logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

"70% d'une promotion admis en 2e année"... et les 30% restants ??

Aller en bas • 7 réponses
jijib
Nain-terne

Messages : 97
Enregistré : 03/06/2009
Posté le 24/02/2010 à 15:40 notnew
Bonjour à tous

Alors voilà, je passe le concours ESSA cette année et j'ai remarqué cette phrase du Service affirmant que "70% d'une promotion (primants et doublants) admis en 2e année", ce qui écarte donc définitivement 30% de la promotion des études à l'ESSA.

C'est vrai qu'on a tendance à se dire, que ce soit nous-mêmes ou bien notre entourage qui sait qu'on passe le concours, qu'une fois le concours ESSA réussis, c'est bon, "notre avenir est assuré", alors que c'est faux visiblement, on a justement des exemples de gens dans ce cas-là dans le forum.

Sachant que ces élèves ont, tout comme leurs camarades admis en 2e année, réussis le très sélectif concours post-bac, qu'ils font partie des élèves qui ne se sont pas désistés lors de la FMI ou en tout cas dans le premier mois et que d'après les élèves de l'Ecole, tout est fait pour que les élèves réussissent leur 1ère année (nourris, logés, blanchis, soutien universitaire par les profs de l'Ecole et les élèves des promos supérieures, esprit d'entre-aide propre à l'armée...), comment expliquer alors qu' "autant" d'élèves ne passent pas le cap de la première année ?

Plus que par curiosité, je pose cette question pour savoir justement comment éviter, si je suis admis à l'Ecole cette année, d'être parmis ces "30%"...

Merci à tous pour vos futures réponses smilies
Top
Priprou
Doyenne (espèce rare)

Messages : 509
Enregistré : 20/09/2005
Posté le 24/02/2010 à 20:32 notnew
30% qui ne passent pas, ça ne veut pas dire 30% qui ne seront pas médecins. Parmi ces 30%, la majorité des élèves sont des primants et ont une deuxième opportunité, que ce soit dans l'armée ou dans le civil.
Puis 70% de réussite, c'est tout de même énorme quand on voit les taux de réussite dans le civil.
_____
A vaincre sans péril on triomphe sans gloire

Et si c'est dur... TANT MIEUX !!!
--0753--
Top
cdmdu
Ministre de la Santé

Messages : 1919
Enregistré : 24/06/2003
Posté le 25/02/2010 à 16:10 notnew
Non, Priscilla, c'est bien 70% d'une promotion qui arrive en P2 en tant qu'élève du SSA, que ce soit en 1 ou 2 ans.
Entre les virés dès le premier échec et ceux qui, en doublant leur P1 en Ecole, récidivent, on arrive à 30% "d'échecs".

Dans ces "échecs", certains ont été virés au bout d'un mais ont réussi le concours en doublant dans le civil, d'autres l'ont à nouveau raté dans le civil, d'autres encore ont raté leur deuxième chance en Ecole mais certains, pour des raisons valables, peuvent tripler dans le civil. Ceux qui n'ont pas réussi se réorientent vers d'autres études, souvent avec bonheur.

Après, pourquoi ces échecs? parce qu'il s'agit de la sélection du concours de 1ère année, d'une année difficile, et ça, on en parle dans beaucoup de sujets, tant sur ce forum que sur ses "équivalents" civils.

Au final, pour ceux qui font des prévisions, on compte que pour avoir 7 élèves médecins en P2, il faut en faire rentrer 10 en post-bac.
_____
Mari transve mare, hominibus semper prodesse.


Victis omnes vincemus
Top
Priprou
Doyenne (espèce rare)

Messages : 509
Enregistré : 20/09/2005
Posté le 25/02/2010 à 19:00 notnew
Mouais ça dépend comment tu comprends la phrase "Plus de 70% d’une promotion (primants et redoublants) admis en 2e année". Moi j'avais pris promo au sens Santard du thème donc les gens qui sont dans la même étude. Mais du coup, de ton point de vue, je trouve que ça fait beaucoup 1 doublant sur 3 (doublant sur l'Ecole et pas dans le civil) qui échoue. Enfin bref, ça fait beaucoup pour l'Ecole mais dans le civil il n'y aura jamais ces chiffres, je me répète !
_____
A vaincre sans péril on triomphe sans gloire

Et si c'est dur... TANT MIEUX !!!
--0753--
Top
alk
Bizut (futur carré)

Messages : 9
Enregistré : 25/02/2010
Posté le 25/02/2010 à 20:12 notnew
Non, Priscilla, c'est bien 70% d'une promotion qui arrive en P2 en tant qu'élève du SSA, que ce soit en 1 ou 2 ans.
Entre les virés dès le premier échec et ceux qui, en doublant leur P1 en Ecole, récidivent, on arrive à 30% "d'échecs".

pas trop d'accord avec ça.

A titre d'exemple pour ma promo:
La première année:
- 24 primants + 9 doublants -> 21 réussissent le concours: 13 primants + 8 doublants
La deuxième année:
- x primants + 10 doublants (+ 1 viré) -> 9 des 10 doublants le réussissent.

Total: sur les 24 arrivants: 13 + 9 = 22
soit 91% de réussite sur 2 ans.

voilà, cqfd
Top
jijib
Nain-terne

Messages : 97
Enregistré : 03/06/2009
Posté le 25/02/2010 à 20:36 notnew
A 91% on est bien au-dessus de 70% donc ça passe effectivement smilies

Mais j'aimerais savoir 2 choses :

- Concernant les causes des échecs en P1 civile, je les "connais" pour avoir lu de nombreux postes de Remede qui en parlent, je ne reviens pas là-dessus.
En fait je voulais savoir ce qui fait que 30% environ (ou même 10% comme indiqué ci-dessus) d'élèves sont susceptibles de ne pas réussir le concours de P1 malgré l'encadrement exceptionnel de l'Ecole et le profil de ses élèves. Car 30% c'est très faible par rapport au civil, c'est vrai, mais ça fait pas mal je trouve compte tenu des éléments donnés ci-dessus (encadrement + sélection sur concours).

- concernant le nombre d'élèves de l'ESSA qui passent en P2, que ce soit le post de alk ou les récits sur la P1 des "néo P2" de la rubrique "témoignages", il est dit que 20 élèves ESSA environ réussissent le concours, d'où le numérus clausus flottant augmenté d'environ 20 places.
Si je reste dans la logique des chiffres : sachant que tous les ans environ 150 élèves sont admis à l'école, mais qu'il est dit que 20 élèves à peu près passent en P2, où sont passés les 130 élèves restants ??
Top
alk
Bizut (futur carré)

Messages : 9
Enregistré : 25/02/2010
Posté le 25/02/2010 à 21:21 puis édité 1 fois notnew
Je ne sais pas ce qui se dit sur les causes d'échecs en P1 sur remede, mais pour moi, civiles et militaires ratent le concours pour les mêmes raisons:
->travail insuffisant (il est facile de se laisser griser par une mention TB, la réussite à un concours statistiquement plus sélectionnant que la P1 ...)
->travail inadapté (j'en profite au passage pour dire que de mon point de vue, le profil type de la personne qui réussi en P1 est une personne qui n'en fout pas une au lycée ou juste un peu et qui assure une mention AB ou B au bac plutôt que le gars avec mention TB voir félicitation du jury et qui bosse comme un malade)
->la malchance (bah ouais, ça reste quand même un concours...)

Le chiffre de 20 personnes qui réussissent le concours de P1 que tu cites correspond aux personnes d'une même fac.
Jusqu'à l'année dernière, à Lyon, il y avait 4 facs de Médecine. D'ailleurs, tu retrouves ce chiffre avec ceux que je t'ai donnés sur ma promo: 21/33 !
De plus, il ne faut pas oublier que sur les 150 élèves admis, jusqu'à l'année dernière une partie allait à Bordeaux.

Donc au final, si tu veux des chiffres sur la réussite garde ça en tête:
60 à 65% de réussite par an (ils arrivent à 70% en prenant en compte les pharmaciens qui arrivent souvent à avoir un taux de réussite de 100%)
80 à 95% de réussite sur 2 ans.
Top
cdmdu
Ministre de la Santé

Messages : 1919
Enregistré : 24/06/2003
Posté le 26/02/2010 à 23:01 notnew
Non, Priscilla, c'est bien 70% d'une promotion qui arrive en P2 en tant qu'élève du SSA, que ce soit en 1 ou 2 ans.
Entre les virés dès le premier échec et ceux qui, en doublant leur P1 en Ecole, récidivent, on arrive à 30% "d'échecs".

pas trop d'accord avec ça.

A titre d'exemple pour ma promo:
La première année:
- 24 primants + 9 doublants -> 21 réussissent le concours: 13 primants + 8 doublants
La deuxième année:
- x primants + 10 doublants (+ 1 viré) -> 9 des 10 doublants le réussissent.

Total: sur les 24 arrivants: 13 + 9 = 22
soit 91% de réussite sur 2 ans.

voilà, cqfd

Je ne sais pas de quelle promo tu es.
Mais juger sur une seule promo n'est pas une méthode fiable. Dans la mienne, nous avions fait 98,5% de réussite en comptant tout le monde, ceux qui avaient redoublé dans le civil comme à l'Ecole. 100% si on compte les 65 élèves (sur 67) qui n'avaient pas été virés à l'issue de la première année.
De plus, tu ne comptes qu'un secteur, sans tenir compte des résultats disparates des autres. Enfin, je ne compte pas me battre sur les chiffres, tu crois ce que tu veux.

Pour avoir fait plusieurs fois les salons de l'étudiant et autre, je sais que le résultat des 5 dernières années est qu'en gros, 70% d'une promo passe en P2 (c'était un peu plus élevé avant). Donc, Pour 100 élèves en P2, il faut au moins en recruter 140 post-bac. Après, je ne connaît pas les chiffres sur le pourcentage qui finit réellement par exercer au sein de l'institution. Ce serait intéressant.

Pour les raisons d'échec au concours, je suis tout à fait d'accord avec toi? Dans "malchance", j'ajouterai "maladie", "décès d'un proche", etc. Dans "travail inadapté", j'ai par contre plus vu des "branleurs du lycée" le rester que des "bosseurs maladifs" rater le concours, très axé sur le par cœur et l'automatisme.
_____
Mari transve mare, hominibus semper prodesse.


Victis omnes vincemus
Top
Aller en haut • 7 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter