logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

[chir den] quelques infos sur les revenus des dentistes

Aller en bas • 14 réponses
bibi91
Bizut (futur carré)

Messages : 7
Enregistré : 03/10/2006
Posté le 07/11/2006 à 18:00 notnew
Bonsoir,

J'ai déjà vu la question posée, alors j'apporte une petite brique de réponse quant aux revenus des dentistes avec cette étude réalisée par la DREES (ministère de la Santé):

http://www.sante.gouv.fr/drees/etude-resultat/er501/er501.pdf

Toute info complémentaire ou toute précision me semblent les bien venus.

Je sais que la question des revenus soulèvent souvent des réactions négatives voir idéologiques, j'espère que ce ne sera pas le cas. Pouvoir évaluer même approximativement les futures entrées d'argent ne relève pas d'un désir de devenir fortuné, mais tout simplement de la nécessité de savoir si il sera possible de rembourser un crédit (par exemple) et à quel hauteur ... (sourire, j'anticipe les réactions négatives loll).

Je vous souhaite à tous une bonne soirée et merci encore pour ce site riche et intéressant.

Toute ma sympathie.

Bernard
Top
Monaco
Ministre de la Santé

Messages : 1091
Enregistré : 09/05/2005
Posté le 10/11/2006 à 19:34 notnew
.. mais pourquoi devoir se justifier.. c'est bien franco-français tout ça ..
j'ajoute que je veux faire aussi ce boulot pour l'argent et la qualité de vie !!.. ou est le probleme ?

[Edité le 10/11/06 par Monaco]
_____
Chirurgien-Dentiste depuis 2012
New-York University Orthodontic program 2014
Top
bibi91
Bizut (futur carré)

Messages : 7
Enregistré : 03/10/2006
Posté le 13/11/2006 à 09:10 notnew
Sourire... bien vu. Il n'y a pas de probleme, mais comme tu le dis c'est tres français.

Je tiens juste a rajouter que, pour evaluer la faisabilité d'une reprise d'étude, il est nécessiare d'avoir des données financières.

Bonne journée à vous!

Bernard smilies
Top
lamouette
Bizute (future carrée)

Messages : 9
Enregistré : 04/10/2006
Posté le 11/09/2007 à 14:49 notnew
Ne voulant pas créer un nouveau topic pour ça je poste ici un lien qui me parait intéressant et à faire suivre : [http://www.comlive.net/Serieux-Des-Cabinets-Dentaire-En-France,142586.htm]http://www.comlive.net/Serieux-Des-Cabinets-Dentaire-En-France,142586.htm[url=http://adresse]texte[/url]

[Edité le 11/09/07 par lamouette]

[Edité le 11/09/07 par lamouette]
Top
iznogoud2
Ministre de la Santé

Messages : 954
Enregistré : 08/02/2005

Vie réelle
Jérôme Duisit
Pays : Belgique
Domaine : Médecine
Niveau : Médecin
Fac : BRUXELLES UCL
Posté le 11/09/2007 à 18:30 notnew
Je crois surtout que c'est extrêmement variable : ça dépend du fait de savoir si c'est en collabo ou son cab. Si c'est son cab depuis combien de temps tu l'as ouvert (les 1ères années sont toujours une galère absolue quand on s'installe à partir de rien, mais après la situation s'inverse). ça change aussi entre un exercice en centre ville, en rase campagne, selon la région...
Bref, faut tenir compte de tout ça, parceque entre un revenu de rempla à 5000 euros par mois et un revenu de jeune praticien installé qui se rémunère moins que son assistante il y a un gouffre.
_____
Médecin-Assistant en Chirurgie
Words of a surgeon : for everything u do, think twice, cut once.
Ancien conseiller facultaire médecine à l'AGL
Chirurgien-dentiste à la retraite
Top
Monaco
Ministre de la Santé

Messages : 1091
Enregistré : 09/05/2005
Posté le 22/10/2009 à 14:23 notnew
Je up ce sujet parce que je suis tombé sur ça

http://www.cfdt-retraites.fr/spip.php?article1171

D'apres les sources les revenus nets moyens des dentistes en 2007 étaient de 81400 euros soit environ 6800 euros par mois .. C'est quand meme pas mal ... ^^smilies
_____
Chirurgien-Dentiste depuis 2012
New-York University Orthodontic program 2014
Top
iznogoud2
Ministre de la Santé

Messages : 954
Enregistré : 08/02/2005

Vie réelle
Jérôme Duisit
Pays : Belgique
Domaine : Médecine
Niveau : Médecin
Fac : BRUXELLES UCL
Posté le 22/10/2009 à 20:22 notnew
Ouais, 2 fois moins qu'un anesthésiste ou un radiologue d'après le tableau....
_____
Médecin-Assistant en Chirurgie
Words of a surgeon : for everything u do, think twice, cut once.
Ancien conseiller facultaire médecine à l'AGL
Chirurgien-dentiste à la retraite
Top
Monaco
Ministre de la Santé

Messages : 1091
Enregistré : 09/05/2005
Posté le 23/10/2009 à 13:45 notnew
Et d'apres mes calculs, 34 fois moins que ce que touche Benzema au Réal Madrid pour taper dans un ballon ... Bref, à ce jeu là .. on est toujours perdant smilies
_____
Chirurgien-Dentiste depuis 2012
New-York University Orthodontic program 2014
Top
amann
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 02/12/2011
Posté le 02/12/2011 à 11:08 notnew
Bonjour,

je vais faire grincer vos dents! Je suis à la recherche d'une complémentaire santé qui me permettrait de ne pas devoir faire de crédit pour soigner nos dents à mon ami et a moi (protèse et implants).

Je gagne 3.7 fois moins que le salaire moyen qui est proposé plus haut, avec 5 an d'étude de Géographie(discipline également d'intérêt public quoi qu'en pense ceux qui ne connaissent pas son champ d'action), et mon ami 6.8 fois moins. Nous devons rester avec des dents douloureuses, cassées, voir sans dents du tout. Nous devrions peut être reprendre des études ? Et pourtant nous ne sommes pas pauvres, alors qu'est ce que ça doit être pour les bénéficiaires de la CMU?

L'école publique forme les dentistes, la sécurité sociale leur assure leur clientèle, mais l'état ne régule aucun tarifs semble t il, au risque de voir une majeure part de la population dans l'incapacité d'accéder aux soins. Pourquoi?

A mon humble avis, 6800 € c'est un salaire extrêmement confortable, qui donne le tournis à une écrasante majorité de personnes qui font aussi un travail utile (infirmière, femme de ménage, professeur, ingénieur, artiste...) mais beaucoup, beaucoup moins rémunérateur.

Vous avez raison de dire qu'il ne faut pas avoir honte de gagner de l’argent, surtout si vous vous être battus à partir de rien. En revanche ça ne dispense pas de réfléchir aux raisons qui engendre les inégalités de revenus et d'accès à la santé et au reste. Sans vouloir vous offenser ni être franco-française... smilies

De mon côté je compte bien agir dans le sens de la transparence des tarifs des soins dentaires et de leur régulation. Car nous devrions, à mon humble avis, tous avoir droit à des soins smilies
_____
amann


Top
Pharma-27
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 78
Enregistré : 31/08/2011
Posté le 02/12/2011 à 16:51 notnew

A mon humble avis, 6800 € c'est un salaire extrêmement confortable, qui donne le tournis à une écrasante majorité de personnes qui font aussi un travail utile (infirmière, femme de ménage, professeur, ingénieur, artiste...) mais beaucoup, beaucoup moins rémunérateur.

Euh ingénieur je suis pas d'accord. Certains ingénieurs touchent aussi ce salaire. Puis le revenu moyen des dentistes semble quand même en baisse.
Top
Monaco
Ministre de la Santé

Messages : 1091
Enregistré : 09/05/2005
Posté le 02/12/2011 à 17:33 notnew
Oui en effet gagner 6800 euros en moyenne par mois ça semble confortable.
Cependant il ne faut pas oublier que d'une part c'est une moyenne nationale. Je pense qu'il y a de jeunes praticiens nouvellement installés qui émargent à moins de 1500 euros par mois. D'autre part, ce n'est pas un salaire, il n'y a pas le statut de sécurité associé ( en cas de maladie/invalidité... ). Par ailleurs, si tu ne te bouges pas, ben tu gagnes 0, pas moyen de rester +/- planqué dans ce boulot. Le stress + les responsabilités sont énormes.

Bref de toutes façons je crois qu'on a pas à se justifier. La société capitaliste est inégalitaire c'est un fait. On en fait tous partie. Tu trouveras toujours quelqu'un pour gagner plus que toi. Ok d'autres professionnels ayant fait aussi de longues études touchent moins en moyenne.. Et bien j'ai envie de dire qu'il fallait faire dentaire. Mais si t'es passionné de savane africaine et que tu veux devenir biologiste animalier, peut etre que les revenus importent dans une moindre mesure...
La vie ce sont des choix, des points de vue. Si le revenu des dentistes donne le tournis aux profs ou aux infirmières .. tant pis ou tant mieux, j'en sais rien. Personnellement pour rien au monde je ne ferai de l'anesthésie-réa alors qu'ils émargent à beaucoup plus que les dentistes.

Deuxièmement, je souhaite répondre à Amann, l'état régule bien les tarifs des dentistes, il existe un grand nombre d'actes dits "opposables" : pour schématiser : soins de caries, dévitalisations, extraction de dents ... Et tu me croiras ou non, le tarif imposé est ridiculeusement bas. Enlever une dent quelque soit la difficulté opératoire ( genre peut te prendre 2 heures ) c'est 33 euros 44. Dévitaliser une molaire, acte extrémement précis qui devrait nécéssiter moults précautions et un temps minimum que j'évaluerais à 2 heures de travail: à peu pres 80 euros.
Sur ces tarifs, les dentistes n'ont pas le droit au dépassement d'honoraires. Ces tarifs sont bloqués depuis des années voir des dizaines d'années, et sont les plus bas de l'union européenne voir même de beaucoup de pays du "sud". En conséquence : Les dentistes ont tendance à parfois bacler ces actes, et deuxièmement, les tarifs des soins où le dépassement est permis : couronnes, bridges, prothèses amovibles a explosé. Ce n'est qu'un phénomène de compensation.

Enfin, la CMU a créé une nouveauté, les tarifs des soins où le dépassement était normalement permis, est désormais interdit chez les patients bénéficiant de la CMU et de fait les personnes au dessus du seuil de CMU n'ont parfois pas acces aux soins quand les bénéficiaires de la CMU le peuvent.. Elle est peut etre là l'injustice non ?
_____
Chirurgien-Dentiste depuis 2012
New-York University Orthodontic program 2014
Top
ChicO_^)
Chef des sévices

Messages : 343
Enregistré : 10/05/2006
Posté le 03/12/2011 à 00:29 notnew
Bonjour,

je vais faire grincer vos dents! Je suis à la recherche d'une complémentaire santé qui me permettrait de ne pas devoir faire de crédit pour soigner nos dents à mon ami et a moi (protèse et implants).

Bonsoir, il me semble que ce forum est un site de partage réservé aux étudiants des professions de santé et aux professionnels de santé, mais peu importe.


Je gagne 3.7 fois moins que le salaire moyen qui est proposé plus haut, avec 5 an d'étude de Géographie(discipline également d'intérêt public quoi qu'en pense ceux qui ne connaissent pas son champ d'action), et mon ami 6.8 fois moins. Nous devons rester avec des dents douloureuses, cassées, voir sans dents du tout.

99% des chirurgiens dentistes sont conventionnés, ils appliquent les tarifs de convention pour les soins dentaires. Ce qui veut dire qu'avec n'importe quelle petite mutuelle, ces soins te sont pris en charge à 100%. Celà concerne les dévitalisations et les extractions notamment. Dire qu'il t'est obligé de vivre avec des douleurs dentaires est une véritable aberration à ce jour si tu vis en France.



Et pourtant nous ne sommes pas pauvres, alors qu'est ce que ça doit être pour les bénéficiaires de la CMU?

Il faut savoir que la CMU est une véritable complémentaire santé financée par l'état. Les patients qui en sont bénéficiaires sont non seulement pris en charge à 100% pour les soins, mais également à 100% pour différents types de prothèse qui permettent de remplacer les dents manquantes ou encore les couronnes.

L'école publique forme les dentistes, la sécurité sociale leur assure leur clientèle, mais l'état ne régule aucun tarifs semble t il, au risque de voir une majeure part de la population dans l'incapacité d'accéder aux soins. Pourquoi?

Le ministère de la santé fixe chaque année le numérus clausus non pas pour assurer une patientele aux praticiens, mais pour en limiter le nombre à former (le cout etant très elevé) et pour limiter le nombre d'actes médicaux réalisés, ainsi que le nombre de prescriptions. La seule logique est budgétaire.

A mon humble avis, 6800 € c'est un salaire extrêmement confortable, qui donne le tournis à une écrasante majorité de personnes qui font aussi un travail utile (infirmière, femme de ménage, professeur, ingénieur, artiste...) mais beaucoup, beaucoup moins rémunérateur.

C'est complétement idiot (pardonne moi) de comparer des chiffres bruts. Il faut voir le nombre d'année d'études, les concours etc... et puis le nombre d'heures travaillées. Chacun sait que les professions libérales méconnaissent les 35heures. Un professeur des universités n'est pas du tout mal loti, un ingénieur peut gagner bien plus, les artistes je n'en parle pas.......
Top
rob
Externus-minus

Messages : 30
Enregistré : 09/05/2004
Posté le 06/01/2012 à 00:42 notnew
Bonjour,

Nous devons rester avec des dents douloureuses, cassées, voir sans dents du tout. Nous devrions peut être reprendre des études ?

Non, remonter le temps pour apprendre à te brosser les dents et à ne pas manger de la merde.



A mon humble avis, 6800 € c'est un salaire extrêmement confortable, qui donne le tournis à une écrasante majorité de personnes qui font aussi un travail utile (infirmière, femme de ménage, professeur, ingénieur, artiste...) mais beaucoup, beaucoup moins rémunérateur.

Rien ne les a empêchés (empêchent) d'être dentiste.
Si c'est si super que ça, à ton avis pourquoi personne ne veut faire ce métier?



De mon côté je compte bien agir dans le sens de la transparence des tarifs des soins dentaires et de leur régulation. Car nous devrions, à mon humble avis, tous avoir droit à des soins smilies

Les dentistes libéraux ont des revenus moyens inférieurs aux pharmaciens et aux médecins libéraux, pourtant les Français ont accès aux soins des médecins et aux médicaments utiles vendus par les pharmaciens...
Le problème de l'accès aux soins n'est donc pas la "transparence des tarifs" (sous-entendu les revenus honteux des dentistes), mais celui de la sécu et de l'Etat, par l'amélioration des remboursements, pas celui des dentistes qui préféreraient que tout soit remboursé( ça leur éviterait de parler d'argent et de financement toute la journée, et de passer pour des escrocs).
Top
Ter32001
Jeune Bizut

Messages : 1
Enregistré : 28/06/2013
Posté le 28/06/2013 à 17:07 notnew
Le problème n'est pas encore le prix de la dévitalisation de la dent (encaissé par le dentiste) et qui est remboursé par la sécu (quoi que c'est déjà pas mal).
Le vrai problème vient du prix de la couronne et de l'inlay core.
Les laboratoire qui fabriquent ça doivent se faire des marges effrayantes !
La couronne n'est pas constitué d'or ou de diamant tout de même !
Pour quel raison l'Etat n'intervient pas pour limiter les marges de ces laboratoires ???
Une fois qu'ils ont leur dent dévitalisé, certaines personnes restent des années avec un pansement...avec les risques d’infection de l’os si des saletés passent sous le pansement.
Et nettoyer l’os ça fait très très mal, je l’ai vécu.
Après il ne faut pas s’étonner qu’il y ait des tensions entre les gens !
Top
tyler durden
Chef de pique-nique

Messages : 168
Enregistré : 27/06/2004
Posté le 10/07/2013 à 21:16 puis édité 2 fois notnew
Pour essayer de répondre de manière transparante et pédagogique à ce qui vient d'être dit :

Le problème n'est pas encore le prix de la dévitalisation de la dent (encaissé par le dentiste) et qui est remboursé par la sécu (quoi que c'est déjà pas mal).
Le vrai problème vient du prix de la couronne et de l'inlay core.

Le prix des couronnes et des inlay core sont en grandes parties liés aux prix des soins opposables dont la dévitalisation... ce qui a déjà été dit au dessus mais vous ne semblez pas convaincu, je vais essayer de vous expliquer pourquoi.

Le coût horaire d'un cabinet dentaire est très elevé avec de très grande variation entre les cabinet, pourquoi?

ça tiens aux diverses charges:
Prothesistes , personnels (assistantes, personnel d'entretien) , matériel, loyer, les charges personnelles (urssaf, caisse de retraite, impot sur le revenue et assurances.

Pour exemple sur une couronne à 500 euros, il me reste à la fin environ 90 euros
sur une consultation à 23 environ 6 euros.

Malheureusement, la rentabilité se situe dans les actes à dépassement dont font partie les couronnes et où effectivement les patients ne sont pas toujours bien remboursés.


Les laboratoire qui fabriquent ça doivent se faire des marges effrayantes !
La couronne n'est pas constitué d'or ou de diamant tout de même !
Pour quel raison l'Etat n'intervient pas pour limiter les marges de ces laboratoires ???

c'est faux :
les laboratoires qui font les couronnes sont les prothésistes,
ils sont eux même soumis aux memes charges, (pour rappel : personnel,matériel, urssaf, retraite, impots sur les revenus)
Leur marges ne sont donc pas si enormes que vous semblez le penser.

Une fois qu'ils ont leur dent dévitalisé, certaines personnes restent des années avec un pansement...avec les risques d’infection de l’os si des saletés passent sous le pansement.

Après il ne faut pas s’étonner qu’il y ait des tensions entre les gens !

c'est malheureusement vrai pour certaines personnes, cependant je pense que vous ne choisissez pas les bonnes cibles en pointant du doigt les Dentistes, ou les prothèsistes.

Demandez-vous donc plutôt pourquoi vous cotisez à une mutuelle et qu'à la fin vous n'êtes pas remboursé à hauteur de vos cotisations.

Pour rappel, les grands groupes d'assurances sont les premiers détenteurs de la dette nationale française.
Alors que ces groupes s'enrichissent ils ne vous rembourses pas (toujours)...

j'ai compté au moins 8 groupes d'assurances sur ce lien

http://www.lecontrarien.com/les-50-plus-gros-detenteurs-de-la-det...

Le premier est AXA, on y trouve également MMA, MAAF, MACSF....

Battez-vous donc plutot pour que les assurés soient mieux remboursés avant de vous battre pour baisser les marges des professionnels de santé
_____
Les guitares te suivent partout,sans histoire,copinent avec tout le monde, et bien appuyées sur nos ventre, prolongent nos souffles ou nos cris. JJG
Top
Aller en haut • 14 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
L’interview du mois Jérémy Do Cao, président de l’Association des juniors en pédiatrie Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter