logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

La féminisation

Aller en bas • 8 réponses
chicotier
Ministre de la Santé

Messages : 823
Enregistré : 09/02/2006
Posté le 02/12/2006 à 23:32 notnew
Allez-y, c'est le bon endroit pour la féminisation. Cela permettra de rendre de forum plus lisible.
_____
Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément...
Top
RunningMan
Ministre de la Santé

Messages : 913
Enregistré : 09/07/2003
Posté le 03/12/2006 à 10:59 notnew
_____
If you want a job done right, you do it yourself.
Top
poulpi
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 71
Enregistré : 10/10/2006
Posté le 03/12/2006 à 16:10 notnew
Oui c'est vrai que le barème adapté ça permet de rééquilibrer et de pas pénaliser les filles . Après il peut y avoir un autre problème selon l'avenir du sport dans les ESSA , à savoir si il y a un renforcement des difficultés des épreuves sportives qui interviendra . Difficultés dans le sens physique du terme . Parce qu'il m'a semblé pour avoir discuté de ça avec des gens sortis de l'ESSA déjà depuis des promos assez antérieures qu'il y a eu un petit durcissement ou plutot un niveau d'exigence supérieur en ce qui concerne la condition physique des médecins mili . Dites-moi si je me trompes mais j'ai l'impression qu'on évolue doucement vers ça . Cela dit si les barèmes évoluent aussi , même si c'est le cas , les filles seront pas désavantagées .
_____
Adoptez la poulp'attitude !!!! Ca va ? Ca poulpe à mort !


Top
cdmdu
Ministre de la Santé

Messages : 1919
Enregistré : 24/06/2003
Posté le 06/12/2006 à 14:12 notnew
C'est tout ce que je peux faire...
C'est pas terrible, mais si ça évite d'enterriner le débat:
yodafox

Jeune Carabin

Messages : 11

posté le 13/11/06 à 18:09
il y a quelque chose que je trouve bizarre pour l'histoire des quatres réveillons de noël manqués par les médecins militaires auprés de leur famille: j'ai lu sur un autre post "avis de démissionaire" que l'armée était quand même un peu conciliante pour la vie de famille (dums a même déclaré dans le post que les médecins militaires ont une qualité de vie supérieure aux médecins civils)
Donc quelle est la vérité, en fait?


____________________






cdmdu

Moderateur

Messages : 910

Vie réelle :
Clément De Monck D'Uzer - 21 ans
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : PCEM2
Fac : BORDEAUX Paul Broca
posté le 13/11/06 à 19:07
En gros et en très raccourci:
dans le civil, tu feras ta garde du 1er de l'an et de Noël parce que tu n'as pas le choix: c'est ton tour cette année, où il n'y a personne d'autre, ou tu es seul au cabinet et faut bien nourrir ses gosses.
Dans le SSA, tu louperas Noël tous les ans, parce que les autres sont des femmes en congé maternité (ou des femmes tout court), parce que t'es le moins gradé, parce que t'es le moins pistonné. Bref, d'autre auraient pu(du) y aller à ta place, mais tu t'es fais rouler. Au bout d'un mment, ça peut vexer.


____________________
Mari transve mare, hominibus semper prodesse.


Victis omnes vincemus





yodafox

Jeune Carabin

posté le 13/11/06 à 19:21
comment ça des femmes (tout court), les femmes et les hommes militaires ont les mêmes droits, il n'ya pas de réglements militaire qui les privilégient, non ?(donc, y compris, la négociation des noëls auxquels on assiste pas)


____________________






jennykaratéka

Jeune Bizute

Messages : 3

posté le 13/11/06 à 19:59
voici un lien trés interessant sur la féminisation des services de santé, d'aprés l'article les femmes bénéficient encore d'une tradition paternaliste qui les avantagent au détriment de leur notation et carriére mais ça change car il y a beaucoup de femmes maintenant:

http://www.c2sd.sga.defense.gouv.fr/html/recherche/FTP/c2s...



____________________







RunningMan

Chef des sévices


Messages : 414
Vie réelle :
Rodolphe Bounat - 21 ans
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : DCEM1
Fac : BORDEAUX Paul Broca
posté le 13/11/06 à 20:35
quote:
comment ça des femmes (tout court), les femmes et les hommes militaires ont les mêmes droits, il n'ya pas de réglements militaire qui les privilégient, non ?(donc, y compris, la négociation des noëls auxquels on assiste pas)



Holà, du calme, ne tombons pas dans le pseudoféminisme (et antiféminisme) de comptoir...
Par contre, j'aime bien savoir à qui je parle, donc Mr/Mlle/Mme. Yodafox, est-ce que j'ai affaire à un étudiant aspirant à rentrer, un ancien médecin mili, voire autre chose?

Tiré du document :

quote:
Les auteurs estiment que le système est arrivé à un point de
rupture et qu’une réflexion doit être menée par l’institution sur l’articulation des temps professionnels
et familiaux, ce qui permettrait de répondre aux aspirations des personnels et sans doute de favoriser
le recrutement. Les femmes auraient alors contribué à introduire une réflexion et un débat qui ne
concernent pas qu’elles mais l’ensemble du corps des médecins militaires et, au-delà, l’ensemble des
personnels militaires.


(Bon, on aurait la réflexion mais pas les solutions... J'ai toujours adoré ces résultats de comission d'enquête, ça me rappelle les dissertations de philo au lycée, où on nous oblige à finir en "ni oui ni non"...)

Plus sérieusement, à mon niveau (qui ne concerne pas les carrières), c'est-à-dire sur l'Ecole, il y a parfois un malaise latent sur les "privilèges" féminins, parce que :

1)leur barême de sport serait adouci,

2)parce qu'elles auraient tendance à "craquer" plus souvent que leurs camarades masculins, induisant une gêne dans le travail de l'ensemble du personnel,

3) parce que le personnel qui donne les (bon allez j'emploie l'expression...) "notes de gueule" est à 99% masculin...

Bon, personnellement, la plupart des arguments est sans fondement, et est plutôt le fruit de messes basses, jalousies et rumeurs de couloir :

1) Le barême de sport est adapté au personnel féminin, ce qui est normal, car en mettant de côté l'entrainement, les filles sont physiologiquement désavantagées par rapport aux garçons (il existe bien entendu toujours des exceptions) : Il est en général évident qu'à entraînement égal sur certains sports, la fille aura des résultats inférieurs à son homologue.
(Même si certains pourront me dire qu'un certain nombre de filles sont largement supérieures en natation à la majorité des garçons, mais je n'y peux rien si c'est leur passion).

2)Le "craquage" des garçons équivaut largement à celui des filles, mais est plus ciblé (défonçage de portes, extériorisation au rugby, hum...)

3) Si on fait les calculs des moyennes des notes d'aptitude dans chaque sexe, ça reste sensiblement égal... Il faut arrêter de crier au scandale.

Donc, voilà, le problème du personnel féminin sur les écoles est largement un faux débat. (Pour rassurer les futures demoiselles à venir).


____________________
If you want a job done right, you do it yourself.






yodafox

Jeune Carabin


Messages : 11
posté le 13/11/06 à 20:55
mr yodafox et j'aspire à rentrer par le concours niveau bac et je suis en ts pour répondre à ta soif de connaissance
pour l'antiféminisme, je ne faisais pas allusion pas des rumeurs d'avantages pour la gente féminine à l'école (j'ignorais jusqu'à maintenant qu'il y avait des rumeurs) mais des réels avantages de disponibilité familiale pendant la carrière par rapport aux hommes.

[Edité le 13/11/06 par yodafox]


____________________








Paquito

Ministre de la Santé

Messages : 856
Vie réelle :
Simon-Pierre Corcostégui - 19 ans
Pays : France
Domaine : Médecine
Niveau : PCEM2
Fac : BORDEAUX Paul Broca
posté le 13/11/06 à 22:10
quote:
Le barême de sport est adapté au personnel féminin


Mouai, on pourrait toujours l'améliorer quand même!!!!

quote:
extériorisation au rugby


Maintenant c'est plus le hand !!!!
Bande de fouines !!!!

quote:
Il faut arrêter de crier au scandale. Le problème du personnel féminin sur les écoles est largement un faux débat.


Le problème, il est pas dans les Ecoles (où de toute façon le rythme suivi est celui de la fac a partir de la D2 !). Il est de savoir comment on va gérer le Service quand la féminisation des médecin-capitaines et médecin-commandants (ce qui bossent sur le terrain, en unité) sera de 50%.... Et ça personne ne le sait !

[Edité le 13/11/06 par Paquito]


____________________
Alias Corco
25 et doublant Powers
Promotion 2004




univers-zero

Jeune Carabin

Messages : 18

posté le 13/11/06 à 23:26
...[j'ai pris la liberté de ne pas reprendre la partie du message en rapport avec un autre sujet. cdmdu]

Les filles… Ah, si on ne les avait pas, que ferait-on ! Plus sérieusement, il n’y a évidemment pas, en théorie, de discrimination homme-femme, qu’elle soit à l’avantage des premiers ou des secondes. Vous connaissez le vieil adage « dans l’armée, il n’y a pas de sexe ».
Néanmoins :
1/ Les enfants se font à deux (ce n’est pas la partie la plus désagréable), mais ce sont les femmes qui les portent et les allaitent et nous n’y pourrons rien changer. On peut dire tout ce que l’on veut, mais un enfant, c’est au minimum une année d’inaptitude OPEX/MCD pour une femme, entre la grossesse elle-même et les divers congés qui vont de pair.
2/ À partir d’un certain nombre d’enfants, il n’est pas rare que la demande de disponibilité pointe son nez. Elle peut aussi bien être accordée à l’homme qu’à la femme, mais si vous connaissez beaucoup d’hommes qui se mettent en dispo…
3/ Les couples divorcent, ce n’est pas un scoop. Vous avez une idée de qui, dans la majorité des cas, a la garde des enfants. Alors essayez d’envoyer en OPEX une femme divorcée qui a un ou plusieurs enfants en bas-âge à charge…
Tout cela pour dire que, quoi qu’on en dise et quoi qu’en pensent certain(e)s, la disponibilité opérationnelle des femmes est moindre que celle de l’homme. Ce n’est pas être macho que de le dire : c’est un fait.

Autre point : c’est mentionné dans le texte mis en lien par jenny, la femme suit son mari. S’il s’agit d’un couple militaire, c’est en général elle qui fait une croix sur sa carrière… et elle qui gratte un poste sédentaire. Vous voulez un petit jeu les Navalais ou les Santards ? Vous comptez combien il y a d’épouses médecins militaires d’un assistant ou spé de Bob Picqué ou Desgenettes, vous regardez où elles sont affectées et vous comptez depuis combien de temps. Après, vous ne vous poserez plus la question de savoir pourquoi il y a des postes qui ne se libèrent jamais et pourquoi il n’y a pas moyen de se faire affecter sur Bordeaux ou Lyon…

Deuxième cas, le couple n’est pas militaire. Est-ce que vous croyez que c’est pour cela que c’est le mari qui va s’adapter à sa femme et faire un bon époux d’officière homme au foyer, comme on a de bonnes épouses d’officiers femmes au foyer ? On peut toujours y croire, mais moi je n’ai jamais vu ce cas, mais toujours la femme continuer à s’adapter à son mari.

Pour conclure, quand il y a 10 % de femmes dans un corps, tout ça se gère, même si ça fait grincer quelques dents (cf. article). Quant il y en a 50 %, c’est ingérable et personne ne sait le faire… Et personne n’avait prévu cela, parce que lorsqu’on a levé les quotas dans les armées, ça n’a pas changé grand-chose : dans la plupart des cas, le nombre de femmes n’atteignait déjà pas les quotas…

Allez, un scoop quand même (et il est sûr, entendu par moi-même auprès d’une bonne source à la centrale – je précise que bonne source = supérieur ou égal à 3 étoiles –). Dans les plans d’urgence antiféminisation de la DCSSA, il y a eu la proposition suivante : installer un temps partiel pour femmes médecins militaires, de façon à les dissuader de se mettre en dispo. Pour autant que je sache, complètement abandonné suite à la levée de bouclier des chefs d’état-major des autres armées, qui ont dit que c’était ouvrir la boîte de Pandore (à raison, on n’aurait pas pu refuser ensuite la mesure aux personnels féminin des autres armées, sous peine de gamelle assurée en Conseil d’État). Mais à la question alors posée de savoir si les personnels masculins pourraient également bénéficier de cette mesure, la réponse a été, je traduis : « Et puis quoi encore ! ». Mais je vous rappelle que dans l’armée, il n’y a pas de sexe…



____________________





poulpi

Jeune Carabin


Messages : 18
posté le 14/11/06 à 21:29
Je rajouterai juste un petit grain de sel au débat , messieurs , et bien sur mesdames et mesdemoiselles ...lol .

J'ai rencontré un élève du SSA dont je tairai le nom bien évidemment totalement opposé à la féminisation des armées . Ses arguments étaient pertinents seulement il évoquait énormément lui aussi l'aspect "défauts" : pas les mêmes barèmes , elles craquent facilement , dés qu'elles ont des gosses , c'est panique à bord , .....
C'est vrai mais je reprendrai juste une phrase de running-man : que physiologiquement , les femmes sont désavantagées , au-niveau du sport par exemple , sauf exceptions . N'oublions tout de même pas que sur d'autres plans que le plan sportif , et vous parlez des craquages mais justement sur le plan psychologique , il a été mis en avant les QUALITES des femmes que n'ont pas toujours les hommes (en généralisant) , par des études scientifiques sérieuses de surcroit . Donc dans une armée moderne , il faut bien sur qu'il y ait des aptitudes à supporter les situations physiques difficiles , c'est très bien qu'il y ait pas de femmes dans la légion étrangère par exemple , mais la féminisation a permis d'apporter des qualités de discernement , d'organisation du travail dans le temps , de résistance psychologique , à notre armée . Je ne dis pas que la gent masculine n'est pas pourvue de ces qualités , mais il y a complémentarité dans la nature sur tous les plans de la vie , et il serait dommage de pas se servir de cette complémentarité pour avancer .

Donc il y a des défauts mais il y a aussi plein de qualités à gagner à avoir deux sexes dans cette institution . Enfin du moins je le pense . La question , c'est de savoir si ce qu'on gagne , parce que je suis persuadé qu'on gagne quelque chose , compense les défauts que vous avez pu mettre en évidence et qui c'est vrai sont réels . Personnellement je pense que le jeu en vaut la chandelle , mais ça ....


____________________
"Grange-Blanche .... Ca roule !"







univers-zero

Jeune Carabin

Messages : 18
posté le 14/11/06 à 23:30
Qu’on ne se méprenne pas, mon post ne se veut pas du tout antiféministe. Je connais le discours « barème de sport avantageux », « avantages pour la note de gueule », « propension au craquage », etc., mais c’est surtout celui qu’on tient en école. Après, ce sont des choses que l’on entend moins. D’une part, parce que quand elles bossent, les filles en font autant que les hommes ; il y a même de vraies baroudeuses qui ont plus de missions à leur actif que beaucoup de mecs. D’autre part, parce que les filles ne sont pas du tout favorisées pour la carrière ou l’avancement, au contraire, sauf cas particulier (du genre Jacquot veut une femme générale, la première à l’annuaire est 50e, mais ce n’est pas grave on la propulse devant les autres ; ne rigolez pas, j’ai eu une pharmacienne adjointe en DSS-RTIDF à qui c’est arrivé – Potard sera de qui je parle – ; même que ça devait être le seul général en France à ne pas avoir la rouge… qu’on s’est dépêché de lui donner, d’ailleurs ; mais elle était adorable et, elle, elle n’avait rien demandé).

Personnellement, je suis donc tout à fait favorable à la féminisation du SSA et je suis d’accord avec Poulpi, il y a des avantages qui compensent les inconvénients. Simplement, ce que je voulais dire, c’est que le fait que les femmes soient moins opérationnelles que les hommes, en moyenne (important), est un fait réel. D’ailleurs si ça ne l’était pas, les chefs ne s’arracheraient pas les cheveux pour savoir comment ils vont gérer. Par contre, s’il y a des problèmes, c’est à la centrale de les régler, c’est-à-dire de prévoir un sureffectif en conséquence, comme c’est le cas dans toutes les autres administrations. S’il en était ainsi, tout se passerait très bien. Hélas, on en est loin…



____________________








poulpi

Jeune Carabin


Messages : 18
posté le 15/11/06 à 18:25
Ah .... la centrale .... Je suis bien d'accord avec toi univerz-zéro . Bien que mon expérience ait été à mon grand regret très courte dans le SSA je garde un excellent souvenir des élèves des écoles (pas tous quand même ça c'est sur mais bon ...) par contre les cadres et les responsables .... Enfin bon je raconterai pas ma vie une nouvelle fois dans ce forum mais j'aurai en effet deux trois choses à dire sur ces chers généraux et colonels qui nous gouvernent .... Pour l'ouvrir et rappeler qui sont les boss il y a du monde mais pour gérer les problèmes un peu délicats comme les effectifs féminins des armées et leur indisponibilité contingente , il y a plus personne .... M'enfin ne généralisons pas il y en a de très bien , j'en ai connu aussi , et l'armée s'est grandement améliorée . Mais c'est vrai univers-zéro , ça n'est pas encore une administration comme les autres pour la gérance , et pour la gérance c'est dommage parce que c'est à l'Etat d'assumer ses décisions : si on féminise , on prévoit en conséquence .... prions mes frères et espérons ....


____________________
"Grange-Blanche .... Ca roule !"



[Edité le 06/12/06 par cdmdu]
_____
Mari transve mare, hominibus semper prodesse.


Victis omnes vincemus
Top
cdmdu
Ministre de la Santé

Messages : 1919
Enregistré : 24/06/2003
Posté le 06/12/2006 à 14:22 notnew
voici la suite:
Paquito

Ministre de la Santé

Messages : 856

posté le 22/11/06 à 19:53
quote:
la féminisation a permis d'apporter des qualités de discernement , d'organisation du travail dans le temps , de résistance psychologique , à notre armée


Tu parles de quelle féminisation ?
Celle des Armées à 10% (en général, on parle pas des compagnies de combat) ?
Ou celle des élèves du SSA à 50% (qui ne sont toujours pas en unité et qui donc, par définition, n'apportent rien à l'Armée) ?

Parce que là....

[Edité le 22/11/06 par Paquito]


____________________
Alias Corco
25 et doublant Powers
Promotion 2004





poulpi

Jeune Carabin

Messages : 18

posté le 24/11/06 à 14:16
Salut Paquito , désolé d'avoir mis du temps à répondre à ton message . Je pense qu'il y a ambiguité de vocabulaire . Ce que j'entends par féminisation c'est le fait d'avoir ouvert aux femmes des métiers auparavant strictement réservés à la gent masculine , et tu ne peux pas nier que c'est aussi le cas même si c'st rare dans les compagnies de combat , sauf exceptions . Après je veux pas dire qu'on est dans du "paritarisme" si je peux le dire comme ça où je pense qu'il y a 50% de chaque côté . je sais bien que cela n'est pas le cas . mais déjà l'ouverture de métiers dangereux au sein du ministère de la défense aux deux sexes , même si t'as 10% de femmes , est une grande avancée selon moi , qui apporte de bons points positifs . Et ça n'engage que moi bien sur , mais pour ma part je déplore justement qu'il n'y ait que 10 % . après bien sur je ne parlais pas des ESSA , je parlais des armées en général .




____________________
"Grange-Blanche .... Ca roule !"







Camille B.

Mme la Ministre de la Santé

Messages : 1061


Vie réelle :
Camille Bihar - 21 ans
Pays : France
Domaine : Hors monde médical
Niveau : Hors monde médical
Fac : GRENOBLE
posté le 24/11/06 à 17:10
il y a quand même des femmes officiers ailleurs qu'au SSA... et vous pouvez tourner le pb dans tous les sens mais une femme ne réfléchit pas comme un homme

[Edité le 24/11/06 par Camille B.]


____________________
AU SUIVANT !!!







poulpi

Jeune Carabin

Messages : 18
posté le 24/11/06 à 23:27
J'suis d'ac-ok . Elle réfléchit pas de la même manière qu'un homme et prend certains pbs sous d'autres angles que les mecs . Mais justement de ce point de vue là tant mieux . L'uniformité exacerbée (je parle pas du tout de tout ce qui est uniformité vestimentaire , .... , nécessaires pour mettre tt le onde sur un plan d'égalité sociale dans l'armée , ça c'est bien), mais l'uniformité de la manière de penser , de la manière de réfléchir , et aussi des sexes , est pour moi nécessairement néfaste à toute institution de toutes façons aujourd'hui. C'est clair qu'on imagine pas nécessairement 50 % de nos troupes , surtt les unités de combat , féminisées , mais la seule chose que je dis c'est que les temps évoluent , et que la manière de défendre son pays évolue avec lui . Une guerre aujourd'hui ne se gagne plus nécessairement uniquement avec la force d'endurance qu'il fallait pour tenir dans les tranchées . De plus en plus les choses évoluent de façon à ce que les guerres se résolvent par le mental , la manière de prévoir , d'opérer , la capacité décisionnelle et aussi technologique , plus que par le terrain . Voilà pourquoi je précisais à Paquito que mon souhait personnel était de faire tomber ces limites statistiques qu'il me soulignait et d'accélérer au contraire le processus de féminisation , même si ça bouscule nos conceptions de la Défense Nationale . L'armée bouge , comme tout corps , on lui demande de rester performant à celui-là , et les femmes ont quelque chose à apporter ça me paraît évident .


____________________
"Grange-Blanche .... Ca roule !"







potard

Externe (diplomé secrétariat médical)


Messages : 69
posté le 25/11/06 à 00:05
Si on veut atteindre cette féminisation, il faut appliquer un coefficient de 1,4 aux effectifs pour tenir compte de l'absentéisme physiologique des femmes et de leur plus faible disponibilité à tenir les postes en OPEX. Et là, on se heurte aux refus du ministère des finances...

[Edité le 25/11/06 par potard]


____________________
mieux potard que jamais (Alphonse Allais)







Camille B.

Mme la Ministre de la Santé

Messages : 1061
posté le 25/11/06 à 10:17
1.4 ?? ça paraît énorme!!! ça voudrait dire qu'elles ne travaillent pas pendant 7.25 années sur 25 qu'elles devraient faire... ou encore qu'elles n'abattraient que 71,4% du travail d'un homme sur la même période de temps.......

si ces chiffres sont vraiment valables, ça se comprend que le ministère des finances freine derrière !!!

[Edité le 25/11/06 par Camille B.]


____________________
AU SUIVANT !!!







poulpi

Jeune Carabin

Messages : 18
posté le 25/11/06 à 10:46
Oui , enfin le Ministère des finances , alors que la Défense Nationale (vu la dégradation des relations internationales) , l'Education , et surtout la Santé , sont des domaines importantissimes , dépense aussi beaucoup d'argent ailleurs et là ne freine pas énormément , au contraire accélère ! Féminisation des armées ou assistanat dans d'autres domaines qu'adorent certains politiciens , c'est vrai qu'il faut choisir et que l'un a un plus fort potentiel électoral que l'autre .... Mais je sais , ce forum n'est pas fait pour faire de la politique alors j'arrête . Simplement , et là ça concerne pas que la féminisation car l'armée a aussi d'autres chantiers importants et projets à réaliser , eh bien l'argent si l'Etat veut vraiment le trouver il peut le trouver .


____________________
"Grange-Blanche .... Ca roule !"







RunningMan

Chef des sévices

Messages : 414
posté le 28/11/06 à 08:20
quote:
eh bien l'argent si l'Etat veut vraiment le trouver il peut le trouver


On est en train de s'écarter du sujet là... Je coupe court à toute tentative de répondre au message de poulpi, sinon on s'en sort plus.
Déjà qu'à la base c'était un sujet sur une vision "autre" de la carrière du SSA, et ça a dérivé vers un sujet sur la féminisation (à croire que les médias ont plus d'influence qu'on ne pense sur nos esprits, tss...)...

[Edité le 28/11/06 par RunningMan]


____________________
If you want a job done right, you do it yourself.







Paquito

Ministre de la Santé

Messages : 856
posté le 28/11/06 à 18:30
Ce ne sont pas tant les chiffres qui interpellent que les places des femmes dans les unités... Elles sont trés rares dans les unités élémentaires de combat au contact des zones de conflit !
Tu dis qu'elles peuvent apporter beucoup, certes, mais quels sont leurs emplois réels ?
Magasinières, secrétaires, infirmières etc...
Tu penses réellement que c'est à des postes comme cela qu'on fait bouger les choses ???

quote:
Une guerre aujourd'hui ne se gagne plus nécessairement uniquement avec la force d'endurance qu'il fallait pour tenir dans les tranchées . De plus en plus les choses évoluent de façon à ce que les guerres se résolvent par le mental , la manière de prévoir , d'opérer , la capacité décisionnelle et aussi technologique , plus que par le terrain .


ça a toujours été le cas !!!
Sauf qu'avant le problème du nombre de morts n'effleurait pas tant le commandement qu'aujourd'hui, avec en la pression médiatique et publique.

Tu penses que les commandos en Afghanistan, les mecs pommés au fin fond de la Côte d'Ivoire, ceux qui étaient harcelés en Bosnie pense que tout va se résoudre par la manière de prévoir, d'opérer ????

Enfin, "tout est dans la tête", répètent aisément les guerriers: est-ce donc l'apanage des femmes comme tu le sous-entend ??


____________________
Alias Corco
25 et doublant Powers
Promotion 2004





poulpi

Jeune Carabin

Messages : 18
posté le 01/12/06 à 20:38
Bonsoir Paquito ,

Tout d'abord je m'excuse auprès de Running-man , c'est vrai , mon message était déviant , j'en suis désolé , la politique c'est pas l'objet de ce forum je le sais bien . Sorry .

Pour ce qui est de Paquito , justement la PLACE des femmes dans les UNITES , c'est ça que je veux en priorité pointer du droit , c'est trop FAIBLE comme chiffres . La féminisation c'est du vent encore avec les chiffres actuels qui s'appuient sur des emplois de la Défense non-exposés à un risque majeur . Moi je veux une féminisation là ou ça pète et où il y a du danger aussi . Pour ce qui est du "tout est dans la tête" , je reste persuadé , peut-être je me plante dans mes conceptions , mais que de plus en plus ça va être le cas . Les capacités physiques comptent , surtout dans les régions reculées et en crise de notre Terre que tu cites , mais de moins à moins par rapport à l'arsenal technologique qu'on est capable de déployer face aux mecs d'en face . Une demoiselle frêle avec un famas ça vaut toujours plus en terme d'efficité guerrière que trois baraqués avec des armes blanches . Sur ce plan-là , à armes égales , femme ou homme c'est pareil , et la différence pour le soldat d'unité (parce que pour l'officier qui "décide" il est clair que les femmes ont leur place autant que les hommes ça ça fait pas débat), eh bien c'est que le meilleur soldat sur le terrain sera alors celui le plus capable de gérer sur le plan psycho la situation , de maîtriser ses actes , de décider rapidement ce qu'il doit faire , .... Et les femmes sont tout aussi douées pour ça , sinon plus je pense dans la maîtrise de leurs réactions instinctives vis-à-vis du danger , que les hommes . Et même si on considère qu'elles ont les mêmes capacités , parce que c'est vrai qu'il y a pas vraiment supériorité, dans ce cas-là d'égalité de maîtrise psycho où est l'obstacle à avoir des unités de combat féminisées ? Je ne vois vraiment pas . Surtout pour un pays comme la France pour qui l'aspect "warrior" est je le répète grandement facilité par un arsenal qui fait plus dans son utilistaion beaucoup de différences inter-sexes . Une femme et un mec avec un sabre c'est pas la même chose , mais avec un flingue il y a aucune différence . Enfin voilà c'est ce que je pense après j'ai pas la science infuse en questions mili c'est sur alors , dis-le moi si tu n'es pas d'accord . Enfin réponds-moi quand tu pourras Paquito .


____________________
"Grange-Blanche .... Ca roule !"





poulpi

Jeune Carabin

Messages : 18
posté le 01/12/06 à 20:46
Ah oui et puis aussi autre chose que je voulais dire : lorsque je cites les sabres et les épes , c'est pour exemple . je sais très bien qu'aujourd'hui tout le monde même les plus pauvres états ont le même type d'arsenal que nous et utilisent des armes à feu . Sauf que notre armement est plus technicisé , plus performant , plus important en quantité aussi . Et puis ce que j'entends par arsenal performant c'est aussi tout ce qui est transport , ravitaillement des troupes sur place , possiblité du SSA de se déployer efficacement , ... aussi . Ca influe sur la guerre et c'est aussi des facilités matérielles que la France possède et qui améliorent les conditions de combat des militaires au sol . C'est de cette amélioration "logistique" et "matérielle" que je tire mon raisonnement de la longueur d'avance dans les combats qu'on a déjà sur les ennemis , surtout s'il s'agit de terroristes sans aucun soutien étatique (à priori). Du coup seul le facteur psychique reste encore un problème dans ces régions où là ce sont eux qui sont maîtres du terrain . Et vous connaissez la suite de mon idée sur féminisation et psychologie dans les situations de crise .


____________________
"Grange-Blanche .... Ca roule !"







RunningMan

Chef des sévices

Messages : 414
posté le 01/12/06 à 23:12
Le bug dans toute cette affaire, c'est que vous parlez sans arguments réellements valables : "je pense", "c'est mon avis", etc...
Je veux bien que l'on puisse critiquer ou défendre telle ou telle position, mais là ça dérive vraiment vers des discussions de comptoir, au café du Commerce.

quote:
Moi je veux une féminisation là ou ça pète et où il y a du danger aussi . Pour ce qui est du "tout est dans la tête" , je reste persuadé , peut-être je me plante dans mes conceptions , mais que de plus en plus ça va être le cas


Bien, va donc dire ça à toutes les femmes militaires qui sont également mères de famille... j'imagine que, même sans avoir de chiffres sous la main, elles y réfléchiront sans doute à deux fois...
Et ne va pas croire que les hommes sont l'inverse de ce que je dis... Entre s'occuper de sa progéniture et de sa famille (ou simplement la voir!), et partir volontairement durant des mois en OPEX sur des terrains "à risque", la logique pencherait plutôt vers la première option...

quote:
Une demoiselle frêle avec un famas ça vaut toujours plus en terme d'efficité guerrière que trois baraqués avec des armes blanches


Ca n'avance vraiment que toi, ces propos...

quote:
Et même si on considère qu'elles ont les mêmes capacités , parce que c'est vrai qu'il y a pas vraiment supériorité, dans ce cas-là d'égalité de maîtrise psycho où est l'obstacle à avoir des unités de combat féminisées ? Je ne vois vraiment pas


Physiologiquement, et sauf rares exceptions, la femme court moins vite, porte de moins lourdes charges que l'homme... Sache que si le barême sportif est adapté au personnel féminin, les unités de combat, elles, ne font pas de distinction sur l'entraînement... A entraînement égal, qui va s'en sortir le mieux, c'est encore de la logique... (quoi qu'elles soient avantagées sur l'aspect "félin" du PO! Soyez tel le chat maigre! (dédicace...)).

quote:
Surtout pour un pays comme la France pour qui l'aspect "warrior" est je le répète grandement facilité par un arsenal qui fait plus dans son utilistaion beaucoup de différences inter-sexes


Si tu crois que l'arsenal c'est la clé... Revois ton Histoire et les actualités...
(pas de polémique...)

quote:
Une femme et un mec avec un sabre c'est pas la même chose , mais avec un flingue il y a aucune différence


Je ne vois pas pourquoi l'inverse ne serait pas vrai, alors...
Par exemple, je peux te dire que les femmes sont beaucoup plus douées au sabre que les hommes car elles sont beaucoup plus agiles, tandis que le poids de l'arme fait qu'elles ont beaucoup plus de mal que les hommes pour tirer... C'est un argument basique, mais qui vaut autant que ce que tu dis.

quote:
Et puis ce que j'entends par arsenal performant c'est aussi tout ce qui est transport , ravitaillement des troupes sur place , possiblité du SSA de se déployer efficacement , ... aussi


Et le meilleur pour la fin... Tu recommences à parler du SSA après t'être étendu sur des miloufs' purs et durs...
Dans le SSA, on s'en fiche un peu que la demoiselle se batte avec un sabre et un lance-roquettes... On a un PA comme arme de dotation, et voilà... Parce que notre rôle numéro 1 est le "soutien des forces armées"...
Bref, cette réplique lance un vrai imbroglio, ce qui fait que je ne sais pas si tu n'es pas en train de mélanger le militaire "de base" et le médecin militaire, qui sont deux choses différentes... quand même.

quote:
C'est de cette amélioration "logistique" et "matérielle" que je tire mon raisonnement de la longueur d'avance dans les combats qu'on a déjà sur les ennemis , surtout s'il s'agit de terroristes sans aucun soutien étatique (à priori). Du coup seul le facteur psychique reste encore un problème dans ces régions où là ce sont eux qui sont maîtres du terrain


Et pour finir, tu dis que la France est en guerre contre des organisations terroristes situées dans des pays où elles règnent en partie...!? Et on était partie d'une histoire sur un aspect "caché" du SSA pour parler de la féminisation du SSA, puis de la féminisation des armées, et enfin parler de l'avantage technique militaire français!???

Paquito, prends le relais, après tout, il était pour toi ce message...

[Edité le 01/12/06 par RunningMan]


____________________
If you want a job done right, you do it yourself.






Paquito

Ministre de la Santé
Messages : 856
posté le 02/12/06 à 11:13
On va cloturer un débat de toute façon stérile... pour revenir au débat initial sur le SSA.

Je pense toutefois Poulpi qu'aprés avoir fait un PO, un pet de TIOR et quelques journées de terrain avec un FAMAS de 3 kilos et des poussières tu serais moins enflammés dans tes affirmations...

Et ne me faites pas dire ce que je ne dis pas, relisez mes messages, la féminisation des Armées, c'est trés bien. Sauf que l'on ne peut pas en faire une généralité, les Armées étant différentes les unes des autres, certaines filles étant largement meilleures que les hommes etc...

[Edité le 02/12/06 par Paquito]


____________________
Alias Corco
25 et doublant Powers
Promotion 2004





RunningMan

Chef des sévices

Messages : 414
posté le 02/12/06 à 11:33
Amen...
Sinon, si certaines personnes ont envie de donner leur avis sur le PREMIER post du sujet, qu'elles n'hésitent pas!


____________________
If you want a job done right, you do it yourself.







poulpi

Jeune Carabin


Messages : 18
posté le 02/12/06 à 16:59
Messieurs , croyez-bien que je m'excuse au nom sacré de la pensée unique . Je suis le premier à dire Running-Man dans mes posts que mes arguments sont plus des idées que des choses fondées sur une connaissance véritable . Je croyais que le but d'un forum c'était de pouvoir partager ses idées et que des gens qui s'y connaissent justement peuvent t'éclairer sur les endroits où tu te trompes . Ce que tu appelles avec un certain dédain "café ou comptoir" n'est rien de plus je pense que la base de la citoyenneté . C'est pas laisser la parole qu'aux experts , mais c'est , si j'y connais rien , que je puisse tout de même livrer mon opinion et que les experts en question viennent me montrer où sont mes torts et où sont mes préjugés . Donc voilà j'arrêtes de poster sur la féminisation ici , c'est vrai que c'était pas le sujet initial lancé par univers-zéro , j'apprécies Running-man et Paquito que vous m'ayez dans vos tous derniers posts apporté des infos précises c'est ce que je demandais . J'espère que des civils s'intéressant à ce problème liront vos réponses , et les miennes de surcroit que je juge pas totalement ineptes , et que ça les fera avancer eux aussi , si bien sur le post n'est pas supprimé , ce qui serait bien dommage à mon sens . En revanche au-delà de ces remerciements je vous fais part aussi du manque de courtoisie que revêtent certaines remarques teintées d'irritation comme le "café du coin" , ou le "amen" , ou le "PREMIER post du sujet" en lettres capitales .... C'est dommage messieurs de s'enflammer comme ça alors que je n'ai (pour une fois c'est vrai sur ce forum contrairement à mon tout premier sujet que vous connaissez ....) attaqué personne . Mais sans rancune . A plus j'espère .


____________________
"Grange-Blanche .... Ca roule !"







RunningMan

Chef des sévices

Messages : 414
posté le 02/12/06 à 18:17
Je te réponds en U2U, ça sera plus simple, si d'autres veulent reprendre le débat initial...


____________________
If you want a job done right, you do it yourself.







cdmdu

Moderateur

Messages : 911
posté le 02/12/06 à 22:41
Y'a pas de quoi s'enflammer, là!
Je ne vois pas de pensée unique sur ce forum et tout le monde a la possibilité d'exprimer ses idées. Tu exprimes les tiennes, Simon et Rodolphe te font part de leurs réflexions et de leur désaccord avec toi. Ils le font peut-être un peu brusquement mais il ne faut pas te sentir visé à chaque fois. Si tes arguments te semblent les mailleurs, tu n'as qu'à les développer.

Cependant, pour moi aussi aller dans le sens de mes confrères navalais, je tiens à te rappeler que l'armement complet du combattant avoisinera bientôt les 25 kilos (presque autant que les grognards de Iéna et d'Austerlitz) et que s'il y a si peu de femmes, c'est aussi parce que peu d'entre elles se présentent pour faire le métier de combattant.
Au contraire, on en voit beaucoup dans les professions médicales de l'armée, mais surtout en hôpitaux. Il est des différences qui ne peuvent être comblées, même avec tout l'esprit égalitaire du monde (il y a peu de "taxiwomen", mais aussi très peu d'instituteurs masculins en maternelle, doit-on là-aussi imposer des quotas?)


____________________
Mari transve mare, hominibus semper prodesse.


Victis omnes vincemus





Camille B.

Mme la Ministre de la Santé

Messages : 1061
posté le 02/12/06 à 23:01
les quotats sont utiles quand l'accès à une profession est plus difficile pour un des deux sexes, mais que malgrès tout on en a quand même besoin (exemple type en politique, selon moi)

ce n'est pas du tout le cas pour faire médecin militaire vue qu'une fille a (en principe...) autant de chances d'intégrer l'ESSA qu'un garçon ! si on met des épreuves sportives (même coefficientées différemment entre les sexes) ça risque de changer la donne mais bon... ça tout le monde le sait

et quant au fait que les filles sont moins péchues que les garçons (en général)... tout le monde le sait aussi... alors c'est vrai que là ça tourne un peu au débat stérile et c'est dommage car pour une fois c'était un post vraiment intéressant

[Edité le 02/12/06 par Camille B.]


____________________
AU SUIVANT !!!

_____
Mari transve mare, hominibus semper prodesse.


Victis omnes vincemus
Top
poulpi
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 71
Enregistré : 10/10/2006
Posté le 14/12/2006 à 23:34 notnew
Je suis ok pour le coup de ne pas enterriner ce débat . "La féminisation" est un sujet suffisamment intéressant et qui dans l'ancien post a dégénéré vers la fin je ne le sais que trop .... Par contre je me poses une question . Pourquoi avoir quasiment cité cdmdu , pour poursuivre ce but de débat non-enterriné , tout le post "laissez-moi sourire " , alors que celui-ci est accessible d'un coup de click dans le sommaire de remède ? Ca a été malheureusement fermé mais le post est toujours accessible , je crois , non ?
_____
Adoptez la poulp'attitude !!!! Ca va ? Ca poulpe à mort !


Top
RunningMan
Ministre de la Santé

Messages : 913
Enregistré : 09/07/2003
Posté le 15/12/2006 à 08:08 notnew
Le modérateur cdmdu a du jugé bon que certaines personnes ne prendraient pas la peine de faire le yo-yo entre le sujet fermé et celui-ci, et a donc tout transféré ici...
_____
If you want a job done right, you do it yourself.
Top
cdmdu
Ministre de la Santé

Messages : 1919
Enregistré : 24/06/2003
Posté le 15/12/2006 à 17:47 notnew
Dums a annocé qu'il "nettoierait" le post "laissez-moi sourire" en virant tout ce qui n'avait pas de lien avec le sujet initial.
J'ai donc repioché dans tous le post ce qui avait un lien avec la féminisation au cas où quelqu'un voudrait continuer le débat ici.
Je sais, la lecture n'est pas aisée et la compréhension pas top, mais je ne pouvais pas faire mieux pour garder les origines de la discussion sur la féminisation.
_____
Mari transve mare, hominibus semper prodesse.


Victis omnes vincemus
Top
poulpi
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 71
Enregistré : 10/10/2006
Posté le 15/12/2006 à 23:05 notnew
oki je comprends . Je n'étais pas encore au courant , avant aujourd'hui et les u2us , de la décision de dums . Ben dans ce cas merci d'avoir sauvé un peu de cet ancien post parce que je continues à penser que c'eut été dommage de jeter ce qu'il y avait dedans complètement aux oubliettes .
_____
Adoptez la poulp'attitude !!!! Ca va ? Ca poulpe à mort !


Top
Aller en haut • 8 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter