logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Invalidation de stage - Contrôle sur notre carrière

Aller en bas • 3 réponses
Youni
Nain-terne

Messages : 95
Enregistré : 21/08/2015
Posté le 06/04/2022 � 08:59 notnew
Bonjour à tous et à toutes,

Cela fait pas mal de temps que je lis des articles (fiables) sur les internes ayant subi l'innommable durant leurs stages, au point de se donner la mort.
Je ne vais pas vous détailler dans quels états émotionnels cela peut me mettre, car on en aurait pour toute la nuit.

Par contre, j'aimerais m'assurer d'une chose (ou du moins, savoir ce qu'il en est) :

L'Université ou le CHU ont-ils le pouvoir / droit de ne pas vous décerner votre diplôme de médecin suite à un ou des stages invalidés, non PAS par votre propre faute, mais A CAUSE d'un chef de service tyrannique et terrorisant?

Je veux dire : est-ce que le contrôle sur notre carrière est à ce point puissant, ou bien peut-on coûte que coûte arriver au bout de notre DES, même si l'on n'a pas eu de chance? Là est ma question.

Qu'on soit grillé pour la suite de notre carrière me choque moins si vous voulez, mais c'est pour le côté validation/invalidation de diplôme

Merci à tous.
_____
Rbn
Top
Lady Cat
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 2209
Enregistré : 16/02/2007
Posté le 06/04/2022 � 12:31 notnew
La réponse est oui. smilies
_____
Ancienne sage-femme
Interne en médecine interne
sans passerelle, PACES réussie 🌞
"Il faut toute une vie pour apprendre à vivre" Sénèque
Top
Youni
Nain-terne

Messages : 95
Enregistré : 21/08/2015
Posté le 06/04/2022 � 13:52 notnew
LadyCat merci pour votre retour rapide,

Vous dites que c'est oui. Mais vous connaissez ou avez entendu parler de gens dont c'est le cas?
Que faire dans une telle situation..??

Il n'y a vraiment aucun moyen même de changer de CHU ou de spécialité? On peut vraiment vous interdire la validation des études?

Vos informations me sont importantes.
Merci pour tout.
Bien à vous
_____
Rbn
Top
Lasilix
Interne

Messages : 149
Enregistré : 17/09/2015
Posté le 24/01/2023 � 07:47 puis édité 5 fois notnew
Salut Youni ! J'espère que depuis tout est rentré dans l'ordre pour toi. Je ne pense pas que même un coordonnateur qui ne t'aime pas puisse t'empecher de valider tous tes semestres. Ce n'était en tous cas pas possible du temps des interregions où si ça se passait mal dans un CHU, on pouvait toujours aller dans un autre. Mais même en étant sur un seul CHU, tu peux te débrouiller en faisant des périphs et des stages hors filière. En pharmacie hospitalière, l'une des combines consiste à faire PIBM, comme ça tes stages sont libres et tu t'affranchis des domaines à valider, et ça ne t'empêche pas de travailler en PUI par la suite. Mais ça a peut-être changé. Courage à toi, en tous cas ! Les quelques personnes que je connais qui ont invalidé un stage ont quand même pu finir leur internat.

Ce que je trouve injuste avec l'invalidation, c'est que ça te rétrograde dans le classement tout en bas de ta promo. Donc, à partir de là, et surtout dans le contexte actuel où les internes sont bloqués sur un CHU et sa périph, ça peut être très ennuyeux car les choix deviennent très limités. Donc non seulement tu es invalidé et mal vu, mais en plus tu dois te récupérer les stages dont les autres n'ont pas voulu, ce jusqu'à la fin de ton cursus. Les associations d'internes devraient faire quelque chose pour aider dans ces situations là. Malheureusement, trop souvent, les responsables de ces assos s'y investissent parce que ça leur confère une immunité personnelle, l'opportunité de pouvoir adapter l'offre de stages à leurs besoins et à ceux de leurs amis, et une proximité avec les coordonnateurs et autres chefs en compagnie de qui ils aiment bien baver sur les internes en difficulté. Je dirais qu'il ne faut surtout pas se tourner vers eux ni leur confier quoi que ce soit.

Il y a une règle, une seule, mais qu'on ferait bien d'observer tous, et ça limiterait les suicides et autres drames : un interne ne doit pas enfoncer un autre interne.
Top
Aller en haut • 3 réponses
livreslivrescontactspublicationstwitter