logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Famille et internat

Aller en bas • 16 réponses
Dre Papillon
Cousine canadienne ;-)

Messages : 1015
Enregistré : 07/03/2002
Posté le 28/12/2002 à 02:34 notnew
J'entends souvent des filles en médecine parler de fonder une famille pendant l'internat. En effet, c'est le moment le moins dérangeant vis-à-vis de la formation (beaucoup de théorie est ingurgitée, l'externat est passé, le concours d'internat aussi...), et où le salaire commence à avoir du sens (en tout cas au Québec).

Mais je me demandais ce qu'en pensent ceux qui y sont vraiment. Quel est le rythme de l'internat par rapport à l'externat (mais aussi par rapport à la vraie pratique après) ? Par exemple, j'ai entendu dire qu'il pouvait y avoir aménagement des horaires de l'interne en fonction d'une telle situation particulière.

En bref, qu'en pensez-vous ? Est-ce pensable ? Est-ce que la réponse varie en fonction de la spécialité (ou si c'est la médecine générale) ? Avez-vous déjà vu des filles le vivre ?

Merci d'avance smilies
_____
"Choisir, c’est se priver du reste." (André Gide)

"Guérir parfois, soulager souvent, écouter toujours." (Louis Pasteur)
Top
yoyo le fou
Crazy Modo

Messages : 130
Enregistré : 09/04/2002
Posté le 01/03/2003 à 12:10 notnew
Je vais te parler de mon experience personnel.
Je suis interne et pere de deux enfants, ma femme est interne aussi.
Le rythme est certes different mais compatible avec une vie de famille quasiement normal.
On bosse environ 60 à 70 heures par semaine. Il faut donc une bonne nourice,et un famille
disponible pour les week end.

Pour completer, et apres avoir relut ton post, il n'existe pas à ma connaissance d'amenagement d'horaire pour les femmes, sauf ceux prevus par la loi notemment en cas de grossesse.


[Edité le 14/03/03 par yoyo le fou]
_____
crazy boy is always mad !!!!
Top
noisettine
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 29/03/2003
Posté le 29/03/2003 à 13:27 notnew
Alors moi, j'ai triché parce que je ne suis pas encore interne... Mais c'est prévu smilies !

Je vois les choses très sereinement, mais il faut dire que j'ai un mari qui n'est pas dans la médecine et est plus disponible.

Enfin bref, externe et un enfant, ça le fait... bientôt interne et deux enfants, je te dirais ça dans quelques mois !!smilies

Noisettine
Top
kylliane
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 210
Enregistré : 06/11/2002
Posté le 04/05/2003 à 11:18 notnew
ca me rassure de savoir que c'est envisageable, ms comment avez-vous fait, vs avez arrêté pdt un moment les cours pr le congé de grossesse et ça n'a pas posé de pb?
Top
Dre Papillon
Cousine canadienne ;-)

Messages : 1015
Enregistré : 07/03/2002
Posté le 04/05/2003 à 16:34 notnew
Si ça t'intéresse, un post dans le forum "Revenir en médecine" explique qu'il est possible de faire une pause durant ses études, c'est ici !

Tu vois, tout est possible quand on veut smilies
_____
"Choisir, c’est se priver du reste." (André Gide)

"Guérir parfois, soulager souvent, écouter toujours." (Louis Pasteur)
Top
pmeignie
Chef des sévices

Messages : 380
Enregistré : 09/05/2003
Posté le 17/05/2003 à 00:58 notnew
Je vais te parler de mon experience personnel.
Je suis interne et pere de deux enfants, ma femme est interne aussi.
Le rythme est certes different mais compatible avec une vie de famille quasiement normal.
On bosse environ 60 à 70 heures par semaine. Il faut donc une bonne nourice,et un famille
disponible pour les week end.

Pour completer, et apres avoir relut ton post, il n'existe pas à ma connaissance d'amenagement d'horaire pour les femmes, sauf ceux prevus par la loi notemment en cas de grossesse.


[Edité le 14/03/03 par yoyo le fou]
Tou à fait d'accord avec toi :le nerf de la guerre pour 2 internes avec enfants c'est la nourrice!!!!!La crèche ,dès que l'enfant est malade , tu restes comme un C..à la porte avec ta crevette dans les bras.
Il faut une bonne organisation et accepter que ta nourrice donnera souvent le 1er petit pot , entendra le 1ere mot où verras le 1er pipi au pot (sujets assez triviaux mais important pour des jeunes parents)
Moyennant quoi ça pose pas de probs et les enfants ,quand ils grandissent paraissent normaux........encore que mon ainé est en P1!!!!!!
Quant à l'adaptation des horaires ça me parait être un doux rêve.En tout cas pendant les premieres années il faut qd même accepter de sacrifier un peu la vie de famille à la formation ...........Et sans vouloir être rabas-joie plus tard ça reste pareil sauf que là , t'es plus en formation
PS:je suis pas une femme mais j'ai vécu d'assez près l'experience de la mienne qui a adapté un peu son activité par la suite pour être plus disiponble pour les enfants



[Edité le 17/05/03 par pmeignie]
_____
C'est pas parcequ'on est vieux qu'on ne s'intéresse plus aux jeunes ......même quand ils sont un peu énervants , surtout si ils aiment le Mac et la plongée :)
Config actuelle : 27 ' quad core i5 sous os X 10, 6,3
et ca dépote la rage
Top
pmeignie
Chef des sévices

Messages : 380
Enregistré : 09/05/2003
Posté le 27/05/2003 à 20:57 notnew
Et bin alors.
Il y a plein de lecteurs mais aucune intervention.
Gerer famille et médecine ne vous pose aucun problème ?;)
En ce qui me concerne j'ai beaucoup de copains divorcés et j'estime avoir beaucoup de chance d'avoir une femme qui accepte d'avoir un mari qui passe beaucoup plus de temps à l'hosto qu'à la maison.;)
Avant hier j'ai eu 3 enfants........ Aujourd'hui 1 en P2 ( j'éspère ) , demains une qui part en prépa et la 3ème en 1ère.........je les ai à peine vus grandir!!smilies
Choix de vie familiale , ou de vie professionelle? Comment concilier , si c'est possible ?;)
Qu'en pensez vous vous , les jeunes ?

[Edité le 27/05/03 par pmeignie]
_____
C'est pas parcequ'on est vieux qu'on ne s'intéresse plus aux jeunes ......même quand ils sont un peu énervants , surtout si ils aiment le Mac et la plongée :)
Config actuelle : 27 ' quad core i5 sous os X 10, 6,3
et ca dépote la rage
Top
Alfy
Modo à poils

Messages : 5573
Enregistré : 17/03/2002
Posté le 27/05/2003 à 22:03 notnew
Je ne me vois pas passer 70h par semaine au boulot, aussi passionnant soit-il... Il est clair que j'ai plus qu'envie de vivre également en dehors de la médecine.

C'est d'ailleurs une des raisons qui m'ont fait beaucoup réfléchir sur ma motivation profonde à entamer cette voie... La réflexion n'est pas terminée d'ailleurs, j'attends que mes examens soient passés mais surtout que mon bébé soit rentré !
Top
Dre Papillon
Cousine canadienne ;-)

Messages : 1015
Enregistré : 07/03/2002
Posté le 28/05/2003 à 03:25 notnew
Peut-être que c'est vraiment pas pareil ici et en France... Mais moi, je maintiens que la médecine est une profession libérale et qu'on peut grossièrement y faire les horaires qu'on veut. Un des micro-arguments dans mon choix de faire médecine était qu'une fois diplômé, on peut gérer sa vie comme on veut. Et moi je veux pas faire du 70h semaine, je veux des gamins, je veux pouvoir faire des pauses quand nécessaire pour cela, je veux consacrer du temps à mon copain, etc.
_____
"Choisir, c’est se priver du reste." (André Gide)

"Guérir parfois, soulager souvent, écouter toujours." (Louis Pasteur)
Top
sybermed
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 315
Enregistré : 28/03/2002
Posté le 17/07/2003 à 19:14 notnew
c'est vrai qu'en liberal tu es libre.

mais tu es ausi libre de perdre ta "clientele" si tu pars en vacances trop souvent ou si tu n'es pas disponible lorsque les patients ont besoin de toi...(perso j'ai changé de generaliste car elle n'etait pas dispo à 17h30 pour mon premier enfant de six mois qui avait 39°!)

tu as des charges fixes à payer (secretaire, loyer...) le pognon doit rentrer ...
pour peu que tu te crées des besoins (belle maison, belle voiture...) là encore le pognon doit rentrer ..
et le pognon c'est les patients ...

bcp de femmes medecins ne s'arrete meme pas le minimum lorsque'elles sont enceintes car la secu ne te file quasi rien dans ce cas...

tout ca pour dire que ce n'est pas facile de concilier tout cela eet que l'on ne fait pas toujours comme on veut

[Edité le 17/07/03 par sybermed]
Top
Grephil
Chef des sévices

Messages : 428
Enregistré : 23/06/2003
Posté le 18/07/2003 à 08:25 notnew
Je le vois bien de par mes proches connaissances: en libéral, tu travailles, ben t'as pas d'argent!!
A l'hosto, si t'es pas la deux jours,ben le service y tourne encore!!
En libéral, t'es pas là 1 jour, t'as rien gagné du tout en plus t'a perdu de l'argent....Alors, je veux bien qu'on dise que en libéral les horaires sont maléables, c'est tout à fait vrai mais même malléables comme il le sont il n'est pas possible de ne pas travailler beaucoup sans risquer de perdre de la clientèle et par voie de conséquence de l'argent!!
_____
"Tout homme commet des erreurs, l'homme fort est celui qui ne commet jamais deux fois la même"

"je prefere etre une idiote qui s'assume qu'une con qui s'ignore" SARANAT
Top
anas
Désagrégée de médecine

Messages : 223
Enregistré : 09/11/2003
Posté le 15/09/2004 à 19:09 notnew
mèèèè!! depuis un certain moment, je me pose toutes ces questions. si je réussis et que je redouble pas, à 30 ans , je suis médecin. mais j'aimerais avoir au moins 4 enfants. et je me demandais comment j'allais faire pour travailler et être avec eux en même temps, tout en étant avec mon homme, et je me rends compte que je peux pas faire les 3 en même temps!! qu'il faudra une nounou, qui oui, elle entendra ses 1er mots et ça, ca sera affreuc, ses 1er pas, etc...
et puis, une fois le diplome, je vais pas m'arreter tout de suite pour faire mes petits bébés, dc faudra que je travaille encore un peu, mais après je serais une vieille maman!!
bref c'est affreux, je voulais pas me l'avouer que ca allait se passer comme ça, mais en fait si.
maintenant, je crois qu'il suffit de ne plus y penser... et de vivre l'instant présent. on verra bien par la suite comment ca va se passer... smilies
_____
Il ne faut avoir aucun regret pour le passé, aucun remords pour le présent, et une confiance inébranlable pour l'avenir (Jean Jaurès)


Top
ptite_mam
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 316
Enregistré : 23/03/2004
Posté le 16/09/2004 à 13:13 notnew
ouha, la remontée fantastique smilies
meme si le sujet date d'il y a plus d'un an il sera tjs d'actualité car il y aura toujours quelqu'un pour se poser les meme questions smilies

j'aimerais bien savoir ou en sont ces jeunes filles dans leurs reflexions a present (par curiosité)



moi j'ai prefere arreter (gt externe.....d'ailleurs je le suis tjs du coup smilies ) et je ne le regrette pas car
1) ca m'a permis de les voir grandir (enfin surtout le 1er car la 2eme je ne l'ai vu grandir "que" 9 mois avant qu'elle n'aille en nounou )
2) ca m'a permis de reflechir sur mes motivations (qui etaient tombées a zero qd g arretésmilies) et de faire le point sur ma vie
3) je suis une "jeune" maman smilies smilies (ben voui je trouvais que 30 ans pour un 1er enfant ct "vieux", trop d'ecart de generation smilies )

qd au reste (et aux autres) ca depend du caractere de chacun. certaines femmes sont tres maternelles, d'autres moins (pareil pour les hommes, il y a des papa-poules aussismilies). Il y a des personnes que cela ne derangent absolument pas de ne voir leurs enfants que le WE d'autres qui sont malades si elles ne peuvent pas passer au moins 2 ou 3 h par jour avec eux (en dehors des courses, menage, repas et autres taches quotidienne). Le tout est de ne pas aller contre sa nature sinon on est malheureux


pour les nounous c sur que c actuellement ce qu'il y a de miex, mais tt depend de l'endroit ou on habite parce que en region parisienne, outre le fait que cela soit hors de prix (donc mieux vaut peut etre avoir une employee a domicile plutot qu'une nourrice classique), bq refuse de faire des horaires extravagantes. J'ai eu bq de candidates au tel qd j'ai cherché la mienne qui m'ont dit "pas avant 8h le matin" et "pas apres 18h le soir" et "pas le mercredi, pas le samedi" voir pire (sans parler des nuitssmilies )
Pour trouver quelqu'un de competent qui accepte les horaires d'un medecin c'est souvent le parcours du combattantsmilies
Le mieux etant d'avoir un(e) conjoint(e)qui ait des horaires normaux ou d'avoir de la famille a portee de main (pour recupere le tresor a la sortie de la creche ou chez la nounou)
Top
yiki
Jeune Carabine

Messages : 15
Enregistré : 20/07/2004
Posté le 16/09/2004 à 18:50 notnew
Je pense que c'est toujours possible de s'arranger... J'en connais qqs médecins en ville qui ont aménagé leurs horaires pour pouvoir voir leurs enfants. Entre, ça sert à ça aussi de s'associer : le cabinet médical est toujours ouvert mais tu peux alléger ton emploi du temps. Je reste optimiste, il y a toujours une solution. Pas moyen que je sacrifie l'éducation de mes enfants à une quelconque histoire d'argent. Et tant pis si j'ai pas une grosse BMW, ni un énorme triplex dans le 16ème et encore moins des vacances hors de prix dans des clubs aseptisés même à l'autre bout du monde....
Top
docky
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 69
Enregistré : 01/09/2003
Posté le 17/09/2004 à 11:41 notnew
Ouh! voilà un sujet auquel je préfère ne pas penser (la politique de l'Autruche, eh oui, quel beau pays et quel bô gouvernement smilies lol)je plaisante :p
disons que personnellement, je laisse le temps passer, je vis ma vie d'étudiante sans songer eske ma future profession serait compatible avec une vie de famille...du moment que le métier en question me plaît bien, et que les études sont + ou - passionnantes... En fait je me soucie peu de savoir eske je pourrais exercer à plein temps ou pas, pour la bonne raison que je suis une femme, et que par voie de conséquence, j'estime que déjà, porter un enfant et s'occuper de lui est bien assez lourd, pour que la femme ait en plus la charge de subvenir à ses besoins...??! non non, je laisse ce soin à mon futur mari :p, avec lequel je pourrais toujours m'arranger pour partager les tâches et les responsabilités... la complémentarité, quoismilies
Ainsi, si j'ai le titre de "médecin" à la fin de mon cursus, c'est vraiment pour moi, mon épanouissement, mon niveau socio-culturel et pour mes enfants bien sûr aussi. Je ne voudrais pas me sentir obligée d'en faire mon "gagne-pain"
C'est pourquoi je voudrais quand même dire aux filles qui font médecine : arrêtez de stresser, faites vos études en toute sérénité, paske après-ou pendant d'ailleurs-, vous pouvez toujours faire une pause pour vos enfants, c'est légitime et c'est naturel, nous sommes des femmes, il faut en profiter et arrêter de n'y voir que des inconvénients smilies smilies
_____
"Savoir par coeur n'est pas savoir:c'est tenir ce qu'on a donné en garde à sa mémoire" (Montaigne)...à suivre...
"L'Homme naît sans dents,sans cheveux et sans illusions,et il meurt de même,sans cheveux,sans dents et sans illusions" (Alexandre Dumas)

"Un défaut qui empêche les hommes d'agir,c'est de ne pas sentir de quoi ils sont capables" (Bossuet)
Top
Miss Gaffe
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 213
Enregistré : 09/08/2004
Posté le 24/09/2004 à 11:29 notnew
Euh..je réponds pour la 2ème fois au sujet, même si moi je prépare juste mon petit final long de huit mois: mes meilleurs conseils: une bonne organisation de ton temps de travail + une bonne nounou en qui tu as confiance et pour qui les gens traversent la ville pour amener leurs gamins + 1 mari qui met la main dans le caca et la lessive et va chercher bébé quand maman n'est pas disponible(même s'il est interne et qu'il bosse bcp bcp!) + éventuellement de gentils grands-parents conciliants et prêts à cocooner leurs petits enfants + une bonne dose de joie de vivre dans tous les moments avec ton bout de chou, ceci moyennant qqs 5 heures de sommeil (en alternance avec le papa) par nuit pendant un bon bout de temps...
Néanmoins je pense qu'une fois que tu as ta place d'interne c'est bcp plus facile (en France): t'as un poste tout chaud tout sûr. c pas le cas partout, et dans ce dernier cas...vaut-il mieux prendre 2 congés mater sur 2 ans de contrat où tu risques de te faire virer ou profiter de bébé 6 mois pdt 1 break post-naissance vers la fin des études et puis se remettre tranquillement au boulot pour les révisions? question de choix en fonction du système...pour mon cas je préfère la solution 2, j'aurais été française, j'aurais ptêt quand même choisi la 1...
nb: être maman pour la première fois à 35 ans, ça me bottait pas, mon mari non plus. Je respecte tout à fait le choix contraire, chacun comporte ses avantages et ses inconvénients...si tu procrées "jeune", prépare-toi aussi à assumer bcp de trucs que tu ne feras plus et que les autres continuent de faire (faire la nouba quand toi tu changes les couches, partir à Katmandu quand toi tu te promènes au square du coin ton morpion et ton Medline de neuro...)
_____
...une libellule avec six pattes gauches...
Top
Miss Gaffe
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 213
Enregistré : 09/08/2004
Posté le 24/09/2004 à 11:32 notnew
Nb: j'en connais plein des internes avec des morpions...et NON elles ne sont pas toutes divorcées, et OUI, elles sont épanouies et heureuses, et OUI, elles ont l'air crevées...mais somme toute, c'est le même topo...
_____
...une libellule avec six pattes gauches...
Top
Aller en haut • 16 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
L’interview du mois Jérémy Do Cao, président de l’Association des juniors en pédiatrie Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter