logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

La réussite du concours a t-elle une influence sur la personnalité?

Aller en bas • 26 réponses • 2 pages • 1 2
pmeignie
Chef des sévices

Messages : 380
Enregistré : 09/05/2003
Posté le 10/10/2003 à 00:57 notnew
Si je peux me permettre une opinion de spectateur :
J'ai vu partir il y a 2 ans un jeune fanfaron un peu inconscient des enjeux et de la quantité de travail à fournir.........et j'ai vu revenir un jeune étudiant , très heureux , un peu fier de lui ( mais c'est normal ) beaucoup plus mur (heureusement ) épanoui et détendu , avec la sérénité de quelqu'un qui sait maintenant ce qu'il va faire plus tard .
Il s'est fait des amis , un solide groupe qui je pense va durer (comme celui que j'avais constitué à son age ) .

En gros , il a muri , il s'est prouvé qu'il pouvait se fixer un objectif difficile et l'atteindre et il a choisi ses relations , non pas dans un environnement fermé (collège ou lycée ), mais à la fac .

Je pense qu'il a grandi!!!!!!!

Je crois qu'il devient adulte (excusez l'insulte ) ,et ça me fait très très très plaisir.smilies

Sinon un autre grand changement dans sa personalité :depuis quelques jours , sa consommation de bière a beaucoup augmenté!!!!!!!!!smilies

Amicalement smilies

PS : Je crois parler en connaissance de cause..........c'est mon fils.

[Edité le 10/10/03 par pmeignie]
_____
C'est pas parcequ'on est vieux qu'on ne s'intéresse plus aux jeunes ......même quand ils sont un peu énervants , surtout si ils aiment le Mac et la plongée :)
Config actuelle : 27 ' quad core i5 sous os X 10, 6,3
et ca dépote la rage
Top
rizo
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 182
Enregistré : 11/08/2003
Posté le 10/10/2003 à 21:17 notnew
merci.

c'est tout ce que j'ai a dire.
_____
La plus gâchée de nos journée est celle où l'on n'a pas rit.
Top
Dre Papillon
Cousine canadienne ;-)

Messages : 1015
Enregistré : 07/03/2002
Posté le 11/10/2003 à 21:45 notnew
Je dirais en gros : la réussite de ce concours engendre sûrement un peu de fierté (comme le fait d'atteindre n'importe quel objectif pas facile finalement).

À part ça, je pense que les études en elles-mêmes (et la profession) doivent nous changer bien davantage : apprendre à côtoyer les corps malades, les personnes qui souffrent, la mort...

Moi, en tout cas, ce n'est que ma 2e année et j'accumule les étonnements, prises de conscience et parfois aussi, peurs de ce qui s'en vient...

Voilà smilies
_____
"Choisir, c’est se priver du reste." (André Gide)

"Guérir parfois, soulager souvent, écouter toujours." (Louis Pasteur)
Top
Zoidberg
Jeune Carabin

Messages : 11
Enregistré : 07/09/2003
Posté le 14/10/2003 à 21:38 notnew
C'est normal! On a tous notre période d'euphorie où on se la pète un peu. Quand on vit depuis 2 ans dans l'unique but d'avoir un concours, y'a rien de plus normal que d'extérioriser notre joie et de décompresser en parlant de l'épreuve d'histo qu'on pensait avoir loupée et de l'épreuve d'anat où l'on a cartonné. Et forcément dès qu'on parle de médecine ou qu'on reparle du concours réussi les gens pensent qu'on se la pète mais parfois ils comprennent pas qu'on puisse autant être passionné par des "études" alors que beaucoup de gens font tout pour rentrer vite dans la vie active et faire les trois 8 sans passion pour ce qu'ils font, juste pour gagner leur pain.
Je pense qu'il y a toujours la phase de fierté en début de P1 parce qu'on est quand même "en médecine" puis dès que la première colle de chimie est passée on la ferme. smilies Quand on a le concours, y'a les vacances où on se lache et où on montre un peu à tout le monde notre joie puis dès qu'on a le stage infirmier et qu'on se rend compte qu'il faut retourner au boulot (hé, y'a quand même un minimum!) l'euphorie passe. Mais c'est vrai que ce qui peut changer c'est la confiance en soi c'est sûr. Peut-être aussi que certains voient l'obtention du concours comme une revanche sur tous les gens qui croyaient pas en eux ou alors même sur eux-même qui pensaient pas l'avoir et prennent conscience de leur capacité...sûrement exagérément et ils chopent le melon...
Après, comme disait un autre, ceux qui était pédant avant se cache en P1 mais c'est pour mieux ressortir en P2, les autres deviennent juste plus sympas et heureusement c'est la grande majorité. smilies
Top
eureka,tu as trouve?
Membre banni

Messages : 667
Enregistré : 26/07/2005
Posté le 05/04/2006 à 15:51 notnew
Je dirais que les changements ne se font pas seulement du coté de la personne ayant réussi sa P1 mais également face à l entourage.
Je pense toujours à mon stage ( Pflegepraktikum) infirmier à Lyautey à strasbourg en pneumo.
la majeure partie des médecins ou interne me félicitaient toujours de ma réussite au concours et me souhaitais la bienvenue en P2 comme si je rentrais dans une famille.
Lorsque je leur ais répondu que je ne suis pas étudiant en france mais étudiant francais à l'étranger faisant un stage en france, les visages se sont assombris, je ne faisais plus parti de la famille ( smilies ) , et on me demandais " c'est mieux à l'étranger ?".

Ce que je constate finalement c'est que le passage en P2 est sommes toute une fierté personnelle car c'est le nouveau P2 qui a passé ce concours et s'est décarcassé corps et peut etre ame, mais c'est aussi une reconnaissance de la part de personnel hospitalier comme l'arrivé d'un nouveau collegue et peut etre également au niveau social.
_____
jocelyn un ami qui vous veux du bien


Je suis la voix qui crie à travers le désert
Top
Netaddicta
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 901
Enregistré : 26/06/2003
Posté le 05/04/2006 à 20:49 notnew
Je pense comme tout le monde qu'il y a une petite période en début de P2 où on est vraiment content (certains diront fiers) que nos efforts aient abouti. Alors peut-être que pour certains cela peut passer pour de la prétention mais je crois que c'est surtout l'extériorisation de notre joie.

Après on se calme très vite je pense parce qu'on se rend compte que le chemin est loin jusqu'à la thèse et surtout qu'être un bon médecin (je ne relance pas le débat qu'est-ce qu'un bon médecin j'entends par là être suffisamment bon par rapport à la vision soi même que l'on a du bon médecin) c'est très difficile. Alors ca retombe un peu et on se concentre surtout sur nos cours et de temps en temps on se souvient qu'être étudiant en médecine fait que parfois que les gens vous regardent d'un autre oeil
_____
Savoir que l'on ne sait pas c'est déja savoir
Quand y a pas de solution c'est qu'il n'y a pas de problème
En médecine comme en amour ni jamais ni toujours.
http://www.facebook.com/group.php?gid=31695924805&ref=nf
Top
Aller en haut • 26 réponses • 2 pages • 1 2
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Offres d'emploi avec emploimedecin.comEmploi Soignant
Toutes les offres d'emploi
Publicité
Dr Emanuel Loeb, président de Jeunes Médecins : « Prendre le pouls de la communauté des jeunes médecins » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter