonaire est normale.
Vous notez des oedèmes bilat des mi, une hépatomégalie sensible associée à un RHJ.
Le bilan bio montre une fonction rénale normale.
La tropo I est augmentée à 5ng/ml.

8) quel est votre diagnostic?
Insuffisance cardiaque globale (non décompensée: pas d'OAP) sur angor instable.


9) Quelle est la thérap à prescrire pour faire disparaître les signes de rétention hydrosodée?
Préciser les modalités d'administration ainsi que la surveillance.
Furosémide 40 mg p.o. le matin (éviter la nycturie)
Surveillance 1) iono sg: K+, Na+ 2)perte poids (diminution des signes droits) 3)NYHA (régession de l'othopnée)


10) Le tableau clinique évoque une étiologie à ce nouvel épisode. LAquelle? Comment la confirmer? Pourquoi?
Un syndrome coronaire aigu sur un pontage occlut ? ou nouvelle atteinte?.
On devrait trouver des modifications à l'ECG dans le territoire concerné (à conparer avec les ECG après l'inter).

[Edité le 20/01/07 par Caro B]
_____
"In Science and in Medicine, I was a stranger, you took me in" Miracle Drug, How To Dismantle An Atomic Bomb, U2

"Même s'il faut briser des murs en soufflant dans des trompettes ou à forces de murmures, J'irai au bout de mes rêves, Tout au bout de mes rêves, Où la raison s'achève, Tout au bout de mes rêves..." JJG bien sûr! :D
Top
Mister D.
Désagrégé de médecine

Messages : 243
Enregistré : 31/08/2001
Posté le 16/01/2008 à 20:57 notnew
je permets quelques remarques par rapport aux réponses supra car j'ai un avis différent:

4) la cause de la maladie ?

"décompensation cardiauqe à prédominance gauche sur cardiomyopathie dilatée, d'origine ischémique " me parait une réponse plus complète.


5) concernant les 5 classes thérapeutiques:

on parle des thérapeutiques de l'Insuff cardiaque seule où de la maladie ischémique ?
en tous cas les inhibiteurs calciques sont absolument contre indiqués dans notre cas.

et concernant les BB il faut nuancer en précisant que seules certaines molécules ont l'AMM!



8) diagnostic:

IC belle et bien décompenséé! mais sur un tableau droit isolé.
l'absence d'OAP (qui est une des ménifestations de la décompensation) ne garantie pas l'absence d'autres signes congestifs en fait.
il s'agit donc d'une IC symptomatique avec persistance des symptômes (DE stade IVNYHA) sous traitement soit une IC stade IV (ou D ou pré-terminale).
et cela à la faveur d'une nouvelle nécrose myocardique rudimentaire...

Furosémide 40 mg p.o. le matin (éviter la nycturie)

40 mg c'est une dose homéopathique dans le cas de notre patient avec 8 kgs au moins d'excès de poids... je dirais 100 à 120 mg par 24heures au PSE au bas mot. oui , sur 24 heure en continu, car on se moque bien de la nychtyurie, les doses flash sont néphrodélétères et elles entrainent des désequilibres ionoques trop rapides.
Top
Aller en haut • 4 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
L’interview du mois Jérémy Do Cao, président de l’Association des juniors en pédiatrie Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter