logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Bébé et études de médecine ?

Aller en bas • 29 réponses • 2 pages • 1 2
asclepios
Désagrégé de médecine

Messages : 221
Enregistré : 21/02/2004
Posté le 24/04/2004 à 21:18 notnew
Le vieux avec trois enfants que je suis ne peut pas s'empêcher de réagir à ces énormités!!!!
Moi, à part les faire sortir de mon ventre et les allaiter, j'ai tout fait à part égale avec ma cops et peut-être même plus puisqu'elle n'arrivait pas à se lever la nuit.
On voit que les clichés ont la vie dure et que les nouvelles générations de papas vont avoir du boulot pour se faire une place ( si toutes les chtites que vous êtes pensent ça des hommes...)
Ceci étant dit hors cadre études de médecine mais je ne vois pas pourquoi ça serait différent.
Top
ptite_mam
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 316
Enregistré : 23/03/2004
Posté le 24/04/2004 à 21:49 notnew
autant te le dire tt de suite
les peres comme toi sont encore rarissimes
et je frequente assez de mamans pour en etre sure et certaine
sur 10 couples, il doit en avoir au maximum 1 seul dont les taches "familiales" sont partagées a part égales
En tout cas sur toutes les familles que je connais (avec enfant) (cad une bonne trentaine) je ne connais que 2 peres qui s'occupent reellement de leur enfants autant que la mere!!!!


dire que aujourd'hui les hommes s'occupent autant des enfants que les femmes ce serait comme dire que les parisiens roulent bien smilies
Dans certains cas c vrai, mais c vraiment pas très fqt smilies
Top
Tama
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 6130
Enregistré : 06/08/2002
Posté le 25/04/2004 à 17:20 notnew
Le vieux avec trois enfants que je suis ne peut pas s'empêcher de réagir à ces énormités!!!!
Moi, à part les faire sortir de mon ventre et les allaiter, j'ai tout fait à part égale avec ma cops et peut-être même plus puisqu'elle n'arrivait pas à se lever la nuit.
On voit que les clichés ont la vie dure et que les nouvelles générations de papas vont avoir du boulot pour se faire une place ( si toutes les chtites que vous êtes pensent ça des hommes...)
Ceci étant dit hors cadre études de médecine mais je ne vois pas pourquoi ça serait différent.

Si tous les pères pouvaient être comme toi ! smilies
_____
Interne power !!!!!!
Top
GuihomR
Le veilleur de Remede

Messages : 584
Enregistré : 13/10/2002
Posté le 25/04/2004 à 22:39 notnew
Pour ma part, je pense que lorsqu'on souhaite un enfant pas trop tard, il devient nécessaire de se décider avant la fin des études.
Il est rare que les 2 partenaires fassent tous les 2 médecine, ce qui signifie que l'un s'en occupera plus que l'autre pendant un temps.
Toutefois, cela s'avère plus facile lorsque c'est l'homme qui fait médecine et la femme autre chose (vu qu'elle a un peu pllus de tps).

En tout cas, je ne pense pas que la médecine doive constituer un frein à la procréation. Vous avez envie d'un enfant, alors allez-y smilies

Par contre un enfant en P1 (même si certaines ont réussi) ce n'est pas très judicieux :s
_____
Un probleme sans solution est un probleme mal posé. EINSTEIN
------------------------------------
Le Veilleur de Remede...
Site Web : http://www.roucou.net
Top
asclepios
Désagrégé de médecine

Messages : 221
Enregistré : 21/02/2004
Posté le 26/04/2004 à 10:39 notnew
Désolé de constater qu'on n'a pas de témoignages d'hommes, seulement des femmes. Tous les pères que je connais se plaignent de ne pas être reconnus pour leur participation dans le foyer.(tout dépend du point de vue)
Je voulais préciser que "à part égale" ne doit pas signifier taches ménagères à part égale (quand je fais de la maçonnerie, je ne demande pas à ma chérie d'en faire la moitié par principe d'égalité).
Ceci dit je sais que le machisme n'est pas mort.
Quant à s'occuper de ses enfants quoi de plus naturel.
Une précision: le père idéal n'existe pas!!!
De plus si j'ai donné mon témoignage,ce n'est pas pour me faire mousser( j'ai beaucoup de gros défauts ). Je voulais juste dire que c'est le plus disponible des deux conjoints qui doit assumer le plus les enfants et que si l'indisponibilité est la même, j'en reviens au sujet, et bien, le partage des taches doit être équitable ( pas de raison que la femme, parce qu'elle est une femme,se sacrifie pour son conjoint). Et puis sinon, ne faites pas d'enfants, ça sert à rien, ça fait du bruit, ça pleure , c'est malade, ça pleure.
C'est juste vos instincts qui vous dictent d'en avoir. Résistez à vos instincts.smilies;)
Top
Weeha!!!
Chef des sévices

Messages : 392
Enregistré : 15/09/2003
Posté le 28/04/2004 à 14:01 notnew
J'ai une autre question dans le meme genre: il y en a beaucoup qui se marient pendant leur études? Parcequ aujourd'hui, une fille m'as dit qu'en D3-D4 beaucoup seront mariés....Ca m'a fait flipper
_____
Dans le doute, fais n'importe quoi.


Top
asclepios
Désagrégé de médecine

Messages : 221
Enregistré : 21/02/2004
Posté le 28/04/2004 à 19:14 notnew
pourquoi?
Top
lucieca
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 07/08/2007
Posté le 22/11/2007 à 15:09 notnew
Bonjour,
Je me demande: si on interrompt ses études avant l'internat pour faire un bébé, est ce qu'on peut les reprendre par la suite à la même année ou bien y'a le p1 à se retaper?
merci!

Top
cdmdu
Ministre de la Santé

Messages : 1919
Enregistré : 24/06/2003
Posté le 23/11/2007 à 19:30 notnew
Tu reprends bien sur à l'endroit ou tu as validé tes derniers acquis.
_____
Mari transve mare, hominibus semper prodesse.


Victis omnes vincemus
Top
Aller en haut • 29 réponses • 2 pages • 1 2
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Offres d'emploi avec emploimedecin.comEmploi Soignant
Toutes les offres d'emploi
Publicité
Dr Sophie Augros : « Une vraie peur de la médecine libérale, par méconnaissance » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter