logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

[ORL] H 44 +/- Sinusite

Aller en bas • 6 réponses
CreatixEA
Canard

Messages : 2728
Enregistré : 17/10/2002

Vie réelle
Emilien Arnaud - 35 ans
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : Urgentiste
Fac : AMIENS
Posté le 06/02/2008 à 15:41 notnew
Bonjour,

Je vous soumet un cas clinique des annales de Bichat pour lequel je n'ai pas la correction (ormis la mienne smilies ). Lancez vous smilies


Monsieur B, 44 ans vous consulte pour ce qu'il appelle de la "sinusite". Ce patient très actif, non tabagique, habite dans le Vaucluse, mais il est frequemment amené à séjourner en région parisienne.

Depuis 3 ou 4 ans, il ressent une sensation d'obstruction nasale quasi-permanente, et présente également des éternuements en salve ainsi qu'une rhinorrhée.

L'interrogatoire ne vous révèle pas d'antécédant particulier, à l'exception toutefois d'un épisode de gène respiratoire survenue après la prise d'un comprimé d'Advil. Devant cette symptomatologie rhino-sinusienne persistante, la recherche d'antécédants personnels ou familiaux d'allergie s'avère négative. Au fil de la conversation, il avoue par ailleurs une baisse de ses performances physiques plus importantes durant l'été et également lors de ses séjours à Paris.

1. Quel(s) est(sont) le(s) élément(s) sémiologique(s) absent(s) dans cet interrogatoire de patient présentant une pathologie nasale ou sinusienne ?

2. Une endoscopie des fosses nasale est réalisée par un collègue ORL. Les constattions sont similaires des deux côtés. Que montre le cliché (cliché indisponible) ? Dans le contexte, quel diagnostic portez-vous à ce stade concernant la pathologie nasale ou sinusienne de ce patient ?

3. Quel examen motphologique pouvez-vous proposer en cas de doute diagnostique ? Cet examen est-il immédiatement nécessaire devant cette symptomatologie bilatérale ?

4. COmment interprétez-vous le malaise surevnu après la prise d'Advil ? Quel est le traitement de base de cette affection naso-sinusienne ?

5. Que devez-vous évoquer devant cette diminution des performances physiques ? Quels éléments recherchez-vous à l'interrogatoire ?

6. Sur vos conseils, le patient subit des explorations fonctionnelles respiratoires dont voici une partie des résultats :
[*] VEMS = 2,18 L
[*] CVLente = 3,55 L
[*] VEMS après inhalation de 4 bouffées de Salbutamol = 2,55 L
Comment interprétez-vous ces résultats des EFR ? Justifiez votre réponse.

7. L'hiver arrivant, ce patient vous demande conseil à propos des vaccins souhaitables étant donné son état de santé. Que lui conseillez-vous ?
_____
BE HAPPY AND SMILE :)
Top
CreatixEA
Canard

Messages : 2728
Enregistré : 17/10/2002

Vie réelle
Emilien Arnaud - 35 ans
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : Urgentiste
Fac : AMIENS
Posté le 06/02/2008 à 16:08 notnew
Voici mes réponses. N'hésitez pas à corriger ...

1. Quel(s) est(sont) le(s) élément(s) sémiologique(s) absent(s) dans cet interrogatoire de patient présentant une pathologie nasale ou sinusienne ?
[*] Recherche de facteurs déclenchants : travail, expositions à des produits irritants
[*] Signes fonctionnels : anosmie, hyposmie, cacosmie ?
[*] Aspect des rhinorrhées : purulentes ?
[*] Signes généraux : fièvre (fébricule) pdt les symptomes ?
[*] Signes respiratoires : dyspnée pdt les symptomes ?

2. Une endoscopie des fosses nasale est réalisée par un collègue ORL. Les constattions sont similaires des deux côtés. Que montre le cliché (cliché indisponible) ? Dans le contexte, quel diagnostic portez-vous à ce stade concernant la pathologie nasale ou sinusienne de ce patient ?
Là, je sêche ... Rhinite allergique sur terrain atopique ou sinusite chronique peut-être ...

3. Quel examen motphologique pouvez-vous proposer en cas de doute diagnostique ? Cet examen est-il immédiatement nécessaire devant cette symptomatologie bilatérale ?
[*] TDM des sinus après avoir vérifier l'absence de CI allergique et une insuffisance rénale (urée / créat)
[*] Pas en urgence : pathologie chronique

4. COmment interprétez-vous le malaise surevnu après la prise d'Advil ? Quel est le traitement de base de cette affection naso-sinusienne ?
[*] Crise d'asthme (?) de type allergique déclenchée par la prise d'Advil

5. Que devez-vous évoquer devant cette diminution des performances physiques ? Quels éléments recherchez-vous à l'interrogatoire ?
[*] Pathologie respiratoire chronique : fibrose pulmonaire sur une inflammation chronique (asbestose, silicose, sarcoidose)
[*] Dyspnée d'effort et/ou de repos
[*] Toux
[*] Hemoptysies

6. Sur vos conseils, le patient subit des explorations fonctionnelles respiratoires dont voici une partie des résultats :
# VEMS = 2,18 L
# CVLente = 3,55 L
# VEMS après inhalation de 4 bouffées de Salbutamol = 2,55 L
Comment interprétez-vous ces résultats des EFR ? Justifiez votre réponse.
[*] VEMS / CV = 60% < 70% => TVO
[*] VEMSsalbu / VEMS = 116% => delta < 20 % donc par réversible (il me semble que le seuil pour affirmer une réversibilité c'est 20%, faux ?)
[*] Il s'agit donc d'un trouble ventilatoire obstructif non réversible par les B2-mimétiques.


7. L'hiver arrivant, ce patient vous demande conseil à propos des vaccins souhaitables étant donné son état de santé. Que lui conseillez-vous ?
[*] Vaccin anti-grippal
[*] Vaccin anti-pneumococcique
[*] Au moindre symptome respiratoire => CS médicale pour éviter toute infection bronchique

[Edité le 06/02/08 par CreatixEA]
_____
BE HAPPY AND SMILE :)
Top
zaharaï
Externus-minus

Messages : 32
Enregistré : 18/03/2007
Posté le 06/02/2008 à 17:04 notnew
Ahah... je me souviens de ce cas, bon souvenir des partiels de l'an dernier smilies
Alors en fait le truc qu'il fallait savoir est qu'il existe une triade associant asthme + polypose nasale + intolérance à l'aspirine: c'est la triade de widal. Pour info je ne connaissais pas son existence avant ces fameux partiels, et on ne la trouve presque nulle part dans les livres...
Bref un "magnifique" diagnostic à côté duquel pas mal de gens ont dû passer...
_____
"La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile." (Hippocrate)


Top
CreatixEA
Canard

Messages : 2728
Enregistré : 17/10/2002

Vie réelle
Emilien Arnaud - 35 ans
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : Urgentiste
Fac : AMIENS
Posté le 06/02/2008 à 17:25 notnew
Ahah... je me souviens de ce cas, bon souvenir des partiels de l'an dernier smilies
Alors en fait le truc qu'il fallait savoir est qu'il existe une triade associant asthme + polypose nasale + intolérance à l'aspirine: c'est la triade de widal. Pour info je ne connaissais pas son existence avant ces fameux partiels, et on ne la trouve presque nulle part dans les livres...
Bref un "magnifique" diagnostic à côté duquel pas mal de gens ont dû passer...

Alors effectivement, le syndrome de Widal est décrit devant un asthme allergique d'origine médicamenteuse à l'aspirine et AINS en triade : asthme + polypose nasale + sinusite.

Mais il décrit des crises d'asthme sévère (ce qui ne semble pas être le cas ici). Et par ailleurs, je ne comprend pas bien le rythme saisonnier ou causé par les déplacements ..

[Edité le 06/02/08 par CreatixEA]
_____
BE HAPPY AND SMILE :)
Top
JoeW
Doyenne (espèce rare)

Messages : 495
Enregistré : 17/01/2003
Posté le 07/02/2008 à 00:04 notnew
Mais il décrit des crises d'asthme sévère (ce qui ne semble pas être le cas ici). Et par ailleurs, je ne comprend pas bien le rythme saisonnier ou causé par les déplacements ..

[Edité le 06/02/08 par CreatixEA]

Ete, Paris .. pollution à priori. C'est un facteur déclenchant des crises.
Top
CreatixEA
Canard

Messages : 2728
Enregistré : 17/10/2002

Vie réelle
Emilien Arnaud - 35 ans
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : Urgentiste
Fac : AMIENS
Posté le 07/02/2008 à 00:33 notnew
Oui, mais je ne comprend pas le lien avec la triade de Widal qui serait à priori déclenchée par une allergie à aspirine / AINS ...

C'est tordu comme K ... Du Bichat tt craché smilies
_____
BE HAPPY AND SMILE :)
Top
zaharaï
Externus-minus

Messages : 32
Enregistré : 18/03/2007
Posté le 07/02/2008 à 21:57 notnew
La triade n'est pas un syndrome mais une simple association: 3 pathologies fréquentes... donc leur association est fréquente sans qu'il n'y ait de lien entre elles.
je me trompe peut-être mais on m'avait expliqué qu'en fait c'est juste m.Widal qui a rassemblé ces 3 pathologies juste pour donner son nom à quelque chose...
Il y a dans le même genre une autre triade en gastro mais je ne me rappelle plus ce qu'elle contient à part lithiase vésiculaire...
_____
"La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile." (Hippocrate)


Top
Aller en haut • 6 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Stéphanie Rist, députée LREM : Je trouve scandaleux que certains internes travaillent plus de 60 heures par semaine ! Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter