logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Jeune médecin à la recherche de conseils

Aller en bas • 1 réponse
maria84
Bizute (future carrée)

Messages : 6
Enregistré : 02/01/2018
Posté le 09/08/2019 à 15:20 notnew
Bonjour,

J'ai obtenu mon diplôme de docteur en médecine en 2016 spécialité médecine générale. J'en ai tellement bavé à l'internat (sauf stage chez le praticien), notamment aux urgences que j'ai fait un burn out, une grosse grosse dépression (j'étais sous médoc à la fin, avec visite chez un psychiatre toutes les 2 semaines, puis tous les mois et là c'est tous les 3 mois alors que ca fait déjà 3 ans...). Après l'obtention de mon DE tant attendu, j'étais humainement" morte".

J'étais inscrite à l'ordre mais sans exercer. Là depuis ce début d'année ca va mieux, je remonte la pente (il faut dire que j'avais des soucis perso en plus).

J'aimerais faire des remplacements (j'ai déménagé entre temps dans une autre région, je suis en région parisienne, avant j'étais dans le Calvados).

Comment cela marche ? Et surtout, est ce adapté de faire des remplacements vu mes antécédents ? Plutôt faire des remplacements libéraux ? Dans une structure ? Je ne sais pas trop ce que j'aimerais faire si cela marche : ouvrir un cabinet ou faire des consultations dans une maison médicale, ou en clinique SSR,....

Merci d'avance de votre aide précieuse !
Top
CitronPréC
Jeune Bizut

Messages : 1
Enregistré : 25/09/2019
Posté le 26/09/2019 à 00:28 notnew
Bonsoir maria84,

Je ne vous connais pas personnellement, et d'après vos écrits, vous semblez être quelqu'un d'assez exigeant avec soi même, qui se met une pression assez conséquente, peut être même disproportionné quelques fois. Et vous avez l'air de vous questionnez sans cesse et vous doutez beaucoup de vos capacités tant sur le plan personnel que sur le plan professionnel.

Cela est compréhensible, puisque vous vous demandez probablement si un médecin qui a connu la dépression/burn out est apte à prodiguer des soins à des patients qui seront dans la demande. Mais rappelez-vous, vous êtes humaine!

Mais je pense que vous avez probablement déjà vu tous les aspects liés aux évènements passés et que vous avez pu tourner la page et avancer.

Cependant, il faudra faire attention à ne pas faire de transfert lorsque certains patients exprimeront des affectes dépressifs, ni même de contre-transfert.

Mon avis personnel, serait peut être de faire dans un premier temps des remplacements dans des maisons médicales/ structure pluridisciplinaire / ou cabinet de 2-3 médecins, avec environs 20-25 patients par jour ( le temps de s'adapter) , et avec qui discuter si jamais vous en ressentiez le besoin (sorte de mini RCP pour se rassurer).
Ces remplacements peuvent se faire sous la forme de courte durée, ou bien de remplacement régulier 2-3 jours par semaine etc, selon les praticiens, et selon les besoins.

Pour faire des remplacements, il faut être inscrit à l'ordre des Médecin, à l'URSSAF, à la CPAM, avoir une RCP, desfois un véhicule pour les domiciles, établir un contrat de remplacement pour le transmettre à l'ordre des médecins.

Je ne pense pas que vos antécédents soient un frein, ils peuvent être une force puisqu'ils vous apportent une certaine empathie, mais il ne faut pas tomber dans le transfert/contre-transfert. Par contre, si vous n'avez peut être pas assez de recule, il est peut être préférable de continuer de travailler avec le psychiatre, car c'est peut être votre construction personnelle à réanalyser afin de mieux vous comprendre.

N'oubliez pas que le conseil de l'ordre est aussi là pour vous aider. Et n'oubliez pas, les médecins sont des humains, et comme tous les humains, ils ont des problèmes qui leurs sont propres. Certains arrivent à se faire accompagner, d'autre ne trouve qu'une solution dans la mort... d'où le taux de suicide élevé.

En espérant que vous trouverez du soutien et que vous arriverez à vous comprendre, j'espère vous avoir apporté une mini réponse.

Bon courage!
Top
Aller en haut • 1 réponse
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Offres d'emploi avec emploimedecin.comEmploi Soignant
Toutes les offres d'emploi
Publicité
Dr Irène Frachon « Le Mediator® est un poison lent pour la pharmacovigilance française » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter