logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Démission 2006

Aller en bas • 8 réponses
Carla
Bizute (future carrée)

Messages : 8
Enregistré : 22/06/2008
Posté le 16/07/2008 � 15:29 puis édité 1 fois notnew
Bonjour,
Je suis la maman d'un jeune garçon reçu à l'ESSA en 2006. Mon fils a démissionné de Lyon- Bron au bout d'une semaine : l'éloignement, l'inconnu, la durée du contrat supérieur au nombre d'années qu'il avait à l'époque :25 ans contre 17 ans.
J'aimerais vous dire de bien réfléchir avant d'y entrer bien-sûr mais également de bien réfléchir avant de démissionner. En effet, si vous démissionnez, ne pensez plus à ce que vous auriez pu faire ou avoir en y restant ( par exemple un accompagnement gratuit de chaque instant en P1 ça n'est pas rien , etc )

N'écoutez pas non plus votre entourage proche ou éloigné. Tous vont vous dire des choses que vous n'aurez pas envie d'entendre après une telle décision. Certains pour qui seuls la sécurité de l'emploi et l'argent comptent vont vous dire que vous avez fait la plus grosse bêtise de votre vie en démissionnant ou bien que vous auriez pu attendre d'avoir votre P1 pour le faire. Eloignez-vous de ces personnes car elles vont vous détruire comme elles ont détruit mon fils. Après les avoir écoutées, il a été complètement perdu. Il n' a donc même pas voulu aller en fac de medecine dans la ville où il était inscrit. Il est allé dans une FAC autre où il a passé une année très stressante car il ne se sentait pas à sa place. De plus, pour son entourage il n'était plus rien ! C'est très dur à supporter ).Mon fils est quand même allé au bout de son année en fac et l'a validée.
En 2007, il s'est finalement inscrit en fac de médecine avec courage et a réussi brillamment sa P1 bizuth (primant).Il a cloué le bec à tous ceux qui le croyait "fini"smilies après sa démission.Il a énormément travaillé seul car il est vrai que dans le civil on est seul ! Je l'ai aidé du mieux que je pouvais moralement.Tout cela pour vous dire qu'il a perdu une année pour rien ! Donc si vous démissionnez, n'écoutez personne; c'est votre vie et elle vous appartient. Vous aurez toujours des personnes qui vous diront que vous avez fait "la connerie" de votre vie, fuyez-les! Mon fils est maintenant très très heureux.Il sera médecin!
Bon courage à tous : à ceux qui démissionneront et à ceux qui resteront car une P1 reste une P1 qu'elle soit faite à l'intérieur ou à l'extérieur de l'école.
Et puis sachez qu'il y a beaucoup d'autres façons de travailler pour l'Armée en temps que médecin (et en étant plus libre ! smilies)
_____
La patience commence avec des larmes et à la fin sourit
Top
Camille B.
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 1282
Enregistré : 11/01/2003
Posté le 16/07/2008 � 19:32 puis édité 1 fois notnew
Certains pour qui seuls la sécurité de l'emploi et l'argent comptent vont vous dire que vous avez fait la plus grosse bêtise de votre vie en démissionnant ou bien que vous auriez pu attendre d'avoir votre P1 pour le faire. Eloignez-vous de ces personnes


Ah bon qui donc ?
Sur mes deux échecs je n'ai eu que des encouragements très positifs de la part des santards (et même des navalais), à part peut-être de mon parrain (Moriss si tu me lis smilies) mais bon lui c'est le douteur permanent !

Mais pour parler d'un cas plus proche de celui de votre fils, je citerai l'exemple d'un camarade qui a démissionné au bout de quelques semaines mais qui avait sa place parmi les rangs santards (comprenez les rangs occupés par les santards à la fac). Il a eu sa P1 carré (doublant).

Enfin, dans tous les cas félicitations à votre fils pour son passage en P2 smilies
_____
en dernière année :)
Top
Carla
Bizute (future carrée)

Messages : 8
Enregistré : 22/06/2008
Posté le 16/07/2008 � 20:19 puis édité 1 fois notnew
Ah bon qui donc ?
Sur mes deux échecs je n'ai eu que des encouragements très positifs de la part des santards (et même des navalais), à part peut-être de mon parrain (Moriss si tu me lis smilies) mais bon lui c'est le douteur permanent !


Je ne parle en aucun cas des élèves de l'ESSA puisque nous ne sommes pas de la région.Au contraire à Lyon, tout le monde a été formidable avec lui et il garde un très bon souvenir de son bref passage à l'école. Je parle de son entourage ici lorsqu'il est revenu.
_____
La patience commence avec des larmes et à la fin sourit
Top
Moriss
Chef de pique-nique

Messages : 150
Enregistré : 20/08/2004
Posté le 16/07/2008 � 22:47 notnew
Merci beaucoup pour ce témoignage madame, on parle peu de ce qui arrive après une démission et vous avez eu bien raison. Comme le faisait remarquer Camille, l'ESSA est très respectueux des démissionnaires car nous sommes conscients du poids énorme de l'engagement dans l'Armée pour 25 ans, avec ses contraintes (déménagements fréquents, disponibilité, liberté de carrière limitée, environnement particulier, ...). Un démissionnaire ne mérite aucun reproche.

PS : grr Camille smilies, je n'ai jamais critiqué tes choix mais effectivement je suis un douteur permanent. Sinon, je sais que tu cherches une passerelle avec la médecine et je te souhaite de réussir. smilies
_____
"Il n'y a ni richesse, ni force que d'hommes" (Jean Bodin, 1576).


Top
cdmdu
Ministre de la Santé

Messages : 1919
Enregistré : 24/06/2003
Posté le 17/07/2008 � 10:31 notnew
On ne peut pas vraiment parler d'année de perdue.
Votre fils est encore jeune et cette épreuve qu'il a pu surmonter lui servira plus tard. On dit que tout ce qui ne tue pas rend plus fort et je pense qu'en effet les difficultés qu'on surpasse nous font grandir. Qu'est-ce qu'1 an sur toute une vie? Pas grand chose... certains à 30-40 ans changent totalement d'orientation et entrent en médecine (ou ailleurs). Ils sont riches de leur expérience passée et savent généralement être mieux à même de comprendre les difficultés de leurs patients.

Félicitation pour votre fils et qu'il continue à aller de l'avant en demeurant fier de ce qu'il fait.
_____
Mari transve mare, hominibus semper prodesse.


Victis omnes vincemus
Top
Carla
Bizute (future carrée)

Messages : 8
Enregistré : 22/06/2008
Posté le 17/07/2008 � 18:02 puis édité 3 fois notnew
Merci beaucoup à Camille,Moriss et Cdmdu pour leurs encouragements. Vous êtes des gens formidables et c'est pour cela que de temps en temps je reviens sur ce forum.

Il est vrai que comme le dit Clément, 1 année ça n'est rien dans une vie ( et mon fils, comme vous Clément, me dit que cette année " perdue " l'a sûrement fait grandir plus vite ) mais 1 année à se demander si l'on a fait le bon choix, c'est terrible surtout lorsque l'on voit ses anciens camarades de classe avancer et que l'on sait être dans une FAC qui ne mènera à rien ou presque. Avoir une mention TB, réussir le concours d'entrée d'une grande école militaire avec un avenir assuré à 17 ans et puis ne plus savoir ce que l'on va devenir en 2/3 jours de temps, ça n'est pas simple !
Se réinscrire en Fac de médecine avec le peu de taux de réussite que l'on connaît à ce concours et se dire une nouvelle fois qu'on aurait eu sûrement plus de chances d' avoir sa P1 en restant à la Boâte n'a pas été simple ni pour mon fils ni pour moi.
Il faut passer par une P1 pour savoir ce que c'est : des heures à douter, des baisses de moral, des mois à ne plus voir personne ou presque, des journées à étudier peut-être pour ne rien avoir au bout d'une année voire deux,etc
Heureusement son courage et son travail ont été récompensés.
Maintenant nous pouvons enfin regarder l'avenir avec optimisme!smilies
Bonne soirée à tous.
_____
La patience commence avec des larmes et à la fin sourit
Top
Biigfoot
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 76
Enregistré : 23/03/2006
Posté le 23/07/2008 � 18:20 notnew
On n'est pas du tout foutus en demissionant de l'ESSA,mais c'est pas evident apres de s'inscrire en Medecine dans le civil.
L'an dernier j'avais reussi a rentrer(15eme!) a l'Essa,démission en quelques jours pour m'inscrire a la fac de Grenoble ou le taux de reussite est le plus faible de france..
Deja qu'en P1 on a des coups de stress et la pression,mais la apres avoir démissionné c'est gore,on sent qu'on a decu toute la famille en partant du prestigieux service de santé(c'est vrai,ca a la classe quand meme!).
M'enfin tout est possible,j'ai eu mon année en bizuth,et je regrette pas du tout d'etre parti,donc faut pas s'embringuer la dedans juste parce qu'on a peur de quitter l'armée,faut etre sur,25 ans,c'est long^^
Top
smolgia
Jeune Carabine

Messages : 10
Enregistré : 23/06/2007
Posté le 09/08/2008 � 17:59 notnew
j'ai passé un an à l'armée et je n'ai pas du tout aimé (l'éloignement, la mentalité et autres...). Du coup, en redoublant j'ai demandé à ne pas rester. J'ai eu droit à toutes les critiques : "tu vas devoir tout rembourser, tu ne l'auras jamais", etc...

Je ne les ai pas écouté et j'ai repris une année dans le civil à Brest. J'ai été ravie de revoir mes anciens amis et je me suis mise en colocation avec mon copain avec qui je suis depuis longtemps. Ca parait suicidaire de faire ça mais son soutien moral m'a largement remis sur pied et j'ai travaillé dur toute l'année. Mes amis m'ont aussi beaucoup aidé au début pour que je ne sois pas perdue aux cours.

Finalement je suis arrivée 62ème cette année et j'ai pris dentaire comme je voulais smilies Je suis plus qu'heureuse, ma promotion est géniale ^^ !

Comme quoi, faut vraiment pas écouter les autres...
Top
Carla
Bizute (future carrée)

Messages : 8
Enregistré : 22/06/2008
Posté le 16/02/2009 � 19:47 puis édité 1 fois notnew
Bravo à vous 2 aussi Biigfoot et Smolgia pour votre réussite.


Poulpi, je vais te répondre. Je n'étais plus allée sur le forum depuis juillet.
_____
La patience commence avec des larmes et à la fin sourit
Top
Aller en haut • 8 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter