logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Peut on résoudre les incovenient de médecin militaire?

Aller en bas • 2 réponses
Souss
Jeune Bizute

Messages : 2
Enregistré : 11/08/2019
Posté le 11/08/2019 à 05:02 notnew
Tags : #medecinmilitaire, #ESA
Bonjours à tous,
Il se trouve que je ne parviens pas à me décider entre faculté de médecin normal et l’ESA.
J’ai toujours voulu être médecin, non pas pour le métier en lui même mais pour tout ses avantages. J’ai toujours trouvé que le métier de médecin manquait un peu de « pep’s » et récemment j’ai, pour ainsi dire, découvert le métier de médecin militaire. Le métier idéal, selon moi, choisir cette voie c’est choisir de faire quelque chose qui compte au moins une fois dans sa vie. Le problème c’est que non seulement les études sont longues mais en plus de cela on s’engage pour 12 ans. Vous vous rendez compte DOUZE ans!!? Mais en réfléchissant on ne peut pas fonder une famille en faisant parti de l’armée; laisser ses enfants, partir pour de longue durée, être “mobile”. Donc il faudrait attendre mes 29 ans avant de me recycler en médecin civils et donc fonder une famille. C’est juste impossible. Donc je vous demande si on ne peut pas par un moyen ou un autre écourter la durée de service? ou a partir d’un moment refuser les opex et rester en France pour vivre normalement tout en travaillant dans pour l’armée en France? En plus j’ai lu que les salaires étaient bas; on doit vraiment faire 9 ans études pour gagner 2600?
Merci d’avance pour vos reponse.
Aider moi à faire pencher la balance pour l’un ou l’autre svp.
Top
LoïcMarco
Jeune Bizut

Messages : 3
Enregistré : 04/03/2018
Posté le 11/08/2019 à 09:08 notnew
Bonjour,
tout d'abord, au sujet de l'engagement dans l'armée, ce n'est pas 12 années, mais 24 années, parmi lesquelles tu comprends (environ) la moitié pour les études, et l'autre en tant que médecin diplômé. La seule façon de raccourcir ce contrat, c'est de payer : car oui, l'armée fait une sorte "d'investissement" sur chaque étudiant, elle lui paie ses études, dans les premières années, le loge, le nourrit... c'est son engagement opérationnel à la suite de ses études qui rentabilise tout cela (du moins c'est comme cela que ceci doit fonctionner, je suppose). Les sommes pour briser ce contrat peuvent être assez importantes il me semble, mais c'est à vérifier.
Il faut bien que tu réfléchisses donc avant de signer un tel contrat, voir si tu peux accepter de vivre avec les "contraintes" (tout dépend de ton ressentis vis-à-vis de celles-ci) de l'armée : les opex comme tu l'as indiqué, mais aussi les mutations fréquentes pendant ta carrière à différents endroits, ou le salaire de fonctionnaire, qui restera inférieur à celui d'un médecin civil. Si tu n'es pas dans la capacité à accepter ces contraintes, je te déconseillerais de t'engager dans cette voie, au risque de ne pas t'y épanouir. Néanmoins, si tu cherches une médecine où il existe aussi un certain "pep's" en restant dans le civil, il existe la médecine d'urgence dans les hôpitaux, moyennant aussi quelques contraintes, mais comme toute profession.
Top
MiZack
Externus-minus

Messages : 30
Enregistré : 27/06/2016
Posté le 11/08/2019 à 10:00 notnew
Pour simplifier la redevance à l'armée.

Il doit 27 ans à l'armée (études comprises). MAIS il peut partir à 21 ans de service si sa demande de "retraite" est accepté. (1 à 3 médecins par an autorisés à partir avant 27 ans de service).

Compte 27 ans de service, c'est-à-dire, "libre" à 45 ans.


PS : Fonder une famille n'est pas incompatible avec de métier de militaire. La majorité y arrive.
Top
Aller en haut • 2 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter