logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Externe + "phobie" du téléphone = ... ?

Aller en bas • 12 réponses
Mouette
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 08/09/2007
Posté le 08/09/2007 à 16:49 notnew
Bonjour les collègues,

Autant vous dire que ma requête est bizarre, et moi-même je suis bizarre d'ailleurs, c'est bien le problème.

Je suis un(e) habitué(e) (pour simplifier on va mettre au masculin) de Remède, mais trop pleutre/timide/honteux/lâche/couard/confus (au choix) pour poster sous mon vrai pseudo. Et des fois qu'un psychopathe (ou pire, mon futur chef de clinique) veuille me démasquer, je vais veiller à ne pas répéter mes failles orthographiques habituelles.

Bref! Venons-en à la question.
Le problème c'est que dans quelques jours je suis promu externe -et déjà ça en soi c'est un problème!- mais que, depuis aussi longtemps que je me souvienne, j'ai la "phobie" du téléphone.

C'est-à-dire que tout petit, quand le téléphone sonnait chez moi, je courrais me cacher sous mon lit. Depuis je me suis un peu amélioré, je me contente de serrer les dents, les fesses, me faire tout petit, éventuellement crier "chuis pas là!" et laisser une bonne âme décrocher.

J'ai aussi un téléphone mobile mais par exemple, je ne l'ai pas allumé depuis le début des vacances (c'est-à-dire juin) parce que j'ai peur d'avoir des appels. Ah si, une fois pour le recharger smilies

Et que se passe-t-il si par malheur je décroche? Oui car parfois je décroche, par exemple le jour de mon anniversaire. Voire même, attention, parfois c'est moi qui appelle, par exemple, ma grand-mère, pour lui dire mes notes! Eh bien si c'est quelqu'un de la famille, ça va. Sinon, je perds tous mes moyens, je tremble, je réponds n'importe quoi, je ne comprends pas ce qu'on me dit, je n'ose pas parler, je bafouille... parfois j'en pleure et je dois me réconforter après, genre crise de "boulimie" ou de larmes, ou les deux.

Ce qui me mine, c'est qu'en deux ans de "stages sémio", j'ai vu que le métier d'externe consistait notamment à téléphoner: "eh l'externe, appelle la bioch' pour savoir ce qu'ils foutent avec les résultats de Monsieur B.!" etc etc...

Ca me réveille la nuit et j'ai déjà fait plusieurs "attaques de panique" (oui je sais, depuis le début de ce post j'ai tendance à me faire pas mal d'autodiagnostic psychiatrique abusif! mais vous voyez le genre: palpitations, étouffement, "paralysie" du haut du corps, bouffées de chaleur et sueurs... la totale).

A part "voir quelqu'un" (terme très à la mode!) ou "laisser tomber la médecine", quelqu'un saurait-il... oh, me rassurer serait peut-être ambitieux, disons plutôt... après une phase d'hilarité ou de compassion, ajouter quelques mots après ce trop long message atypique? Merci énormément d'avoir pris du temps pour moi, j'imagine que c'est une denrée précieuse pendant l'externat... raison de plus pour ne pas en perdre en se cachant sous le lit des patients du fin-fond du service pour échapper au téléphone smilies

[Edité le 08/09/07 par Mouette]

[Edité le 08/09/07 par Mouette]
Top
El_karibou_du_chnord
Interne

Messages : 105
Enregistré : 26/06/2007
Posté le 08/09/2007 à 19:00 notnew
Perso, je ne pense pas que c pendant l'externat que ça va te poser le plus de problèmes parce que y'aura toujours qqn pour s'occuper du téléphone à ta place. Mais c'est plutôt après que ça risque de devenir gênant! (sorry pour les euphémismes douteux...)

Je veux pas jouer à la psy, mais est-ce que tu sais pourquoi ça te met dans cet état? tu pourrais "travailler" sur la cause...

En parler autour de toi (avec potes, famille...) serait peut-être d'une plus grande aide. Ils te connaissent, ils devraient pouvoir te rassurer!

Ce que je suis tentée de te dire, c'est que peut-être qu'avec le temps et une bonne dose de maîtrise, tu devrais réussir à gérer. Ce sera dur au début, mais tu finiras par ne plus y faire attention.

"Tout s'apprend" paraît-il.

smilies
_____
Et Merde!
Top
Figaro
Ministre de la Santé

Messages : 973
Enregistré : 21/07/2004
Posté le 08/09/2007 à 20:38 notnew
Essaie de faire des jeux avec le téléphone, des faux coups de fil avec des gens qui sont dans la pièce, en amplifiant très progressivement la "difficulté". Ce serait probablement la base la thérapie cognitivo-comportementale, d'ailleurs.

[Edité le 08/09/07 par Figaro]
Top
Tama
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 6130
Enregistré : 06/08/2002
Posté le 08/09/2007 à 20:59 notnew
coucou cher(e) habitué(e) smilies

je comprends ton inquiétude car j'ai bcp de mal, dans une moindre mesure heureusement pour moi ça ne va pas jusqu'à la crise d'angoisse, à répondre au téléphone et encore + à appeler ! et je t'avoue que j'ai hésité au début de mon externat à venir poser la question sur remede smilies mais c'est passé avec le temps, au début, on nous envoie vraiment au casse-pipe à téléphoner pour demander des trucs qu'on ne comprend pas tout en +, et puis qd tu prends de l'assurance, ça devient + facile. Et depuis qq mois, je n'ai + aucune gène à téléphoner et plus peur de passer pour une nouille d'externe puisque c'est un pléonasme au CHU smilies Tu verras, tu seras fière quand tu auras réussi à force d'acharnement à faire avancer la prise en charge d'un patient, par un coup de tél au médecin traitant par exemple !

je te conseillerai de voir effectivement un psy (psychologue ou psychiatre) au moins pour en parler, dédramatiser, et surtout comprendre pourquoi car il y a bien une raison à cela et une fois que tu auras compris ça ira beaucoup mieux j'en suis sure ! et si le thérapeute le jeuge nécessaire, faire un peu de psychothérapie comportementale !

et aucune honte à cela, je te rassure smilies et hors de question que tu gaches tes études pour ça (surtout que tu pourras pas changer de filières pour aller faire standardiste smilies ) !
_____
Interne power !!!!!!
Top
Mouette
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 08/09/2007
Posté le 08/09/2007 à 23:45 notnew
J'ai été étonné et heureux de vos réponse: de la réflexion et des conseils, aucune moquerie... pourtant, une personne qui s'autodiagnostique phobique, boulimique (d'ailleurs c'est de l'hyperphagie compulsive!), sujette à des attaques de panique et maintenant qui se dédouble, bref, comme dit Anémone dans Le Père Noël est une Ordure, "vous ne verrez pas ça chez tout le monde" smilies

Je veux pas jouer à la psy, mais est-ce que tu sais pourquoi ça te met dans cet état?
Sincèrement aucune idée, et pourtant j'ai désespérément tourné le problème dans tous les sens. Aussi loin que je puisse dérouler le fil du temps, j'ai toujours été comme ça. Au moins je ne coûte pas cher en téléphone smilies

En parler autour de toi (avec potes, famille...) serait peut-être d'une plus grande aide.
Et ça vois-tu Audrey, c'est mon côté "personnalité schizoïde". Eh oui, le mal est profond smilies A savoir que j'ai globalement peu d'intérêt pour les relations amicales... Terrifiant, n'est-il pas? Ou moins médicalement et plus aznavourien, dans Hier encore , "par ma faute j'ai fait le vide autour de moi..." smilies
Quant à mes parents... disons qu'outre ces antécédents personnels, j'ai des antécédents familiaux de troubles psychiatriques plus ou moins sévères, qui font que je ne suis pas perçue comme plus étrange que les autres, finalement! Je dirais même "y'a pire"... quelle famille! smilies

Essaie de faire des jeux avec le téléphone
Guillaume: vraiment ce n'est pas gagné! Je ne suis même pas sûr d'être prêt à y mettre de la bonne volonté. Tant qu'il y a moyen d'esquiver le problème, aussi invalidant soit-il... Par exemple, impossible d'appeler sans connaître par coeur ce que je dois dire; voire faire un brouillon...

hors de question que tu gaches tes études pour ça (surtout que tu pourras pas changer de filières pour aller faire standardiste ) !
Merci pour ton message, Aurélie... On pourrait peut-être fonder une association?! Les Téléphobiques, ou les CAP-PACAP (Club des Appelés Phobiques - Pour l'Aide à la Confrérie Anti Portable)... OK je sors.
Et c'est plein de bon sens: impossible de trouver un métier où le téléphone n'est pas d'usage courant: de fleuriste à président, footballeur, écrivain ou pompier (surtout pompier d'ailleurs!)...

Merci à tous.

[Edité le 09/09/07 par Mouette]
Top
Ti CluBBeR
Ministre de la Santé

Messages : 911
Enregistré : 08/07/2003
Posté le 11/09/2007 à 09:40 notnew
ben je vois pas pourquoi on se moquerait,c'est assez handicapant en effet comme soucis...
moi je suis un peu comme Tama,j'aime pas du tout le téléphone quand je ne connais pas (cad mes parents ou mes amis) et j'avais un peu peur d'apeller au début,d'aller au casse-pipe...mais avec le temps en effet ça va mieux...
j'ai meme,comme toi,deja écrit sur un papier les "lignes" de la discussion,de peur d'en oublier pdt l'appel...et je pense qu'on n'est pas les seuls!
je suis aussi d'accord avec les rémediens,une TCC ou un truc du genre,bref faire un travail la-dessus me parait super important,car en tant qu'externe,puis interne...tu seras confronté au téléphone,et non il n'y aura pas tjs qqn pour le faire à ta place.
je te souhaite bien du courage,chacun à ses phobies,mais celle du téléphone en effet n'est pas commune et pas pratique au 21è siècle!
vas-y par palier,apelle ta grand-mère,puis d'autres personnes...et n'aies pas peur comme dit tama d'avoir l'air d'une nouille au téléphone,de toute façon dès que tu dis "c'est l'externe",on ne t'écoute plus que d'une oreille smilies
_____
"L'épreuve est nécessaire à la connaissance de soi"
Sénèque

Top
Youé
Désagrégé de médecine

Messages : 255
Enregistré : 01/10/2004
Posté le 12/09/2007 à 03:17 notnew
Ah tiens c'est pas banal comme phobie. Enfin étant un externe asocial j'ai moi-même toujours detesté les corvées téléphones, sauf quand c'est moi qui en prend l'initiative.

Je peux pas beaucoup t'aider si ce n'est te donner un petit truc dans les cas d'urgence. Un ami a fait ça et j'ai juré de le refaire moi-même à l'occasion :

Lorsque le téléphone sonne et que vous êtes deux externes ou plus à coté, pour peu que vous soyiez un peu blasé tout le monde va se regarder dans les yeux pour savoir qui va décrocher (et donc qui va devoir aller chercher l'interne la plupart du temps). A ce moment là, c'est très simple. Tu prends le combiné à la main comme si tu voulais répondre, mais au dernier moment tu dis "Hé Marc, t'es prêt ?" (dans le cas où ton collègue s'appelle Marc) et tu plaques le combiné sur l'oreille dudit Marc qui, soudainement dépassé par la situation, devrait par réflexe répondre à ta place, il ne te reste plus qu'à lui filer réellement le combiné.

Bon je te l'accorde c'est pas un coup qu'on peut recommencer souvent, mais ça devrait marcher au minimum une fois par stage. Le double effet kiss-cool étant le fou rire généré par la manoeuvre chez les autres personnes présentes dans la pièce.

Enfin ceci dit autant les externes peuvent y échapper plus ou moins lâchement (comme mon exemple ci-dessus qui prend littéralement un collègue en otage) autant quand tu deviens interne tu subis une greffe de téléphone portable sur l'oreille donc il faudra que tu trouves un moyen de dealer avec ton soucis.
Top
Ti CluBBeR
Ministre de la Santé

Messages : 911
Enregistré : 08/07/2003
Posté le 12/09/2007 à 07:47 notnew
oui très marrant ça smilies j'essaierai pour rigoler
Par contre ça s'apelle une conduite d'évitement(avec l'"autre" pour objet contraphobique?) et ça ne fait qu'entretenir la phobie...
_____
"L'épreuve est nécessaire à la connaissance de soi"
Sénèque

Top
Pétrushka
Interne

Messages : 103
Enregistré : 09/10/2003
Posté le 13/09/2007 à 19:58 notnew
Bonjour à tous !
je compatie avec toi Mouette, j'avais ce problème quand j'étais petite : une peur affreuse quand le téléphone sonnait et surtout quand on me demandait de téléphoner. Et puis ce problème est plus ou moins passé
aujourd'hui grâce aux longues heures passées au téléphone avec mon chéri : je me sens plus à l'aise quand j'ai ma famille au téléphone.

Pour ce qui est des personnes étrangères, j'ai encore pas mal la frousse mais j'ai fait de gros progrès cet été dans mon boulot, responsabilités obligent smilies.

J'imagine que c'est vraiment dur pour toi, mais je pense que comme pour nous tous, ton problème diminuera avec l'expérience (enfin, ça deviendra jamais un plaisir smilies) Si tu peux, essaie de passer 20-30 minutes au téléphone avec ta grand-mère, ça sera déjà un bon entrainement smilies

Bon courage, essaie que ça ne te gâche pas trop tes journées de stages smilies
_____
"Si tu veux savoir ce que vaut un homme, regarde donc comment il traite ses inférieurs, pas ses égaux" Sirius Black


Top
Mouette
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 08/09/2007
Posté le 13/09/2007 à 22:30 notnew

Lorsque le téléphone sonne et que vous êtes deux externes ou plus à coté, pour peu que vous soyiez un peu blasé tout le monde va se regarder dans les yeux pour savoir qui va décrocher (et donc qui va devoir aller chercher l'interne la plupart du temps). A ce moment là, c'est très simple. Tu prends le combiné à la main comme si tu voulais répondre, mais au dernier moment tu dis "Hé Marc, t'es prêt ?" (dans le cas où ton collègue s'appelle Marc) et tu plaques le combiné sur l'oreille dudit Marc qui, soudainement dépassé par la situation, devrait par réflexe répondre à ta place, il ne te reste plus qu'à lui filer réellement le combiné.

En priant pour que mes futurs collègues ne passent pas sur Remède!smilies


A tous: je suis très touché par vos messages. Je passe plusieurs fois par jour pour les lire.

PS: pour la petite histoire, depuis le lancement de ce post, j'ai été à l'initiative de 4 appels en autant de jours... smiliessmilies

[Edité le 13/09/07 par Mouette]
Top
shalisar54
Jeune Carabine

Messages : 19
Enregistré : 13/09/2005
Posté le 13/09/2007 à 22:44 notnew
Moi aussi au début ça m'énervait le tel , j'esquivai à chaque fois.Mais arrive un moment ou t'es le seul externe.

Mais tu te rendra compte rapidement que pour le bien du patient il faut que tu affronte ce blocage.

Petite j'étais une grosse timide -j'ai fait du théàtre et ça m'a beaucoup aidé.Si voir un psy ne te dit rien je te conseillerai soit de faire du thèàtre du chant ou d'aller dans un groupes d'expression corporelle enfin bref ce genre de chose qui va vite de rendre plus confiant ;c'est pas mal.

Mais a mon avis ta phobie va vite disparaitre en stage:dire au ph que le labo de la coag a appellé pour dire qu'un tel à un inr à 7 et que changer son traitement lui sauve la vie:tu vas trés vite relativiser et avoir confiance en toi.

BON courage
Top
Figaro
Ministre de la Santé

Messages : 973
Enregistré : 21/07/2004
Posté le 13/09/2007 à 22:44 notnew
Oui, mais je ne pourrai pas répondre à chaque fois, il faut que tu appelles un peu quelqu'un d'autre.

[Edité le 13/09/07 par Figaro]
Top
Alejandro
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 14/09/2007
Posté le 14/09/2007 à 00:54 notnew
Et bien, quel sujet! Moi qui passait sur ce forum par hasard voici un sujet à ma portée( je suis nouveau et seulement en PCEM1! ).

Mon ex copine avait un peu le meme problème que toi à l'époque où je l'ai connu.
Elle voulait pas que je l'appelle car selon ses dires ca la genait. Avec sa famille, c'était vraiment simple, depuis qu'elle était toute petite elle avait sa grand mère au téléphone et ses parents. Au début j'ai accepté, et ensuite... ce fut dur. Et ca la tracassais de me voir comme ca. Alors on s'est appellé, les premières minutes sont les plus dures évidemment, comme dans toute conversation. On savait pas quoi dire, on cherchait pour ne pas avoir ces blancs interminables, elle stressait complètement!!! Et au fil des minutes, tout se démelait, elle n'était plus tendu, elle se laissait aller et la conversation était la meme que si j'étais en face d'elle. Evidemment, ca a pas été instantané, nos premières conversations ont été rapides et assez sèches... Après une bonne vingtaine d'appels, elle était vraiment transformée, c'est elle qui m'appellait pour me raconter sa journée! Alors ca... smilies
Avec les autres ( ses copines ), c'est allé aussi très bien dès que ce fut bien avec moi! Et pour les "étrangers", les personnes qui appellaient sur son fixe, figure toi qu'elle m'a dit une phrase, qui m'a interpelé : "Quand le téléphone sonne, je me dis que c'est toi, et si c'est pas toi, je me dis que c'est une très bonne nouvelle que la personne va me dire".
En gros, elle assimilait "l'étranger" à une source de bonheur, et était donc toujours souriante au décrochage! Elle n'y arrivait pas au début du début, mais une fois que ca allait mieux avec moi, ca passait bien.

Voilà ma petite histoire! Ouf ! Jamais je ne pensais écrire autant "chez les grands", les futurs externes smilies

Pour te donner un conseil, moi à ta place, si tu as un copain/une copine, et bien fait comme moi smilies. Et sinon, tu dois bien avoir une personne envers qui tu confies tes secrets, un confident qui est toujours pret à t'aider !!! A ta place, je l'apellerais ( si tu a du mal à l'apeller seulement evidemment !!! car si t'appelle tous les jours ton copain/copine ca compte pas hein smilies ), explique ton probleme si elle n'est pas déjà au courant de ta phobie, et racontez vous vos vies au téléphone plutot que face à face! Avec mon ex on se forcait à rien dire quand on se voyait histoire de parler au téléphone !
Evidemment, t'attends pas à des miracles au début, ca sera laborieux... mais au bout de quelques coups de fils... smilies Et surtout persévère! Il ne faut pas t'arreter! Et n'appelle pas ta famille je pense, c'est trop simple je pense! Avec mon ex ca l'avait pas aidé smilies

Au passage, j'édite mon post car j'avais pas lu que tu n'avais pas d'envie pour les relations amicales... j'ai envie de te dire tant mieux pour ta phobie ! Tu dois bien avoir une personne vers qui tu es plus intime qu'avec les autres, et qui ne se moquera pas de toi ! Sois franc(he) ( roh, mais dit ton sexe!!! car je vais devenir fou smilies Mais vu la phobie, c'est une phobie plutot féminine ca smilies ), c'est aussi important smilies Sinon ca paraitra louche si t'appelle jamais !

Et bien, quel message! Jamais je pensais autant me "confier" sur un forum!
J'espère que tu liras ce post, je repasserais pour voir ce que tu as mis smilies Je vais chercher d'autres posts passionants en attendant !

A bientot, et je t'envoie tout mon courage car je sais o combien c'est dur!


Alejandro.

[Edité le 14/09/07 par Alejandro]
_____
Forza Italia!


Top
Aller en haut • 12 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter