logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Acidocétose Diabètique

Aller en bas • 12 réponses
bahri
Jeune Bizut

Messages : 2
Enregistré : 23/10/2010
Posté le 23/10/2010 à 21:08 puis édité 2 fois notnew
Salut!

On a fait le cours de l'acidocétose diabétique, mais j'ai rien compris ..Est-ce que quelqu'un pourrais m'expliquer le principe.

Merci!



Edit modération (Romain LN): Je me suis permis de réécrire le sujet en corrigeant les fautes d'orthographe.
24-10-2010
_____
salut
Top
Romain LN
Ministre de la Santé

Messages : 1826
Enregistré : 14/12/2006
Posté le 23/10/2010 à 21:26 notnew
Bienvenue sur Remède,

Ici nous sommes sur un site d'étudiants en santé, pas sur ados-rencontres.com. On s'exprime en bon français, c'est la seule solution pour obtenir des réponses.

Utilise la fonction éditer smilies
_____
Gentil Modérateur
"Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloges flatteurs." Beaumarchais
Top
Romain LN
Ministre de la Santé

Messages : 1826
Enregistré : 14/12/2006
Posté le 23/10/2010 à 21:39 puis édité 2 fois notnew
Pour te répondre malgré tout,

De façon très synthétique, quand tu es diabétique l'insuline ne joue plus son rôle (soit parce qu'elle absente, soit parce qu'elle est inefficace) et donc le glucose n'est pas utilisé comme il le devrait (par les muscle notamment).

Du coup les cellules qui sont en manque de glucose pour fonctionner normalement vont utiliser d'autres sources énergétiques (les Acides Gras (AG)). Mais la dégradation des AG produit in fine des corps cétoniques (CC).
La production des CC est un phénomène physiologique. Mais dans le cas du diabète il est trop important, et la concentration des CC est trop élevée.

Ces corps cétoniques sont acides, donc le pH sanguin baisse.

Pour l'anecdote, les corps cétoniques sont responsables de l'haleine caractéristique de ces patients, car ils sont en partie éliminés par les poumons.

Edit: j'espère ne pas avoir dit de bourdes smilies
_____
Gentil Modérateur
"Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloges flatteurs." Beaumarchais
Top
galactose
Chef des sévices

Messages : 320
Enregistré : 01/02/2006
Posté le 23/10/2010 à 22:56 notnew
Non non c'est exactement ça smilies

En fait il y a généralement un facteur déclenchant dans l'acidocétose. Du genre une infection, un traumatisme, enfin un truc qui met le corps en stress et qui fait libérer des hormones de stress (catécholamines, glucagon, etc...) qui inhibent la sécrétion d'insuline ainsi que l'entrée du glucose dans les cellules musculaires (dans laquelle l'insuline intervient).

Du coup, chez un diabétique chez qui il existe une carence chronique en insuline, il existe alors une carence très profonde à l'insuline associée à une forme d'insulinorésistance des cellules musculaires. Ces cellules ont besoin d'énergie, et c'est pour ça que le métabolisme est dévié vers la cétogénèse (en même temps que la néoglucogénèse qui produit du glucose).

En gros le sang est bourré de sucre mais il ne peut pas être utilisé et les cellules tentent de trouver d'autres sources d'énergie (les acides gras).

L'hyperglycémie a des effets sur le rein : elle induit une vasodilatation à l'origine d'une hyperfiltration (mécanisme plutôt chronique) et elle est responsable d'une glycosurie : le rein filre plus de sang qui contient plus de glucose, donc l'urine primitive reçoit plus de glucose que les tubules ne peuvent en réabsorber. C'est pour ça qu'avant il y avait des mecs qui goûtaient l'urine smilies (avec la bandelette urinaire, on a perdu en folklore !). Sauf que le glucose est osmotiquement actif : il attire l'eau ! Donc quand tu élimines du sucre par les reins, tu élimines aussi plus d'eau et d'électrolytes.

Tu imagines donc qu'avec la carence insulinique et la néoglucogénèse, ce phénomène est très important ! Ce qui fait qu'un patient en acidocétose se déshydrate : il perd beaucoup d'eau et d'électrolytes (et plus d'eau que d'électrolytes) et rentre donc en déshydratation globale, extra- et intra-cellulaire.

Dans les pertes, il y a des bicarbonates. Et en plus, les corps cétoniques sont acides. Donc le sang se remplit d'acides tandis que ses bases fuient par le rein. Le pH va donc descendre parfois très bas (genre en-dessous de 7).

A partir de là tu as tous tes signes cliniques et biologiques :

- hyperglycémie, glycosurie et cétonurie (les corps cétoniques sont éliminés dans les urines)

- le syndrome polyuro-polydipsique : le patient se vide de son eau par le rein (polyurie) et boit donc beaucoup (stimulation de la soif aboutissant à une polydipsie) ; au début, la polydipsie compense les pertes d'eau ; mais si le patient vomit, a la diarrhée, est vieux (soif moindre) ou n'a pas accès à assez d'eau, et n'est pas assez éduqué vis-à-vis de son diabète, les pertes ne seront plus compensées

- la polypnée (type dyspnée de Küssmaul) : le patient est en acidose métabolique profonde donc il doit éliminer les acides qu'il peut, en l'occurrence le CO2 ; comme il ventile à mort, tu peux sentir son haleine pleine d'acétone (paraît que ça sent la pomme fraîche) ; de plus ça se voit sur les gaz du sang : PaCO2 très basse, PaO2 très haute (en absence de pathologie pulmonaire associée)

- la déshydratation (avec tachycardie, hypotension-collapsus, pli cutané, tout ce que tu veux) qui peut s'accompagner de troubles de conscience en particulier si la déshydratation est en partie intra-cellulaire

- etc...

Voilà smilies
Top
bahri
Jeune Bizut

Messages : 2
Enregistré : 23/10/2010
Posté le 31/10/2010 à 18:12 notnew
merciiiiiiii bcp les amiss
smilies
_____
salut
Top
ramouna
Jeune Carabine

Messages : 23
Enregistré : 09/01/2012
Posté le 09/01/2012 à 22:16 notnew
Bonsoir à tous, ce qcm concerne le diabète type 2:
le diabète type 2:
a- peut être associé à la résistance à l'insuline
b- est caractérisé par une acido-cétose
c- est aussi appelé diabète de type 2
d- survient chez l'adulte
e- est moins fréquents que le type 1
ma réponse est a et d, qu'est ce que vous en dites?
mercii
Top
ramouna
Jeune Carabine

Messages : 23
Enregistré : 09/01/2012
Posté le 09/01/2012 à 22:28 puis édité 1 fois notnew
Rebonsoir,est ce que la cétonurie peut se rencontrer en cas de régime restrictif chez un obèse? et en cas d'éthylisme chronique?
et pour ce qcm, je veux vérifier ma réponse:
le diabète type 1 est caractérisé par :
a- insulinémie normale ou élevée
b- tendance à la cétose
c- fréquence élevée chez le sujet jeune
ma réponse est: b et c et vous?
Top
SolenneVASSE
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 52
Enregistré : 17/07/2011
Posté le 11/01/2012 à 19:17 notnew
Pour ton premier QCM, tu ne te serais pas trompé pour la proposition c ? sinon a et d sont les bonnes réponses.

Pour la cétonurie je ne suis pas sûre mais normalement l'insuline inhibe la cétogenèse donc à part en l'absence d'insuline ou en cas de jeûne prolongé, il n'y a pas de production suffisante de corps cétoniques pour qu'on en retrouve dans les urines ... -> attends une confirmation.

Pour ton 2e QCM, je n'aurais coché que la proposition b. Car certes, le diabète de type 1 se déclenche chez le sujet jeune, mais ça n'en reste pas moins une pathologie assez peu fréquente, en tout cas pas suffisamment fréquent pour que la fréquence soit qualifiée d'élevée.
_____
Vice-présidente chargée des Etudes Médicales de l'ANEMF (Association Nationale des Etudiants en Médecine de France) 2013-2014
Top
Blattie
Désagrégée de médecine

Messages : 282
Enregistré : 11/01/2009
Posté le 11/01/2012 à 19:55 notnew
Pour ta question 1, la c) ne me paraît pas fausse smilies

L'acido-cétose peut aussi survenir dans le DT2, bien que ça soit beaucoup plus rare que chez les DT1

Quant à l'éthylisme chronique je pense que oui, car l'éthanol tend à inhiber la néoglucogenèse, donc l'organisme synthétise alors une autre source majeur d'énergie : les corps cétoniques
Top
ramouna
Jeune Carabine

Messages : 23
Enregistré : 09/01/2012
Posté le 14/01/2012 à 10:05 notnew
Bonjour, merci beaucoup les amis, je me suis trompée dans la proposition c, c'était diabète insulinodépendant
Top
SolenneVASSE
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 52
Enregistré : 17/07/2011
Posté le 20/02/2012 à 00:45 notnew
Il était courant d'opposer le diabète de type 1, insulinodépendant et le diabète de type 2 en le qualifiant de non-insulinodépendant. Mais cette distinction n'est plus exacte puisque la prise en charge de certains diabétique de type 2 consiste en une insulinothérapie indispensable.

Cependant, dans un QCM comme celui-là, je n'aurais pas coché puisque ce n'est pas la majorité des cas.
_____
Vice-présidente chargée des Etudes Médicales de l'ANEMF (Association Nationale des Etudiants en Médecine de France) 2013-2014
Top
B_K
Ministre de la Santé

Messages : 884
Enregistré : 18/09/2004
Posté le 20/02/2012 à 04:40 notnew
Il était courant d'opposer le diabète de type 1, insulinodépendant et le diabète de type 2 en le qualifiant de non-insulinodépendant. Mais cette distinction n'est plus exacte puisque la prise en charge de certains diabétique de type 2 consiste en une insulinothérapie indispensable.

Nuance dans ce cas on parle d'insulino requérance
Top
popstar60
Nain-terne

Messages : 90
Enregistré : 17/12/2005
Posté le 20/02/2012 à 07:16 notnew
Il était courant d'opposer le diabète de type 1, insulinodépendant et le diabète de type 2 en le qualifiant de non-insulinodépendant. Mais cette distinction n'est plus exacte puisque la prise en charge de certains diabétique de type 2 consiste en une insulinothérapie indispensable.

Nuance dans ce cas on parle d'insulino requérance

Tout à fait!
_____
Découvrez les Compagnons de l'Art Médiéval: www.compagnonsartmedieval.fr
Top
Aller en haut • 12 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Anne-Marie Curat, présidente de l’Ordre des sages-femmes : « Les sages-femmes sont encore trop invisibles ! » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter