logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

La DGFSP2, parlons-en

Aller en bas • 99 réponses • 5 pages • 1 2 3 4 5
Joehill
Externoïde

Messages : 47
Enregistré : 02/01/2012
Posté le 06/03/2012 à 22:03 puis édité 1 fois notnew
[Edit de modération : je me permets de spliter le sujet pour plus de clarté. On s'était en effet trop éloignés du sujet de base. Silvine]

Je vous avais lu juste après mes partiels, et je tenais à vous remercier.

J'ai un peu plus de recul, je me suis mis en mode P1 juste après mon stage officinal. Et justement, je ne peux m'empêcher de faire une comparaison, notamment avec ma P1 de primant pré-réforme.

Est ce moi, ou il n'y a pas/plus de cohérence dans cette L2 ? J'ai l'impression à chaque instant, de passer du coq à l'âne, de découvrir des modalités administratifs quasi chaques jours (ex tout bête: Pour nos exams post stage, jusqu'à la dernière minute, il y avait 10 versions différentes sur ce qui fallait apprendre ou pas). Même les profs sont paumés, entre ce qu'ils considèrent comme acquis (et qui ne l'est pas forcément. Exemple: Je suis en train de faire de la chimie O, et en TP on nous demande un mécanisme qu'on a pas vu en cours, ni en PAES, mais durant une P1 traditionnelle ) ce qu'ils voudraient qu'on apprenne et même dans le déroulement de leur cours.
On passe très très vite sur chaque thème, sans approfondir. Certains profs s'en sortent mieux que d'autres, certes, mais de manière générale, c'est un peu le boxon et j'ai plus l'impression d'assister à des cours d'initiation qu'à des vrais cours, d'autant plus que certaines matières demanderaient des TP pour bien capter, TP qu'on n'a plus.

Et les UEs, qui regroupent des matières qui n'ont strictement rien à voir, que ce soit dans la manière de les appréhender et leur contenus.

Pour en avoir parlé avec pas mal d'étudiant de la fac, on a l'impression d'être en plein milieu d'un cyclone chaotique. Et sans annales, on peut tout simplement dire, qu'on a 0 repères pour naviguer. Bref, certains commencent même à avoir une nostalgie de la P1.. pour dire !
Est ce la même chose pour les autres facs ?
Les rumeurs disent qu'on serait à 85 % de rattrapages, et sans des repêchages par la volonté divine, on serait 90 %... (le bon coté, c'est que ça me permet de relativiser mon échecs du premier quad ... smilies )

C'est d'autant plus dommage, que ce qu'on nous propose, est, dans le fond, trèèèèèès intéressant. Sauf..qu'on a pas le temps de savourer.
Et se dire, que ça sera comme ça jusqu'à la fin du cursus, fait froid dans le dos. smilies
Top
TOTORUM
Désagrégé de médecine

Messages : 242
Enregistré : 15/12/2009
Posté le 08/03/2012 à 21:11 notnew
chez nous il y en a 15 sur 72 qui ont tous validés pour le premier semestre, en termes d'heures de cours je trouve ça très dense : 8-12h et 14-17h15 pour la plupart de nos journée, je trouve ça très lourd effectivement.
_____
T


Top
TOTORUM
Désagrégé de médecine

Messages : 242
Enregistré : 15/12/2009
Posté le 01/06/2012 à 23:18 notnew
en tout on est 60 à avoir été ajourné smilies
_____
T


Top
Silvine
Altesse Sérénissime

Messages : 4783
Enregistré : 27/04/2008
Posté le 02/06/2012 à 22:02 notnew
en tout on est 60 à avoir été ajourné smilies
y'a pas de quoi être fier franchement... si déja en P2 vous galérez, je vous plains pour la 3e A qui est bien plus dure...
_____
Administratrice forum. Responsable communication SAIPR 2016
___________________________________________________________
"On est tous le con de quelqu'un."
Top
Jyhann
Sexternus-minus

Messages : 37
Enregistré : 10/06/2009
Posté le 02/06/2012 à 23:28 notnew
y'a pas de quoi être fier franchement... si déja en P2 vous galérez, je vous plains pour la 3e A qui est bien plus dure...

On est loin d'en être fiers, on est juste désabusés. La réforme a fait que la 2A de cette année n'a strictement rien à voir avec celle d'avant, en tous cas, à Châtenay. Et au vu des commentaires précédents, la même chose se passe dans d'autres facs de France.
Top
Silvine
Altesse Sérénissime

Messages : 4783
Enregistré : 27/04/2008
Posté le 03/06/2012 à 11:09 notnew
Je dis pas que c'est de votre faute tout ça..
Je pense que vous pâtissez tous de cette réforme qui n'a pas été suffisamment préparée avant d'être mise en place.

Par exemple, le fait que des personnes puissent être reçues en 2eme année, sans avoir validé leur PACES (moins de 10 de moyenne) est, à mon avis, un facteur énorme dans l'explosion du nombre de personnes au rattrapage. ça peut paraitre cool quand on est reçu de cette façon, mais sincèrement je crains pour l'avenir de ces personnes en pharma...

On est nombreux dans les "anciens" à avoir été reçus avec de bonnes moyennes (12-13) et pourtant on a quand même galéré, surtout pendant la 3e et la 4e année.

Je connais des personnes qui été même reçues par le top 15 en P1 (donc avec plus de 14 de moyenne) et qui sont allés au rattrapage plusieurs fois ! Voilà pourquoi je trouve que cette situation craint +++

Jespère que quelque uns vont s'en sortir quand même.
_____
Administratrice forum. Responsable communication SAIPR 2016
___________________________________________________________
"On est tous le con de quelqu'un."
Top
turbineur
Doyen

Messages : 585
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 03/06/2012 à 11:40 notnew
A confirmer par d'autres, mais d'après les premières échos il me semble que la situation soit la même en médecine et dentaire. Chez moi, 75% des étudiants aux rattrapages en odonto... Est ce que c'est pas la nouvelle 2ème année qui est trop lourde ?
Top
TOTORUM
Désagrégé de médecine

Messages : 242
Enregistré : 15/12/2009
Posté le 03/06/2012 à 11:41 puis édité 2 fois notnew
tu sais, je préfère en rire qu'en pleurer, pour ma part, les matières où je suis au rattrapage , il me manque 0.5 points à chaque fois, je suis allé à tous leurs cours, j'en ai manqué aucun, puis voilà ils auraient pu au moins faire une fleur dans une ou deux matières, rien, certains viennent jamais en cours, ils viennent juste récupérer les cours de groupe, puis forcément ils ont de bonne note car comme ils disent " tu révises 2h le matin et 3h l'après midi puis y a pas de problème".
On nous rajoute des cours comme parasito, chimie thérapeutiques, pharmacognosie ...
Et je me plains mais bon, pour moi c'est rattrapable ( nos rattrapages sont au mois de juin dans 2 semaines ) , c'est à dire que je n'ai pas besoin d'avoir es notes exceptionnelles pour passer, puis j'ai un peu des "matières poubelles" à rattraper ( le droit, la qualité....smilies ) mais chez nous on a des gens qui ont des semestres entier à repasser déjà chez moi dans ce que je connais bien, y a en a 6 qui redoublent certainement et y en aura plus ( 2 semestre à rattraper en 2 semaines, ça fait court )
Ce qui expliquent ça, c'est que dans l'année où on est passé on peut pas dire qu'il y a eu une sélection ce qui expliquent à mon avis ces résultats qui sont pitoyables !!!

PS: en médecine à limoges: 73% sont au rattrapages
_____
T


Top
lena30
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 314
Enregistré : 02/04/2010
Posté le 03/06/2012 à 14:38 puis édité 3 fois notnew
dans ma fac à Montpellier sur plus de 200 élèves seules 3 personnes ne sont pas ajournées !!!!!

bref la cata

d'après notre responsable pédagogique c'est le cas dans presque toutes les facs de pharma en france

certes
-élèves "nuls" reçus par défaut en paces avec même pas la moyenne générale au concours
-élèves non motivés, preqque tous ratés medecine, qui ne pensent qu'à quitter pharma

-mais je pense que la plus grande CAUSE ce sont des programmes inadaptés
on est vraiment les sacrifiés de la génération paces

si la PCEP1 était une année d'enseignement utile en pharma la PACES n'est qu'une année de concours assez inutile

par exemple pas de chimie orga (ou quasiment pas) en PACES et des horaires divisés par 2 en DFGSP2 donnent des résultats catastrophiques en chimie en S1! (faut pas s'étonner)
Pas de bota en PACES et encore des horaires divisés par 2 !

en gros le programme de DFGSP2 est non seulement plus lourd que celui de la PCEP2 (on nous a rajouté des cours de 3ème et même 4ème année en galé et toxico et surtout pharmacocinétique) mais en plus on n'a même pas les BASES de la 1ère année et on réduit les horaires de cours!
sans compter que nous n'avons pas d'annales pour préparer les exams

une catastrophe ( dans ma fac en tout cas)
les redoublants PCEP2 de ma promo disent TOUS que cette année est plus difficile

la PACES c'est la mort de la filière pharma de mon point de vu
(tant sur le choix par défaut à 80% que par un programme bricolé,inadapté et surchargé)

le pire dans tout ça c'est qu'on sera des "cobayes" jusqu'à la fin du cursus! (réforme oblige)
Top
sandrine7811
Sainte Administratrice

Messages : 8947
Enregistré : 09/03/2005
Posté le 03/06/2012 à 15:33 notnew
en DFGSP2, on vous a rajouté des cours, mais aussi on vous en a enlevé hein ^^
_____
Super Modératrice des forums Remede
Chieuse, bornée, bavarde, casse pied, super sympa parfois,... dites pas que je vous ai pas prévenus !

SM sans duplo... et sans potager !!!
Top
Jyhann
Sexternus-minus

Messages : 37
Enregistré : 10/06/2009
Posté le 03/06/2012 à 16:04 notnew
en DFGSP2, on vous a rajouté des cours, mais aussi on vous en a enlevé hein ^^

Vous nous avez enlevé des matières faciles aussi smilies smilies
On veut retrouver l'époque où seules la neurophy et la physio te faisaient faire des cauchemars ^^
Top
sandrine7811
Sainte Administratrice

Messages : 8947
Enregistré : 09/03/2005
Posté le 03/06/2012 à 17:58 notnew
franchement, l'hémato par exemple, ca n'a RIEN de dur, et c'est fondamental pour la suite ! mais c'est sur que pas d'impasse quoi...
_____
Super Modératrice des forums Remede
Chieuse, bornée, bavarde, casse pied, super sympa parfois,... dites pas que je vous ai pas prévenus !

SM sans duplo... et sans potager !!!
Top
Jyhann
Sexternus-minus

Messages : 37
Enregistré : 10/06/2009
Posté le 03/06/2012 à 18:38 notnew
franchement, l'hémato par exemple, ca n'a RIEN de dur, et c'est fondamental pour la suite ! mais c'est sur que pas d'impasse quoi...

Ah mais je suis tout à fait d'accord, c'est vraiment pas dur, et en plus j'aime bien cette matière ^^ C'est juste la masse à apprendre qui fait mal...
Top
turbineur
Doyen

Messages : 585
Enregistré : 01/01/2012
Posté le 03/06/2012 à 19:35 notnew
Ce serait cool que quelqu'un ouvre un sujet sur les nouvelles L2 santé dans le forum général, parce qu'ici il n'y a que les pharma qui viennent...

De ce qu'on m'a rapporté, il n'y pratiquement aucune promo de DFGSM2 (médecine) avec moins de 70% d'étudiants aux rattrapages. En dentaire j'ai juste vu les résultats de mon ancienne fac et ça m'a pas l'air du tout brillant non plus.

Donc quand toutes les promos de toutes les filières se gamèlent de cette façon, moi je demande quand même si c'est pas les programmes qui sont mal adaptés...

Sinon Lena, les prochaines promos pharma seront 3 crans au dessus de la tienne, puisqu'ils sont presque 1000 candidats pour cette filière en PACES à Montpellier cette année. Donc les profs vont peut être tout faire pour essayer de dégouter un max de gens de votre promo "poubelle" pour faire la place nette aux prochaines promos.
Top
TOTORUM
Désagrégé de médecine

Messages : 242
Enregistré : 15/12/2009
Posté le 09/06/2012 à 13:46 notnew
en fait sur les 60 au rattrapage, il n'y en a que 15 qui n'ont pas la moyenne générale, le reste c'est qu'on a des problème au niveau des compensations des modules !!
_____
T


Top
Joehill
Externoïde

Messages : 47
Enregistré : 02/01/2012
Posté le 18/06/2012 à 15:51 notnew
Je dis pas que c'est de votre faute tout ça..
Je pense que vous pâtissez tous de cette réforme qui n'a pas été suffisamment préparée avant d'être mise en place.

Par exemple, le fait que des personnes puissent être reçues en 2eme année, sans avoir validé leur PACES (moins de 10 de moyenne) est, à mon avis, un facteur énorme dans l'explosion du nombre de personnes au rattrapage. ça peut paraitre cool quand on est reçu de cette façon, mais sincèrement je crains pour l'avenir de ces personnes en pharma...

On est nombreux dans les "anciens" à avoir été reçus avec de bonnes moyennes (12-13) et pourtant on a quand même galéré, surtout pendant la 3e et la 4e année.

Je connais des personnes qui été même reçues par le top 15 en P1 (donc avec plus de 14 de moyenne) et qui sont allés au rattrapage plusieurs fois ! Voilà pourquoi je trouve que cette situation craint +++

Jespère que quelque uns vont s'en sortir quand même.

Le problème n'est pas la lourdeur du programme. C'est la multiplicité des matières.
J'ai pris pharma, parce que je le voulais, et j'avais eut clairement le choix avec médecine. Ce que j'attendais de cette P2 ( si on évacue le problème du premier semestre, le second semestre est pour ma part, du moins dans ma tête, quasi validé) c'était d'apprendre les bases de cette filière.
Chose que l'on nous a pas enseigné.

Léna parle de la chimie o, c'est un excellent exemple. Dès le premier cours, on avait des notions spécialisés. Pas de rappel, ni rien, alors qu'à Chatenay on vient de 4 fac différentes. Même chose pour la bota ou pour la biologie moléculaire, où on considérait comme acquis la structure d'une bactérie (alors qu'avant cette année, je ne savais pas ce que c'était un opéron. Et pourtant, le prof considérait cela comme acquis).

Quand on voit des bases, on voudrait bien les réutiliser. Or, on ne l'a jamais fait pendant cette année, car on avait pas le temps d'approfondir. Et approfondir un cours, c'est jamais que de réutiliser les bases dans des conceptions un peu plus complexes qui nous permettent, nous étudiant, de bien mieux comprendre les subtilités de ces bases. 300 feuilles pour une seule matière ce n'est pas exactement la même chose que 300 pour deux matières.
Ca n'a pas l'air évident... Et pourtant, quand on est dedans, ça l'est. Chaque matière à sa philosophie, ses propres façons d'être appréhendée. Et quand on multiplie les matières, sans pour autant changer la masse brute à apprendre, oui, ça fait une différence. Une très grande même.

Pour être tout à fait honnête, surtout ce deuxième semestre, j'avais l'impression d'être en P1bis. Autant sur la forme "je bosse comme un porc" que sur le fond: On apprend comme des veaux pour les exams, sans rien comprendre. Je ne sais pas si j'vais passer en 3 ième année, tout ce que je sais, si c'est le cas, je n'aurais quasi rien appris ( biotechnologie : j'ai tout appris, j'ai bien restitué mes connaissances, j'ai tout répondu. Qu'est ce qui me reste ? Absolument rien. Nada. Et je ne suis pas le seul dans ce cas. ). Je rajouterais même que cette année est pire que la P1, car au moins, il me reste des bases de P1 lol !

Etre traité de nul par les profs, par nos ainés. Ca fait mal.
D'un autre coté, en parlant avec des 3 ième année, ils sont tellement conscients du bordel de notre promo, que beaucoup m'ont dit qu'ils ferait tout pour éviter un redoublement.
Top
Tonton Momo
Nain-terne

Messages : 98
Enregistré : 22/06/2011

certification
Vie réelle
Moïse Michel
Pays : France
Domaine : Pharmacie
Niveau : Interne en biologie médicale
Fac : CHATENAY MALABRY
Posté le 18/06/2012 à 17:06 notnew
Je dis pas que c'est de votre faute tout ça..
Je pense que vous pâtissez tous de cette réforme qui n'a pas été suffisamment préparée avant d'être mise en place.

Par exemple, le fait que des personnes puissent être reçues en 2eme année, sans avoir validé leur PACES (moins de 10 de moyenne) est, à mon avis, un facteur énorme dans l'explosion du nombre de personnes au rattrapage. ça peut paraitre cool quand on est reçu de cette façon, mais sincèrement je crains pour l'avenir de ces personnes en pharma...

On est nombreux dans les "anciens" à avoir été reçus avec de bonnes moyennes (12-13) et pourtant on a quand même galéré, surtout pendant la 3e et la 4e année.

Je connais des personnes qui été même reçues par le top 15 en P1 (donc avec plus de 14 de moyenne) et qui sont allés au rattrapage plusieurs fois ! Voilà pourquoi je trouve que cette situation craint +++

Jespère que quelque uns vont s'en sortir quand même.

Le problème n'est pas la lourdeur du programme. C'est la multiplicité des matières.
J'ai pris pharma, parce que je le voulais, et j'avais eut clairement le choix avec médecine. Ce que j'attendais de cette P2 ( si on évacue le problème du premier semestre, le second semestre est pour ma part, du moins dans ma tête, quasi validé) c'était d'apprendre les bases de cette filière.
Chose que l'on nous a pas enseigné.

Léna parle de la chimie o, c'est un excellent exemple. Dès le premier cours, on avait des notions spécialisés. Pas de rappel, ni rien, alors qu'à Chatenay on vient de 4 fac différentes. Même chose pour la bota ou pour la biologie moléculaire, où on considérait comme acquis la structure d'une bactérie (alors qu'avant cette année, je ne savais pas ce que c'était un opéron. Et pourtant, le prof considérait cela comme acquis).

Quand on voit des bases, on voudrait bien les réutiliser. Or, on ne l'a jamais fait pendant cette année, car on avait pas le temps d'approfondir. Et approfondir un cours, c'est jamais que de réutiliser les bases dans des conceptions un peu plus complexes qui nous permettent, nous étudiant, de bien mieux comprendre les subtilités de ces bases. 300 feuilles pour une seule matière ce n'est pas exactement la même chose que 300 pour deux matières.
Ca n'a pas l'air évident... Et pourtant, quand on est dedans, ça l'est. Chaque matière à sa philosophie, ses propres façons d'être appréhendée. Et quand on multiplie les matières, sans pour autant changer la masse brute à apprendre, oui, ça fait une différence. Une très grande même.

Pour être tout à fait honnête, surtout ce deuxième semestre, j'avais l'impression d'être en P1bis. Autant sur la forme "je bosse comme un porc" que sur le fond: On apprend comme des veaux pour les exams, sans rien comprendre. Je ne sais pas si j'vais passer en 3 ième année, tout ce que je sais, si c'est le cas, je n'aurais quasi rien appris ( biotechnologie : j'ai tout appris, j'ai bien restitué mes connaissances, j'ai tout répondu. Qu'est ce qui me reste ? Absolument rien. Nada. Et je ne suis pas le seul dans ce cas. ). Je rajouterais même que cette année est pire que la P1, car au moins, il me reste des bases de P1 lol !

Etre traité de nul par les profs, par nos ainés. Ca fait mal.
D'un autre coté, en parlant avec des 3 ième année, ils sont tellement conscients du bordel de notre promo, que beaucoup m'ont dit qu'ils ferait tout pour éviter un redoublement.


Je suis tout à fait d'accord avec toi, et avec des amis, on a eu l'occasion d'en parler avec le Doyen et le Vice Doyen (de ma fac, P11), on leur a fourni un document faisant la synthèse des acquis et des lacunes en fonction des facultés d'origines et on est même intervenu lors d'une commission pédagogique inter-fac sur la PAES pour soulever le problème de différence des bases acquises.
En théorie, il devrait faire des efforts pour la génération future, afin d'harmoniser les programmes de PAES et de P2. Pour nous, cela semble plus compliqué....
_____
Interne en Biologie Médicale

Élu Etudiant UFR Pharmacie à PXI (2013-2015)
Délégué Etudiant PHBMR (2013-2015)
Top
sandrine7811
Sainte Administratrice

Messages : 8947
Enregistré : 09/03/2005
Posté le 18/06/2012 à 17:10 notnew
le problème des différences de facs de PAES, ils en étaient conscients, mais chaque doyen veut garder sa sauce... égo etc...
_____
Super Modératrice des forums Remede
Chieuse, bornée, bavarde, casse pied, super sympa parfois,... dites pas que je vous ai pas prévenus !

SM sans duplo... et sans potager !!!
Top
TOTORUM
Désagrégé de médecine

Messages : 242
Enregistré : 15/12/2009
Posté le 18/06/2012 à 19:42 puis édité 1 fois notnew
j'aime bien ce que dit Joehill sur le fait qu'il ( qu'elle ??) n'aura pas appris grand chose au cours de cette année !! Je ressens la même chose.
L'exemple pour moi a été flagrant quand mon oncle m'a demandé de lui expliqué la coagulation du sang, car au cours de l'année on a une UE spéciale inflammation dans laquelle au bout d'un moment on a un chapitre spéciale coagulation
( mon oncle a une phlébite et malgré des concentrations croissante de médicaments ça ne passe pas, il a donc fait des recherche sur le Net mais forcément il comprend pas tout ) et là, j'étais incapable de lui raconter quoi que soit, pourtant si la question avait été posée aux partiels j'aurai pu tous recracher tel un abruti. Par contre tu me poses une question de bio cell, de chimie de PAES , je pourrais te répondre quasiment sans aucun problème.
Ce que je trouve anormal c'est que aussi la plupart d'entre nous, là où l'on a eu de bonne note ( c'est à dire au dessus de 12) ce sont des cours auxquels nous n'avons pas assisté, je trouve "pas ça normale" car théoriquement c'est là où on aurait du se rétamer.
Les notions qu'on essaie de nous faire apprendre sont intéressante mais on n'a pas le temps de "savourer".
_____
T


Top
Rom08
Jeune Carabin

Messages : 18
Enregistré : 27/06/2011
Posté le 18/06/2012 à 20:28 notnew
Salut à tous,

je suis également en 2ème année de pharmacie (enfin en 3ème année maintenant smilies) et je confirme le ressenti de tous les autres étudiants issus de la PAES ayant choisis pharma.

C'est à dire des matières ou UE parfois brouillons avec des mélanges de matières sans aucune cohérence..

Des semestres beaucoup plus chargés (13 matières au second semestre contre 6-7 matières les années précédents la réforme), autant dire que ca ressemble beaucoup plus à une P1 qu'à une P2 en mode 2-3 fêtes/semaines en révisant 2-3 semaines avant et en validant tranquille..

Mais surtout l'impression que l'on maitrise des choses qui vont nous être totalement inutile que l'on va oublier au bout de quelques semaines alors que, comme disait TOTORUM, des choses comme expliquer une phlébite, on serait incapable de l'expliquer en 2ème année et pourtant c'est, je pense, plus important que de savoir combien de sous-unités possède l'Adénylate Cyclase qui est couplé à un R à 7 hélices TM..

C'est vrai que de ce côté la c'est assez frustrant.

Par contre pour les résultats, au S1, 40% de ma promo (44 élèves sur 105) l'a validé et au S2, 60%..

Vous en tirerez les conclusions que vous voudrez ^^
Top
Selecto
Sexternus-minus

Messages : 32
Enregistré : 30/06/2012
Posté le 30/06/2012 à 23:47 notnew
Et l'année prochaine, vous pensez que ça va s'arranger ? A Chatenay notamment... smilies
_____
Néo P2 pharma après 2 ans de galère en P1... Et la galère n'est pas finie apparemment !
Top
Aller en haut • 99 réponses • 5 pages • 1 2 3 4 5
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
L’interview du mois Jérémy Do Cao, président de l’Association des juniors en pédiatrie Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter