logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Poursuivre odontologie ou passerelle médecine ?

Aller en bas • 2 réponses
BBreeg666
Jeune Bizut

Messages : 2
Enregistré : 08/11/2016
Posté le 08/11/2016 à 11:52 notnew
Tags : Regret, Passerelle, Etudes de médecine, Odontologie
Bonjour à tous,

Je suis actuellement en 3 année de chirurgie dentaire et je me pose énormément de questions quant à mon avenir professionnel. En effet, lors de ma paces, j'avais longuement hésité entre médecine et odonto et je crois que je regrette fortement mon choix, et ce depuis mon stage infirmier entre la paces et la p2... je m'explique

Tout d'abord, je suis arrivé en paces avec mon bac mention très bien, plein d'illusions. J'hésitais déjà entre médecine et dentaire :

-Je voyais médecine comme la filière la plus intéressante, la plus enrichissante humainement et intellectuellement de part les connaissances à acquérir tout au long de ces très longues études. Mais j'appréhendais énormément le milieu hospitalier car ayant réalisé mon stage de 3e chez un kiné qui se déplaçait en clinique, j'ai été confronté un peut trop tôt à la fin de vie, à la grande détresse des patients qu'il visitait. Cela m'avait quelque peu secoué à l'époque et je m'étais dit que jamais je ne pourrai effectuer des stages à l'hôpital comme cela.
-Pour dentaire, je voyais cela comme un bon compromis entre contact avec les patients, métier très technique qui nécessite un bon savoir faire mais aussi de grandes connaissances, le tout avec avec des études moins longues que médecine et surtout pas (sauf exceptionnellement) de contact avec la mort. J'étais d'ailleurs allé voir travailler mon dentiste pour me rendre compte du métier, et cela ne m'avait pas déplut.

Donc je suis arrivé en paces, j'ai beaucoup bossé au premier semestre mais j'ai eu pas mal de soucis d'organisation et d'adaptation par rapport à la fac, et je me suis retrouvé classé plus loin que je l'espérais (500 sur 1300, pour 180 places en médecine et 50 en chirdent). Du coup, un peu (voire beaucoup) dégoûté, je me suis dit que même en doublant je ne serai jamais classé en médecine mais que dentaire paraissait jouable. Donc 2e semestre j'ai pris spé odonto, j'ai remonté quelques places en spé et j'étais content.

L'été j'ai bossé comme un malade pour prendre de l'avance sur mon année de redoublement, et avec une bonne organisation et une énorme motivation j'ai réussi à arriver 150e au premier semestre. Et la énooooooorme hésitation avec médecine, mais finalement j'ai plutôt fait un choix de raison en prenant dentaire. Comme j'avais pris sué odonto en primant, je ne pensais pas être capable d'assimiler toute la spé med en 1 semestre et donc me retrouver sans rien à la fin... De plus, je connais un étudiant en médecine qui était en 4e année à cette époque, et qui en chi**t vraiment alors qu'il avait eu le concours en primant, et haut la main... ça m'a fait peur, et du coup ça a fait pencher la balance vers dentaire, que j'ai eu à la fin de l'année. Grand bonheur toussa toussa et j'ai choisi mon stage entre la 1ere et la 2e année en soins intensifs, par curiosité. Et la patatras, j'ai vraiment aimé les 3 semaines de stage, au point de commencer à regretter mon choix seulement 2 mois après la fin du concours...

Tant bien que mal je me suis remotivé pour la p2, que j'ai validée malgré un rythme de vie très intense (la p2, belle année de décompression smilies) . Cependant, j'ai vraiment galéré par moments en tp notamment, surtout en prothèse, et j'ai été assez dégouté par le comportement de certains profs (beaucoup quand même) et notamment leur condescendance (même si je sais qu'en médecine ça doit être pareil, y a des cons partout). Et je me suis rendu compte que j'aimais beaucoup les matières plus médicales comme la physio, l'histo, l'anatomie cranio faciale (on a eu un tp dissection sur les cadavres et j'avais adoré ça) Du coup j'ai commencé à me renseigner sur les passerelles pour aller en médecine et maintenant j'hésite vraiment à postuler...

Enfin, un autre critère me fait beaucoup réfléchir : l'avenir de la dentisterie en France. Avec l'apparition de réseaux de soins, des centres de soin, l'arrivée massive de dentistes roumains et espagnols ... l'avenir me paraît vraiment pas rose, surtout que je traîne sur les forums... La chirurgie dentaire ressort vraiment comme le cadet des soucis de l'Etat, et visiblement cela ne va pas aller en s'améliorant...

Donc pour conclure, j'hésite vraiment à tenter la passerelle médecine, même si du coup j'aurai perdu 2 ans, mais bon sur une vie c'est pas grand chose...

Et vraiment désolé pour le pavé ... smilies
Top
turbineur
Doyen

Messages : 572
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 12/11/2016 à 20:17 notnew
Salut,

2 années dans une vie, ce n'est pas rien, mais ce n'est pas beaucoup non plus, donc oui tu peux encore sereinement envisager une réorientation vers médecine si c'est la filière qui t'attire le plus.

Par contre un conseil, ne donne pas comme motivation les mauvaises perspectives de la dentisterie en France, ça pourrait très mal passer devant un jury. Concentre toi sur les aspects qui te plaisent en médecine.

Après si tu n'arrives pas à obtenir la passerelle (tu n'as qu'une seule chance...) ou si tu changes d'avis, n'oublie pas qu'il existe aussi plein de pays où le métier de dentiste est attractif, il n'y a pas que la France.

Et puis même en France, on sait jamais, cela peut toujours évoluer, regarde nos amis pharma (d'ailleurs c'est encore plus enrichissant que dentaire sur le plan strictement intellectuel pour moi, bizarre que tu n'aies pas songé à cette filière à l'époque) : il y a 5 ans ils étaient au fond du trou, on avait même l'impression que leur métier pouvait carrément disparaitre. 5 ans plus tard, ils sont redevenus indiscutables dans notre système de soins, ils obtiennent de nouveaux honoraires qui valorisent leur rôle de spécialiste des médicaments, et leurs perspectives professionnelles sont bien meilleures qu'en dentaire. Alors pourquoi nous ne pourrions pas faire un tel redressement pour notre métier aussi ? Après dans la tête des politiques incompétents et ignorants, les dentistes sont la dernière roue du carrosse : pour eux les médecins sont dieu et soignent les patients, les pharmaciens par leurs connaissances des médicaments et leur corrections d'ordonnances permettent d'éviter des millions de morts, les infirmiers sont les fidèles assistants des médecins et maintiennent la population en bonne santé... Et nous on soigne des dents et les politiques ne semblent pas percuter que c'est aussi important.

Il faudrait qu'on arrive à avoir un lobbying plus puissant, ce n'est pas facile...
Top
BBreeg666
Jeune Bizut

Messages : 2
Enregistré : 08/11/2016
Posté le 12/12/2016 à 22:47 notnew
Salut turbineur,
Merci pour ta réponses et tes conseils
Pour pharma j'ai aussi hésité au moment des choix et j'ai été reçu dans cette filière aussi (j'ai passé les concours dentaire et pharmacie comme j'étais pas trop mal classé et qu'il y avait des matières de spé en commun). Je pourrais donc postuler à la passerelle des droits aux remords.. C'est vrai qu'en paces je ne m'étais pas rendu compte de l'éventail de possibilités qu'offrait la filière pharmacie (officine, industrie, recherche +++...)mais maintenant j'envisage aussi cette possibilité. En plus j'ai gardé des contacts avec des gens en pharma et c'est vrai que la formation me semble très intéressante (en p2 j'avais bien aimé l'immuno la bactério etc et en pharma ils en bouffent pas mal)
Après sur l'avenir de la filière dentaire c'est vrai que c'est peut être un moment difficile à passer (comme beaucoup d'autres métiers actuellement)...Et si je continue dentaire je pense tenter l'internat pour ODF (on a eu qques cours durant le semestre et j'ai trouvé ça plutôt intéressant)
Top
Aller en haut • 2 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Offres d'emploi avec emploimedecin.comEmploi Soignant
Toutes les offres d'emploi
Publicité
livreslivrescontactspublicationstwitter