logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Besoin d'aide !

Aller en bas • 4 réponses
louvesc
Jeune Carabine

Messages : 14
Enregistré : 12/09/2012
Posté le 25/09/2012 à 11:11 notnew
Bonjour, je suis primante en P1, en je suis de nature très angoissée et stressée. Je me suis engagée en PACES parce que je voulais faire pharma, ensuite peut-être faire de la recherche, ou même être pharmacienne. Le problème est que mon moral est au plus bas. Je pleure chaque jour, depuis le début, souvent sans véritable raison, ou palors parce que je suis submergée par la quantité de cours et de connaissance à ingurgiter, et aussi parce que ça me soulage. Dès que je commence à apprendre mes cours je me sens triste et malheureuse. Je vois mon classeur et je me met à paniquer ce qui m'empêche de travailler. De plus, il n'y a que la biologie cellulaire qui m'intéresse assez, et encore j'ai du mal à l'apprendre. La chimie ne m'intéresse pas, ça me déconcerte. Depuis 2 semaines, je n'arrive à rien, je prend du retard, je me renferme sur moi-même, ma famille ne me comprend pas et dit que je me morfond et que je fuis devant la difficulté, ce qui est peut-être partiellement vrai, mais je ne peux pas continuer des études qui ne me plaisent pas vraiment (même si pour le moment je ne pense pas pouvoir être sûre à 100% que ça ne me plaira pas) que les études soient compliquées, certes, ça ne me dérange pas de travailler, mais là dans le cas de la PACES, je ne sais vraiment plus où j'en suis et comment m'en sortir. Si il y avait sur ce forum des étudiants en Pharma ayant eu le même problème que moi, ou même des gens qui se sont réorientés, ou me dire quoi faire, ou comment y voir clair, merci de répondre, parce que je pense réellement avoir besoin d'aide.
Top
bibouza
Jeune Carabine

Messages : 26
Enregistré : 10/08/2012
Posté le 25/09/2012 à 12:48 notnew
salut !
cela arrive à un moment donner à tous PACES. Il ne faut pas abandonner pour autant. Je te conseil de garder quand même des bons contacts qui sont au courant de la pression que l'on subit en PACES donc généralement pas tes parents, si au cas où tu n'en trouve pas il y a les parrains (P2) qui sont nottament là pour ça donc n'hésites pas.
Il faut que tu te ménages du temps pour toi dans ton programme plus ou moins surbouqué pour faire une activité comme de la musique, sport, art, yoga qui permet de t'apaiser un peu et donc d'être moins angoissée.
Si tu veux réélement abandonner cette filière (ce que je n'espère pas) il faut d'abord que tu te dise que ce que tu fais en PACES est très différent des années suivantes en pharma (mais je connais pas vraiment leurs cours), parler avec des étudiants pharma puis si c'est vraiment pas ton truc prend contact avec la CELAIO pour ta réorientation en sachant que sans le passage d'une partie du concours tu n'auras aucune équivalence.
Sinon si j'ai bien compris ton angoisse date bien d'avant, il serait peut-être utile que tu consultes un psychologue celà pourrait peut-être t'être très utile ....

Bonne chance et ne désespère pas
_____
jusqu'où veux-tu aller pour réaliser tes rêves ?
Top
Cheers
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 211
Enregistré : 02/03/2012
Posté le 25/09/2012 à 12:49 notnew
Bonjour,

Je ne suis ni étudiante en pharma, ni réorientée, seulement primante comme toi alors je peux uniquement te dire de tenir bon si tu es sure du métier que tu veux faire, et courage...
Top
GreyKnight
Chef des sévices

Messages : 323
Enregistré : 27/09/2012
Posté le 28/09/2012 à 10:07 notnew
En-dehors d'être sûre du métier que tu veux faire - ce qui correspond en fait au choix de la filière pour laquelle tu vas concourir -, ce dont tu dois être sûre c'est d'abord peut-être de tes motivations pour devenir un professionnel de la santé ?
_____
Le seul monde qui mérite d'être conquis est celui qui délimite notre peau et nos pensées. Les autres existent pour être visités. Simplement visités.
Top
Minouche94
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 28/09/2012
Posté le 28/09/2012 à 17:36 notnew
Salut!

Moi aussi en première année j'étais complètement paniquée, je n'arrivai jamais à trouver l'énergie pour me mettre vraiment dans le bain tellement la montagne de boulot me paraissait insurmontable. J'ai pleuré tous les soirs pendant 3 semaines après j'ai décidé de plus me prendre la tête: j'ai fait comme mes amis à la fac de lettres: j'allai juste en cours et en TD et le reste du temps je sortais profitais.

C'est sur que ça a été la cata au niveau du classement mais bon au moins je pleurai plus tous les jours. Au 2ème semestre, mes parents m'ont ensuite payé des cours particuliers (par internet avec des prof en direct) et du coup c'était moins pénible de bosser des heures en plus le soir et le we. Avec un prof t'es plus motivé et rassuré parce qu'en fait j'avais aucune méthode de tavail. J'ai bien monté même si ça l'a pas fait, j'ai passé quand même une année super stressante pour rien, je regrette de pas m'être décidé dès le début à faire autre chose (cette année je tente kiné) ou de pas avoir pris de cours particuliers ou dans une prépa dès le début.

Bref à chaque pb ça solution, mais laisse pas trainer parce que c trop horrible de se laisser bouffer par l'angoisse. Décide maintenant si tu dois te réorienté pas la peine de se stresser tout un semestre, doit y avoir des fac ou tu peux encore t'inscrire. Sinon essaye de trouver des gens dans ton cas pour bosser avec eux et trouver un rythme et une méthode.

Bon courage et que la force soit avec toi
Top
Aller en haut • 4 réponses
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
L’interview du mois Jérémy Do Cao, président de l’Association des juniors en pédiatrie Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter