logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Médecine militaire au Canada

Aller en bas • 1 r�ponse
Dre Papillon
Cousine canadienne ;-)

Messages : 1015
Enregistré : 07/03/2002
Posté le 02/05/2003 � 04:01 notnew
avis à la population ceux qui veulent entrer dans les écoles du SSA en ayant comme seul objectif que d'avoir leurs études payées et d'etre logé! et bien resté chez vous, de toute façon à l'oral vous serez refoulés et en plus le metier est particulier!
on rentre pour etre medecin militaire, pas pour etre un étudiant payé!!!!!smiliessmiliessmilies

Je me permets de répondre à ce message posté par Gonzo sur un autre forum pour récolter votre opinion sur le recrutement des médecins militaires ici.

Déjà, on ne peut être recruté par l'armée qu'après quelques années suivant le début de notre formation médicale. Les seuls moments où l'on côtoie d'autres futurs médecins militaires, c'est l'été, lors de stages de formation militaire (vantés comme étant des "emplois d'été garantis"...).

L'adhésion au cours des études fournit principalement une paye, l'acquittement des frais de scolarité (non négligeables ici : plus de 3000 $ par année, sans salaire avant l'internat), l'achat de tous les livres et matériels requis. L'étudiant reste chez lui et reste dans sa fac (n'importe laquelle).

À la fin de la formation, on est engagé pour une période de 3 ou 4 ans envers l'armée.

Ce qui me choque, c'est que l'on présente cette possibilité au milieu de toutes les autres bourses possibles offertes aux étudiants ! Je trouve incroyable de me dire que ceux qui le font, ici, sont surtout ceux en difficulté financière.

L'engagement dans l'armée me semble une décision très importante et lourde de conséquences (comme par exemple, de devoir se rendre dans un pays en guerre). Comment ce choix peut-il donner lieu à de la publicité sur base uniquement financière ?

Enfin voilà, c'était pour partager mon désarrois à ce sujet !
_____
"Choisir, c’est se priver du reste." (André Gide)

"Guérir parfois, soulager souvent, écouter toujours." (Louis Pasteur)
Top
nobody57
Mr le vénérable ancien

Messages : 1370
Enregistré : 16/11/2002
Posté le 02/05/2003 � 08:03 notnew
En france, le SSA lutte contre ce genre de pratique et les eleves aussi, comme je l'ai deja dit sur le post que tu cites, le metier est bien à part et on n'est pas juste des étudiants payés, on est des médecins militaires, en plus nous on doit pour l'instant 10 ans en plus des études, je vous dirais apres le 5 mai combien de temps on devra à partir de maintenant car ils sont en train de tout changer ( 15-20 ans ???).
Ensuite lors du concours il y a un entretien avec un jury et ils testent ta motivation, et qq qui semble venir juste pour le frique et bien il n'est pas pris!
En france ebb la "pub" pour le SSA est il me semble quasi innexistente, il est meme assez difficil d'avoir des infos sur ça, yen a pas beaucoup besoin pour le niveau bac, ya toujours plus de candidat que de postes, par contre la pub au niveau des facs le recrutement des collateraux est plus problematique, la "propagande" n'est pas assez bien faite, mais au moins on sait que ceux qui rentrent sont vraiment motivés, ils ne rentrent pas que pour passer le concours de P1!!!! (oui, avant certain entrer à l'ESSA, passer le concours de P1 avec toutes les aides qui sont fournies et ensuite ils partaient)
Top
Aller en haut • 1 r�ponse
livreslivrescontactspublicationstwitter