logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

J'en peux plus....

Aller en bas • 34 réponses • 2 pages • 1 2
Schichoun
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 83
Enregistré : 12/04/2002
Posté le 20/11/2003 à 11:19 notnew
voila... tout est dans le titre

depuis la rentrée de D1 je suis en totale dépression...

C'est totalement incompréhensible de se sentir stressé comme ca pour uen année qui demande la moyenne, mais c'est le cas..

Je suis sous anti dépresseur et je suis une psycho thérapie, mais c'est pas encore ca...

j'ai parfois envie de tout claquer, mais la fuite n'est pas une solution...

je commence a saouler mes vieux, qui ne savent plus quoi ma dire, ma copine idem :/

Quand je vois tout ce qu'il faut maitriser pour l'internat, mm rien que ce quil faut maitriser pour ma 3ème année, c'est assez impressionant..

alors que faire ?

S'accrocher ? j'essaye, mais c'est dur quand on a pas confiance en soi ou quand on a peur de pas y arriver... 3 ans et tous ces items a savoir, je ne m'en sens pas capable psychologiquement...

Arreter ? au risque de me décevoir, de décvoir mes parents et de faire un métier de merde...

Continuer a souffrir ?

Je ne sais pas je me pose bp de questions... Parfois inutile


tout le monde me dit que je vais y arriver, que je suis pas la par hasar, etc etc..

mais quand c'est pas ca, c'est pas ca...
est ce que qqun peux aussiparler de ses expériences, de ses craintes, de ses conseils..;

est ce que je vais pouvoir, dans les années suivantes, faire autre chose que d'avoir la tête dans mes bouquins ? sport, copine, un peux d'informatik, un peu de détente... est ce que ca va être possible ?? c'est ma peur, mon stress.. et la je me bouffe la vie

merci d'avance a tous

Tom
_____
Be don't lached
Top
docloulou
Jeune Carabin

Messages : 15
Enregistré : 06/07/2003
Posté le 20/11/2003 à 13:24 notnew
Salut tom je suis en p2, autant dire que c'est bien la fête .Il n'empèche que je suis moi aussi un anxieux de base , on commence les stages et je flippe à l'idée de dire une connerie devant le prof/int/ext/quiconque fait le cours.
Mais je pense honnêtement que si les études sont si longues c'est évidemment d'une part à cause du volume de cours , mais c'est aussi pour se familiariser avec cette tonne de responsabilités qui te tombent dessus . Franchement ça me parait aussi dur qu'a toi , mais simplement il faut se dire que tu as passé les deux premières années et qu'il ne t'en reste que quelques unes ou tu vas apprendre plein de trucs super intéressants , connaitre des gens sympas , compétents , mais aussi tout le cortège de blaireaux frimeurs et imbus d'eux même ; qu'à cela ne tienne , il peuvent quand même t'apprendre quelque chose.
Et finalement , c'est pas le plus beau métier du monde : tu soignes les gens , merde , c'est top .....;)
En tout cas bon courage et aie confiance en toi ça va s'arranger .
Comme dirant france :"RESISTE"
A plus
_____
the incredible loulou
Top
nicodoc
Jeune Carabin

Messages : 28
Enregistré : 20/11/2003
Posté le 20/11/2003 à 15:03 notnew
Allez Tom, il faut que tu t'accroches.
Essaies de profiter en méme temps, je suis en P2 à 28 ans et c'est pas facile tous les jours non plus. En D1, je crois savoir que tu as moins de cours et pas beaucoup de stages, alors eclates toi à coté, fait des trucs qui te plaisent au jour d'hui et bosses 1 mois avant pour assurer la moyenne.
Moi je stresse grave en cours, je ne me sens pas du tout à ma place; j'ai le méme age que certain profs ou medecin avec qui je suis en stage. Mais dis toi bien que tu as un super boulot qui t'attend et ça c'est pas rien apres avoir testé les merdes que l'on te propose sans formation.
Top
DocLoL
Chef des sévices

Messages : 413
Enregistré : 14/09/2003
Posté le 21/11/2003 à 09:01 notnew
je crois qu'on est tous dans la meme "mouise".... une quantité ENORME d'information, d'éléments à apprendre... et on est tous confronté à l'examen, ou on ne nous demande que la moyenne.

Ceci dit je crois que tous les étudiants sont méga anxieux quant à leur avenir... l'internat n'est pas si loins que celà (et meme quand on est en p2), les stages également.... et je crois qu'inconsciemment c'est celà qui crée le stress et l'anxiété.

D'une part le fait de se retrouver devant une montagne de travail, de se dire qu'on a le temps d'apprendre, qu'il ne faut que la moyenne.... et d'autre part le fait d'envisager de nouvelles échances qui arrivent tres vite, car on sera tres bientot confronté réellement au patient ainsi qu'à un concours redoutable. Et il est donc bien évident qu'il va falloir maitriser parfaitement tout ce qu'on a vu en cours.


Enfin en attendant les ronéos s'entassent et s'empilent lamentablement, je crois que c'est une fatalité

Voila Bon courage à tous smilies

Et puis pour schidoun, ne te décourage pas, fait de ton mieux et tout ira bien.

[Edité le 21/11/03 par msbm]

[Edité le 21/11/03 par msbm]
Top
Lycaon
Externoïde

Messages : 48
Enregistré : 02/07/2003
Posté le 21/11/2003 à 11:18 notnew
Courage, Tom...

Il est pas interdit de se poser des questions, et de perdre confiance, ça arrive à TOUT le monde. Prends ça comme un passage obligé : un moment donné dans son cursus pro, on relève la tête pour se poser les vraies questions..est ce que je suis à ma place, est ce que c'est vraiment ça qui me fait bander, est ce que ça va me rendre heureux, etc...Parfois aussi, ça suit un malaise grandissant, genre les quelques "casseroles" qu'on traine tous depuis qu'on est tout petiots..;) jusqu'au au point de rupture. Ta démarche est bonne parce que tu sais demander de l'aide quand tu en as besoin ( qq medocs et un psy, y a pas de honte à ça ). Tu en sortiras grandi, et tu te connaitras mieux, atout précieux pour la suite de ta vie..

Moi je suis dans le cas de Nicodoc, en P2 à ...32 piges ! Ben oui, il m'as fallu à peu près dix ans pour avoir les idées claires smilies J'en 'chie' un peu d'être en cours avec des bébés smilies mais la motivation de se sentir dans le vrai est une force. Tu vois, aucun parcours ne se ressemble. Dis toi bien que c'est un métier magnifique, ou tu peux concilier passion, sentiment d'être utile, et une 'rente' qui te met à l'abri du besoin toute ta vie. Ne pense pas au sommet de la montagne, mais marche à ton rythme, tu y seras sans même t'en rendre compte..

Bonne chance smilies

[Edité le 21/11/03 par crouton]
_____
That's life
Top
Miou
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 218
Enregistré : 23/08/2001
Posté le 22/11/2003 à 12:43 notnew
STOP

C'est tout à fait normal de se sentir "nuls" à notre stade. On débarque tous frais avec des notions ultra-théoriques jamais mises en application et on nous plonge dans le grand bain avec Professeurs, Médecins, Internes, Assistants qui ont pour la plupart 5 à 50 ans d'études et de pratique dans les pattes en plus !!
C'est sur que c'est stressant de se retrouver comme ça à l'hôpital, complètement ignares, mais on est tous dans la même situation. Et on est là pour apprendre. On ne nous demande pas de savoir interpréter le scanner, de faire le diagnostic et de proposer le traitement. On ne nous met pas la vie des patients dans les mains, on n'est reponsable de rien. Alors il vient d'où le stress ? Des cours ?
Quand on est perfectionniste comme vous semblez l'être, on focalise sur ce qu'on ne sait pas ou mal... Et on tire un trait sur tout ce qu'on sait ! C'est certain que vous ne connaissez plus vos cours comme vous les connaissiez en P1, mais c'est tout à fait normal ! Mais mettez à plat tout ce que vous avez appris en P1, P2, en stages, en début de D1 et vous vous rendrez compte que c'est déjà énorme !
Et puis c'est quand même une bonne émulation d'avoir toujours des choses nouvelles à apprendre... Vous vous feriez chier comme des rats morts (excusez l'expression) si vous n'aviez plus rien à faire de dificile, plus rien de stimulant intellectuellement... Alors arrêtez de râler et de déprimer sur vos études.

On a une chance folle de pouvoir apprendre ce boulot passionnant. C'est un des seuls métiers qui donne une aussi belle relation avec les gens tout en étant intellectuellement aussi passionante. Vous préfèreriez faire un métier purement scientifique ? Assis toute la journée dans un bureau avec comme seul objectif de faire remonter le chiffre d'affaire d'une entreprise ?
C'est sur qu'on rencontre pas mal de cons, mais ce sera pareil ailleurs parce que des cons, y en a partout !

Alors arrêtez de vous plaindre ou d'être faussement malheureux, (à moins que vous ne soyez VRAIMENT pas fait pour la médecine... Ca peut arriver !), relativisez, faites du sport, du yoga, détendez vous et remontez moi ce moral qui m'a l'air d'être tombé bien bas ! smilies

BON COURAGE
GROS BISOUS
ET à dans 15 ans, gais comme des pinsons ! smilies
_____
"Deux choses sont infinies, l'univers et la sottise humaine. Mais je ne suis pas sûr de ce que j'affirme quant à l'univers" (Albert Einstein)


Top
Changement
Chef des sévices

Messages : 327
Enregistré : 08/07/2003
Posté le 22/11/2003 à 13:02 notnew
Dans X Files, Mulder joue le rôle d'un espion allemand cocaïnomane.

[Edité le 21/08/07 par Changement]
Top
Arieas
Ministre de la Santé

Messages : 947
Enregistré : 28/06/2003
Posté le 22/11/2003 à 14:15 notnew
Quoi qu'on fasse on attend la mort en trompant tant bien que mal notre ennui.

Mmmmm...
Y'a mieux pour remonter le moral ! smilies

Et comme le dit Miou, arrêtez d'être faussement malheureux ! Etre engagé dans une voie comme celle que nous connaissons est une chance incroyable, et même si déceptions ou coups de blues peuvent évidemment être au rendez-vous, je crois qu'il n'y a pas besoin de se forcer pour sentir la construction d'une vie qui se veut sensationnelle !

(si vous n'êtes pas d'accord avec cette dernière phrase, je vous prierais de bien vouloir me laisser dans mes illusions... elles me permettent d'avancer smilies)
_____
"Ce qui est, à mon sens, pure miséricorde en ce monde,
c'est l'incapacité de l'esprit humain à mettre en corrélation tout ce qu'il renferme."

Howard Phillips Lovecraft - (1926): The Call Of Cthulhu
Top
Changement
Chef des sévices

Messages : 327
Enregistré : 08/07/2003
Posté le 22/11/2003 à 15:08 notnew
Ah, je ris de me voir si belle en ce miroir.


[Edité le 21/08/07 par Changement]
Top
Medic
Désagrégé de médecine

Messages : 266
Enregistré : 07/04/2003
Posté le 22/11/2003 à 20:39 notnew
Et si on pensait un peu aux petits P1 qui lisent ces posts ? smilies
_____
Quelle est la différence entre Dieu et un médecin ?
- Dieu ne s'est jamais pris pour un médecin...

Top
fleur
Jeune Carabine

Messages : 20
Enregistré : 14/07/2003
Posté le 22/11/2003 à 23:44 notnew
Ce post doit effectivement faire hurler certains P1 (enfin à leur place c'est ce que je ferais). En même temps, est-ce que c'est parce qu'on a passé la P1 qu'on n'a plus jamais le droit d'être malheureux? Vue la durée des études de médecine c'est normal qu'on se pose plein de questions (et encore on n'est qu'en D1, ça promet pour la suite) et parmi tous les étudiants avec qui j'ai parlé il y ena aucun qui ne se pose pas de question sur son avenir. Je pense que c'est pas aux autres de juger si on "peut" être malheureux ou pas, c'est quelque chose qu'on ressent (j'ai pas dit qu'il fallait s'apitoyer sur son misérable sort non plus). C'est vrai (et désolée pour les P1 qui lisent, d'ailleurs ils devraient être en train de bosser!)que les cours c'est parfois aussi chiant qu'en P1, que les stages sont rarement des remakes d'urgences, qu'on voit des choses trés déprimantes. MAIS il y a-t-il d'autres métiers (que ceux de la santé en général) qui peuvent apporter autant au plan humain (ms c'est pas toujours sauver des vies, c'est souvent plus simple)et intellectuel (la sémio neuro et la neuro anat' je trouve ça quand même phénoménal, avis personnel). Je trouve qu'on a une chance fantastique de faire de la médecine, de rentrer trés vite en stage , par rapport à plein de mes amis qui passent leur temps devant leur bureau sans rien faire de concret. Je pars un eu dans mes envolées lyriques là.
Tomn essaye de te demander pourquoi t'es arrivé là en D1, quel sens tu veux donner à ta vie (professionnelle et en général). C'est plus facile à dire qu'à faire, je sais mais peut être que ça pourra t'aider.
Top
Macromik
Chef des sévices

Messages : 432
Enregistré : 18/09/2003
Posté le 23/11/2003 à 00:08 notnew
Bon, je joue l'intrus, là (je suis en, D2 smilies ), mias ce poste est bien intéressant car, rassurez-vous, en D2, c'est pareil smilies !

A savoir : marre des TD et des quelques cours qui restent...
+ stress de l'intern... euh pardon, l'ENC (
+ sentiment d'être assez nul en stage
+ gardes extrêment ch*****


MAIS (ahahhaa, des trucs positifs smilies )

a) c'est notre métier, on l'a choisi, on est déjà assez bien avancé (enfin, moi smilies ), et tant qu'à faire autant finir...

b) d'autres sont passés par là et ils n'étaent ni plus intelligentys ni plus cons que nous...

c) la médecine parfaite n'existe pas : même les meilleurs profs du monde font des erreurs, donc c'est normal que nous en fassions...

d) même si je suis pas d'accord avec les lieux communs style "c'est le plus beau métier du monde" (ça peut être tout aussi passionnant de concevoir des voitures ou de vendre des avions...), ben c'est quand même un métier pas trop mal smilies

e) bien sur que je passe pas mal de temps avec mes potes à me plaindre, à dire que ces études c'est de la m****, etc... mais ça reste des paroles, tous les étudiants se plaignent et pourtant ils finissent leurs études...

Donc, pour schichoum, je suis vachement étonné smilies que, à ton âge, tu suive une psychothérapie pour ça, avec en plus des antidépresseurs...

C'est pas un peu chasser la mouche au lance-roquette smilies ???

Je trouve que c'est un peu "exagéré" de déprimer comme ça pour "si peu" : prend plutôt le tout à la légère, et comme je dis toujours dans mon infinie sagesse (lol) : "mieux vaux en rire"


PS : "Le malheur,est-ce un caprice lorsqu'on ne crève pas de faim ?"

Très belle phrase, bravo Irfanle(super)heros smiliessmiliessmilies
_____
- C'était si grave que ça, docteur ?
- Non, mais un jour de plus et ça guérissait tout seul.

Top
Lils
Désagrégée de médecine

Messages : 224
Enregistré : 03/07/2003
Posté le 25/11/2003 à 19:32 notnew
Pas mal cette petite phr en effet.
Perso, je reste profondément baba devant le courage des dinos qui ont témoignés au début du post, et même devant le courage des non-dinosmilies!
J'apprécie la remarque de medic et fleur concerant les P1. Au moins y'en a qui pense à eux... Mais imaginez la tronche d'une future bizute! Ah ben moi non non ce genre de post ne me gêne pas du tout, au contraire, il faut connaître ce genre de témoignage pr savoir ds quoi on se lance et par quoi on va passer.
Eh oui, la déprime profonde n'épargne personne, et si on l'EXPLIQUE et qu'on la combat bien en regardant l'objectif final que l'on veut atteindre, on en sort grandi.
C'est vrai que vous avez tous une chance précieuse, que vous avez mérité, qu'est de soigner des gens, et de pouvoir les aider du mieux que vous pouvez. C'est une chance que bcp vs envie!
Entant que future bizute, je ne pense qu'à la P1, et j'évite de trop penser à l'après P1 : eh oui, je veux éviter de me faire du mal, ou de mettre la charrue avant les boeufs, en me projettant trop dans l'avenir. Il y a donc une sorte d'inconnue qui plane (mais je vais pas la faire planner trop lgtp lol)...et c'est pas très agréable. Mais vous, vous avez vos études de tracez devant vous, vous savez en gros ce que vous allez faire + tard, c'est aider les gens...Et ça, pour un bon médecin, ça doit valoir toutes les peines...


Top
Changement
Chef des sévices

Messages : 327
Enregistré : 08/07/2003
Posté le 26/11/2003 à 19:19 notnew
Dans Vol 747 pour Sidney, Allan raterait un éléphant dans un corridor.

[Edité le 21/08/07 par Changement]
Top
BRAT
Ministre de la Santé

Messages : 848
Enregistré : 23/06/2003
Posté le 30/11/2003 à 21:14 notnew
c'est un petit coup de blues t'inquietes pas ça va passer ,en tout je l'espére de tout coeur sincérement !;)
_____
docteur maboul vous salut!
Top
clapinette
Jeune Carabine

Messages : 17
Enregistré : 04/03/2004
Posté le 17/08/2004 à 23:37 notnew
mais oui ! il faut trouver du positif.. et pour cela, rien de tel que de penser à la fin des études, une fois qu'on fera vraiment ce qu'on veut.... problème : fera-t-on réellement ce qu'on a désiré, ce pour quoi on a commencé médecine ? Peut-etre pas, et moi ca me fait franchement chi** de me taper 10 ans pour faire autre chose que ce que je voulais. D'accord, la récompense est belle car rien n'est + beau que de soulager les gens, les aider à supporter leurs maux, peu importe la spécialité. Mais pour ma part, je n'arrete pas de douter; je sais qu'au fond de moi, je veux vraiment faire ce métier et n'envisage rien d'autre, mais j'avoue que je suis souvent découragée, quand je vois la tonne de connaissances, de travail qui m'attend. On ressent forcément une pression, un stress quand on imagine l'internat. Et même avant, les stages sont là pour nous rappeler ou nous faire éprouver un sentiment de médiocrité. Si bien que face à tant de difficultés, de pressions psychiques, certains,les + fragiles, les + anxieux, dont le 1er interlocuteur et moi-même, seraient tenter de baisser les bras, de ne pas affronter tout cela, et choisir une autre voie, celle de la facilité. J'ai parfois pensé tout arreter pour etre prof ou instit, me disant que j'aurais + de temps pour mes proches et moi, toute ma vie. Mais j'ai aussi peur de me lancer à arreter car je pense que je le regretterais, et peur de décevoir ma famille. Par périodes, j'ai soif d'apprendre, tout m'intéresse. Et parfois marre de tout, je suis lasse, et n'ai plus envie d'entendre parler de médecine. Cependant, il faut rester motivé, et avoir conscience de notre chance, car je trouve franchement que vue la concurrence des autres métiers, celui de médecin est un des plus beaux, dans la mesure où on peut s'épanouir au travail, ce qui n'es pas le cas de tout le monde, il a une richesse et une variété qui méritent qu'on se batte pendant nos études, même qd on ne trouve pas ca tout rose!
Courage, retrouve le sourire !
_____
Qui peut prétendre me connaître, sans se contenter du paraître...
"mon mari me dit qu'il veut passer ses vacances dans un endroit où il n'est jamais allé, je lui ai répondu : et pourquoi pas dans la cuisine ?". Nan Tucket.

Top
YMCA
Doyenne (espèce rare)

Messages : 638
Enregistré : 21/07/2004
Posté le 17/08/2004 à 23:46 notnew
Euh...ce poste date de l'an dernier smilies Schichoun a du évoluer depuis...
_____
SF
Top
Netaddicta
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 901
Enregistré : 26/06/2003
Posté le 18/08/2004 à 09:02 notnew
Donc, pour schichoum, je suis vachement étonné que, à ton âge, tu suive une psychothérapie pour ça, avec en plus des antidépresseurs...

C'est pas un peu chasser la mouche au lance-roquette ???

Euh peut-être que derrière les problèmes dus aux études Schihoun a (ou a eu on ne sait pas comment il a évolué depuis son post) d'autres problèmes remontant à plus loin... A mon avis c l'accumulation de tout qui a fait qu'il a suivi une psychothérapie et pris des antidépresseurs
_____
Savoir que l'on ne sait pas c'est déja savoir
Quand y a pas de solution c'est qu'il n'y a pas de problème
En médecine comme en amour ni jamais ni toujours.
http://www.facebook.com/group.php?gid=31695924805&ref=nf
Top
iandi
Chef de pique-nique

Messages : 154
Enregistré : 28/11/2003
Posté le 18/08/2004 à 11:57 notnew
Mais a mon avis si Schichoun est malheureux,ce n'est pas du forcément aux études de médecine...

voila je pense qu'on touche le fond du problème, dans d'autres circonstances le problème aurait surement été le même.

continue ta thérapie et investit toi à fond essais de découvrir les origines de ce manque de confiance en toi et redemarre;)
_____
a man who don't know his past history and his culture is like a tree whithout roots


Top
kapandji
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 83
Enregistré : 09/08/2004
Posté le 18/08/2004 à 14:29 notnew
<courage

Je connais un type et sa copine qui prenaient antidépresseurs mais c'était pour la p1. Ce type de médoc doit être fait pour passer un moment difficile mais pas toute une vie!
Dis toi que le plus important c'est ta vie!
Si tu es aussi malheureux , tu ne seras pas forcément le meilleur pour aider tes patients, alors prends du bon temps, des loisirs, ça peut etre aussi important sinon plus que tes etudes de médecine. De plus tu as le droit de redoubler!
Et puis tu as déjà passé la P1 et sa somme de travail
Cela doit te mettre en confiance: tu as déjà reussi la ou bp ont echoue.
moi jme dis que si je rate l'ENC , bah je ferais santé publiq, je ferai mes 35h et pourrai avoir des loisirs!

Pense a ta vie a toi et je pense quil est important d'avoir une vie à cote de la médecine!
Top
Peyotl
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 62
Enregistré : 31/05/2004
Posté le 18/08/2004 à 19:54 notnew
Je pense que tu n'es pas le seul ds ce cas...Bcp d'etudiants en medecine doivent ressentir un moment ou à un autre un " malaise". Investies toi a fond ds ta therapie çà ne peut que t etre benefique, essaie de trouver le bon coté des choses, de passer un peu de tps pr toi ( même si des fois c'est pas facile...) et d'essayer de comprendre pourquoi tu es mal... et puis comme je le dis tjs ( je sais pas si vous serez ok avec moi!) mais qd on touche le fond c'est forcement pr remonter plus vite ! Gardes tjs tes objectifs en tête et positive !
Top
Aller en haut • 34 réponses • 2 pages • 1 2
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Dr Irène Frachon « Le Mediator® est un poison lent pour la pharmacovigilance française » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter