logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

HS, trop de sérieux, le retour !

Aller en bas • 576 réponses • 29 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 ... 20 29
Skorpions
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 426
Enregistré : 20/05/2012

certification
Vie réelle
Maïlys Ragot - 23 ans
Pays : France
Domaine : Pharmacie
Niveau : 5ème année - Internat
Fac : GRENOBLE
Posté le 16/10/2015 à 11:29 puis édité 1 fois notnew
Apparemment, les sujets sur les cours ne sont plus suffisants, certains P1s ont l'idée étrange de vouloir ramener de la joie et de l'humour dans votre vie, pour agrémenter votre travail acharné, voici donc le retour du sujet de flood & autres hors-sujets smilies Ici vous pouvez discuter d'à peu près tout et n'importe quoi, alors faites-vous plaisir smilies

Bonne journée & bonne détente !
S.
Top
Timmy
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 62
Enregistré : 19/06/2015
Posté le 16/10/2015 à 13:11 notnew
Les p2 peuvent se plaindre de leur APP ? ^^
Top
Skorpions
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 426
Enregistré : 20/05/2012

certification
Vie réelle
Maïlys Ragot - 23 ans
Pays : France
Domaine : Pharmacie
Niveau : 5ème année - Internat
Fac : GRENOBLE
Posté le 16/10/2015 à 13:14 notnew
C'est un sujet libre, fais-toi plaisir ^^
Top
Timmy
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 62
Enregistré : 19/06/2015
Posté le 16/10/2015 à 13:56 notnew
Boh t'façon j'ai rien a en dire c'était juste histoire de me plaindre vu qu'on l'a tous trouvé dégueulasse ^^ mais c'est cool quand même la p2 les paces smilies
Top
Pavlov
Jeune Bizute

Messages : 1
Enregistré : 16/10/2015
Posté le 16/10/2015 à 14:30 notnew
- Eh François! Tu stresses ? C'est pour ça que t'es tout blanc ? Fais-gaffe tu vas finir comme le clan des Ap !

François n'en menait pas large non plus... Il allait bientôt s'engager dans l'aventure de sa vie, celle qui ferait de lui un héros. Un...Survivant ! A son plus grand regret, Nicolas était là, toujours lié à lui. Savoir qu'ils finiraient par être séparés accentuait encore un peu plus son impatience.

Il était partagé. C'est vrai que c'était excitant, après tout. Tout le monde en parlait, le regard brillant d'espoir. Et puis il y avait les pronostics, les paris. Plusieurs champions étaient déjà désignés favoris. La Membrane, elle, les écoutait piaffer avec une inquiétude presque maternelle. Chaque CYSTINE soutenait son champion, à coups de battements de cils et de « tu vas y arriver ! ». La Cystine de François était très agitée et surtout, elle ne voulait pas choisir entre Nicolas et lui. Alors, elle passait de l'un à l'autre ; clin d'oeil à babord, sourire à tribord.

François et Nicolas étaient deux jeunes Spermatogonies du clan des B, liés entre eux par cette fameuse Cystine. Ils s'apprêtaient à passer leur Spermatogénèse dans l'espoir d'obtenir leur diplôme de Fécondation, indispensable à leur survie.

Pfff... Nicolas souffla, terminant une longue série de pompes et de renforcements musculaires. Sa tête ondula au-dessus d'une épaule imaginaire. - Non mais regardez-moi ce gringalet qui parle ! Tu ferais mieux de t'entraîner, ce n'est pas avec ton humour douteux que tu vas réussir les épreuves.

Les échanges d'amabilités se poursuivaient, dans un brouhaha monstrueux. Toutes les Spermatogonies du clan des B discutaient entre elles en tentant de masquer au mieux leur appréhension.

François, lui, roucoulait quelques mots rassurants à sa compagne Valérie, une protéine de la Membrane.

Et voilà qu'un étrange phénomène se produisit. N'était-ce pas...le Signal ? Si ! Ce Signal que tout le monde attendait ! Un frisson parcouru l'échine des Spermatogonies.

Tout à coup, ce fut le chaos total. Ils avaient 27 jours pour devenir des Spermatocytes I. 27 jours pour prendre du poil au menton, disait leur Cystine avec affection. François et Nicolas frémissaient d'impatience, de volonté et d'impétuosité. L'avenir était à eux, et l'un d'eux était peut-être l'avenir ! Il allait falloir quitter la Membrane, mais pas seulement : ils allaient aussi parcourir le pays en laissant derrière eux le Compartiment Basal...

Après un dernier baiser d'au-revoir et des promesses d'amour éternel, François quitta Valérie et partit à l'aventure.

Les premières épreuves débutèrent dans la confusion ; la Différenciation se déroula merveilleusement bien pour François et Nicolas. Ils avaient tous deux obtenus les Félicitations du Jury pour leurs Mitoses exceptionnelles, et c'est avec plus de confiance qu'ils abordèrent la Méiose I. Mais les choses s'annoncèrent tout de suite moins simples. François se sentait ESSOUFFLÉ, il peinait parfois à respirer, et regrettait amèrement son oisiveté d'antan. Ah ce qu'on était bien contre la Membrane, songeait-il avec nostalgie. Il jeta un coup d’œil à Nicolas ; ce dernier semblait nauséeux. François comprit immédiatement ce que son concurrent ressentait. En effet, il se passait quelque chose d'étrange en lui.

Son corps se tordait dans des positions improbables. Il sentit son cytoplasme se soulever, et eût peur de rendre l'âme. Alors quoi ? Il n'allait tout de même pas échouer aussi tôt ! Ce n'était que la Méiose ! Où en était-il, d'ailleurs ?

Ils en étaient au Stade Zygotène ; sa tête menaçait d'exploser, mais François serrait les dents. Il avait validé le Synapsis et sa migraine s'estompait peu à peu.

Aucune mention pour leurs Crossing-Overs, et des résultats peu glorieux pour l'ensemble de leur Méiose I, mais les deux candidats de la Spermatogénèse ne s'en soucièrent pas. Ils étaient bien trop soulagés d'en avoir terminé avec cette fichue Méiose I. Plus jamais ! se dirent-ils..

François regardait autour de lui. Il trouva un nouvel univers à explorer. La Translocation avait été terrible, mais ce qu'il découvrait le rendait extatique. Même le léger accrochage qu'il avait eu avec une stupide Jonction Serrée semblait s'effacer. Le Compartiment Adluminal était génial ! Et les demoiselles de Sertoli étaient ravissantes !

Après une Méiose II sans embûches et moins difficile, François put enfin se reposer un instant.


Il admira son nouveau badge de Spermatide. Les Divisions étaient derrière lui, heureusement !
Il allait enfin pouvoir prétendre au grade de Spermatozoïde !

Il jeta un coup d’œil à Nicolas. Son Acrosome se développait, majestueux, tandis que sa tête adoptait une forme allongée. Il ne pût s'empêcher de sourire en voyant la transformation de Nicolas. Une grosse tête et une petite queue, c'était ridicule. Lui-même sentait son corps se transformer. Il perdit une grande partie de son cytoplasme, sous les moqueries de Nicolas : Matez-moi c'te fillette avec sa taille de guêpe! Leurs flagelles respectifs se déployaient fièrement, et les deux aventuriers paradaient vers le Centre du Tube Séminifère, dans la Lumière.

Les demoiselles de Sertoli festoyaient dans la bonne humeur, des morceaux de cytoplasme entre les dents.

Les 74 jours de la Spermatogénèse avaient été éprouvants ; tout le monde avait beaucoup changé ; finies les Spermatogonies potelées qui babillaient leur ignorance ; désormais, ils avaient endossé leur costume de Spermatozoïde, et la mission qui les attendait était autrement plus périlleuse que tout ce qu'ils avaient connu jusqu'alors. Il y avait eu beaucoup de morts, victimes de l'Apoptose.

François astiqua son insigne de Gamète, paresseusement.

[...]

- François ! François ! Il y a du mouvement dans l'air ! Aïe ! François ! Réveille-toi !

François grommela de vagues injures à son réveil spermatique, furieux d'être tiré de son rêve héroïque. Le Tube se contractait, et les Spermatozoïdes furent entraînés vers le Tube Droit, puis vers le Rete Testis.

Il agitait inutilement son flagelle, mais cela lui donnait l'impression rassurante de contrôler la situation. Il s'était déjà cogné la tête à deux reprises, et il craignait pour son Acrosome qui avait raflé le cône efférent lors de sa traversée.

L'épididyme lui donna la nausée. Il tournoyait à droite, à gauche, à droite, à gauche, à droite, à gauche, à goite, à dauche, à goiche, à daute.... Il savait que c'était une nouvelle épreuve, et qu'il fallait qu'il repousse ses limites ; la Décapacitation ne pouvait rivaliser avec le tournis permanent de l'épididyme.

Décapacité, il put enfin quitter cet enfer et rejoindre le Canal Déférent, avant de poursuivre son parcours en tentant de reprendre ses esprits. Il avait totalement perdu de vue Nicolas, et se réjouissait de l'avance qu'il gagnait sur lui. Des mines boudeuses cheminaient à ses côtés.


François volait. Il ne savait comment expliquer l’Éjaculation. C'était comme une ascension de haute voltige, une magie folle, une envolée orgasmique vers l'Autre Monde. Cette fois-ci, c'était complètement différent de la Spermatogenèse. Non seulement il avait grandi et se sentait prêt, mais en plus cela représentait l'accomplissement de sa vie. Il se sentait puissant, conquérant. Sa détermination était sans faille. Ce serait lui, le Survivant. Son flagelle vibrait d'excitation. Certains habitants du Pénis lui avaient parlé de l'Autre Monde. Tous se vantaient de l'avoir courtisé, d'en avoir exploré les moindres recoins. François les écoutait d'une oreille, mais ne savait pas s'il devait se fier à ces vantards. Un grand gaillard le doubla en lui assenant un grand coup de flagelle.

Lorsqu'ils atterrirent dans l'Autre Monde, François fut déboussolé. Une pointe de déception parvint même à se frayer un chemin dans son esprit. Il avait tant fantasmé sur l'Autre Monde que ce dernier lui paraissait presque ordinaire. A la pensée de Valérie, son corps se contracta douloureusement.

Ceci dit, le climat ambiant n'était pas désagréable. Suivant le flux, il battit son flagelle, découvrant en lui une incroyable énergie revigorante. Si son arrivée au fond du Vagin l'avait déstabilisé, il décida d'être indulgent envers lui-même et s'autorisa même une petite larme de peur, avant de se ressaisir. Il était dans la course, à présent. Autour de lui, des millions d'adversaires se livraient une guerre sans merci à travers une chevelure dense et humide.

François traversait la Glaire Cervicale du Col Utérin. Il ne pouvait s'empêcher d'admirer l'architecture de ce conduit, et lançait des commentaires appréciateurs aux E-cellules, qui lui répondaient parfois par des courbettes flattées ou un majeur érectile suivant leur sensibilité à la flagornerie. Mais François ne s'en formalisait pas, beaucoup trop focalisé sur son Objectif. Ils étaient de moins en moins nombreux, et à mesure qu'il progressait dans l'Autre Monde, il sentait grandir en lui un courage qu'il n'avait encore jamais éprouvé.

Après une course sans répit, François décida de s'installer dans une petite crypte où il se désaltéra et partagea une collation avec d'autres concurrents. L'ambiance était singulière : tout le monde se jaugeait en silence, buvant et mangeant à toute vitesse pour repartir au plus vite. Plusieurs points de ravitaillement ponctuaient ainsi le Col Utérin, offrant aux spermatozoïdes fatigués un confort appréciable dans ce Trail de la Fécondation.

D'ailleurs au fil de sa progression, François sentait la Capacitation l'envelopper et le mettre à nu. Adieu son manteau protéique, exit sa sueur séminale ; à la place, des récepteurs fleurissaient sur sa peau, telle une acné juvénile. Il constatait également que ses performances s'amélioraient ; le battement de sa tête était plus ample ; il ondulait désormais comme un métalleux hystérique, avec des mouvements hyperactifs circulaires tel un homo sapiens sapiens en plein coït.

Il sourit vaguement, songeant à tous ces idiots qui avaient choisi la mauvaise Trompe.

La voilà. Elle. Plus belle que la Lune et plus incandescente que le Soleil. François posa un genou tremblant à terre et, de sa plus belle voix, s'élança dans un chant lyrique vantant la toute beauté de sa prétendante Julie, une jolie cellule folliculeuse. Oubliant un instant sa quête effrénée, il ravit le noyau de Julie et, transi d'amour, le torse bombé, il repartit tel un guerrier, promettant à sa dulcinée un amour éternel.

En vérité, il n'eût qu'un faible battement du flagelle à réaliser, pour se donner une prestance, CAR il était déjà arrivé à destination !


D'ailleurs, à sa droite, un autre spermatozoïde offrait un slam convaincu tandis qu'un autre jonglait avec ses larmes face à l'Autre.

Soudain, François aperçut Nicolas au loin. Nicolas. Ce dernier, les yeux injectés de désir, se rua sur Elle sans un regard pour François.

Celui-ci comprit alors la triste réalité de la situation : c'était une compétition, la sélection était impitoyable, un seul pourrait percer le mystère de l'Autre. Il réalisa aussi qu'un Charme poussait les conquérants vers la folie, les détournant d'une épreuve pourtant cruciale : la Réaction Acrosomique. Ainsi, la vision d'un spermatozoïde se tapant la tête avec son flagelle eut raison de sa rêverie et il se jeta sur la Zone Pellucide, déterminé à la traverser, dut-il pour cela vendre son flagelle au Diable.

Alors, accroché à la Zone Pellucide, François combat la nausée qui l'envahit au cours de la Réaction Acrosomique. Une vague de calcium le submerge ; son si précieux Acrosome s'élance vers sa destinée, et devient avec force et courage une Vésicule Acrosomiale resplendissante.

C'est un François réagi et victorieux qui affronte désormais la Zone Pellucide. Il dissocie toutes les cellules ennemies à coups de tête, déchaîné, feulant et mugissant, se prenant tantôt pour un lion, tantôt pour un taureau, et parfois pour une chèvre.

Plusieurs de ses adversaires ont réussi à franchir cette terrible barrière. François sent la tension grimper d'un cran. Il ne peut pas échouer si près du but. Il doit réussir.

Et subitement, le voilà face à Elle. Dans un accès de timidité, François reste immobile, effrayé, bête.
Nicolas est là, aussi. Il agite sa tête avec un petit mouvement d'épaule. Les deux se défient du regard, près à s'engager dans un duel des plus virils :

- Feuille, dit l'un.
- Ciseau, dit l'autre au même moment.
- On le fait en trois ?
- Bon d'accord.



Pendant ce temps-là, un spermatozoïde audacieux butine furieusement l'Autre, puis l'étreint et disparaît dans son antre. L'Autre devient inaccessible, le Monde s'effondre.


Toute ressemblance avec un chef d'Etat est fortuite.
Top
Friedrich
Nain-terne

Messages : 110
Enregistré : 20/01/2014
Posté le 19/10/2015 à 19:13 notnew
Cette nuit j'ai rêvé que j'écrivais un gros "lol" sur mon cours de chimie organique de P1.

Signé : Un P2 traumatisé.
Top
SC
Désagrégé de médecine

Messages : 268
Enregistré : 21/10/2014
Posté le 19/10/2015 à 21:48 notnew
Je suis quand même impressionné par le post précédent, dommage que les qcms ne se prêtent pas trop aux envolées épique, parce qu'il y a du potentiel chez pavlov :p
Top
Skorpions
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 426
Enregistré : 20/05/2012

certification
Vie réelle
Maïlys Ragot - 23 ans
Pays : France
Domaine : Pharmacie
Niveau : 5ème année - Internat
Fac : GRENOBLE
Posté le 24/12/2015 à 18:27 notnew
Joyeux Noël à tous ! Et bon courage pour vos révisions smilies
Top
Mdok
Doyen

Messages : 515
Enregistré : 31/10/2014
Posté le 24/12/2015 à 21:34 notnew
Merci !!! smilies Joyeuses fêtes à tous les remédiens smilies
_____
Epica ❤️
Top
cmrf
Interne

Messages : 122
Enregistré : 04/09/2013
Posté le 25/12/2015 à 20:53 notnew
Passez de bonnes fêtes les remédiens ! Reposez-vous un peu, mangez bien mais pas trop (faudrait pas tomber malade quand même) et travaillez quand même !
C'est pas une période facile, mais on est TOUS passés par là à Grenoble, donc gardez la motivation, même si c'est pas simple tous les jours, restez concentrés sur votre concours. On vous soutient par la pensée ! Vous allez y arriver ! smilies
Top
Liam38
Chef des sévices

Messages : 347
Enregistré : 22/08/2014
Posté le 27/12/2015 à 08:43 notnew
Je lance un petit sondage !

Qui parmi vous écoute de la musique en travaillant ? si oui, qu'est que vous écouté ? smilies

Ps : moi au moins je pose des questions faciles sur le forum ! XD (pas de la bch6 ou de la physique 6 !)
Top
Mdok
Doyen

Messages : 515
Enregistré : 31/10/2014
Posté le 27/12/2015 à 10:42 notnew
Here! bon je mets pas la musique H24 non plus :p je travaille sans aussi (bien que parfois je laisse la musique toute la journée *-* ) J'écoute du classique! donc (Vivaldi, Chopin, Bach, Tchaïkovski, Beethoven, Mozart, Mendelssohn, récemment un pote m'a fait découvrir Scriabine ^^) parfois Yann Tiersen et Ludovico Einaudi, sinon aussi du Jazz instrumental ^^ (Ibrahim maalouf smilies )..
Ces deux derniers jours je tourne sur une playlist sur YouTube, qu'on trouve quand tu tapes des trucs du genre "study music" :p

Et toi alors? smilies

Ps : moi au moins je pose des questions faciles sur le forum ! XD (pas de la bch6 ou de la physique 6 !)
HAHAHAHA smilies tu me fait toujours marrer sur le forum toi x)
_____
Epica ❤️
Top
Liam38
Chef des sévices

Messages : 347
Enregistré : 22/08/2014
Posté le 28/12/2015 à 08:40 notnew
98% du temps je bosse avec de la musique, sinon je trouve mes journées interminables et "vide" smilies

J'écoute un peu de classique aussi (Vivaldi, Chopin, Tchaïkovski et leurs copains) mais tu as cité deux artistes que je connais pas, je vais regarder tout sa ! smilies

Ahah les playlists study de youtube je les ai faites aussi ! Mais je trouve sa mou à force alors si tu as le malheur de faire la Bch6, tu te défenestre avant la fin de la journée smilies

Bah moi du classique, un pote m'a initié au jazz, de l'électro (chaine : spinnin' record, ultramusic),
de la musique chill (oui chill ! parce que tu comprends dire "musique pausé" sa le fais pas, c'est pas fun.. !) ,
du rap français (Vald, casseurs flowters, psy4 de la rime, doc gyneco, Disiz, LINO,...Booba quand j'ai une mauvaise note en tuto xD )
Variété française (Bachelet, Renaud, Cabrel, Bruel, Grand corps malade,Stromae..)
Soupe radiophonique (Black M, maitre gims,tubes us, etc..)

si tu as encore des artistes dans le style jazz je suis preneur !
Top
maeva7894
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 359
Enregistré : 15/10/2014
Posté le 28/12/2015 à 10:00 notnew
Moi ça dépend des matières en fait! Les matières du "par coeur" c'est juste impossible, sauf si je fais les Qcms x) en revanche, pour la musique, j'écoute un genre que je n'assume pas et que je vais taire x)
_____
It's always seems impossible until it's done.
Top
Liam38
Chef des sévices

Messages : 347
Enregistré : 22/08/2014
Posté le 28/12/2015 à 10:04 notnew
pour le par coeur sa peut carrément se comprendre !
allez balance ! smilies
Top
Skorpions
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 426
Enregistré : 20/05/2012

certification
Vie réelle
Maïlys Ragot - 23 ans
Pays : France
Domaine : Pharmacie
Niveau : 5ème année - Internat
Fac : GRENOBLE
Posté le 28/12/2015 à 10:20 puis édité 1 fois notnew
C'est marrant, moi c'est l'inverse ^^
Je bosse très souvent en musique lorsqu'il s'agit de voir/revoir/apprendre/ficher mes cours, mais j'arrive à faire des QCMs/annales etc. avec. Surtout pour apprendre par cœur mes cours en fait, un petit fond de musique c'est top.
Top
Mdok
Doyen

Messages : 515
Enregistré : 31/10/2014
Posté le 28/12/2015 à 11:13 notnew
98% du temps je bosse avec de la musique, sinon je trouve mes journées interminables et "vide" smilies

J'écoute un peu de classique aussi (Vivaldi, Chopin, Tchaïkovski et leurs copains) mais tu as cité deux artistes que je connais pas, je vais regarder tout sa ! smilies

Ahah les playlists study de youtube je les ai faites aussi ! Mais je trouve sa mou à force alors si tu as le malheur de faire la Bch6, tu te défenestre avant la fin de la journée smilies

Bah moi du classique, un pote m'a initié au jazz, de l'électro (chaine : spinnin' record, ultramusic),
de la musique chill (oui chill ! parce que tu comprends dire "musique pausé" sa le fais pas, c'est pas fun.. !) ,
du rap français (Vald, casseurs flowters, psy4 de la rime, doc gyneco, Disiz, LINO,...Booba quand j'ai une mauvaise note en tuto xD )
Variété française (Bachelet, Renaud, Cabrel, Bruel, Grand corps malade,Stromae..)
Soupe radiophonique (Black M, maitre gims,tubes us, etc..)

si tu as encore des artistes dans le style jazz je suis preneur !

Les playlist YouTube sont pas top je suis d'accord, mais j'en avais trouvé une sympa pour ça je tourne dessus depuis deux jours, là je me suis remis au JAZZ smilies

Electro et Chill bon mélange smilies
Le chill ça m'endort xD (music POSEEEEEEY (cf. loi de Poiseuille BPH4 smilies )
Je sais pas comment tu fais pour écouter de la musique avec paroles pendant que tu travailles, alors le rap, franchement t'es fort smilies (hahahaha le Booba après un tuto foireux un classique chez toi :-p )

Dans le Jazz t'as Jelly Roll Morton (j'adore ^^ ), t'as aussi Louis armstrong, et sidney bechet qui me viennent à l'esprit smilies


Moi ça dépend des matières en fait! Les matières du "par coeur" c'est juste impossible, sauf si je fais les Qcms x) en revanche, pour la musique, j'écoute un genre que je n'assume pas et que je vais taire x)

ah oui les QCM avec de la musique !!!!!! smilies c'est trop cool smilies ça serait génial si on ne fourni des oreillettes sécurisés le jours du concours pour mettre de la bonne musique smilies
hahaha vas-y balance :p on ne juge pas (Justin Bieber?)

Surtout pour apprendre par cœur mes cours en fait, un petit fond de musique c'est top.
C'est génial les petit fond de musique, je connais des personnes qui mettent la musique à fond pour travailler :/
_____
Epica ❤️
Top
Liam38
Chef des sévices

Messages : 347
Enregistré : 22/08/2014
Posté le 28/12/2015 à 11:13 notnew
C'est marrant, moi c'est l'inverse ^^
Je bosse très souvent en musique lorsqu'il s'agit de voir/revoir/apprendre/ficher mes cours, mais j'arrive à faire des QCMs/annales etc. avec. Surtout pour apprendre par cœur mes cours en fait, un petit fond de musique c'est top.

Moi il y a que certains qcms de biocell3/5/bph2 où là la musique ne m'est pas du tout bénéfique ^^

Et au niveau du style de musique ? smilies

Ps : Pas mal Ibrahim Maalouf Mdok !
Top
Liam38
Chef des sévices

Messages : 347
Enregistré : 22/08/2014
Posté le 28/12/2015 à 11:21 notnew
Louis Armstrong je connais et j'aime ! le reste je vais écouter (Sidney je kiff pas trop..)

Le chill c'est avec parcimonie sinon sa me fait entrer dans une espèce de léthargie xD

Bah sa me dérange pas trop (puis à choisir entre la voix de Cabrel et les cris des petits diablotins de mes voisins... x) )
Puis IAM, Doc gynéco, Fonky family, Sniper,.. c'est top comme Rap smilies (
Top
Liam38
Chef des sévices

Messages : 347
Enregistré : 22/08/2014
Posté le 28/12/2015 à 11:24 notnew
les oreillettes auraient un côté rassurant je pense le jour du concours, pouvoir se mettre sa musique sa nous isolerait du stress et de la tension lié à l'environnement !

musique à fond c'est chaud quand même !... après tout dépend ce que tu écoutes aussi !
Top
Skorpions
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 426
Enregistré : 20/05/2012

certification
Vie réelle
Maïlys Ragot - 23 ans
Pays : France
Domaine : Pharmacie
Niveau : 5ème année - Internat
Fac : GRENOBLE
Posté le 28/12/2015 à 12:04 puis édité 1 fois notnew
C'est génial les petit fond de musique, je connais des personnes qui mettent la musique à fond pour travailler :/

Un fond de musique, ça veut pas forcément dire pas fort ^^ En général j'écoute au casque en plus :/ alors quand tu bosses toute la journée c'est pas forcément bon xD

Et au niveau du style de musique ? smilies

Honnêtement, tout est n'importe quoi de Dvorak à Taylor Swift en passant par pas mal de musiques des années 80. Je peux passer de Cabrel aux Rolling Stones. Ma seule règle quand c'est de la musique pour bosser, c'est que ce soit une musique que je connais suffisamment bien pour pas me concentrer dessus. En ce moment, je bosse pas mal en écoutant Gabrielle Aplin.

les oreillettes auraient un côté rassurant je pense le jour du concours, pouvoir se mettre sa musique sa nous isolerait du stress et de la tension lié à l'environnement !

Justement, quand je faisais des QCMs, je me mettais toujours avec boules quiès, sans musique, pour être à peu près en conditions concours. Parce que le jour J tu as pas ta petite musique pour te détendre et te concentrer malheureusement.
Top
Aller en haut • 576 réponses • 29 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 ... 20 29
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Dr Irène Frachon « Le Mediator® est un poison lent pour la pharmacovigilance française » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter