logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Notes en Maths & Physique lycée.

Aller en bas • 14 réponses
Labello
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 28/07/2012
Posté le 08/08/2012 à 22:29 notnew
Bonsoir.
Je voulais savoir quelles étaient vos méthodes pour avoir des notes convenables en Maths & Physique au lycée.
Que ce soit dans l'organisation & vos méthodes de revisions. Je me rend compte que je dois mes sales notes (parfois.) à mon organisation Maths/Ph. J'entre en T°S option SVT et je dois assurer avant le BAC dans ces matieres la, pour ensuite etre à l'aise lors de mon entrée en FAC de medecine.
Je me reposais sur mes capacités mais ça ne suffit plus de refaire les exos vus en classe la....

En général vous etiez plutot
-Classeur/Cahier (Avec mon cahier, feuilles volantes, bref parfois un bordel)
-Comment revisiez-vous(ou revisez-vous) ?

Merci.
_____
Make them happy.
Top
Le Joker
Ministre de la Santé

Messages : 807
Enregistré : 18/08/2010
Posté le 08/08/2012 à 23:04 notnew
Bonsoir.

Ou veux tu en venir quand tu dis
je dois assurer avant le BAC dans ces matieres la, pour ensuite etre à l'aise lors de mon entrée en FAC de medecine.
_____
#PromoFiasco
Examen Cassant National 2017
Top
crysis4000
Externoïde

Messages : 49
Enregistré : 23/05/2012
Posté le 08/08/2012 à 23:27 notnew
C pas parce que tu es bon en sciences que tu sera a l'aise. 2/3 des mentions TB au bac passent, les autres ne sont pas passés parce que ils n'ont pas changé car trop confiant dans leurs capacités/ méthode

Moi aussi je passe en TS et je me repose trkl. Tout en révisant les acquis de 1ere, même si je suis un génie en physiques chimie
Top
Jamon
Doyen

Messages : 510
Enregistré : 08/07/2009
Posté le 09/08/2012 à 00:24 notnew
On est ici pour parler des études des professions de santé, pas du lycée, ça n'a rien a voir, la,méthode de travail n'est absolument pas la même et il n'est absolument pas nécessaire de maîtriser sur le bout des doigts les notions du lycée.

Si tu veux savoir je ne travaillais que sur feuilles volantes et j'écrivais avec un critérium tout le temps. Plus bordélique tu meurs.
J'ai ouvert mes cours de physique la veille de l'épreuve, et je m'en suis sorti.

Voilà, résumé : au lycée suffit d'avoir son bac. Le reste c'est du bonus, mais ne compte pas sur ton travail en terminale pour t'apporter le moindre avantage en PACES.
Top
Baka
Doyen

Messages : 643
Enregistré : 26/10/2006
Posté le 09/08/2012 à 09:44 puis édité 1 fois notnew
Euh ben c'est pas compliqué, t'achètes un bouquin avec des exos+corrigés ou des annales du bac, tu fais des tas d'exos et tu regardes les corrigés à la fin pour voir comment on arrive au résultat, le raisonnement et la démarche à suivre.
Les math et la physique au bout d'un moment c'est (presque ) tout le temps la même chose, niveau bac on te demandera pas d'être Einstein, juste de connaître ton cours c'est tout.
_____
"A modest man, but then he has so much to be modest about"
Top
cadet
Externoïde

Messages : 46
Enregistré : 03/05/2012
Posté le 09/08/2012 à 12:23 notnew
La ou je rejoins les autres, c'est que tes connaissances dans ces matieres ne te seront que d'une faible utilité en PACES. Tout ce que tu dois savoir pour ce concours sera revu dans l'année, avec parfois des formulations differentes du lycée, c'est donc ça que tu devra maitriser, et penser etre un génie en physique au lycée donne parfois de mauvaises surprises en PACES.

En revanche, les bases sont a maitriser avant de tomber en PACES, le rythme y est plus soutenu (encore que selon la façon de bosser c'est pas toujours vrai, quand on assimile tres vite ses cours, certains bossent globalement pas plus en PACES qu'en term, compte tenu des longues heures de glandage en cours au lycée qui te prennent du temps que tu n'utilisera pas pour autre chose.

Et dernier point, l'organisation est pour moi cruciale, c'est un point clef de la reussite en PACES. Donc s'y mettre des la term peut etre une bonne chose, bien que l'organisation que tu te trouvera en term est bien differente de celle qu'il te faudra en P1. Mais t'adapter des maintenant t'entraine a t'adapter justement, ce qu'il faut faire le plus rapidement possible arrivé en P1. Apres t'aura toujours la pré rentrée pour voir comment ça se passe, et une fois les cours commencés tu ser un minimum rodé pour pouvoir deja t'organiser comme bon te semble.

Pour resumer, les notes pourries en Maths/Phy-Chi ne sont pas forcement representatives des bases que tu as ou pas, c'est parfois un manque de connaissances ou d'entrainement sur une notion precise qui te fais foirer, donc bien maitriser les bases, et s'entrainer a s'adapter dans son organisation (prise de notes++ et avoir sa presentation, remise au propre apres la prise de note tout ça, surlignage, gestion du temps, pas s'acharner a avoir un cours parfait au prix de son apprentissage...)
Top
Nykko
Chef de pique-nique

Messages : 190
Enregistré : 18/11/2009

Vie réelle
Nicolas Menant
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : Médecin généraliste
Fac : SAINT ETIENNE
Posté le 09/08/2012 à 12:37 notnew
Je plussoie baka : Les maths et la physique chimie c'est uniquement du bachotage d'annales.
Perso j'ai quasiment jamais relu mes cours : je refaisais mes DM/DS et des annales glannées sur internet (de très bons sites proposent des annales gratuites, je t'enverrais 1 ou 2 liens si tu veux) et ça m'a suffit pour avoir de bonnes notes au bac.

Après concernant l'apport en PACES... disons que c'est bien de maîtriser les bases de la physique chimie, d'avoir capté quelques trucs en statistiques et d'avoir à peu près retenu l'immuno/hormono en SVT.
Le reste c'est du bonus.
_____
Médecin hospitalier
Top
Ice
Nain-terne

Messages : 90
Enregistré : 27/07/2012
Posté le 09/08/2012 à 13:29 notnew
En revanche, les bases sont a maitriser avant de tomber en PACES, le rythme y est plus soutenu (encore que selon la façon de bosser c'est pas toujours vrai, quand on assimile tres vite ses cours, certains bossent globalement pas plus en PACES qu'en term, compte tenu des longues heures de glandage en cours au lycée qui te prennent du temps que tu n'utilisera pas pour autre chose.

Pas persuadé de ça.

Le rythme ( pour ma part, et je pense une très grande majorité ) est tout de même bien plus soutenu.
Tout dépend de ce que tu appelles "bosser".
Et il y a "assimiler" et assimiler.
Au lycée, tu suis un peu ton cours d'SVT ou d'histoire, tu le révises la veille et tu as entre 15 et 20 sans "trop" de problemes je pense. Tu le revois une semaine avant le bac et c'est bon.
En P1...ça n'a rien à voir ( pour ma part encore une fois ).

Au lycée, en SVT, on écrivait en 1h de cours environ 2 à 3 pages, avec les explications du prof, les exos...et dans les 2 à 3 pages, la moitié c'est du blabla. Alors c'est sur que pour l'apprendre, ça va vite.

En P1, en UE2 et bioch/biomol, c'est 4 à 5 pages dont seulement quelques lignes de "blabla".
Pour apprendre le cours, je mettais un "peu" plus de temps qu'au lycée ( et pourtant, "j'assimile" assez vite. ).
Là, le cours, il ne suffit pas de l'assimiler, il faut le connaitre par coeur, sur le bout des doigts. Car tout le monde connait le gros du cours. Le concours, ça se joue sur les détails, sinon, ça serait trop simple.

Concernant la mise au propre des notes, je pense ( pour ma part encore une fois ), que c'est une perte de temps.
Tu le feras forcement car on a tous déjà recopier un cours illisible à cause de la vitesse du prof, mais le faire pour chaque cours comme le font certains, je ne sais pas si c'est la bonne méthode.

Julien
Top
cadet
Externoïde

Messages : 46
Enregistré : 03/05/2012
Posté le 09/08/2012 à 16:13 notnew
Yep le rythme est plus soutenu evidement, mais quand tu fais 7h de cours par jours au lycée, plus un peu de boulot le soir parceque t'a toujours un DM ou une dissert a 2 balles qui traine, tu fini souvent a 8h de pris par jours.

Pour ma part en P1 je bossais jamais plus de 8h par jours cours compris, et pas le week end, alors certe le soir j'etais beaucoup plus fatigué qu'au lycée (ouais reflechir ça fatigue) mais ça me prennais pas plus de temps qu'au lycée au final.

Et pour la mise au propre je me suis mal exprimé, j'ai jamais reécris un cours au propre, c'est pas ecolo et beaucoup trop chronophage smilies. Nan je parlais de clarifier ses notes, perso, j'ecrivais tout au bic bleu, et je repassais au rouge certain mots, je soulignais, flutais avec un code couleur precis, resumais un truc dans un coin de page ect. Apres chacun sa methode.

Aussi, un point important est d'etre capable de selectionner en temps reel ce que dis le prof, y'a pas enormement de blabla, mais y'a de la redite, et faut arriver a synthetiser et virer les trucs inutile.

J'avais toujours moins de pages de notes a la fin des cours que mes potes (a taille d'ecriture egale biensur) et ça ne m'empechais pas d'avoir des cours tres complet et d'avoir fini bien classé.

Bref en un mot, rentabilité
Top
Ice
Nain-terne

Messages : 90
Enregistré : 27/07/2012
Posté le 09/08/2012 à 21:01 notnew
Le pire pour moi etait les cours de Biocell. Vitesse de croisière du prof égale à la F2012 d'Alonso en bout de ligne droite de silverstone smilies.

Cependant, pas mal de cours ( la quasi totalité ) à Clermont sont sur vidéo projecteur et les profs ne rajoutent pas forcement beaucoup de détails à l'oral. Du coup, pas forcement de prises de notes ( sauf en biocell, UE 3 et UE 7 ).


Concernant le travail personnel, ça dépendait des jours. Assez variable suivant la motivation et la fatigue.

Julien
Top
Labello
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 28/07/2012
Posté le 22/09/2012 à 16:11 notnew
Année de T°S. On verra bien le déroulement de cette année smilies
_____
Make them happy.
Top
crysis4000
Externoïde

Messages : 49
Enregistré : 23/05/2012
Posté le 22/09/2012 à 22:30 notnew
Il a l'air easy le programme de physique/chimie de TS, ya bcp moins de maths et de formules
Top
corto maltese
Ministre de la Santé

Messages : 1664
Enregistré : 14/06/2011
Posté le 23/09/2012 à 09:59 notnew
Il a l'air easy le programme de physique/chimie de TS, ya bcp moins de maths et de formules
ils ont mis de la stereochimie et donc plus d'orga.
comparé a un niveau P1 c'est que dalle, mais quand même ça releve un peu le niveau tellement faible du bac.
_____
Amat Victoria curam
Top
O
Sexternus-minus

Messages : 33
Enregistré : 04/07/2012
Posté le 29/09/2012 à 16:33 notnew
Il est très utile de commencer à réfléchir sur les moyens d’optimiser son travail dès la terminale, car l’un des points décisifs de la réussite au concours de PACES est la capacité à savoir gérer et optimiser son travail.;-)

En PACES, il y a tellement de travail que l’on accumule énormément de retard et que l’on se retrouve avec une montagne de feuille qui attendent d’être travaillées… puis re-travaillées….
Il faut réfléchir, pour chaque leçon, à quel moment il est propice de la retravailler (en fonction de la date d’un exam, pour faire retravailler la mémoire même s’il n’y a pas d’exam proche…) et l’ordre de priorité entre toutes les leçons à revoir. Il faut aussi trouver les méthodes les plus efficaces pour maîtriser chaque leçon, ce qui dépend de la matière et des attentes du professeur.


En maths et physique/chimie, il faut commencer, avant même de faire les exercices, à apprendre par cœur le cours ! Apprendre mot à mot les définitions, les théorèmes et les formules. Pas de façon approximative ! Car, une fois le cours maitrisé de façon excellente, ton cerveau arrive à dégager de façon beaucoup plus facile et spontané la logique de résolution d’un problème. J’insiste vraiment. Si le cours est su jusqu’au bout des doigts, le raisonnement te sautera beaucoup plus facilement aux yeux. Comment espérer résoudre un problème si l’on ne possède même pas les clés de résolution ? Comment faire un lien entre deux éléments si l’on n’a pas les outils pour ?

Evidemment, si tu refais des millions de fois les exercices sans jamais apprendre de façon directe le cours, tu finiras par connaitre ce cours, mais tu auras acquis un automatisme, et non une capacité de réflexion et de raisonnement. Tu connaitras le cours, mais tu ne le maitriseras pas. Il faut s’entrainer à réfléchir et stimuler son potentiel de réflexion. Ce sera utile pour toute ta vie, mais encore plus si tu envisages de faire des études scientifiques et/ou de la recherche. La médecine ne consiste pas uniquement à apprendre par cœur des tonnes de pages. Elle exige aussi une capacité de réflexion pour pouvoir brasser et faire des liens entre toutes les informations que tu auras apprises.

De plus, en PACES, il y a de la physique (complexe… c’est la matière où presque tout le monde se plante, et là où on gagne le plus de points par rapport aux autres), des proba et des statistiques, de la chimie (atomique, organique, thermodynamique… Très très gros volume de cours). Donc, familiarise-toi avec ces matières et essaie d’être le plus à l’aise possible avec les maths et les sciences physiques dès la Terminale pour commencer dans un esprit serein la PACES dans ces matières, même si ce sont des univers bien plus complexes que tu découvriras l’année prochaine…

Toujours en maths et sciences physiques, une fois le cours appris, refais et refais à la maison TOUS (je dis bien TOUS) les exercices que vous avez fait en classe, avant chaque contrôle et pour te préparer au bac (même hors période de contrôle en classe), c’est-à-dire que tu dois refaire ces exercices plusieurs fois dans l’année.smilies Plus particulièrement, note sur un cahier les exercices qui t’ont nécessité un temps de réflexion trop long et les exercices que tu n’as pas su résoudre. Puis, refais-les jusqu’à ce que tu saches la solution par cœur (jusqu’à 3 ou 4 fois, parfois). A la fin tu connaitras même l’énoncé. C’est une méthode très efficace, car elle te pousse à réfléchir jusqu’à tes limites, puis elle te permet d’acquérir les automatismes de réflexion (très rapidement, tu seras capable de savoir en lisant l’énoncé : telle situation implique telle logique), ce qui te feras gagner du temps pendant les examens du bac.;-)

C’est un travail exigeant, qui demande une grande conscience de l’importance du travail intellectuel, qui te permettra de développer les potentialités de ton esprit… c’est ce qui fait de toi un être humain ! N’est-ce pas merveilleux ? smilies

En SVT, il faut aussi apprendre par cœur, mot à mot pratiquement (j’insiste bien sur le ‘’mot à mot’’), le cours. D’une part, ça te permet de maitriser de façon excellente le cours pour le réutiliser au mieux pour la restitution des connaissances. D’autre part, ça te permet d’acquérir une spontanéité dans l’écriture de phrases en SVT. Je ne te sous-estime pas, mais beaucoup d’élèves ont des difficultés de rédaction, de cohérence syntaxique, ce qui les handicape énormément quand ils tentent d’expliquer une expérience ou le cours. En mémorisant les phrases rédigées par ton prof ou le cours, tu assimileras leur façon d’écrire.

Je te déconseille de faire des fiches qui résument le cours. Elles seront certes plus vite apprises, car courtes, mais elles seront justement incomplètes ! En plus de supprimer les phrases du prof (malgré leur utilité comme expliqué ci-dessus), tu enlèveras des détails. Or, les détails sont très importants dans une restitution des connaissances, qui demande une connaissance pointue des notions du cours, pas de l’approximatif ! Si en plus tu apprends des détails non-requis explicitement au bac, ce sera extrêmement valorisant, pour toi-même, mais surtout pour ton correcteur (pour l’amadouer…) ! Alors, n’hésites pas à apprendre le maximum.smilies

Lorsque tu apprends le cours, ne te contente pas de répéter le cours simplement et bêtement, interroge-toi sur la logique du cours. Les SVT, loin d’être aussi simples que ce que la plupart des élèves croient, demande énormément de réflexion et de logique. Combiné au goût de la connaissance de la vie et de la Terre, c’est une matière extrêmement passionnante ! smilies

Le cours débute par poser une problématique. Celle-ci guide un travail réflexif. On se pose un problème. Comment trouver une solution qui respecte un raisonnement logique ? Quelles hypothèses et expériences pertinentes peut-on faire pour trouver la réponse à la problématique ? Que peut-on déduire des expériences qui feront avancer la résolution de la problématique ? Pourquoi, à partir de notions établies, passe-t-on à une notion suivante ? En quoi est-ce utile et pertinent ? Quel est le lien entre ces différentes notions ?
Il faut souvent plusieurs expériences pour répondre à la problématique du chapitre. Alors, il faut ensuite savoir faire une synthèse de tout ce que l’on a appris. Trouver le lien logique entre chaque argument d’expérience pour construire un raisonnement global de synthèse. Savoir dégager le schéma logique général.

Cette exigence de réflexion te permettra encore une fois de développer ton esprit logique, pour tes études futures mais également pour le bac de SVT.

Pour la restitution des connaissances, savoir le lien logique qui unit chaque notion du cours entre elles te permettra de construire de façon logique un plan de résolution à la problématique proposée. C’est cette capacité de réflexion, de cohérence logique, qui est évaluée par cet exercice, en plus du contenu de connaissances. Pour la restitution, je te recommande aussi de connaitre le plan du cours par cœur. Réécris les titres de paragraphes au propre sur une feuille et mémorise-les bien. Ça te permet d’avoir une vue globale du cours pour mieux faire les liens entre les paragraphes et comprendre le schéma logique, et en plus, ça te permet de te rappeler rapidement tous les points qui ont été abordés en cours pour ne pas risquer d’oublier de parler d’une partie de ce cours dans la restitution des connaissances (dans la limite où c’est pertinent par rapport à la problématique, bien sûr smilies). Enfin, il suffit souvent de simplement reprendre une partie de ce plan pour répondre à la problématique de la restitution des connaissances ! smilies

Enfin, concernant les exercices d’analyses d’expériences… Ces exercices ne requièrent pas souvent une connaissance pointue du cours, mais nécessitent une capacité d’analyse rigoureuse. A partir d’expériences décrites, il faut répondre à une problématique. Les expériences proposées sont certainement pertinente vis-à-vis de cet objectif. Il faut savoir en dégager les interprétations utiles et les relier entre elles pour proposer une réponse globale logique à la problématique.
La difficulté de ces exercices est la rigueur du raisonnement à rédiger. Il faut être minutieux dans son analyse. Décrire les résultats AVANT de les interpréter (il faut connaitre les méthodes de description, qui sont spécifiques au schéma : courbe, tableau, image…). Savoir dégager et mettre en évidence les liens logiques entre les observations et les explications déduites. D’où l’utilité de tous les exercices de réflexion que je t’ai proposé plus tôt. La capacité à raisonner et à expliquer son raisonnement se travaille et s’entretient ! smilies

Je t’encourage très fortement à acheter le livre de SVT de la collection ‘’Interros des lycées’’.smilies Ce livre (excellent !) donne de très bon cours, complet et très bien structurés. Il faudra réfléchir à la logique de ce cours, et le comparer au cours de ton prof et de ton livre de classe, pour stimuler ton esprit critique. Tu pourras proposer une alternative de résolution de la problématique à ton prof (ou uniquement à toi-même), et discuter de la pertinence de tel ou tel plan. En plus, ce livre présente de façon très explicite la logique de ses plans de cours.

Ce livre fournit aussi des QCM, mais surtout de nombreux exercices d’analyses d’expériences (avec des difficultés croissantes), avec des solutions rédigées de façon excellente. Bien sûr, entraine-toi à les résoudre avant de lire la solution, avec toute l’exigence logique nécessaire. Puis, lis la solution en te concentrant sur la logique du raisonnement proposé. Comment s’organise la réponse ? Comment rédiger une introduction ? Dans quel ordre les expériences sont-elles traitées ? Comment sont présentés les résultats, d’un point de vue purement rédactionnel et syntaxique, puis d’un point de vue logique ? Comment les interprétations ont-elles pu se construire à partir de tels ou tels résultats ? Comment mettre en évidence le raisonnement (connecteurs logiques…) ? Comment rédiger une conclusion ?

En fait, il n’y a pas un seul et unique ordre pour traiter les documents. Tu peux les utiliser dans n’importe quel ordre à la condition que tu mettes en évidence une démonstration logique et que tu suis un raisonnement capable de répondre à la problématique de l’exercice.

D’autre part, beaucoup d’exercices de ce livre sont similaires à ceux que l’on fait en classe ou au bac. Tu pourras t’y entrainer à l’avance, mais aussi découvrir de nouveaux résultats d’interprétations (très intéressants et utiles), car on ne les aborde pas tous en classe. Les ressortir lors d’un contrôle ou au bac, c’est super valorisant ! (surtout que les autres ne le font pas….)smilies


Si tu fais plein d’exercices au cours de l’année, je te garantis que tu progresseras énormément dans tes capacités d’analyse et de réflexion, ce qui te seras utile pour toutes les matières et pour toute ta vie (d’autant plus que tu veux faire des études scientifiques) !smilies En plus, il n’y a pas d’activité plus stimulante que la réflexion intellectuelle et la recherche de la vérité, appuyée par la rigueur de la démarche scientifique ! Avec un bon esprit critique, tu auras de bonnes capacités pour gérer la charge de travail qui t’attend en PACES. L’organisation des cours (support du cours, détails utiles ou non, plan du cours, esprit de synthèse…), l’organisation des révisions, le jugement des exercices utiles pour réviser, une compréhension plus rapide des cours, une bonne capacité de recherche d’informations pour compléter le cours (trouver les infos pertinentes…), etc.


Commence aussi dès la Terminale à mieux organiser tes cours :

Ne laisse pas trainer tes feuilles dans une pochette qui mélange tous les cours, et SURTOUT, apprends à ne perdre aucune feuille de cours,

Classe-les correctement dans un classeur (par matière, chapitre, cours ou exercice…),

Apprends à écrire de façon propre un cours (plus le cours est agréable à voir, moins il est pénible à apprendre),

Mets à ta disposition un bon matériel de travail (intercalaires, étiquettes, post-it, stylos de couleur variés, ciseaux, gomme, colle, pas de pénurie de feuilles ou de cahiers !)

Trouve des méthodes pour apprendre rapidement (réciter dans sa tête prends moins de temps que d’écrire le cours. Chronomètre ton temps de résolution d’exercices ou de récitation de cours pour essayer de faire de plus en plus rapidement. Trouve des moyens mnémotechniques, utilise des couleurs et des images, des schémas de synthèse, colle des post-it de rappel de formules ou de schémas sur tes murs, le frigo, les toilettes…). Un cours ne s’apprend pas la veille d’un contrôle ou deux semaines avant le bac. Le jour où tu le vois en classe, il faut l’apprendre le soir même. Comme ça, tu l’apprendras petit à petit (ce qui diminuera le volume à apprendre en une fois) et tu le reverras plusieurs fois au cours d’un chapitre pour mieux le maitriser. Il faut apprendre par cœur AU MOINS 3 fois un cours pour le mémoriser durablement (ce sont les recherches scientifiques et ma prof de SVT qui l’ont dit…) ! C’est pas si effrayant que ça en fait, parce qu’au bout de 3 fois, tu le connais tellement bien que tu le récites deux fois plus rapidement ! Et même si tu juges inutile de revoir un cours parce que tu croie le connaitre très bien, oblige-toi à le revoir. Effectivement, si dans les 4 ou 5 jours qui viennent tu t’en souviens encore parce que l’apprentissage est récent, dans deux semaines tu risques par contre de l’avoir oublié. Pour ancrer le plus durablement possible un cours, il n’y a que la répétition qui fonctionne, qui plus est, si tu revois les mêmes éléments dans des contextes différents (en cours, en exos, dans une discussion, dans une émission de télé ou une revue scientifique…). Fais une petite recherche sur Internet sur la notion de mémoire sémantique…. Tu en découvriras des choses utiles…

Range ton espace de travail à la maison (pareil : plus ton environnement de travail est agréable, moins le travail sera contraignant),

Apprends à ne pas te déconcentrer de ton travail (éteint ton ordi, range ton portable dans un tiroir, éteint la musique…).

Mets régulièrement à jour ton agenda et organise tes activités sur la semaine pour t’assurer d’avoir suffisamment de temps de travail.




Ces méthodes nécessitent un grand investissement et beaucoup de temps, mais si tu es motivé par la conscience de l’importance du travail intellectuel, pour le bac, tes études supérieures et ton avenir professionnel, mais aussi pour ton épanouissement mental personnel, tes efforts seront accompagnés de plaisir. smiliesJe t’encourage vivement à les suivre et te les approprier, et même les optimiser davantage, car il faut que tu serves de ton propre esprit critique. Ne te contente pas de suivre ce que les autres disent, même si je garantis que les conseils écris plus haut sont bénéfiques…. !smilies


Bonne chance.
smilies
Top
Dr Moute
Ministre de la Santé

Messages : 653
Enregistré : 21/05/2012

Vie réelle
Alexis Lecann - 26 ans
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : 4e année médecine
Fac : LYON Est
Posté le 29/09/2012 à 21:57 notnew
Mon dieu Blanche Neige, tu as été contacté par Ellipse pour écrire un bouquin sur la Méthode en P1 ou quoi ??? J'ai jamais vu un post aussi long ^^
_____
FASM1 - Promotion François Jacob
Responsable UE2 2014/2015 - Tutorat Lyon Est
Top
Aller en haut • 14 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter