logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Respiration paradoxale

Aller en bas • 10 réponses
CreatixEA
Canard

Messages : 2728
Enregistré : 17/10/2002
Posté le 25/05/2005 à 18:22 notnew
Je n'ai pas trouvé de définition exacte pour la Respiration paradoxale
_____
BE HAPPY AND SMILE :)
Top
Phildefer
Jeune Carabin

Messages : 17
Enregistré : 07/01/2005
Posté le 25/05/2005 à 18:45 notnew
Si tu regardes sur Google, la définition a l'air assez floue puisque ça va du volet costal traumatique au signe d'épuisement respiratoire...

Top
La mouche
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 63
Enregistré : 22/05/2004
Posté le 25/05/2005 à 18:48 notnew
C'est quand le poumon se vide pendant l'inspi et se gonfle d'air pendant l'expi .
Top
sabinou6
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 184
Enregistré : 15/07/2004
Posté le 25/05/2005 à 23:09 notnew
C'est quand le poumon se vide pendant l'inspi et se gonfle d'air pendant l'expi .
...???

je ne connais que la respiration abdominale paradoxale qui est un signe de détresse respiratoire:
physiologiquement l'abdomen "se gonfle" en inspiration sous l'effet du remplissage des poumons qui refoule vers le bas (et l'avant) les organes abdominaux, et se "dégonfle" en expiration
en cas de détresse respi il y a utilisation des muscles respiratoires accessoires et contraction des muscles abdo donnant une impression de "dégonflement" de l'abdomen en inspiration et de "gonflemen" en expiration
Top
Tama
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 6130
Enregistré : 06/08/2002
Posté le 25/05/2005 à 23:12 notnew
dans mes cours, il est dit que c'est le signe d'un dysfonctionnement diaphragmatique (mais bon, en P2, on simplifie un peu les choses, hein ? smilies)
_____
Interne power !!!!!!
Top
CreatixEA
Canard

Messages : 2728
Enregistré : 17/10/2002
Posté le 26/05/2005 à 00:33 notnew
physiologiquement l'abdomen "se gonfle" en inspiration sous l'effet du remplissage des poumons qui refoule vers le bas (et l'avant) les organes abdominaux, et se "dégonfle" en expiration

C'est ce qu'on appelle le Balancement thoraco-abdominal, c'est bien la même chose ?
_____
BE HAPPY AND SMILE :)
Top
G.
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 55
Enregistré : 15/06/2004
Posté le 26/05/2005 à 11:27 notnew
non le balancement thoraco abdominal c'est l'inverse, gonflage du ventre en expiration, degonflage en inspiration
Top
Phildefer
Jeune Carabin

Messages : 17
Enregistré : 07/01/2005
Posté le 26/05/2005 à 16:35 notnew
"le balancement thoraco abdominal c'est l'inverse, gonflage du ventre en expiration, degonflage en inspiration"
le balancement thoraco abdominal est pathologique , donc c'est bien ça, CreatixEA a raison! smilies
Top
boop
Serial IDE

Messages : 756
Enregistré : 24/03/2004
Posté le 26/05/2005 à 17:09 notnew
en effet puisqu'une respiration normale est dite "synchrone"
_____
Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort.


Top
tabiba
Jeune Carabin

Messages : 23
Enregistré : 27/08/2005
Posté le 19/05/2007 à 20:08 notnew
il s'agirait des mouvements visibles d'un volet thoracique lors de la respiration.

je m'explique, quand le thorax se souleve lors de l'inspiration, au niveau de volet costal, c'est le phenomene inverse qui se produit. De meme lors de l'expiration.

mais parrait-il que le terme « respiration paradoxale » est faux, et qu'il ne s'agisse au fond que d'une hypocinésie segmentaire.

voila smiliesTRES EN RETARD LA REPONSE mais qui sait, servira-t'elle peut etre un jour...

[Edité le 19/05/07 par tabiba]
_____
Mangez sur l'herbe
Dépêchez-vous
Un jour ou l'autre
L'herbe mangera sur vous.
Top
Trias
Jeune Carabin

Messages : 16
Enregistré : 02/07/2007
Posté le 05/10/2007 à 21:47 notnew
Un autre repompage, pour tenter de conclure avec le fin mot de l'histoire smilies (vu que google redirectionne ici, ça sera certainement utile à d'autres).

La respiration implique normalement le thorax aussi bien que l'abdomen. En effet, physiologiquement, seul le muscle respiratoire principal, le diaphragme, est utilisé :

- Il se contracte, ce qui rend plates ses deux coupoles normalement convexes vers le haut : il crée une dépression dans la cage thoracique, ce qui induit l'inspiration, mais cela se fait au dépens des viscères abdominaux (puisqu'il appuie dessus en se rigidifiant). La pression abdominale augmente donc... et l'abdomen fait saillie vers l'avant parallèlement à l'augmentation de volume thoracique.

Si vous avez des doutes à ce sujet, restez zen : inspirez profondément et voyez ce qu'il advient de vos beaux muscles grands droits de l'abdomen...


Il arrive, en cas de détresse respiratoire, que le diaphragme soit à bout de force, sur le point de lâcher prise. Pour éviter une pause respiratoire aux conséquences fâcheuses, l'individu mobilise alors ses muscles respiratoires accessoires, qui sont en dehors du thorax (muscles intercostaux, muscles du nez, muscles de l'abdomen, scalènes etc), pour aider le diaphragme. Ces muscles vont tout faire pour contribuer à créer une pression négative dans le thorax, comme le faisait le diaphragme.

Sauf que plus aucun muscle n'appuie sur l'abdomen (le diaphragme est out, je vous le rappelle), du coup la pression abdominale diminue aussi. Le thorax s'expand à l'inspiration, mais cette fois il y a rétraction de la paroi abdominale : c'est la respiration paradoxale.


Donc cette respiration paradoxale ne traduit en fait que l'épuisement du diaphragme, et se voit donc dans toute détresse respiratoire sévère (et non seulement pour les volets thoracique). Le score de Silverman, utilisé pour évaluer l'état respiratoire des nouveaux nés, intègre ce paramètre. Avouez que, sauf obstétricien vraiment bourrin, nos nouveaux-nés n'ont pas vraiment de raisons d'avoir de volets thoraciques... smilies

Voili smilies
Top
Aller en haut • 10 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter