logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Avoir un 2ème enfant pour pouvoir étudier?

Aller en bas • 21 réponses • 2 pages • 1 2
sarahmel
Interne

Messages : 97
Enregistré : 20/03/2011
Posté le 20/03/2011 à 11:49 puis édité 1 fois notnew
Bonjour,

Depuis plusieurs mois j'entreprends des démarches pour reprendre mes études. Objectif: L1 santé puis spé pharma.

Sur le plan perso, j'ai 26 ans, mère célibataire.
Ma petite ayant moins de 3 ans, je suis au RSA (ex API), mais je viens d'apprendre qu'après ses 3 ans (càd à la fin du mois), si je passe à un statut étudiant je n'aurai plus droit à aucune aide.

Alors là panique! déjà qu'avec le RSA c'était peu, mais avec une bourse étudiant, même avec le plus haut échelon je ne vois pas comment je pourrai payer loyer, garde d'enfants, manger etc...

C'est ironique, mais apparemment il faudrait que j'ai un 2ème enfant pour pouvoir m'en sortir smilies(pour ceux qui n'auraient pas compris, tant que ton enfant n'a pas 3 ans, tu peux garder le RSA)

Connaissez vous des organismes qui aident les jeunes parents en reprise d'études longues?
Top
sandrine7811
Sainte Administratrice

Messages : 8947
Enregistré : 09/03/2005
Posté le 20/03/2011 à 18:57 notnew
euh excuses moi d'etre aussi directe...

mais tu crois vraiment que la PAES (et non L1 santé, qui n'a jamais légalement réellement existé, vu qu'une L1 ne peut etre sanctionnée par un concours etc etc) est le bon moment pour avoir un deuxieme enfant, surtout en bas age ?

quand j'etais en P1, je culpabilisais deja de pas bosser le soir du réveillon de noel... et je suis passée tout juste


a mon avis il faut clairement que tu cherches ailleurs, c'est a dire bourse étudiante+ alloc parent isolé + bourse régionale etc...
_____
Super Modératrice des forums Remede
Chieuse, bornée, bavarde, casse pied, super sympa parfois,... dites pas que je vous ai pas prévenus !

SM sans duplo... et sans potager !!!
Top
Silvine
Altesse Sérénissime

Messages : 4783
Enregistré : 27/04/2008

certification
Vie réelle
Laura Ruesche
Pays : France
Domaine : Pharmacie
Niveau : Pharmacien
Fac : RENNES
Posté le 20/03/2011 à 21:52 notnew
Sandrine a raison, c'est surréaliste d'avoir un enfant en PACES.
Mais je pense que ce que tu veux c'est surtout des conseils pour des financements !
Je crois qu'il y a l'allocation de soutien familial de la CAF qui pourrait te correspondre.

La CAF propose aussi des aides au logement intéressantes (ALS et APL), mais je suppose que tu les connais ^^

Fais également une demande de bourses au CROUS de ta région (sous la forme du dossier social étudiant DSE) tu trouveras toutes les infos sur le site de ton CROUS. Tu as jusqu'au 30 avril pour faire la demande par internet.

Tu peux aussi chercher du boulot pour l'été avant la PACES. Par contre, je te déconseille de chercher à travailler pendant l'année !

Il y a quelques infos en + sur ce site.

Bon courage à toi en tout cas ^^
_____
Administratrice forum. Responsable communication SAIPR 2016
___________________________________________________________
"On est tous le con de quelqu'un."
Top
sarahmel
Interne

Messages : 97
Enregistré : 20/03/2011
Posté le 20/03/2011 à 22:34 notnew
Il est bien sûr hors de question d'avoir un 2ème enfant les amis.

Ce que je disais était ironique. Le système dit que si je veux continuer à percevoir le RSA même en faisant des études longues et bien le seul moyen c'est d'avoir un enfant de moins de 3 ans, et juqu'à ses 3 ans, et bien je fais ce que je veux...
Autrement, comme ma fille va avoir 3 ans dans 10 jours, si je m'amuse à être étudiante après, et ben que nenni..rien..nada plus de RSA, juste la bourse... ce qui fait un peu plus de 300 euros par mois...avec une petite fille c'est juste...et comme vous l'avez dit, avoir un boulot la 1ère année serait du suicide...

Je suis un peu perdue..
Top
sarahmel
Interne

Messages : 97
Enregistré : 20/03/2011
Posté le 21/03/2011 à 08:56 notnew
Merci Silvine pour le lien!

extra!

Je suis toutefois, très surprise de ce que nous impose le "système", qui incite à rester au RSA plutôt que d'entreprendre la moindre démarche pour mettre en place un projet de vie...

Mais bon, ça c'est une autre histoire.

En ce qui me concerne, ma mère est prête à prendre la relève pour ma fille si je n'y arrive pas. Mais me séparer de ma fille serait épouvantable (la fac est dans une autre ville que celle où mes parents vivent)
Mais je pense aux jeunes filles, brillantes, que le hasard de la vie a rendu maman, et qui sont toutes seules...
Top
Silvine
Altesse Sérénissime

Messages : 4783
Enregistré : 27/04/2008

certification
Vie réelle
Laura Ruesche
Pays : France
Domaine : Pharmacie
Niveau : Pharmacien
Fac : RENNES
Posté le 21/03/2011 à 18:03 puis édité 1 fois notnew
Oui c'est une situation difficile, faire des études avec un enfant... c'est vrai que c'est dramatique qu'il n'existe pas plus d'aides pour les parents-étudiants.

Pour le logement, renseignes toi, il existe de nombreuses possibilités. Par exemple, les foyers de jeunes filles, peut être acceptent-ils les jeunes mamans ?

Ou encore les associations de solidarité intergénérationnelle, qui proposent l'hébergement gratuit ou presque chez un particulier (souvent une personne agée seule) en l'échange d'un peu de compagnie.

Tu as aussi la colocation, peut être que ça pourrait être une solution de se mettre avec une autre maman solo, elle aussi étudiante...

[edit] : j'ai oublié les logements CROUS , pense à faire la demande en même temps que la bourse, tu y as peut etre droît ! Généralement c'est beaucoup moins cher que les studios privés. par contre, essayes de te renseigner sur les résidences, car certaines sont bof (il faudrait pas que tu te retrouves avec ta fille dans un 9m²...)
_____
Administratrice forum. Responsable communication SAIPR 2016
___________________________________________________________
"On est tous le con de quelqu'un."
Top
Chaa42
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 64
Enregistré : 26/01/2011
Posté le 26/03/2011 à 22:08 notnew
Sarahmel, qui t'as dit que tu n'aurais plus le RSA si tu deviens étudiante avec un bébé de plus de 3 ans ? Je suppose que tu as du lire ça comme moi sur le site de la caf ou en faisant une simulation..

Je me suis renseignée au près d'une assistante sociale, tu peux obtenir une dérogation auprès de ta région pour que tu continues à recevoir le RSA sans soucis ! (la dérogation est quasi toujours acceptée dans ce cas là d'après mon Ass S).

Je te conseille de te renseigner directement dans le CCAS le plus proche de chez toi ou d'aller voir ton assistante sociale, normalement dans ton cas y aura pas de soucis, ce serait vraiment "dégueulace" de priver de revenus une jeune maman qui veut continuer ses études et donc favoriser son inserstion (le but du RSA quoi..) smilies
Top
sarahmel
Interne

Messages : 97
Enregistré : 20/03/2011
Posté le 30/03/2011 à 00:15 notnew
Merci Chaa42.

J'espère que tu as raison. En ce qui concerne l'assistante sociale, et bien...comment te dire...tu as déjà eu l'impression d'être face à des gens dégoutés de la vie et qui ont pas du tout envie de faire leur travail ou en tout cas d'en faire le moins possible?

Ben, mon ass. sociale c'est ça. Le problème, c'est qu'apparemment je suis obligée de passer par elle pour quasiment toutes mes démarches, mais la nana, elle me dit que je peux me débrouiller toute seule. Pour la dérogation au CG, elle m'a clairement dit de le faire toute seule...et au CG on m'a dit que je devais pasesr par elle...va comprendre!
Top
Chaa42
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 64
Enregistré : 26/01/2011
Posté le 31/03/2011 à 14:16 notnew
Rolalah tu n'as pas de chance.. En plus c'est vrai que l'on dépend d'une seule et unique assistante sociale et du coup si on tombe sur une Ass S nulle ben on doit se la carrer malgrès tout smilies

J'avais été voir celle de ma mère, une véritable perle cette dame, très sympa smilies Car la mienne faut avouer qu'elle était vraiment bof..

Dis lui que son boulot c'est de t'aider, si ça la dérange faudrait qu'elle songe à changer de métier smilies. Au CG faudrait leur dire que ton As S. ne sert à rien et qu'ils t'expliquent eux les démarches (mais bon c'est possible que là aussi tu tombes sur des c*ns qui vont t'envoyer ch*er) smilies
Si personne ne veut s'occuper de ton cas il faut que tu te plaignes .. Tu vas à la caf tu dis que ton assistance sociale est incompétente peut être que si elle a une remarque de ses suppérieurs ça va la faire réagir.. J'espère que tu vas trouver une solution car laisser une jeune maman étudiante sans ressources serait débile !
Top
sarahmel
Interne

Messages : 97
Enregistré : 20/03/2011
Posté le 05/02/2012 à 15:09 notnew
Bonjour les amis.

Je reviens donner des nouvelles. Ce post a été écrit avant mon inscription à la fac. Maintenant, j'ai entamé le 2ème semestre après des résultats plutôt encourageants au 1er semestre (hamdoullah smilies )

Comme je suppose que d'autres mamans en reprise d'études peuvent tomber sur ce post, mon témoignage peut peut être les aider.

J'ai donc fait depuis septembre plusieurs demandes de dérogation RSA au conseil général, avec recours, et tout le tralala!

Résultat: La commission a accepté, mais la personne qui représente le président du conseil général a refusé. Et comme c'est cette personne qui a le dernier mot... tant pis pour moi! J'ai donc vécu depuis le début de la rentrée scolaire avec RIEN. J'ai du engloutir toutes mes économies, et en plus, prendre un crédit étudiant.

MAIS!!! et ce que je vais écrire est TRES important pour ceux qui veulent tenter l'aventure. L'année dernière, une assistante sociale formidable m'avait dit de déposer quand même mon dossier au CROUS, au cas où... Ce que j'ai fait, et je l'avais complètement oublié par la suite, trop concentrée sur la dérogation RSA.

Quand le refus du CG m'est parvenu j'étais désespérée,j'ai toqué à toutes les portes, tous les centres médico-sociaux, j'ai appelé le CROUS qui m'ont dit qu'on ne pouvait pas faire de demande en cours d'année, et je me préparais donc à abandonner faute de financement. SAUF QUE, la superbe assistante sociale, m'appelle pour me dire que comme j'avais déposé mon dossier et que j'avais obtenu un droit à la bourse, et bien maintenant je pouvais y prétendre. Elle m'annonce qu'en plus c'est rétroactif! Je toucherai donc la bourse que je n'ai pas reçu depuis le début de l'année.

Je peux donc continuer l'aventure!

Donc voici mon conseil: TOUJOURS déposer un dossier au CROUS, pour que vous soyez dans leur système. APRÈS tenter le coup de la dérogation auprès du CG: attention ça prend 3 à 4 mois!!!!

Bon finalement, je touche 460 euros par mois, car échelon 6. C'est très peu, mais ça me permet de garder la tête hors de l'eau... et de continuer cahin caha cette superbe année smilies

Chaque jour est une victoire!
Top
Silvine
Altesse Sérénissime

Messages : 4783
Enregistré : 27/04/2008

certification
Vie réelle
Laura Ruesche
Pays : France
Domaine : Pharmacie
Niveau : Pharmacien
Fac : RENNES
Posté le 06/02/2012 à 22:18 notnew
Quel courage, chapeau ! ^^
En tout cas merci de ton retour, je pense que ça pourra aider du monde effectivement
_____
Administratrice forum. Responsable communication SAIPR 2016
___________________________________________________________
"On est tous le con de quelqu'un."
Top
celyne64
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 08/02/2014
Posté le 08/02/2014 à 21:31 notnew
Bonjour Sahramel, je remet un peu ce post au gout du jour car je voulais avoir des nouvelles de ton aventure car je me pose égalemeent cette question faut-il dans ce système faire un deuxieme enfant pour s'en sortir car j'ai essuyé les mêmes refus que toi!! Où en es tu maintenant?
Merci
Top
diotime
Sexternoïde

Messages : 49
Enregistré : 17/03/2014
Posté le 24/08/2014 à 11:53 notnew
Bonjour Sahramel, je remet un peu ce post au gout du jour car je voulais avoir des nouvelles de ton aventure car je me pose égalemeent cette question faut-il dans ce système faire un deuxieme enfant pour s'en sortir car j'ai essuyé les mêmes refus que toi!! Où en es tu maintenant?
Merci

Il y a des organismes privés qui aident les femmes en reprise d'études : destinés aux femmes en difficulté qui ont un projet d'études. Je n'ai plus les noms en tête, mais je sais que cela existe. Les critères sont ceux de la motivation, de l'originalité du projet et également sociaux (mais ce n'est pas le principal critère).
_____
diotime

Passerelle P2 2014, D3 2018 : en route pour de nouvelles aventures !
Top
sarahmel
Interne

Messages : 97
Enregistré : 20/03/2011
Posté le 19/12/2014 à 22:06 notnew
Celyne64 je viens de voir ton message absolument par hasard en faisant des recherches sur Google.

Donc j'en profite pour te répondre.

C'est la catastrophe! Non contents de m'avoir refusé la demande de dérogation RSA, ces brave c******s du Conseil Général me ponctionnent sur mes APL pour se rembourser le RSA que je demande pendant l'été, carpour eux même en été je suis étudiante!!! Je ne peux pas bosser parce que garder ma fille en centre aéré coûte plus de 250 euros pour 2 semaines et que je n'ai aucune aide de la CAF pour ça, et je ne touche plus la bourse pendant l'été!

Que veulent-ils que je fasse???? Que je me pende? Que je me pointe dans leurs bureaux et m'immole après avoir jeté ma fille par une de leur fenêtre???
Je veux juste reprendre des études pour m'en sortir!!! Je ne comprends pas cet acharnement!!!

Je passe mon temps à mendier des sous à droite à gauche pour pouvoir survivre... Résultat j'ai redoublé ma 2ème année, alors que j'ai eu ma P1 bizuth!!! Et je suis bien partie pour redoubler la 3ème....

J'en peux plus... c'était déjà bien suffisant d'être mère célibataire, c'était quasi surhumain de reprendre des études difficiles dans ces conditions, mais là....

je sais plus ni quoi dire, ni quoi faire....
Top
tome645
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 21/12/2014
Posté le 21/12/2014 à 08:53 puis édité 1 fois notnew
je suis bien d'accord avez votre idée, vraiment raisonnable


---------------------------
coque sony xperia m2
Top
sarahmel
Interne

Messages : 97
Enregistré : 20/03/2011
Posté le 08/05/2015 à 23:39 puis édité 1 fois notnew
J'ai reçu un mail concernant ce message posté il y a maintenant 4 ans (déjà??? pfiou!!!)

Donc je donne quand même de mes nouvelles pour celles et ceux qui passeraient par là et voudraient savoir comment ça se passe.
Chronologiquement:

2011/2012: je rentre donc en P1, je sais que je dois demander une dérogation pour le RSA, mais je ne veux pas me faire à l'idée qu'on puisse me la refuser vu que mon projet est solide et tient la route. 2 refus du CG. 3ème demande de dérogation envoyée, et là c'est une commission qui décide. J'ai su par l'ass sociale qu'en fait la commission avait accepté, mais que le maintien serait conditionné par ma réussite aux exams. MAIS, parce qu'il y a un mais, le président du CG a apposé son veto. Donc que nenni, pas de RSA. Pas de bourse non plus puisque je m'attendais à recevoir le RSA...
Je file chez l'ass sociale de la fac, et heureusement j'avais rempli un pré-dossier pour la bourse, donc elle demande en urgence à ce que je reçoive la bourse de façon rétroactive.
Je continue cahin-caha mon année, et je réussis, j'obtiens mon ticket pour la 2ème année pharma.

2012/2013: après l'euphorie de la réussite, la désillusion. Je continue mon combat contre le CG et je refais une demande de dérogation qui sera aussi 3 fois refusée (on a droit à une demande + 2 recours). Je décide donc d'aller au bout du truc et je fais un recours administratif auprès du Tribunal.
Je suis tellement épuisée par la 1ère année, par ma fille, par les soucis financiers (je vis avec la même bourse que certains camarades de promo qui vivent encore chez leurs parents smilies). Je loupe mes exams à rien et je redouble...après avoir réussi ma P1 bizuth...

2013/2014 : c'est une année soft qui me permet de me reposer, mais j'ai du mal à me sortir de ma dépression. Je suis épuisée et surtout très très déçue par le système qui au lieu de m'encourager et de faire que je sorte au plus vite des études pour être active, fait tout pour me tirer vers le bas, me faire arrêter mes études et retourner au RSA... Je valide ma 2ème année, mais j'ai quand même une matière en dette...

2014/2015 : 3ème année. Je suis toujours aussi épuisée. Le temps que je pourrais consacrer à étudier je le passe à courir les associations, à remplir des dossiers de demande d'aide financière, à essayer de négocier des délais, refaire des dossiers, photocopier les pièces, refaire la CMU, le TPN pour l'électricité. Bref, je ne le savais pas, mais être pauvre c'est limite un métier à mi-temps tellement c'est chronophage.
Le jugement au Tribunal arrive enfin, mon avocate n'est pas là je dois me défendre seule, mais sans surprise ma requête est rejetée...
Je suis déprimée, fatiguée et seule...
Heureusement ma fille est une merveille, mais malgré ça un enfant c'est très prenant. Le soir je n'arrive pas à travailler, je m'écroule parfois avant ma fille...
Bref, je vois le redoublement (encore) arriver droit sur ma tronche...

Résultat: je coûte 2 fois plus cher à l'état parce qu'un étudiant sur les bancs de la fac ça coûte minimum 10 000 euros par an + la bourse qu'on me verse + les diverses petites aides, etc...

Je n'arrive pas à m'y faire, c'est incompréhensible et complètement injuste... Je continue parce que je n'ai pas le choix tout simplement... que puis-je faire si j'arrête maintenant? En continuant à ce rythme je serai diplômée à la quarantaine! Encore des années, où j'aurais pu payer des impôts avec un bon salaire et participer moi aussi à l'effort national, gâchées...

Je continue, pour l'instant....
Top
Mariiiiie
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 56
Enregistré : 02/07/2014
Posté le 14/05/2015 à 22:37 notnew
Quel courage !
Ta situation est terrible et profondément injuste. Accroche-toi ! Ça va payer, et un jour, tu pourras enfin souffler !
Top
Jenalys
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 61
Enregistré : 09/12/2016
Posté le 23/12/2016 à 14:38 notnew
Donc je donne quand même de mes nouvelles pour celles et ceux qui passeraient par là et voudraient savoir comment ça se passe.

Et maintenant miss, que deviens-tu ? Dis nous tout... !
La description de ton parcours me fait dire "ouaw, quelle énérgie, quelle force.." tu es vraiment très forte pour continuer à garder la tête haute quoi qu'il arrive.. Je trouve ça superbe, je suis très touchée par ton entêtement et j'espère qu'il paiera !! smilies
Top
sarahmel
Interne

Messages : 97
Enregistré : 20/03/2011
Posté le 23/12/2016 à 19:01 notnew
Coucou Jenalys!

Merci pour ton adorable message.
Alors je veux bien te raconter la suite, mais quand je pense à ce que je vais écrire, je ris en pensant que personne ne va me croire, tant c'est... rocambolesque...

2015/2016: je suis donc redoublante en 3ème année, sans surprise... J'ai passé ma P1 bizuth et je redouble 2 fois ensuite... logique...
Mais l'histoire devient un tout petit chouia plus compliqué en janvier 2015... je recueille ma jeune cousine de 13 ans qui vit dans des conditions compliquées sur lesquelles je ne m'attarderai pas, et je deviens donc sa tutrice. Je me retrouve avec 2 nénettes à charge: une petite surdouée qui me donne du fil à retordre, et une adolescente au passif beaucoup trop lourd...
Il faut croire que j'aime les défis smilies
Mais ce n'est pas le plus marrant! Je viens de commencer ma 3ème année carrée et je ne trouve rien de mieux à faire que de recueillir 2 autres cousines de 10 et 12 ans qui viennent de perdre leur maman d'un cancer et dont le papa (mon tonton donc) est handicapé....En fait, je me suis occupée d'elles pendant la période deuil, et on n'a plus pu se quitter ensuite...
Je me retrouve donc à la tête d'une famille de 5 personnes, dont 2 sont officiellement à ma charge et 2 non (ça compte parce que je ne perçois rien pour les 2 qui ne sont pas à ma charge, et même si mon oncle m'aidait au début, maintenant je ne reçois plus rien).

2016/2017: j'ai enfin validé ma licence en 5 ans! je suis maintenant en 4A, et je m'occupe de 4 petites nénettes. Les filles deviennent des merveilles, elles s'apaisent et se révèlent, et je dois reconnaitre que c'est très gratifiant. Quant à moi... je ne sais plus trop où j'en suis au milieu de tout ça... je continue sans l'aide de personne à part celle de mon Dieu smilies Mais je dois reconnaître que je suis plus sereine, apaisée moi aussi, les difficultés commencent à glisser sur moi sans m'atteindre au coeur.
Il est toujours aussi anormal de ne pas être aidée, mais voilà... je sais où je veux aller et même si j'avance avec des handicaps, j'avance...

Sinon pour en revenir au post initial et à la question de base, vous allez rire, mais effectivement il est beaucoup plus intéressant d'avoir un 2ème enfant!!! Et oui! A partir du deuxième enfant, on bénéficie des allocations familiales d'un montant de 130 euros, de plus je bénéficie de l'ASF à hauteur d'une centaine d'euros pour la grande, et les APL ont donc été revalorisés. Ce qui représente un + d'à peu près 300 euros/mois.
Il a quand même fallu un an pour que la CAF réévalue ma nouvelle situation et que je puisse bénéficier d'une actualisation de mes droits, mais ouf... ça y est c'est fait...Bon, je dois reconnaître que je ne m'attendais pas à avoir un 2ème enfant comme ça... je ne savais même pas que mes droits seraient réévalués lorsque j'ai décidé de m'occuper de ma grande smilies
Et pour mes 2 autres petites chéries, ma foi... on partage ce que l'on a...

Voili voilou...
Top
Jenalys
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 61
Enregistré : 09/12/2016
Posté le 27/12/2016 à 21:44 notnew
Et bien... Quel courage ! Cela me conforte dans mon idée qu'il y a vraiment de belles personnes sur cette terre et tu en fais partie... smilies

Je suis ravie de voir que tu ta "petite" famille s'épanouie et que tu es toi aussi plus apaisée.
Je te souhaite de tout mon coeur d'atteindre ton but et j'espère que tu viendras nous faire part de cette belle nouvelle quand cela arrivera !! smilies

J'en profite pour vous souhaiter de belles fêtes de fin d'années et j'espère à l'année prochaine avec de bonnes nouvelles à nous annoncer. smilies
Top
CaPhen
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 17/02/2017
Posté le 17/02/2017 à 15:41 notnew
Eh bien ! Je découvre ce post et je dois dire que je suis restée bouche-bée tellement je peux y lire du courage et beaucoup de motivation. A persévérer dans cette attitude mentales, vous irez loin très loin ! smilies
Top
Aller en haut • 21 réponses • 2 pages • 1 2
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Offres d'emploi avec emploimedecin.comEmploi Soignant
Toutes les offres d'emploi
Publicité
Anne-Marie Curat, présidente de l’Ordre des sages-femmes : « Les sages-femmes sont encore trop invisibles ! » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter