logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Dentaire et problèmes de vue

Aller en bas • 11 réponses
MiniDoc76
Jeune Carabine

Messages : 18
Enregistré : 05/05/2011
Posté le 22/03/2012 à 17:23 notnew
Tags : Dentaire, PACES, Problème
Voilà , je suis actuellement en Paces , et je vise le concours d'odontologie pour l'année prochaine (ou celle d'après ^^)
Cela fait des années que je suis décidée et motivée pour cette filière!
Mais viens l'heure des doutes à cause de "petits" problèmes de vue , en effet je suis atteinte de strabisme donc je ne perçois pas bien la 3D et les distances (j'imagine que ça doit être dur à se l'imaginer) , en plus de cela mes yeux se fatiguent assez vite, genre après une journée de révisions à être coller à mes cours , j'ai souvent à peu mal aux yeux

Alors voilà je voulais savoir si dans la pratique, lors des actes, on voyait globalement bien dans la bouche des gens? (j'ai peur de ne pas y arriver si c'est trop précis, mettre un fil dans une aiguille ça n'a jamais été mon truc smilies)

Et si vous aviez entendu parler de cas où des étudiants n'y arrivaient pas bien à cause de problèmes de vue
_____
Dfgsm 2 Rouen 2013-2014
Top
Monaco
Ministre de la Santé

Messages : 1091
Enregistré : 09/05/2005
Posté le 22/03/2012 à 19:17 notnew
Bonjour.

Je suis un jeune chirurgien-dentiste, nouvellement thésé.
Je fais des remplas depuis 2 ans.
Ce que je peux te dire c'est qu'en effet, ne pas bien percevoir les 3 dimensions et les distances est à mon sens un handicap majeur.

Le boulot de dentiste demande une précision extreme dans la gestuelle et ce dans un espace plus que réduit: la cavité buccale.

Alors oui ça s'apprend, l'expérience joue beaucoup et sache que les jeunes praticiens rencontrent souvent des difficultés liées à ce travail de précision.
Mais je ne vois pas comment à la description que tu fais de tes troubles visuels tu puisses exercer un métier comme celui de dentiste.
A la question que tu poses ensuite, savoir si on voit bien dans la bouche des gens, j'ai envie de te dire que oui, on s'adapte, mais ce n'est pas le plus contraignant. Le plus délicat est par exemple de devoir introduire un instrument rotatif qui tourne à plusieurs dizaines de milliers de tours/minutes dans un canal d'une racine d'une molaire mandibulaire. Ceci est délicat et fatigant à la longue pour un valide. pour une personne souffrant d'un déficit visuel, ça me semble extremement compliqué.

Voilà, je ne veux pas etre trop abrupte, mais je préfere te dire la vérité.

Apres je ne sais pas tres bien le degré réel de ton trouble, peut être le mieux pour toi serait de demander à un dentiste ( le tien ) de te montrer une journée son quotidien, pour que tu te rendes compte par toi même ?
_____
Chirurgien-Dentiste depuis 2012
New-York University Orthodontic program 2014
Top
MiniDoc76
Jeune Carabine

Messages : 18
Enregistré : 05/05/2011
Posté le 22/03/2012 à 19:31 notnew
Merci pour ta franchise, mais c'est vrai que ça me fait un peu peur , après j'exagère un peu, le strabisme ne m'a jamais poser de problème , je pense que mon cerveau compense, c'est mon médecin qui m'a dit il y a quelques années que je ne voyais pas en 3D et percevais mal les distances (enfin à grande échelle), perso je ne m'en été jamais rendu compte et je peux quand même faire des choses très précises ! smilies


C'est horrible parce que je veux vraiment faire ça , je sais que je pourrais me débrouiller mais après passer par exemple toute une journée à forcer sur mes yeux lors des trucs super précis , je ne sais pas si ça ferait comme après toute une journée à bosser les cours, moins pire ou pire.... :/


J'en ai parlé à mon dentiste , et il savait pas trop quoi me répondre
_____
Dfgsm 2 Rouen 2013-2014
Top
Monaco
Ministre de la Santé

Messages : 1091
Enregistré : 09/05/2005
Posté le 22/03/2012 à 19:40 notnew
Si tu as peur pour l'aspect fatigue visuelle, j'ai envie de te dire que finalement personnelement je n'en souffre pas tellement, alors que oui passer des heures sur un écran ou à lire des cours peut aussi me fatiguer. Je me rends compte avec l'expérience que le sens du toucher compense la vue parfois.
Par contre oui ça demande concentration et precision dans le geste.

Pour info, il existe également des dentistes qui travaillent avec des loupes grossissantes fois 2,5 / 3,5. Ce sont des systemes spécialement conçus et qui coutent chers ( 2000 euros par là ) avec souvent une lampe LED intégrées, mais peut être est ce la solution ?
_____
Chirurgien-Dentiste depuis 2012
New-York University Orthodontic program 2014
Top
Dr McNamara
Chef des sévices

Messages : 319
Enregistré : 02/12/2006
Posté le 23/03/2012 à 19:49 notnew
Je pense que l'idéal serait que tu consultes un ophtalmo pour savoir si ton trouble visuel est compatible avec un travail de haute précision comme la chirurgie dentaire.
_____
Il a odontologie, il a tout compris !
Top
turbineur
Doyen

Messages : 583
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 23/03/2012 à 19:54 notnew
Mouais, sans manquer de respect à l'ophtalmo, il connait pas notre boulot, donc je vois pas comment il pourrait juger sur ce genre de cas...
Top
sandrine7811
Sainte Administratrice

Messages : 8947
Enregistré : 09/03/2005
Posté le 23/03/2012 à 19:58 notnew
oui enfin c'est aussi un spécialiste de la vue, donc il doit savoir quel degré de précision... en tout cas, j'ai jamais vu un dentiste s'y connaitre en patho oculaire...
_____
Super Modératrice des forums Remede
Chieuse, bornée, bavarde, casse pied, super sympa parfois,... dites pas que je vous ai pas prévenus !

SM sans duplo... et sans potager !!!
Top
ChicO_^)
Chef des sévices

Messages : 343
Enregistré : 10/05/2006
Posté le 24/03/2012 à 15:11 notnew
je ne pense pas que celà soit incompatible, je ne connais pas la prévalence du strabisme dans la population, mais j'imagine qu'on la retrouve chez les dentistes comme dans le reste de la population.

Dans le domaine dentaire, il faut observer et travailler sur de tous petits éléments, mais quand on a l'habitude c'est bcp moins compliqué qu'au début. De nombreux praticiens utilisent des aides optiques, loupes binoculaires ++
ou microscope opératoire (moins répandu a cause du coup entre 15 et 30 KE).
Top
turbineur
Doyen

Messages : 583
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 24/03/2012 à 19:22 notnew
On parle dans le vide car on ne connait pas la gravité de son handicap...
Top
Monaco
Ministre de la Santé

Messages : 1091
Enregistré : 09/05/2005
Posté le 25/03/2012 à 17:41 notnew
En effet, par contre ça soulève un point interessant. Y-a-t-il réglementairement des dispositions légales quant à l'accès à notre profession de personnes souffrant de handicaps qui pourraient ne pas être compatibles avec le métier de chirurgien-dentiste ?

Perso j'en sais rien mais la question mérite quand même d'être posée.
_____
Chirurgien-Dentiste depuis 2012
New-York University Orthodontic program 2014
Top
turbineur
Doyen

Messages : 583
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 25/03/2012 à 20:18 notnew
Bah j'ai pas l'impression, aucune visite médicale à faire pendant mes études perso.
Top
Miss Gaffe
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 213
Enregistré : 09/08/2004
Posté le 08/07/2013 à 20:00 notnew
J'imagine que tu es amblyope d'après ce que tu décris...je pense que cela présente un handicap en particulier pour certains gestes, comme
tailler une couronne avec précision s'il y a un défaut d'évaluation dans les différents plans. Le cerveau reconstruit, bien sûr, et les loupes ça aide...le cerveau a beaucoup de plasticité et on peut arriver à le faire avec beaucoup d'entraînement.
Je ne te dirai pas que ce n'est pas possible...mais que tu pars avec une difficulté supplémentaire!
Après tu peux aussi choisir ce que tu veux faire, tu peux faire de la chir et te spécialiser dans le extractions, ou faire de la prothèse amovible. Cela sollicite un peu moins la précision de vision en 3D.
Je pense que c'est possible mais qu'il faudra peut être ramer un poil plus!
_____
...une libellule avec six pattes gauches...
Top
Aller en haut • 11 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Dr Sabrina Ali Benali : La blouse n’est pas une armure, elle ne le devient jamais Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter