logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Temps libre en études d'odontologie et

Aller en bas • 5 réponses
Dr Manhattan
Bizut (futur carré)

Messages : 5
Enregistré : 01/08/2014
Posté le 03/08/2014 à 23:27 notnew
Bonjour à tous,

A la rentrée j'entrerai en paces. Etant intéressé par la milieu médical mais sans réelle vocation, je pense me diriger vers des études de chirurgie dentaire. Le côté manuel "artisan scientifique" m'attire, de plus exercer en libéral sans avoir à faire d'études trop longues (comparé aux études de médecine) me conforte dans mon choix. Je sais que l'année de paces sera très difficile mais d'après ce que j'ai lu, une fois passée cet obstacle la p2 dentaire est plutôt tranquille. L'est-elle assez pour envisager de m'inscrire en parallèle en l1 de philosophie? En effet, la philosophie est une de mes passions mais je doute que ce soit celle-ci qui me nourrira. Ce serait en fait plus un loisir... smilies

Sinon de manière plus générale comment se répartissent les heures de tp et de cours théoriques dans la semain? Et a-t-on la possibilité en 3eme année de faire un semestre à l'étranger?

Merci d'avance! smilies
Top
Monaco
Ministre de la Santé

Messages : 1091
Enregistré : 09/05/2005
Posté le 04/08/2014 à 09:56 notnew
Je pense que tout dépend globalement des facultés.
Néanmoins, oui la P2 te laisse du temps, notamment si l'attendance des cours n'est pas obligatoire. Attention tout de même aux TP qui eux prennent du temps.
De fait, je pense que se lancer dans une fac de lettres en même temps est envisageable, mais gaffe de pas délaisser complétement dentaire au risque de refaire une P2 smilies.
Faire un semestre à l'étranger je crois que c'est possible partout sous la bannière Erasmus, mais encore une fois les facs te laissent partir à différents moments du cursus en fonction de la politique locale.
Dans ma fac on était autorisé à partir uniquement en 6ème année.
Voilà, en gros, il est assez compliqué d'être précis dans nos réponses puisque tes questions sont très fac-dépendantes je pense.
_____
Chirurgien-Dentiste depuis 2012
New-York University Orthodontic program 2014
Top
Dr Manhattan
Bizut (futur carré)

Messages : 5
Enregistré : 01/08/2014
Posté le 05/08/2014 à 22:09 notnew
Merci beaucoup pour ta réponse Monaco. En effet j'ai l'impression que la difficulté de la p2 est très relative à la faculté dans laquelle on étudie. J'ai lu sur ce forum que la p2 dentaire était bien plus difficile que la p2 médecine, et d'un autre côté que 2h de taff par jour 15 jours avec les exams suffisaient à avoir son année... Le mieux serait que je contacte des élèves de la fac de ma ville.

Sinon les études de dentaire me motivent de plus en plus pour diverses raisons. D'après ta signature tu exerces depuis 2012. J'aurais aimé savoir comment se sont passées tes études. Les tp et les cours théoriques c'est surtout les deux premières année d'après ce que j'ai compris. Ensuite c'est beaucoup de clinique et d'opérations sur de vrais patients? On est rémunérés combien à peu près?

Autre chose, sur une journée de taff, les cas sont-ils tous différents ou alors le travail est plutôt redondant genre plombage, détartrage, carie, plombage, carie, détartrage... smilies
Top
Monaco
Ministre de la Santé

Messages : 1091
Enregistré : 09/05/2005
Posté le 07/08/2014 à 07:16 notnew
Les études, disons que globalement c'est pas bien méchant.
P2 et D1 (quoi que les noms ont changé récemment mais bon je vais utiliser les anciens ..) sont donc pré-clinique. Les cours sont encore très théorique (c'est vite saoulant), mais oui tu as droit aux TP qui sont là pour te faire prendre conscience de ta dextérité manuelle.

A ce propos ne stresse pas trop, certains sont plus doués que d'autres à la base, et même si tu galères au début (voire tout le temps ..) ça ne préjuge pas de tes qualités futures de praticien.

D2,D3, tu partages ton temps entre théorie/TP (moins que les 2 ans précédents) et tu découvres les joies de la partie clinique. Tu soignes des patients sous la supervision de professeurs. Tu réalises des actes de plus en plus complexes, tu découvres la subtilité (c'est ironique) de l'administratif de ta faculté .. Et oui tu es payé ... enfin ... genre tu gagnes 100 euros en D2 et 150 en D3. Pas de suite la Maseratti donc.

T1 (la 6 eme année), c'était beaucoup plus cool dans ma fac, très peu de théorie, toujours de la clinique, et surtout un stage actif de 200h (je crois) à trouver chez un praticien libéral. Une année batarde donc qui te prépare à la vraie vie (ou presque). Ah ouais, et t'es sensé commencer à bosser sur ta thèse aussi si tu veux la torcher au plus tôt !


Le boulot ensuite, en effet c'est plus varié que ce que le commun des mortels imagine : des soins : caries, dévitalisations, extractions..
de la prothèse : fixe, implantaire, amovible ..
de la paro, de l'ortho, de la psy (en écoutant la vie de mamie .. je déconne à moitié).

Evidemment une certaine routine s'installe j'imagine mais c'est quand même un boulot intéressant, rémunérateur, ou la possibilité de te former, d'évoluer est constante.

Remède étant un site étudiant, je t'épargnerai les reformes et tout ce qui va tomber sur la profession dans pas longtemps, mais je mets quand même un gros bémol sur l'avenir du boulot. Les conditions d'exercice risquent d'être différentes quand tu seras thésé. J'en discutais l'autre jour avec un praticien de 55 piges, l'age d'or de la profession est derrière nous.
_____
Chirurgien-Dentiste depuis 2012
New-York University Orthodontic program 2014
Top
Dr Manhattan
Bizut (futur carré)

Messages : 5
Enregistré : 01/08/2014
Posté le 07/08/2014 à 17:20 puis édité 1 fois notnew
Encore merci pour ta réponse très complète et tes conseils, ce forum est vraiment génial. On a pas forcément l'occasion de parler à des professionnels de santé tous les jours (enfin pour l'instant...). smilies

Pour ce qui est des rémunérations des étudiants c'est donc bien ce que je pensais, elles sont plus ou moins équivalentes à celles des étudiants en médecine.

Par conte j'ai cherché un peu sur le net et sur le forum des renseignements concernant les futures réformes et les nouvelles conditions de travail dont tu parles. J'ai pas trouvé grand chose (à part ça http://www.atlantico.fr/decryptage/nouvelle-classification-actes-... et ça http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/01/24/20002-20140124ARTFI... )

Qu'entends-tu par "les conditions d'exercice risquent d'être différentes"?.

J'ai lu que l'insertion des chirurgiens dentistes était facilité ces temps ci par le départ à la retraite de "l'ancienne génération" ce qui permettrait entre autre reprendre le cabinet d'un ancien. Qu'en penses-tu?

Edit: Je suis tombé sur ton topic "ce que nous prépare MST et le gouvernement..." C'est vrai que ça laisse songeur... Mais concrètement ça signifie quoi? Des dentistes qui commencent au smic?
Parce que même si je ne fais pas ces études pour l'argent j'aimerai tout de même avoir une idée un peu plus précise des choses.

Je ne me permettrai pas de te questionner sur ta situation mais tu dois avoir d'anciens camarades de fac aujourd'hui dans le monde du travail. Ça se passe comment pour eux?
Top
Monaco
Ministre de la Santé

Messages : 1091
Enregistré : 09/05/2005
Posté le 08/08/2014 à 08:53 puis édité 2 fois notnew
Pfiou ça va être long à expliquer.

Disons qu'en effet trouver du boulot n'est pas compliqué, le numérus clausus est faible, les gens du babyboom (nés au début des années 50) partent en retraite, en gros les cabinets se vendent comme des petits pains.

C'est plus la qualité de vie qui risque d'être impactée.

Pour faire simple, on est vu comme des nantis et des voleurs car on a droit au dépassement sur les soins prothétiques et d'orthodontie. MAIS en contre partie les tarifs des soins conservateurs et autres sont opposables et bloqués / fixés par l'état sans revalorisation aucune depuis une bonne trentaine d'années.
Il y a donc un certain nombre d'actes que le dentiste réalise a perte totale (par exemple le tarif d'une dévitalisation de molaire est de 90 euros.. ça doit prendre une bonne heure et demie et à ce tarif t'en as pour ta poche).

De plus aujourd'hui tu as de nombreux praticiens qui contournent le NC et se forment en espagne ou roumanie et reviennent en france ensuite, ce qui fausse quelque peu la démographie médicale.. Le ponpon étant que Montebourg veut lui aussi complétement libéraliser le dentaire et faire sauter le NC.. Bref ça sent pas bon !

Tu rajoutes à ça un certain nombre de nouveautés récentes : le devis conventionnel, la CCAM (une nouvelle nomenclature), des obligations administratives diverse et variées, une augmentation significative depuis 2007 des charges URSSAF et retraite (retraite que tu toucheras quasi pas dans 40 piges...). Pour te donner une idée en début d'exercice, mets bien 10 000 euros de côté juste pour urssaf/retraite (meme pas l'IR) et oui c'est pas rose !


Bref, tout ça est technique et pourrait etre déétaillé, mais c'est pas le sujet ici.



Alors oui c'est assez noir comme tableau, mais je veux pas te décourager .. Le métier offre encore une bonne qualité de vie avec de bons revenus moyens ( tu peux t'en sortir à 5000 euros/ mois), tu peux aussi organiser ton planning comme tu le souhaites, il y a peu d'urgences.
Apres c'est quand même assez stressant au quotidien, avec des actes minutieux et hautement spécialisés.

Ma situation, on peut en parler évidemment smilies. Je suis en phase d'apprentissage de l'orthodontie, mais je ne fais pas ma spé en france .. comme je pense que l'herbe sera peut etre plus verte ailleurs j'ai commencé à NY et je postule pour intégrer le master de montréal maintenant .. En gros je me rajoute 4 ans dans la vue mais je pense que le jeu en vaut la chandelle.

Voilà, c'était encore un pavé. Si tu veux vraiment des infos plus détaillées sur la profession, les praticiens et les conditions d'exercice je te propose de faire un tout sur ce forum : http://www.eugenol.com
C'est un forum pour dentistes, on parle moins des problèmes étudiants mais plus du quotidien du boulot.
_____
Chirurgien-Dentiste depuis 2012
New-York University Orthodontic program 2014
Top
Aller en haut • 5 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Offres d'emploi avec emploimedecin.comEmploi Soignant
Toutes les offres d'emploi
Publicité
L’interview du mois Jérémy Do Cao, président de l’Association des juniors en pédiatrie Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter