logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Regrettez-vous d'avoir fait médecine ?

Résultats : Regrettez-vous d'avoir fait médecine ? (83 votes)

Oui
1111111111111111111111  28 (33.73%)
Non
111111111111111111111111111111111111111111  55 (66.27%)

Votes non limités dans le temps
Aller en bas • 23 réponses • 2 pages • 1 2
Kristophe
Ministre de la Santé

Messages : 657
Enregistré : 05/08/2005
Posté le 17/08/2005 à 17:18 notnew
Avant de vous inscrire en P1, vous vous faisiez sûrement une idée presque parfaite des études de médecine et du métier de médecin en général...
Maintenant vous êtes internes en 1ère ligne avec tout ce que cela implique, études très prenantes, énormes quantités de travail (formation théorique + hôpital), peu de temps libre (souvent pris par les gardes de nuit et de week-end), et j'en passe.... Alors que, sans aucune discrimination de ma part, d'autres filières sont tout de même beaucoup moins longues, moins difficiles, et débouchent sur des emplois avec une qualité de vie parfois bien meilleure et une rémunération tout à fait honnête...
Alors aujourd'hui, avec plus de recul qu'au début du cursus, regrettez-vous ce choix ?
_____
La violence est le dernier refuge de l'incompétence (Isaac Asimov, "Fondation")
L'une des fonctions principales d'un ami consiste à subir (sous une forme plus douce et symbolique) les châtiments que nous désirerions, sans le pouvoir, infliger à nos ennemis (Aldous Huxley, "Le meilleur des mondes")

Top
tidiane
Jeune Carabin

Messages : 19
Enregistré : 27/08/2004
Posté le 19/08/2005 à 20:43 notnew
S'lut à tous!
Cette question, chacun de nous l a surement une fois pensée. je suis interne voici juste une année et j avoue que cela n a rien à voir avec la vie d'étudiant 100%. Une fois affecté dans un service, c'est moins de temps pour la ballade, les soirées et autres trucs mondains. Le plus souvent, nous sommes obligés de faire la courbette car le chef tient notre avenir dans sa main (thèse). Le pire, c'est qu'ici au Mali, un interne a deux statuts non reconnu car dependant des situations: pour la fac, nous dependons plus des CHU et ces derniers nous considèrent comme des étudiants, conclusion: aucun droit.
On est respon du malade depuis son entrée jusqu'à sa sortie (parfois on le suit en ambulatoire pour des raisons de thèse). Comme aime à le repeter le boss, nous sommes des medecins en reserve. Toujours dispo selon l'humeur des chefs.
N'empêche que le revers de la medaille est rassurant: la joie de sauver une vie, la fierté de repandre le bonheur autour de soi, le pouvoir de decision face aux plus jeunes (pour mon prof de semiologie medicale:"le pouvoir du medecin est plus grand que son savoir").
Après six années de joie et de tristesse, de brimade (si si) et de don de soi, choisirai je la medecine si cela à reprendre ?
Huuuummm!


Oui, je le ferai!




_____
"Au coeur fidèle, tout est accordé"


Top
ccadic
Jeune Carabin

Messages : 26
Enregistré : 15/12/2000
Posté le 26/08/2005 à 11:17 notnew
Héhé... Ce matin à la visite médicale dans le service, on a un cas pétrifiant:
Une dame dépendante mais jeune, son domicile a été détruit dans des circonstances dramatiques. Elle est pas bien. Son mari ne veut plus d'elle (en violation des obligations légales), le psy qui l'a suivi (indique, je ne suis pas optimiste et la suivre chez nous n'est pas possible), le service du médecin qui avait indiqué (écrit noir sur blanc) pouvoir rependre la patiente en cas de pb... nous indique que ca n'est pas possible car il n'y a rien a faire....

L'assistance sociale mise sur le coup pendant l'hospitalisation nous répond gentillement au téléphone pour nous indiquer que la patiente n'tant plus hospitalisée, on ne peut plus rien pour elle.

Donc en gros, il faut en déduire: retour à domicile d'une personne dépendante, alors que pas de domicile et pas d'acceuil... Pas d'adresse à donner au taxi smilies

Le monde est décidement formidable...

Dans qq mois , ca vient, ca vient: Hi , This is mickeal clooney, doctor... Do you have a visa, mastercard ? oh .. Good.. I can do something for you

Bin des fois on regrette en effet ... de voir comment ca évolue..
Top
Dou
Bizute (future carrée)

Messages : 9
Enregistré : 05/09/2005
Posté le 05/09/2005 à 14:36 notnew
ouais, des fois, je me pose des questions aussi!
cet été encore en stage, j'ai été confrontée à plusieurs cas sociaux graves , limitant la prise en charge médicale des patients concernés(en gros: des gens sans papiers, et donc sans couverture sociale! nécéssitant une prise en charge post op lourde, à qui on avait prescrit des trucs qui ne leurs seraient pas remboursés puisque pas de couverture sociale et qui manifestement n'auraient pas eu les moyens de se les payer seuls....) et apparemment, ça n'avait pas l'air d'alarmer grand monde de les voir ressortir dans ses conditions alors que bon, pour moi, c'était synonyme de retour rapide en hospitalisation avec aggravation de leur état....sans compter que comme c'était l'été, le service social de l'hosto bosait aussi au ralenti!!! l'horreur!!!

mais bon, heureusement, pour le moment, dans ma toute petite expérience de pré interne, ce sont encore des cas isolés... et le reste est certes difficile mais plutot gratifiant!

alors regretter de faire médecine: je ne pourraiy répondre que quand j'en ferai vraiment, déjà en tant qu'interne!

et oui, j'admets que si en commençant j'avais été correctement informée du déroulement des études médicales, je me serais peut être posée plus longtemps pour réfléchir avant de m'engager... et surtout après ma petite déconvenue à l'ENC, je me suis posée la question de savoir si c'était réellement une voie pour moi.... mais au final, je ne m'imagine pas trop faisant autre chose...

enfin bref: le point dans quelques mois...
PS: du coup, j'ai pas répondu au sondage! smilies
Top
Tama
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 6130
Enregistré : 06/08/2002
Posté le 05/09/2005 à 23:14 notnew
plus d'un tiers de gens qui regrettent... eh bé !!!
_____
Interne power !!!!!!
Top
AtomicM
Champignon nordique

Messages : 682
Enregistré : 14/08/2002
Posté le 06/09/2005 à 09:15 notnew
31 réponses cumulant celles des P2 aux internes (voire peut être des médecins en activité) sur l'ensemble du corps médical français étudiants... ça ne pas très significatif comme on dirait en biostat smilies

_____
La honte n'est pas d'être inferieur à son adversaire, c'est d'être inferieur à soi-même
Top
Maximus
Nain-terne

Messages : 108
Enregistré : 27/11/2003
Posté le 07/09/2005 à 02:46 notnew
sur e-carabin ca donnait la même proportion, avec plus de votes.
Top
AtomicM
Champignon nordique

Messages : 682
Enregistré : 14/08/2002
Posté le 07/09/2005 à 16:16 notnew
combien de votes ?
_____
La honte n'est pas d'être inferieur à son adversaire, c'est d'être inferieur à soi-même
Top
Maximus
Nain-terne

Messages : 108
Enregistré : 27/11/2003
Posté le 07/09/2005 à 17:29 notnew
112 votes, 37% de non
Top
Kris
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 836
Enregistré : 28/05/2003
Posté le 07/09/2005 à 19:13 notnew
112 votes, 37% de non

De oui tu veux dire ? Sinon j'ai peur....smiliessmilies;)
_____
Christelle, D3 à Brest.


Top
Maximus
Nain-terne

Messages : 108
Enregistré : 27/11/2003
Posté le 07/09/2005 à 20:38 notnew
Pardon smilies

La question sur e-carabin était "et si c'était à refaire?", d'où la confusion.
Top
AtomicM
Champignon nordique

Messages : 682
Enregistré : 14/08/2002
Posté le 08/09/2005 à 14:00 notnew
Ca m'étonne de voir 34 votes d'internes sur le forum vu le nombre d'internes actifs sur ce même forum. Par ailleurs, c'est bien dommage que ceux qui regrettent n'expliquent pas pourquoi smilies
C'est marrant christophe mais dans les causes de "mécontentements" tu ne mentionnes pas les patients.. mais faut bien que quelqu'un jette le pavé dans la marre, il y a (beaucoup ? souvent ? rarement ?) des patients qui sont vraiment CH_ _ _ _ S et ça peut aussi être une source de regret de faire médecine. Pas de mal de patients qui prennent les médecins pour des prestataires de service smilies
_____
La honte n'est pas d'être inferieur à son adversaire, c'est d'être inferieur à soi-même
Top
Kristophe
Ministre de la Santé

Messages : 657
Enregistré : 05/08/2005
Posté le 08/09/2005 à 17:01 notnew
Ca m'étonne de voir 34 votes d'internes sur le forum vu le nombre d'internes actifs sur ce même forum. Par ailleurs, c'est bien dommage que ceux qui regrettent n'expliquent pas pourquoi smilies
C'est marrant christophe mais dans les causes de "mécontentements" tu ne mentionnes pas les patients.. mais faut bien que quelqu'un jette le pavé dans la marre, il y a (beaucoup ? souvent ? rarement ?) des patients qui sont vraiment CH_ _ _ _ S et ça peut aussi être une source de regret de faire médecine. Pas de mal de patients qui prennent les médecins pour des prestataires de service smilies

Oui en effet... Je ne voulais pas lancer une polémique ni ma faire passer pour ce que je ne suis pas en parlant de patients que t'as envie d'envoyer balader parce qu'ils te considère comme de la m...e, et il n'y a pas d'autre mot parfois vue la façon dont ils se permettent de te parler, ça dépasse les limites de la politesse et du respect... Je ne voulais pas déclencher d'hostilité, ça aurait pu être mal pris...
Sinon, j'avais lancé ce vote dans le forum des internes parce que je voulais avoir justement les avis d'internes et non d'externes encore trop peu expérimentés en ce qui concerne la "vraie" vie et le boulot à l'hopital... Et c'est dommage que si peu d'internes se trouvent ici aussi c'est vrai... C'est sûrement pas significatif...



[Edité le 08/09/05 par Christophe]

[Edité le 08/09/05 par Christophe]
_____
La violence est le dernier refuge de l'incompétence (Isaac Asimov, "Fondation")
L'une des fonctions principales d'un ami consiste à subir (sous une forme plus douce et symbolique) les châtiments que nous désirerions, sans le pouvoir, infliger à nos ennemis (Aldous Huxley, "Le meilleur des mondes")

Top
micabulle
Ministre de la Santé

Messages : 1629
Billets de blog : 1
Enregistré : 14/05/2002
Posté le 08/09/2005 à 17:40 notnew
Peut être faudrait-il nuancer un peu le sondage en mettant:

-oui, un peu
-oui, bcoup

etc.
_____
Vieil interne
Top
Kristophe
Ministre de la Santé

Messages : 657
Enregistré : 05/08/2005
Posté le 09/09/2005 à 19:37 notnew
Peut être faudrait-il nuancer un peu le sondage en mettant:

-oui, un peu
-oui, bcoup

etc.

Moyennement ? A la folie ? Pas du tout ? lol

Le problème avec les nuances, c'est que le choix de la réponse devient parfois tout aussi difficile !
_____
La violence est le dernier refuge de l'incompétence (Isaac Asimov, "Fondation")
L'une des fonctions principales d'un ami consiste à subir (sous une forme plus douce et symbolique) les châtiments que nous désirerions, sans le pouvoir, infliger à nos ennemis (Aldous Huxley, "Le meilleur des mondes")

Top
micabulle
Ministre de la Santé

Messages : 1629
Billets de blog : 1
Enregistré : 14/05/2002
Posté le 09/09/2005 à 19:48 notnew
Oui c'est sûr smilies, enfin peut être, p'tet beaucoup même, enfin sais plus...;)

M'enfin, oui ou non, ça va dépendre de ce qu'on veut mettre dans le non ou le oui.

En gros (chui pas concerné finalement) mieux vaut dire pourquoi vous avez mis oui ou non, parcequ'il y a sûrement des tas de raisons pour regretter ses choix.
_____
Vieil interne
Top
Alfy
Modo à poils

Messages : 5573
Enregistré : 17/03/2002
Posté le 12/09/2005 à 16:04 notnew
Perso ce qui me fait le plus peur et le plus douter sur mon choix professionnel, ce sont les horaires et la "non-qualité" de vie qui va avec, particulièrement avec l'internat qui se profile.

Je ne sais pas pour vous mais bosser 70 heures par semaine ça ne m'intéresse vraiment pas, même pour gagner plus de soussous (à quoi bon si on ne peut même pas les dépenser smilies). Mais en même temps, une grande crainte de routine ultra ch*** pour les spé plus "cool" au niveau horaire type médecine du travail, santé pub ou médecine scolaire... Existe-t-il simplement un juste milieu (sans vouloir le beurre et l'argent du beurre + le sourire de la crêmière ou même carrêment la crêmière smilies) ?
Top
Kristophe
Ministre de la Santé

Messages : 657
Enregistré : 05/08/2005
Posté le 13/09/2005 à 11:23 notnew
Non, il n'y a pas de juste milieu ! La médecine c'est tout ou rien ! Tu donnes ta vie ou tu t'en vas !
De toute façon, quand on débute l'internat on est encore bien motivé d'avoir une nouvelle vie (vrai salaire, suivi régulier de patients, vie à l'hôpital...) alors travailler beaucoup importe peu... Là où ça devient terrible, c'est au bout de quelques mois ou semestres selon les gens, l'impression de ne rien avoir de sa vie, sombrer dans la routine du train-train quotidien...
_____
La violence est le dernier refuge de l'incompétence (Isaac Asimov, "Fondation")
L'une des fonctions principales d'un ami consiste à subir (sous une forme plus douce et symbolique) les châtiments que nous désirerions, sans le pouvoir, infliger à nos ennemis (Aldous Huxley, "Le meilleur des mondes")

Top
wroclav
Externus-minus

Messages : 36
Enregistré : 23/08/2005
Posté le 13/09/2005 à 15:33 notnew
mouais, enfin la loi du tout ou rien ca n'existe que pour les êtres presque unicellulaires,il me semble...Là on n'est pas dans le " ça passe ou ça casse " de la réanimation.
Plus sérieusement, en médecine et dans n'importe quelle spé, il faut savoir être disponible et ce quel que soit le type de patient. Et cette faculté manque horriblement de nos jours, d'autant plus si on est dans un centre qui ne pense qu'au rendement et à l'activité.C'est à mon avis cela qui tue la beauté de l'exercice.
Top
Alfy
Modo à poils

Messages : 5573
Enregistré : 17/03/2002
Posté le 13/09/2005 à 16:05 notnew
Mais ce n'est pas à mon sens le temps passé à l'hôpital qui fait la disponibilité mais la capacité d'écoute et d'empathie qui fait la disponibilité du médecin envers ses patients. D'ailleurs pour moi, on doit certainement plus être à l'écoute de ses patients quand on ne bosse pas plus de 70 heures par semaine smilies sinon on se rapproche du burn-out.

Vouloir un équilibre dans sa vie n'est pas quelque chose d'égoïste à mon sens, mais aussi altruiste pour ceux qui partagent notre vie, patients comme famille et amis.
Top
wroclav
Externus-minus

Messages : 36
Enregistré : 23/08/2005
Posté le 13/09/2005 à 20:27 notnew
Je suis d'accord avec toi, mais il y a plus que l'écoute du malade et l'empathie. Il faut savoir expliquer la maladie au patient, mais aussi à la famille ( ce n'est parfois pas une mince affaire ), il faut lui expliquer le traitement proposé, s'assurer de sa bonne compréhension. Je ne t'apprends pas que c'est pour obtenir une meilleure observance. Trop souvent on marmonne des trucs ds notre jargon et l'infirmière vient te voir après en te disant que le patient lui a demandé ce qu'a dit le médecin (expérience de 1er semestre).

Il faut aussi savoir faire de la prévention, éduquer son patient et ça n'est pas seulement de la psychothérapie.

Tout cela est chronophage. Une consult passe vite de 10-15 minutes en medecine generale à 20-25 minutes, parfiois plus. Mais quand on est convaincu de ce qu'on a à faire, on ne compte pas.
Et puis d'autres fois, il faut savoir se taire et laisser le patient élaborer seul sa solution.
Top
Aller en haut • 23 réponses • 2 pages • 1 2
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Offres d'emploi avec emploimedecin.comEmploi Soignant
Toutes les offres d'emploi
Publicité
Anne-Marie Curat, présidente de l’Ordre des sages-femmes : « Les sages-femmes sont encore trop invisibles ! » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter