logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Génétique

Aller en bas • 3 réponses
yg
Bizut (futur carré)

Messages : 9
Enregistré : 18/11/2012
Posté le 03/12/2012 à 13:14 notnew
Bonjour à tous !
Est ce que quelqu'un comprend pourquoi les gynogénotes donnent des embryons normaux mais avec des annexes anormales alors que les androgénotes donnent des embryons anormaux avec des annexes normales ?
Merci;-)
Top
Askah
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 75
Enregistré : 22/03/2012
Posté le 03/12/2012 à 15:14 notnew
... Parce que c'est comme ça, les génômes masculins et féminins s'expriment différemment, ça explique par exemple la différence entre le bardot et la mule (hybrides de cheval et d'âne)
Top
balder
Désagrégé de médecine

Messages : 283
Enregistré : 25/11/2006
Posté le 03/12/2012 à 15:53 notnew
C'est de l'épigénétique.
Ce sont différentes réactions autour de l'ADN qui font que tel gène du père ne s'exprimera pas et inversement. Ça s'appelle le contrôle parental...
Une fille qui a donc 2 chromosomes X : une partie des gènes exprimés du X viendra du paternel et l'autre du maternel pour éviter qu'il y est le double d'informations parfois contradictoires!
_____
"Stranger in the night, Syphilis in the morning!"
Gaspard Proust
Top
corto maltese
Ministre de la Santé

Messages : 1664
Enregistré : 14/06/2011

Vie réelle
Nicolas Argoulon
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : 5e année médecine
Fac : LIMOGES
Posté le 03/12/2012 à 20:43 notnew
parce que les chromosomes venus de la mère et du père ont des roles différents au cours de l'embryogénèse
_____
Amat Victoria curam
Top
Aller en haut • 3 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Dr Irène Frachon « Le Mediator® est un poison lent pour la pharmacovigilance française » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter