logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

36 Questions d'une lycéenne...

Aller en bas • 21 réponses • 2 pages • 1 2
O
Sexternus-minus

Messages : 33
Enregistré : 04/07/2012
Posté le 29/09/2012 � 20:05 notnew
1- Y a-t-il de "l'anglais médical" en médecine?

Oui, il y en a. Si t’es super en anglais, tant mieux pour toi !
Sinon, pas d’inquiétude ! Dans ma fac en tous cas, les cours sont organisés par groupe de niveau d’anglais, ce qui permet de sentir plus à l’aise ! Et même sans cela, on a, de toute façon, très peu de cours d’anglais dans l’année (deux heures toutes les deux semaines, au 2e semestre).

2- Fait-on un stage infirmier en 2ème année?

Oui, de 3 à 4 semaines selon les facs, dans le même service (hépato-gastro pour ma part). C’était génial !
Comme le nom l’indique, il ne s’agit pas de suivre les médecins, mais les infirmiers, et également les aides-soignantes. On doit observer le fonctionnement d’une équipe de soin dans le service : le rôle de chacun, les interactions entre les différents corps de professions, la gestion coordonnées des soins d’une équipe envers le patient… On doit aussi s’essayer au travail des aides-soignantes (faire les lits, changer des protections, servir les repas,…) et des infirmiers (soins relationnels envers le patient et médico-techniques, comme la prise du pouls, de la tension et de la température, donner les traitements, que ce soient des perfusions ou des comprimés, faire des prises de sang…).
Il faut aussi s’essayer au travail administratif : mettre à jour le dossier de soin du patient, envoyer les prises de sang au labo, chercher du matériel dans d’autres services si le vôtre est en pénurie (comme celui où j’étais…), répondre au téléphone (en espérant que c’est pas encore quelqu’un qui appelle pour râler contre le service), transmettre des messages dans d’autres services faire des commandes, aller à la pharmacie… D’ailleurs, profitez un max de sortir du service pour visiter les endroits de l’hôpital auxquels on a pas accès normalement… comme, les couloirs de la pharmacie ou des laboratoires d’analyse…


3- A quand les fameuses "dissections"?

En 3e année dans ma fac.

4- Y a t-il "étude des médicaments" en médecine?

Oui, ça correspond en PACES à l’UE : Initiation aux médicaments. C’est super intéressant !
On apprend comment sont fabriqués les médicaments : chimiquement (quelles sont les méthodes utilisées pour trouver une molécule thérapeutique), puis les expériences cliniques pour analyser ses bénéfices cliniques, puis les démarches administratives pour être autorisé à le vendre, puis la fabrication industrielle technique (les machines utilisées, les éléments qui composent un médicament (les substances et leur intérêt spécifique dans un comprimé, une solution injectable, une crème…)), la diffusion sur le marché, et enfin, le suivi par les autorités compétentes des dangers ou non du médicament dans la population.

On voit aussi le droit du médicament : les définitions légales d’un médicament, d’un dispositif médical… ; les règles qui encadrent la fabrication, la prescription par le médecin et la délivrance par le pharmacien de chaque type de médicament (stupéfiants, médicaments remboursables par la sécu ou non...).

On voit aussi dans cet UE l’évolution biologique d’un médicament dans le corps humain (comment il est absorbé et métabolisé par le corps, comment il interagit avec la cellule, quels sont les mécanismes biologiques à prendre en compte dans la conception d’un médicament…).

Je crois qu’il n’y a plus ce genre de cours dans les années supérieures, mais c’est à vérifier…

5- Les stages dans les services médicaux, seulement à partir de la 4ème année?

On peut entrer à l’hôpital dès la deuxième année dans le cadre des stages de soins infirmiers ou des stages de sémiologie (étude des signes cliniques). Pour le second type de stage, on ne suit plus les infirmiers mais les médecins, où l’on observera la façon de conduire un interrogatoire clinique pour évaluer l’état du patient, sans rien faire de plus (aucun geste, aucune prescription, aucune tâche administrative…).
Mais un stage où l’on a une vraie responsabilité médicale ne commence qu’à l’externat, en 4e année.

6- Et dans tous les services? Comment choisir à l'Ecn? A partir des stages qui nous plaisent?

A l’issue de l’ECN, on doit effectivement choisir une spécialité de médecine (dans laquelle on fera l’internat, puis tout son avenir professionnel) et la ville dans laquelle on souhaite effectuer l’internat.
Evidemment, le nombre de places pour chaque spé et chaque ville est limité. Alors, l’ECN fait un classement national de tous les étudiants en médecine de France, selon leurs résultats obtenus à l’examen (environ 8 000 étudiants en général, je crois). Les plus hauts classés ont une priorité d’accès à leur choix de spé et de ville. Si t’es premier au classement, tu peux choisir n’importe quelle spé et n’importe quelle ville : tu as la priorité absolue. Si t’es dernier, tu n’as pas le choix : tu devras prendre la spé et la ville que les autres ont délaissé…

Tu choisis ta spé en fonction de l’intérêt que t’y portes : certains la choisissent pour son intérêt scientifique (que tu découvres soit en lisant cette spé dans des bouquins, en écoutant des témoignages ou en l’ayant expérimenté toi-même en stage à l’externat), d’autres parce qu’une spé rapporte plus d’argent qu’une autre, ou encore parce qu’elle a des horaires moins contraignants…


7- Médecine, ça veut dire thèse?

T’as le droit de t’arrêter à n’importe quelle année, mais tu commences pas ces études pour t’arrêter et obtenir quelques années d’études sans équivalence pour d’autres cursus… Pour avoir le titre de docteur en médecine, t’es obligé d’avoir une thèse de médecine.

8- Le serment d'Hyppocrate, un engagement à respecter des règles?

Oui ! Un engagement juridique envers l'Ordre des medecins, amis aussi moral pour ta propre conscience.

9- Et si médecine, c'était pas fait pour moi? Connaissez vous des étudiants qui se sont aperçus que ça ne leur plaisait pas?

En 1e année, interroge-toi tout au long de l’année sur tes motivations et leur force à te faire résister aux efforts nécessaires pour achever les études de médecine.

Cependant, la médecine ne signifie pas obligatoirement exercer de la clinique au lit du malade. Tu peux faire de la recherche à temps plein dans des organismes publics ou privés (sans contact avec un patient), faire de la santé publique (diffusion des informations de prévention en santé, économie ou droit de la santé…), travailler dans des laboratoires d’examens médicaux (genre, analyse de sang, d’urine…), faire du journalisme dans le domaine de la santé…

10- Réorientation dans le domaine paramédical, courant?

aucune idee, mais aucune reorientation ne devrait etre impossible.
Top
Aller en haut • 21 réponses • 2 pages • 1 2
livreslivrescontactspublicationstwitter