logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Devrais-je terminer mes études à BAC+13 avec l'internat ??

Aller en bas • 4 réponses
EddyR
Jeune Carabin

Messages : 11
Enregistré : 10/09/2015
Posté le 22/12/2016 à 22:00 notnew
Bonjour. Je viens vers les chirurgiens-dentistes qui ont fait l'option internat pour me conseiller. Je suis actuellellement en DFASO1. J'ai intégré une passerelle D1 l'an dernier après avoir fini mes études de pharmacie. Je suis attiré à l'idée de faire de la chirurgie buccale et des spécialisations paro-implanto. J'aurais sans hésité tenté l'internat de chir' ou de MBD si j'avais fait dentaire plus tôt à la place de pharma. Mais en 4e année à 27 ans, avec de plus une promesse de collaboration dans un bon cabinet avec un praticien faisant paro chir et implanto dans 2 ans et demi...avec cette opportunité, ne pensez-vous pas qu'il soit plus judicieux que je fasse le cursus court et me spécialise avec des DU tout en commençant à travailler en libéral ? L'internat, on le sait, rallonge d'au moins 3 ans les études de dentaires, ce qui dans mon cas n'est pas négligeable, et de vous à moi, je ne me vois pas travailler les 6 prochaines années avec les conditions de travail parfois contraignantes qu'on retrouve dans les cliniques universitaires (matériel, fauteuils défectueux etc...)....
Dernière précision : je ne pense pas le cas échéant candidater pour ortho, et je ne suis pas certain de vouloir être spé chir' à l'heure actuelle. Concernant MBD, je dois dire que mon cursus pharma éveille ma curiosité pour étudier et traiter les patients atteints de syndromes ou maladies rares en odontologie... mais peut-être pas au point de finir à 33-34 ans mes études au lieu de 30.

Merci pour vos commentaires smilies !!!!
Top
turbineur
Doyen

Messages : 569
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 26/12/2016 à 06:36 puis édité 1 fois notnew
Salut Eddy,

Si tu n'avais pas obtenu un autre diplôme avant dentaire, je t'aurais conseillé l'internat sans hésiter : comme on le sait quasiment tous maintenant, avec le surnombre de dentistes qui est mathématiquement inéluctable dans 10-15 ans (écoles privées partout), la pression des mutuelles + celle de la sécu (projet de plafonner le tarif de la CCM à 500€ sur le point d'être signé...) l'omnipratique en France ça va tomber entre les mains de grands centres et la dentisterie libéral va mourir au rythme des faillites et des départs à la retraite.

Mais il y aura toujours des praticiens libéraux qui surnageront et je pense que l'internat sera un vrai plus pour se démarquer des diplômes privés au rabais. Pour l'ortho, l'avenir est assuré pour des décennies encore vu la demande.

Maintenant si j'ai bien compris tu as un diplôme de pharmacien, donc si le navire de l'omnipratique libérale dentaire coule, tu pourras toujours racheter une officine de pharmacie ou prendre un poste en industrie pharmaceutique non ? Ca te fait un filet de sécurité qui te permet d'aborder avec moins d'angoisse la paro et l'implanto sans passer d'internat.

Après, faire l'internat ou pas, c'est un choix qui reste personnel. Bon courage !
Top
Beecham
Externus-minus

Messages : 33
Enregistré : 30/01/2016
Posté le 28/12/2016 à 18:11 notnew
Slt Eddy ! J'apporte aussi ma vison des choses, différente de celle de turbineur même si je suis d'accord sur un point : ton diplôme de pharmacien pourrait bien te servir un jour !

A ce jour, toutes les spécialités de l’internat réduisent les possibilités de soins des praticiens. L’ODF et la chir impliquent le renoncement à l’omni-pratique et la MBD implique souvent une spécialisation dans un domaine qui n’est pas reconnu comme tel en France (spécialisation en paro, en endo ou en pedo).

Aussi, pour que ces spécialités soient rentables (à l’exception de l’ODF.. pour le moment), il faut soit avoir une très grosse activité (notamment implantaire), soit être déconventionné. L’espoir des spécialistes résidait dans l’éventualité de l’ouverture d’un secteur 2, comme pour les médecins, ou d’une revalorisation des soins opposables. Sauf qu’avec la nouvelle convention, tous les espoirs s’envolent. La revalorisation des actes chirurgicaux sera de l’ordre de 10% (autour de 5€ d’augmentation pour une alvulsion), les honoraires d’ODF seront probablement plafonnés et le secteur 2 passe de doux rêve à formidable utopie.

Quant à l’explosion du nombre de praticiens, elle n'aidera pas non plus les spécialistes. En effet, bon nombre de dentistes vont faire le choix de se spécialiser en chir, odf, paro, … par l’intermédiaire de formations privées pour lutter contre la concurrence. Pour preuve, l’implanto fait de plus en plus partie intégrante de l’omni-pratique tout comme l’ODF. De plus en plus de praticien se disent alors spécialisés en implanto-paro, odf (voire en esthétique) et ce, sans être passé par l'internat. Mais peut-on être vraiment compétent en posant 20 implants par an et 4 appareils ortho par mois ? En tout cas, ce phénomène inquiète de plus en plus de spécialistes puisque ces praticiens a défaut d’être compétents, cassent les prix pour attirer les patients.

Comme tu l’auras compris, je ne suis pas très optimiste quant à l’avenir de la profession. En même temps, le contexte est tel que rien ne semble aller dans notre sens. Mais je doute vraiment que la spécialisation soit un moyen de se sortir de cette situation.
Top
EddyR
Jeune Carabin

Messages : 11
Enregistré : 10/09/2015
Posté le 06/05/2017 à 17:06 notnew
Bonjour Bonjour.

Un peu tardivement, je vous remercie tous les deux pour vos réponses. Je sais aujourd'hui que je ne suis pas fait pour l'ortho, après avoir observé un praticien en cabinet. Si j'avais pas fait le cursus de pharma en entier auparavant, j'aurais sans doute fait l'internat pour MBD ou Chir, mais je côtoie depuis quelques temps des internes, vu que ça fait maintenant quelques mois que je suis en clinique.... et je les envie pas trop, je ne me vois pas rallonger ma durée d'études pour bosser en clinique universitaire comme actuellement après 30 ans, même avec un salaire d'interne et plus avec plus d'expérience et de responsabilités. Je m'en tiendrai au cursus court et quelques CES/DU après cela. Et je ferai en sorte de par mon travail à ne pas me sentir "inférieur" dans 20 ans quand les nouveaux arrivés de la dentisterie auront tous un Bac+8.
Top
tacos
Bizut (futur carré)

Messages : 7
Enregistré : 14/12/2016
Posté le 06/05/2017 à 18:20 notnew
Il y a un truc que je ne comprends pas c'est votre fixation sur l’âge
Une fois diplômé à moins de tomber sur une personne aigrie votre âge n'aura pas d'importance.
De plus vous avez une double compétence pharmacie+ dentaire
Top
Aller en haut • 4 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Offres d'emploi avec emploimedecin.comEmploi Soignant
Toutes les offres d'emploi
Publicité
livreslivrescontactspublicationstwitter