logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Fièvre et antipyrétiques

Aller en bas • 11 réponses
gotin
Doyenne (espèce rare)

Messages : 633
Enregistré : 04/02/2005
Posté le 18/11/2006 à 14:15 notnew
j'ai pas encore fait de pharmaco, mais d'après ce que j'ai entendu dans qqu cours, le paracétamol ou l'ibuprofène sont des antipyrétiques, et je me demandais s'il était possible d'avoir encore de la fièvre (si par exemple celle-ci est très élevée) après la prise de ces 2 médicaments...(pas exemple paracétamol 1000mg+ ibuprofène 400mg)

mercismilies
_____
"La naïveté grotesque des enfants fait peine à voir, surtout si l’on veut bien la comparer à la maturité sereine qui caractérise les adultes. Par exemple, l’enfant croit au Père Noël. L’adulte non. L’adulte ne croit pas au Père Noël. Il vote." (Pierre Desproges)
Top
Cordura
Ministre de la Santé

Messages : 4029
Enregistré : 08/01/2003
Posté le 18/11/2006 à 17:43 notnew
Soit on poursuit le traitement par paracetamol et au bout de quelques heures/jours, la fièvre retombe, soit on augmente la dose en respectant la posologie. Mais ca dépend des fièvres et surtout de leurs causes..
Top
Alfy
Modo à poils

Messages : 5573
Enregistré : 17/03/2002
Posté le 04/12/2006 à 08:23 notnew
Un antipyrétique, par définition, masque une fièvre... donc difficile de suivre l'efficacité d'une thérapeutique anti-infectieuse par exemple.

En plus, l'hyperthermie est utile pour un tas de mécanismes immunitaires.

Donc hormis le p'tit bébé qui risque de convulser s'il fait de la fièvre, on ne devrait pas donner d'antipyrétique...
Top
Maho
Doyen

Messages : 623
Enregistré : 30/10/2002
Posté le 04/12/2006 à 19:28 notnew
C'est gênant quand même la fièvre, sinon on pourrait dire la même chose pour les antalgiques qui masquent la douleur...
_____
"Faithfulness to fundamentals seems to be a common thread linking professionalism in all areas.'' Toshiro
Kageyama
Top
peeping_laura
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 683
Enregistré : 20/01/2005
Posté le 04/12/2006 à 22:45 notnew
J'ai la même notion qu'Alfy.
La fièvre est une bonne donnée clinique pour suivre l'efficacité d'un traitement.
Au total, à ne traiter que si mal tolérée.
_____
Triste époque que celle où il est plus difficile de briser un préjugé qu'un atome.
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi !


Top
Totti*
Jeune Carabin

Messages : 13
Enregistré : 31/03/2006
Posté le 06/12/2006 à 21:38 notnew
il y a aussi l'aspirine qui est, entre autres, un antipyrétique
Top
Darkristouf
jeune padawan

Messages : 2285
Enregistré : 11/09/2003
Posté le 08/12/2006 à 19:26 notnew
par exemple celle-ci est très élevée) après la prise de ces 2 médicaments...(pas exemple paracétamol 1000mg+ ibuprofène 400mg

il me semble que c'est pas top d'accumuler les produits, vaut mieux augmenter les doses (paracétamol c'est 1g max) ou rapprocher les prises (4g/24h max) que de prendre plusieurs produits en même temps

et comme dit Alfy, la fièvre est plutot bénéfique en stimulant les défenses immunitaires, après c'est sur que quand ya un risque comme chez le petit enfant, vaut mieux la traiter smilies
_____
Néo-interne à Paris, Ex-Bichatte(Paris7) _ SM des forums Remède
Top
stouff
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 304
Enregistré : 02/01/2005
Posté le 08/12/2006 à 20:44 notnew
En général quand on associe 2 médicaments en cas de fièvre c'est pour une fièvre mal tolérée et le but est alors de les prendre "en opposition de phase" histoire d'éviter les phases d'ascension thermique à la fin des doses de paracétamol.
_____
"c'est pas simple" (un chef de gyneco)
"if you snooze, you loose"
Stouff theatreuse of the paillasse 2002-2003 et 2003-2004
Top
peeping_laura
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 683
Enregistré : 20/01/2005
Posté le 08/12/2006 à 21:25 notnew
Apparemment y'a une étude qui est sortie qui dit que l'association de 2 antipyrétiques de façon décalée ne sert à rien...
Mais c'est juste un "on dit" étant donné que j'ai pas vu l'article (en plus la génération LCAA dont je serais la 1° promo pourrait trouver des trucs à redire sur l'étude smilies).
Bon je dévoile mes sources : c'est un interne de péd qui m'a dit ça.
_____
Triste époque que celle où il est plus difficile de briser un préjugé qu'un atome.
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi !


Top
Pipo
Chef des sévices

Messages : 437
Enregistré : 06/09/2001
Posté le 11/12/2006 à 18:08 notnew
On sent l'interne d'hémato pour qui les antiyrétiques sont la pire chose en aplasie ...mais de temps en temps faire tomber la fièvre c'est un peu plus sympas pour les patients aussi...c'est pas tjrs bien supporté l'hyperthermie...et le syndrome inflammatoire peut être surveiller sur d'autres paramètres ...à partir du moment ou les antibios sont efficaces.
Top
Alfy
Modo à poils

Messages : 5573
Enregistré : 17/03/2002
Posté le 13/02/2007 à 00:10 notnew
Oups, me suis fait repérer smilies

Ca sent aussi le médecin qui se demande pourquoi on cherche toujours à répondre à 1 symptome par un médicament. Je dérive mais par jour c'est impressionnant le nombre de "il a un 1 diarrhée, tu lui donnes pas de Tiorfan ou d'Imodium ?", "il dit qu'il a un peu mal à l'estomac, tu lui mets pas d'Inexium ?" smilies

Pour en revenir aux AINS, en cas de fièvre d'origine infectieuse, sur le plan physiopathologique, il n'y a rien de pire ! L'inflammation est le premier temps de la réponse immunitaire. Pensez à la "rage de dents", auto-médiquées par AINS, ça se termine en cellulite, passage au caisson hyperbare et tutti quanti... Ajoutez les AINS chez un patient qui est vraiment septique et qui fait son sepsis sévère et qui va faire une gentille nécrose tubulaire aiguë aidée par le petit néphrotoxique donné pour "son confort".

[Edité le 13/02/07 par Alfy]
Top
ADN
Désagrégée de médecine

Messages : 283
Enregistré : 05/09/2003
Posté le 13/02/2007 à 01:12 notnew
En plus, l'hyperthermie est utile pour un tas de mécanismes immunitaires.
peut on avoir plus de détails sur la question. et puis à partir de quel moment une fièvre est considérée comme mal tolérée (chez l'adulte)?

Merci!
Top
Aller en haut • 11 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Stéphanie Rist, députée LREM : Je trouve scandaleux que certains internes travaillent plus de 60 heures par semaine ! Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter