logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Rythme de vie pendant l'internat ?

Aller en bas • 31 réponses • 2 pages • 1 2
intern
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 02/12/2011
Posté le 02/12/2011 à 17:41 notnew
Bonjour, j'ai fouillé mais je n'arrive pas à trouver les réponses à mes questions sur le forum alors désolé si la question a déjà été traitée..
Je vais passer le concours de l'internat l'année prochaine et je serais intéressée par la biologie si j'arrive à avoir un classement assez bon, cependant je me pose certaines questions sur ce que sera la vie d'interne.

J'ai quelques amis de médecine qui viennent de passer interne et franchement leur rythme de vie me fait peur...ils n'ont pas d'horaires, le soir ils peuvent finir à 18 comme à 23h, avec les gardes et les astreintes il arrive qu'ils aient plus de 48h sans repos. Résultats jamais de sorties, tout le temps exténués, bref pire que pendant la préparation du concours! Alors je ne sais pas si le rythme est le même en pharma?
Je n'ai pas de connaissance étant déjà interne à qui je pourrait demander cela. Donc j'aimerai avoir des informations sur la façon dont se déroule l'internat côté pratique on va dire ^^. Je ne suis pas une feignante mais je dois avouer que si les journées ressemblent à ça, je vais y réfléchir à 2 fois avant de le passer...j'ai envie d'avoir une vie!lol
Donc en résumé : quelles sont vos horaires la semaine? combien avez vous de gardes par mois en moyenne? Arrivez vous à sortir à coté du travail? des différences entre l'internat en pharmacie et l'internat en bio? etc

Merci beaucoup si vous prenez le temps de répondre smilies
Top
zen²
Ministre de la Santé

Messages : 953
Enregistré : 28/09/2007
Posté le 02/12/2011 à 18:16 puis édité 1 fois notnew
Pour répondre rapidement :

la vie d'interne reste assez sympa quand même. Il y a des différences entre bio et pharma (notamment sur les gardes) et pour pharma :

- globalement tu commence à 8h30 ou 9h00.
- normalement tu fini à 18h00, heure de prise de garde de l'interne donc si tu n'as pas de taff à faire à côté tu peux partir. Mais partir à 23h parce que t'a trop de taff, à part dans quelques exceptions d’hôpitaux parisiens je doute que ça existe.
- Le rythme de gardes dépend énormément de ton lieu : tu peux en avoir 0, en passant par 2 ou 3/mois en province jusqu'à 5,6 voir 8 en IDF.
- Les gardes ça reste globalement sympa (sauf en IDF dans les hopitaux où tu fais de la tox). Car une garde c'est : des sous en plus et un lendemain de repos (+/- la glande, tu peux éventuellement être payé à dormir, l'ambiance d'un hôpital la nuit est cool surtout avec les infirmières de nuit).

L'internat faut s'investir c'est sur mais c'est clairement autre chose que la préparation du concours. Quand t'a fini ta journée tu l'a vraiment finie, tu culpabilise pas de rentrer chez toi !!!! Quand t'es de repos c'est la même.
Top
Zeph
Ministre de la Santé

Messages : 2789
Enregistré : 16/02/2005
Posté le 02/12/2011 à 18:35 notnew
Tout est à nuancer et est fonction de ton stage et de ta spé.
Les internes de spé med ou la vie dure, ceux de spé chir c'est bien plus relax.
Concernant la bio med, c'est pareil, mais les horaires sont tout de même plus cools, ne t'en fais pas pour ça.
Interne PH comme l'a dit Thibaut, ça peut varier du simple au double.
Et quelle que soit ta spé, il est possible que tu aies plus ou moins de garde, avec ou sans repos !
Mais si on veut généraliser, PH/Bio : plus cool que spé med.
_____
Je fais toujours une petite sieste avant d'aller dormir (O. Wild)
Top
intern
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 02/12/2011
Posté le 02/12/2011 à 19:24 notnew
ok, merci beaucoup pour vos réponses!c'est rassurant smilies
Top
Germinatueur
Doyen

Messages : 555
Enregistré : 23/07/2006
Posté le 04/12/2011 à 02:26 notnew
Ola, 23h ?! smilies Perso, mon record c'est 20h30, et encore, c'était ma 2ème astreinte, une vieille de week-end prolongé... je pense pas refinir une fois aussi tard ce semestre smilies Mais si ça peut te rassurer, t'as carrément une vie à coté ! C'est plus du tout comme la préparation du concours smilies
Top
Tortus
Jeune Carabin

Messages : 18
Enregistré : 15/06/2007
Posté le 06/12/2011 à 14:03 notnew
Oui cela dépend de plein de choses : spé, ville, etc...

Dans mon cas : 1er semestre, hémato à Belfort, 9h-17h sans gardes ni astreintes (mais je suis le seul bio smilies)
Top
- Chloé -
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 334
Enregistré : 22/09/2007
Posté le 06/12/2011 à 20:06 notnew
Salut !
J'aimerai juste nuancer un peu les réponses, il ne faut pas non plus que tu idéalise trop l'internat.
Car là, ça fait un mois que j'ai commencé et c'est un peu la désillusion.. avant de commencer je me disais "ah c'est cool t'es payée à apprendre pleins de trucs, tu te fais des potes, t'as du temps libre à gogo, ça va être la belle vie !".
Et en fait il y a quand même quelques aspects qui ne sont pas très fun il faut l'avouer ...

-Certes c'est BEAUCOUP plus cool que l'internat de médecine, mais quand même si tu calcules : avec une ou deux gardes par semaine tu dépasses assez souvent les 60h par semaine ! Par exemple si tu es de garde le samedi : 40h la semaine (9h-18h) et 24h le we = 64h. Sans parler du fait que quand t'es de garde le samedi ou le dimanche, tu dois te lever à 7h pendant 15 jours d'affiler... Et puis les gardes en soit sont crevantes : tu n'as parfois pas le temps de diner avant 23h, t'es réveillée toutes les heures, parfois pour des conneries en plus (j'ai un besoin urgent de dexeryl là smilies )
Bon voilà c'est pas non plus très grave, mais mieux vaut être prévenu : l'internat c'est physiquement assez crevant !

-L'apprentissage ! Ah la bonne blague ! Alors là je pense que c'est totalement stage dépendant. Mais il n'est à mon avis pas rare (voir fréquent?) de tomber sur un stage où tu vas être totalement laché dans la nature dès le début! Il faut savoir s'adapter. Et le pire c'est que non seulement t'es pas formé mais en plus à la moindre connerie tes chefs t'attendent au tournant quand même ! Bon après c'est peut être différent en bio, je ne sais pas.

-L'hopital : c'est une ambiance particulière, où les médecins sont tout puissants... Personnelement je suis à un poste de validation d'ordo. Et je suis parfois étonnée (naive?) j'appelle des médecins parce que je m'interroge sur une ordo. Du genre "Etes vous sur qu'il faut maintenir le tienam dans la mesure où le patient n'est plus en aplasie et n'a plus de fièvre?" Et là tu te fais envoyer dans les roses en toute beauté !
Et quand tu passes toute ta journée à te confronter à des médecins qui se fichent éperdument de ce que tu leur racontes tu en arrive assez rapidement à la question: "Mais à quoi je sers en fait ??"

Bref, l'internat c'est chouette, mai c'est loin d'être le pays des bisounours !

Bon désolé pour le roman ! Mais un homme averti en vaut deux smilies
Top
Dai
Ministre de la Santé

Messages : 1371
Enregistré : 11/09/2007
Posté le 06/12/2011 à 20:18 notnew
Pour ce qui est des médecins tout puissants je pense qu'il faut pas généraliser.

Il y a des cons partout, mais il y a aussi des gens biens smilies

Je suis en dosage des médicaments là, et même avec mon pauvre petit badge d'externe écrit à la main beaucoup d'interne voir de chefs de clinique prennent un peu de temps pour écouter ce que je viens leur raconter. Certains m'envoient chier, certes, mais dans l'ensemble c'est moins pire que ce que je pensais !

Pour ce qui est des gardes, j'ai l'impression que mes 2 internes en chient un peu aussi, souvent dérangé pour pas grand chose, beaucoup beaucoup de boulot. A voir dans de plus petits hôpitaux !
Top
atomic31
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 70
Enregistré : 06/07/2005
Posté le 06/12/2011 à 21:02 notnew
Je viens également de commencer l'internat et mon avis rejoint totalement celui de louloute, notamment concernant l'accueil des médecins qd on a l'outrecuidance de mettre en doute leur ordo, ou même simplement leur signaler qu'ils ont oublié de la signer...
Et là tu te fais envoyer dans les roses en toute beauté !
: c'est un euphémisme, parfois on est à la limite de l'insulte et de la condescendance...
Pourtant en un mois, j'ai déjà corrigé quelques belles conneries sur des ordos...
Top
- Chloé -
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 334
Enregistré : 22/09/2007
Posté le 06/12/2011 à 21:05 puis édité 1 fois notnew
Dai, Oui je suis d'accord il ne faut pas généraliser. Et je ne suis pas en train de dire que les médecins méprisent les pharmaciens. D'ailleurs quand ils "m'envoient dans les roses" comme je l'ai dit précedement, c'est souvent plus sur le fond que sur la forme. Les médecins sont la plupart du temps courtois et sympas, mais refusent quand même de changer la poso ou d'arrêter un médoc juste parce que je leur suggère...
Un exemple typique : un médecin envoie une ordo avec un patch de durogesic 1/2 dose. Je me casse la tête à chercher un texte montrant officiellement qu'il ne faut pas découper un patch. Je trouve la phrase dans le thériaque, j'appelle le médecin et lui explique. sa réponse "ok, merci d'avoir appeler mais c'est pas grave je prend le risque! aller bonne journée".

Et du coup le patch a été délivré, et découpé...
Top
Zeph
Ministre de la Santé

Messages : 2789
Enregistré : 16/02/2005
Posté le 06/12/2011 à 21:18 notnew
Ben moi ça m'est quasiment jamais arrivé de me faire renvoyer sur les roses par les médecins. Automatiquement les médecins sont guidés par leur expérience, donc quand tu leur annonces quelque chose, ou c'est théorique et donc ils te font comprendre que dans la pratique c'est différent (va refuser un kardegic quand y'a un lovenox !), ou c'est vraiment quelque chose d'important et si tu es assez diplomate ils te suivent...
Et non plus de me retrouver seul sans personne pour me guider.
_____
Je fais toujours une petite sieste avant d'aller dormir (O. Wild)
Top
- Chloé -
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 334
Enregistré : 22/09/2007
Posté le 06/12/2011 à 21:31 notnew
Et non plus de me retrouver seul sans personne pour me guider

Ah ba ça me rassure !! Parce que j'ai parlé à 2 autres internes qui m'ont dit que eux aussi ils étaient livrés à eux même, du coup j'ai flippé!
Moi dans mon cas c'est un peu spécial : normalement une pharmacienne est là pour m'encadrer, mais elle est en congé maternité et n'est pas remplacée. C'est le chef de service qui est donc censé m'encadrer mais dans les faits il n'est jamais là ...
Du coup parfois j'ai un souci et je me retrouve à demander conseil au radiopharmacien qui n'a pas vu une ordo depuis 10 ans ou à mon co-interne de choc (zen²) qui est également en 1er semestre. C'est un peu abusé comme organisation non ? Vu que c'est mon 1er stage j'ai pas trop de point de comparaison mais j'espère que c'est pas partout pareil ^^
Top
Zeph
Ministre de la Santé

Messages : 2789
Enregistré : 16/02/2005
Posté le 06/12/2011 à 21:46 notnew
Ah ben ça les congés mater, c'est toujours un peu chaud smilies
Mais tous les stages ne sont pas comme ça non ^^
_____
Je fais toujours une petite sieste avant d'aller dormir (O. Wild)
Top
boubb
Interne

Messages : 131
Enregistré : 15/07/2009
Posté le 06/12/2011 à 22:20 notnew
- Pour les gardes, ça dépend du CHU: dans le mien c'est 2 à 3 par mois, c'est correct!!c'est sûr que dans les hôpitaux parisiens, c'est bien plus! et aussi on finit le plus souvent à 17H sans souci...

- Pour les médecins, je suis assez d'accord avec louloute et c'est vrai que c'est un peu décourageant de se faire rembarrer parce qu'on fait notre métier (les internes sont généralement + sympa)... ou alors tu les appelles parce que tu as identifié une contre indication et 2 semaines plus tard ils te prescrivent la même association... mais quand tu trouves une boulette tu te dis que tu sers quand même à quelque chose lol.
_____
pharmacien hospitalier assistant
Top
rourou
Chef de pique-nique

Messages : 208
Enregistré : 20/06/2009
Posté le 06/12/2011 à 22:21 puis édité 1 fois notnew
Oulala petit coup au moral Louloute ?!! Pas d'inquiétude le début d'internat est parfois différent de ce qu'on avait imaginé (idéalisé?) ! Mais ne te décourage pas, le métier rentre peu à peu. Tu verras ça arrivera encore qu'on te dise "merci bien mais j'ai pas besoin de vous" mais on te dira aussi "heureusement que vous m'appelez !!"
Petits conseils :
- Pour tes opinions pharmaceutiques adressées aux médecins, place toi plus en tant que pharmacien "co équipier" qu'en pharmacien "policier". Et toujours dans l'optique d'un bénéfice pour le patient. Pour reprendre l'exemple des patchs de durogésic, ils sont matriciels donc c'est dans l'usage en effet qu'ils soient coupés et c'est pas bien grave ! Peut etre même le CLUD de ton CH s'est déja penché sur la question et a rédiger un protocole sur la question ... Si tu appelle les médecins dès qu'un acupan en buvable ("sur un sucre" cf les ordos smilies )est prescris tu vas passer ta journée au tel, pourtant c'est aussi hors AMM !
- Essais de quitter un peu les sous sol de la pharmacie pour assister au staff d'un service ou a la visite d'un autre etc.. Tu seras souvent très bien accueillie, tu apprends plein de chose et là tu te sens utile car toujours des qeustions d'infirmières, internes, médecins (bon quelques réclamations aussi einh smilies )Puis après les gens te connaissent un peu et c'est plus simple.
- Pareil si ton appel concerne un point un peu pointu comme ton tienam, plutôt que de téléphoner, va voir le médecin, ca prend 1 min de plus mais avec quelqu'un en face c'est plus simple de parler "plus d'aplasie" "oui mais pas beaucoup de blancs quand même" "plus de fièvre" "oui mais hémocs encore positive" etc. Essais tu verras, c'est radical !
- Enfin pour l'encadrement, c'est vrai que c'est pas top pour un premier choix mais prend le positifs, au moins ta pas qqun tout le temps sur le dos, tu peux prendre des initiatives etc.. Moi je préfère largement les choix peu encadré (mais je suis en 9eme semestre, je reconnais que c'est pas pareil)

Allez courage !!!
Top
atomic31
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 70
Enregistré : 06/07/2005
Posté le 06/12/2011 à 23:14 notnew
Ton expérience et ton analyse sont très intéressantes rourou.
C'est vrai que parfois on a tendance (certainement parcequ'on est encore trop scolaire) à agir plus, comme un "pharmacien policier" que "co-équipier".
"Allez au contact" est un bon conseil, même si ce n'est pas vraiment facile de pouvoir quitter son sous-sol.
On doit vraiment acquérir de l'expérience et de l'assurance pour apprendre à gérer les relations humaines à l’hôpital, autant avec les patients qu'avec le personnel hospitalier.
Top
- Chloé -
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 334
Enregistré : 22/09/2007
Posté le 07/12/2011 à 00:11 notnew
merci rourou !
Je vais déjà quand je peux au staff d'infectio pour montrer un peu à quoi je ressemble et pour discuter des ordos de tienam notament. Et comme je le disais : souvent ils sont sympas, et c'est vrai aussi que du haut de mon 1er semestre j'ai parfois du mal à différencier "l'usage", de l'erreur de prescription ! surtout que j'ai personne à qui demander "euh c'est normal ça?" Maintenant ça commence à aller mieux ...
C'est pas vraiment un coup au moral mais c'est plutôt que j'avais sacrément idéaliser l'internat et que la je découvre la vie réelle smilies
Mais je suis toujours motivée et mes doutes pour bio sont maintenant bien loins donc c'est le principal !
Merci pour tes conseils, je vais essayer de les appliquer et de monter plus souvent dans les services quand c'est justifié.
Et c'est clair que de n'avoir personne sur le dos ça a aussi ses avantages smilies
Top
reinette
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 77
Enregistré : 03/10/2010
Posté le 08/12/2011 à 01:21 notnew
En biochimie,t'as des horaires de fous, un boulot absolument intense toute la journée,tu ne sors jamais...mais heureusement c'est hyper intéressant,lol!
Non sérieusement,le semestre de biochimie c'est cool mais j'ai quand même hâte d'être au semestre prochain (pour faire quelque chose d'intéressant comme la bactério par exemple smilies )
Top
Pititeaspergillus
Jeune Bizute

Messages : 4
Enregistré : 14/07/2011
Posté le 08/12/2011 à 21:00 notnew
Coucou, je suis interne en bio sur Nantes.
Pour nous, les journées commencent en général à 9h et finissent pour la plupart du temps à 18h (cela dépend bien sûr du stage et d'autres aléas: ex automate qui plante où ça m'est arrivée de finir après 20h mais ça reste des cas exceptionnels). Mais les journées passent vite quand tu es bien occupé et bien intéressé!
Là où j'ai été le plus déçue, c'est concernant le travail à fournir après le boulot. Cela est peut-être lié aussi à la ville où je suis mais pour chaque stage de niveau 1, il y avait un ou plusieurs examens (locaux ou inter-régionaux) à valider avec des topos de stage. Cela me prenait pas mal de temps en dehors du travail et j'avoue que c'était un peu difficile de bosser le soir en rentrant après une dure journée (sisi, ça arrive!). Après cela dépend aussi de sa façon de s'organiser car il est possible de trouver quelques heures durant le stage pour t'avancer un peu.
Concernant l'ambiance entre internes, y'a pas mieux. ça fait vraiment grande famille. On se comprend tous quand on parle de nos soucis d'internes (lol) et ça nous rapproche pas mal. Toutes occasions est bonnes pour sortir ensemble ! En plus, tu sens vraiment que tu es à la fois salarié avec des responsabilités mais aussi encore étudiant où tu es là pour apprendre (pas partout j'imagine quand même) et c'est quand même un statut agréable (même si il a ses inconvénients parfois).
Voilà !
Top
MrB
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 86
Enregistré : 22/02/2011
Posté le 09/12/2011 à 06:59 notnew
En biochimie,t'as des horaires de fous, un boulot absolument intense toute la journée,tu ne sors jamais...

Tout à fait. C'est bien connu, la bioch c'est l'enfer.
Top
Night
Nain-terne

Messages : 92
Enregistré : 13/10/2011
Posté le 10/12/2011 à 16:48 notnew
En ph, vous avez beaucoup de travail "scolaire" en plus du travail à l’hôpital?
_____
« Rien n'est poison, tout est poison, ce qui fait le poison c'est la dose »
Top
Aller en haut • 31 réponses • 2 pages • 1 2
livreslivrescontactspublicationstwitter