logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Phoniatrie

Aller en bas • 8 réponses
turbine
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 62
Enregistré : 11/02/2005
Posté le 26/07/2005 à 16:31 notnew
bonjour,
je ne suis pas en P1 mais orthophoniste future "dino" dans l'espoir d'être phoniatre. Mais je ne trouve nulle part comment y parvenir; je sais qu'il fallait avant être d'abord ORL mais un médecin m'a dit qu'il suffisait maintenant d'être généraliste et faire un DIU ensuite, seulement je ne trouve d'explication officielle nulle part.
j'espère que quelqu'un parmi vous pourra me répondre !!
merci beaucoup
Top
micabulle
Ministre de la Santé

Messages : 1629
Billets de blog : 1
Enregistré : 14/05/2002
Posté le 26/07/2005 à 19:10 notnew
L'article date de janvier 2004, mais je doute que les modalités pour devenir phoniatre aient changé. (DIU accessible aux généralistes et spécialistes)
_____
Vieil interne
Top
turbine
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 62
Enregistré : 11/02/2005
Posté le 26/07/2005 à 22:40 notnew
MERCIIIIIIIIIII à toi, dinos néo- p2...j'espère ne être un jour aussi...
Top
Alfy
Modo à poils

Messages : 5573
Enregistré : 17/03/2002
Posté le 27/07/2005 à 00:15 notnew
Tiens c'est bizarre... j'ai eu un phoniâtre en cours cette année qui nous a juré que seuls les ORL avec le DIU pouvaient être phoniâtres smilies

Il a du se tromper... ou prêcher pour sa paroisse smilies
Top
sophie44
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 150
Enregistré : 05/02/2004
Posté le 02/08/2005 à 16:03 notnew
juste une question, par curiosité : pourquoi vouloir etre phoniatre en étant orthophoniste?

Je dis ca parce que pendant ma terminale j'ai hésité longtemps entre médecine et orthophonie, et je pense que l'orthophonie m'aurait plu...
Top
turbine
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 62
Enregistré : 11/02/2005
Posté le 04/08/2005 à 16:36 notnew
et bien le domaine de l'orthophonie est passionnant, mais pour être franche j'ai 6 ans de pratique et je m'ennuie maintenant en rééducation; je n'ai plus la patience de faire pendant plusieurs séances la différence nom/ verbe, de jouer aux petites voitures pour faire comprendre les notions devant/ derrière etc...par contre dès que je fais un bilan ou une guidance parentale je m'éclate. En + la voix a toujours été mon domaine de prédilection, mais c'est très frustrant de ne pouvoir faire soi-même le diagnostique de la pathologie (on a plus de liberté pour le langage oral et écrit).
La phoniatrie réunit tous les domaines de l'orthophonie mais dans la partie diagnostique; un phoniatre a en plus le droit de rééduquer, et il le fait quand le cas l'interesse (ex: chanteur d'opéra ).
je dirai que la phoniatre est à l'orthophoniste ce que le médecin est à l'infirmière. Je cris que j'ai besoin et envie d'évoluer da,ns mon métier, et cette évolution passe par médecine...si j'y arrive !!!!;););)
réponse un peu longue mais j'espère claire !!
Top
sophie44
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 150
Enregistré : 05/02/2004
Posté le 04/08/2005 à 20:47 notnew
C'est très clair et merci pour ta réponse, car ca me donne aussi des idées pour plus tard...
Mais je me pose des questions sur l'exercice de la profession : quels sont les débouchés, à part de s'installer en libéral?
Quel est le salaire d'un phoniatre? Quels types de patients gere t'il?
Que fait il de plus (ou de moins) qu'un ORL?
Peut on en consulter un directement ou faut il une prescription d'un généraliste (comme ca va etre fait pour les médecins spécialistes?)

Merci d'avance,
Sophie


[Edité le 04/08/05 par sophie44]
Top
turbine
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 62
Enregistré : 11/02/2005
Posté le 05/08/2005 à 16:20 notnew
je ne pourrais pas répondre à toutes tes questions: le salaire je ne sais pas, mais je suppose le même que les autres médecins. Je ne sais pas non plus s'il faut la prescription d'un généraliste ou non.
contrairement aux ORL,les phoniatres sont également formés pour évaluer le langage oral et écrit, évaluer et traiter le bégaiement, rééduquer les troubles de la voix d'origine fonctionnelle ou dysfonctionnelle; ils évaluent également les troubles de la déglutition (en cas de paralysies, de chirurgies carcinologiques ORL, trauma. crâniens etc.), aident à la mise en place d'une voix oesophagienne après une laryngectomie totale. j'en oublie sûrement !!!
les domaines d'interventions sont donc vastes, le type de patient va de l'enfant à la personne âgée, du chanteur d'opéra à l'institutrice aphone.
Certains phoniatres se spécialisent particulièrement dans 1 domaine. ceux que j'ai connus travaillaient à la fois en hôpital et en libéral(consulltation de voix et langage oral et écrit + consultations ponctuelles sur demande particulière d'un service (réa., neuro., ORL,carcinologie par ex.); et ils avaient l'air très heureux !!!
D'après ce que j'ai lu 60% des phoniatres exercent également leur autre spécialité (MG ou ORL), je pense que ce sont ceux en libéral uniquement.
Si ce sont les troubles cognitifs, du langage oral et écrit qui t'intéressent le plus la neuropédiatrie est très intéressante aussi.
voilà !!!
Gwennola
Top
Didouchka
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 14/06/2018
Posté le 14/06/2018 à 22:01 notnew
Bonjour les aspirants phoniatres,

Je me permets une incursion sur votre forum car je ne trouve nulle part de réponse claire à ma demande.

Je suis chanteuse, j'ai observé quelques dysphonies, j'ai pris rdv chez un phoniatre et vais le consulter la semaine prochaine. J'en ai déjà consulté un et ça c'est fort mal passé puisque la phoniatre a inséré la fibre sans cérémonie et j'ai failli lui vomir dessus.

Impossible pour un généraliste de me mettre un bâton d'esquimau dans la bouche, j'ai un réflexe incontrôlable (comme tout le monde) mais vraiment prononcé qui fait que je ne peux pas physiquement supporter qu'on m'insère une tube dans la gorge et chanter en même temps.

Des amis chanteurs m'ont dit qu'il est possible de demander un spray anesthésiant à vase de lidocaïne. Le phoniatre en question n'a manifestement pas l'air parti ni pour répondre à mon inquiétude ni pour m'en procurer.

Ma question in fine c'est : Est-ce que s'il utilise un spray anesthésiant cela paralyse les cordes vocales et l'examen est rendu impossible ? C'est pour ça qu'il faut que ça se produise sans ? Ou est-ce que c'est possible avec quelque chose qui fait que je vais pas l'empêcher d'insérer sa caméra (malgré moi, je veux vraiment aller à mon examen mais c'est physique, réflexe, je ne peux pas supporter, c'est hyper nul dans ce métier !). Merci de votre aide et de votre patience.
Top
Aller en haut • 8 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter