logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

1ère journée de stage ou 1ère garde

Aller en bas • 61 réponses • 4 pages • 1 2 3 4
alouette_
Chef de pique-nique

Messages : 191
Enregistré : 31/08/2004
Posté le 06/12/2006 à 01:25 notnew
ma 1ere garde et pour l'instant l'unique ben elle se passait dans un petit hopital.
J arrive à 12h tout le monde s'agite dans tous les sens, moi complètement paumée je ne sais absolument pas comment fonctionne le service je vois une fille de dernière année qui m'avait promis de me prendre en charge elle me dit d'aller voir un patient qui a une fracture et là paniquée je lui répond que j'ai jamais eu a faire d'examen de ce genre et donc elle s'enerve un peu puis finalement m'explique qu'il faut juste faire un dossier qu'il a été vu par un chirugien . Un chirurgien m'explique rapidement l'organisation du service, là ca devient tout de suite plus clair.
Ensuite la fille de dernière année s'est souvenue de moi et s'excuse car elle m'avait promis de me prendre en charge, elle me montre une suture puis on va manger ensemble. Ce sera calme pour le reste de l'apres midi. Une infirmière m'explique comment faire un ecg, je vois des patients je fais des dossiers la plupart ne viennent pas pour de reelles urgences ils sont stressés ils ont mal au coeur,mal au ventre ..l'"interne"(=pg en Belgique) les renvoie chez eux, elle est pas hyper disposée à vouloir m'expliquer un peu les choses je pense qu'elle est contente que je lui mâche le travail et c'est tout.
Elle est allée voir un patient toxico qui pensait avoir des betes sur lui, la semaine d'avant il pensait avoir une souris dans l'anus. Bref vers 00h on mange tous ensemble les deux internes les infirmières et moi nous ne sommes que des filles et là j'ai droit à tous les ragots de l'hopital c'est assez drole surtout quand le lendemain on croise les personnes concernées.
une dame vient en urgences pour un opération de la hanche sa tête fémorale est complètement déboitée elle souffre le martyre et je dois lui faire un examen rapide avant l'opération(elle a déjà subit 12 interventions en tout genre et je ne sais meme pas si elle avait la 50aine).
Je discute avec la dame de l'accueil, elle me dit que c'est la première fois qu'elle fait ca qu'elle est complètement stressée et je me vois la rassurer(c'est le monde à l'envers?) pourtant il n'y avait pas foule non plus.
Vers 1hou 2h du mat je sais plus on me dit d'aller dormir et on me fait comprendre que je ne serai sans doute pas réveillée. J'arrive dans ma chambre c'est un peu bizarre il y a des vieux magazines laissés par mes prédecesseurs, je me dis "ah chouette une television je vais me détendre un peu" et là malheur un écran noir apparait et rien de plus, je mets 15min l'éteindre.
Je décide donc d'aller me coucher, je dors mal stressée pensant que mon bip peut sonner n'importe quand, j'invente des patients dans mes rèves. Vers 6h du mat j'entend le bip de la chambre d'à coté sonner et je me dis que tant qu'à mal dormir autant voir ce qui se passe aux urgences.
Donc je suis l'interne qui va voir une dame en acidocetose diabétique et se tord de douleur dans son lit et qu'on aurait du traiter depuis la veille on l'amène aux soins intensifs. Mon interne s étant a chaque fois fait réveiller alors qu'elle s'endormait n'est pas très en forme je me propose donc d'aller voir un patient se plaignant de diarrhées et mal au ventre, grand mal m'en a pris le monsieur a trouvé ca utile d'amener un petit pot, à 7h du mat n'ayant rien dans le ventre j'essaie de faire comme si ce pot n'etait pas là en posant les questions d usage "et vos selles etaient comment, y'avait du sang..." mais le patient n'en demord pas:" vous avez qu'à regarder j'ai amené un pot" je prend donc mon courage à deux mains et une bonne inspiration pour visualiser la chose malodorante. Finalement je finis son dossier, l'interne me dit que je peux y aller.
Je m'habille, embarque ma tenue d'hopital (bouh c'est mal mais elles sont bleues et jolies ca pourra servir) et puis un peu frustrée me demande bien de quoi souffre ce pauvre patient.
Je n'ai pas fait de suture ce sera pour une prochaine fois et encore une semaine apres je me posais des questions sur ce que j'ai oublié de faire de dire etc ...
Expérience très interessante mais comme la garde fut assez calme je n'ai pas ressenti une énorme différence par rapport à mon travail de tous les jours au sein d'un hopital, j'ai juste eu l'impression que les patients ne sont pas toujours bien écoutés évidemment ce n'est pas toujours possible(trop de monde et manque de temps)mais je pense qu'en tant qu'étudiants nous pouvons un peu combler les vides.
Top
Aller en haut • 61 réponses • 4 pages • 1 2 3 4
livreslivrescontactspublicationstwitter