logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

PCEM2 : un petit problème sur la physio cardio

Aller en bas • 2 réponses
Rainbow.
Bizute (future carrée)

Messages : 9
Enregistré : 22/09/2008
Posté le 20/02/2010 à 22:59 notnew
Bonjour,

Ayant eu des réponses très différentes, je voulais avoir votre avis sur la question suivante:

"Comment évoluent les paramètres suivants dans les secondes qui suivent le passage d'un sujet normal de la position couchée à la position debout:
-la PA moyenne
-le débit cardiaque
-les résistances hémodynamiques périphériques
-la FC "

Merci !
Top
Red_Scalpel
Chef de pique-nique

Messages : 174
Enregistré : 22/02/2007
Posté le 21/02/2010 à 01:27 notnew
Pour la PA, elle diminue au niveau de la tête parce qu'il se crée un gradient de pression du fait de la hauteur, mais elle est ensuite très rapidement normalisée pour éviter les problèmes d'hypotension orthostatique.
La FC doit je pense augmenter très légèrement pour palier la diminution transitoire de la PA.
Pour ce qui est du début cardiaque et des résistances je ne sais plus du tout!
_____
Nous sommes tous faillibles ; de toutes façons, celui qui ne se trompe jamais ne fait rien en général!!! (et ça se vérifie souvent!)
Top
galactose
Chef des sévices

Messages : 320
Enregistré : 01/02/2006
Posté le 24/02/2010 à 02:34 notnew
Eh bien en toute logique si on part du principe que le passage à l'orthostatisme s'accompagne d'une légère décharge sympathique :
- la FC augmente
- le DC augmente
- les RPT augmentent
- donc la PAM augmente

C'est un phénomène très rapide, très bref et transitoire qui permet juste de contrebalancer l'effet négatif de la gravité sur la PA (qui n'est finalement pas augmentée mais juste stabilisée). Ca permet d'éviter les malaises.

Le tonus sympathique reste ensuite légèrement renforcé en position debout, et varie selon les activités du sujet. Globalement on est plus actif debout que couché, surtout quand on marche. Donc la fonction cardiovasculaire est stimulée. Cependant chez un sujet qui reste inactif une fois debout, j'imagine que le tonus sympathique est relativement peu augmenté et que la PAM reste grosso modo identique à la PAM en décubitus. En tout cas une chose est sûre : l'augmentation du tonus sympathique en orthostatisme provoque une élévation de la FC, du DC, des RPT et donc de la PA, mais à des degrés bien différents selon les individus. En gros, en théorie ça augmente, en pratique ça ne passe jamais comme ça, il y a toujours un ou des facteurs propres à l'individu qui interviennent (légère défaillance de différents systèmes, maladies, vieillesse, degré d'activité, tout ce qui influence le tonus sympathique ne serait-ce que les émotions, etc etc...).

C'est pour ça qu'il est impossible d'avoir une seule réponse à ta question smilies
Top
Aller en haut • 2 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Dr Irène Frachon « Le Mediator® est un poison lent pour la pharmacovigilance française » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter