logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

HS, trop de sérieux, le retour !

Aller en bas • 576 réponses • 29 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 ... 29
Juana
Interne

Messages : 125
Enregistré : 08/01/2016
Posté le 14/02/2016 à 16:17 notnew
Pour l'article c'est clair que c'est assez extrême sur certains points ! Mais c'est quand même intéressant smilies

Mais ouiii faut qu'on se rencontre smilies
_____
WOAH~OH~OH~AH~AH~AH~AAAAAAH~HA~AH~HA~HA
Top
Mdok
Doyen

Messages : 515
Enregistré : 31/10/2014
Posté le 14/02/2016 à 16:43 puis édité 1 fois notnew
Ahah et bien pour accentuer le côté beauf c'est réussi! xD
Nan la pire c'est "ton père c'est un voleur" x(

Dommage que tu te mettes sur tes gardes avant la lecture parce-que c'est féministe.. :/ après je ne doute pas que certaines personnes trouveront ça un peu "exagéré", pour ma part c'est le meilleur article que j'ai lu en cette année 2016 ^^

Oui faudrait s'organiser un truc smilies ça serait bien marrant smilies moi je vote pour!
& vous devriez totalement organiser une rencontre ! (ne serait-ce que pour voir si ce qui se dit sur les cheveux de Mdok est vrai)
Hahaha smilies :') êtes vous prêts à affronter la réalité et mettre fin à votre imagination? smilies


EDIT: De rien Juana! smilies merci d'avoir prit le temps de lire ^^
_____
Epica ❤️
Top
Liam38
Chef des sévices

Messages : 347
Enregistré : 22/08/2014
Posté le 15/02/2016 à 13:31 notnew
mdr de la petite leche hein ! tout en finesse smilies

Je suis pour la rencontre ! smilies

bon alors cet article :

je le trouves carrément anti-féministe quand tu grattes un peu le fond de sa pensée... elle te sort tout un tas d'arguments houleux pour te dire que les filles sont incapables de sortir de cet endoctrinement, comme si les femmes était trop faibles pour s'émanciper !
"Nous, les femmes, sommes conditionnées dès la naissance à aimer selon des normes patriarcales dans le seul but d’être de bons objets sexuels et reproducteurs pour les hommes." ... Non mais elle sort sa d'où ? comment elle peut oser affirmer que tous les hommes considèrent les femmes comme de simples objets sexuels ? Quelles sont ces preuves ?
Comment elle peut aussi affirmer que le désir de reproductions est purement masculin ? Aucunes femmes n'a vraiment l'envie d'enfanter selon elle ? (alors que le désir d'avoir un enfant est généralement plus rapidement présent chez la femme que l'homme)
"ce grand amour que les femmes portent aux hommes est aussi l’expression d’un Syndrome de Stockholm personnel et sociétal", c'est la pire celle là ! oser affirmer que toutes les femmes sont en détentions (psychologique, mental, financière ou autres) c'est déjà con mais insinuer que les hommes sont des geôliers faut avoir une grave psychose quand même... je ne me considère pas comme le tortionnaire de ma copine, je ne pense pas non plus en avoir le comportement et je suis pas un cas isolé... rien qu'à voir qui gère le foyer dans la plupart des familles : la femme. le pire des matcho ne pas plus rabaissée la femme comme elle le fait elle...
"Le patriarcat amalgame amour et sexe, dans le but de pouvoir utiliser sexuellement les femmes."... Comme si maintenant on avait besoin d'amour ou de faire croire à de l'amour pour obtenir du sex... tu t'inscris sur Tinder et dans la semaine c'est torché (et il n'y a pas que des hommes, la consommation sexuel faut les deux parties...donc les femmes consomme aussi, elle ne sont pas seulement passive comme elle le prétendrai, à "s'offrir" au premier venu qu'il lui dit "je t'aime"... dire sa c'est nié une partie de l'égalité homme/femme que des vraies féministes ont réussi à obtenir en pouvant avoir des amants et assouvir leurs désirs comme des hommes)
"L’expression « faire l’amour » n’est qu’une arnaque patriarcale monumentale", donc selon elle on ne peut pas partager des moments intimes avec la personne qu'on aime parce que justement on l'aime... c'est moi qui suis un bisounours ou le monde est vraiment aussi dégueulasse qu'elle le décrit ?
"Si nous voulons un changement de société, nous devons de toute urgence remplacer ces contes de fées patriarcaux par des contes ou histoires féministes. " laisser une place au féminisme dans l'éducation est une évidence mais pourquoi le mot "remplacer" ? aucune petite fille ne désire le soir d'être sauver par un beau prince charmant ? pourquoi devrait-on lui interdire ces contes là ?
J'ai des problèmes avec casi tous les paragraphes de cet article de toute façon mais j'ai pas trop le temps de faire une immense pavé xD
Je lui concède certains trucs : le conditionnement excessif des enfants et surtout des filles, que certaines situations décrites sont malheureusement vraies dans certains cas et c'est un vrai drame mais qu'elle ne généralise pas !

Conclusion : cet article est dangereux pour un lecteur sans sens critique et peut créer des fémens extrémistes. De plus je le trouve très péjoratif via à vis de la femme, que je considère bien assez forte (voir plus courageuse que les hommes) pour s'émanciper, elle fait un portrait de femmes faibles et sans volontés qui est bien bien loin d'être une généralité
En somme, un article écrit par une femme frustré, pleine de rancœur envers les hommes et certainement mal b***é smilies

Ps : je l'ai fait lire à quelques filles pendant le SEPI, elle ne se retrouve pas dans ces lignes... même les plus féministes d'entre elles..
Top
Juana
Interne

Messages : 125
Enregistré : 08/01/2016
Posté le 15/02/2016 à 16:15 puis édité 1 fois notnew
J'aimerais bien faire un pavé et tout mais comme je suis en P1 j'ai pas that much le temps XD

Je suis d'accord avec toi Liam sur certains points, notamment le fait qu'elle généralise trop (rien que quand je vois mes parents, c'est pas du tout ce qu'elle décrit). En revanche je ne peux constater que le problème sont elle parle colle à un bon nombre de familles que je connais, et donc ça soulève pas mal de questions auxquelles j'avais parfois pas pensé ! Si on prend par exemple le cas de la violence conjugale, évidemment que c'est pas à sens unique, il existe par exemple de femmes qui violentent des hommes, mais dans l'immense majorité des cas, il s'agit d'un homme qui violente une femme. Il est évident pour moi qu'il s'agit là d'un problème de société qui tire ses sources dans l'éducation, le conditionnement genré des enfants dès le plus jeune âge - le petit garçon se doit d'être virile, de jouer aux super-héros, au sauveur, au mécanicien ; tandis que la petite fille doit rester bien sagement devant sa dinette à faire à manger pour son homme, comme la Barbie à laquelle elle s'identifie -, et c'est là que je rejoins l'article. Inutile de tomber dans l'excès en affirmant que tous les hommes sont violents et assoiffés de domination, mais je suis forcée de constater que la société a tendance à pousser les hommes vers ce chemin-là : à force de les encourager à être "forts", et à renier leur sensibilité, certains appliqueront les principes qu'on leur a inculqués et en démultiplieront la violence, par exemple en battant leur femme. Et vice-versa, la femme sera encouragée à accepter de se soumettre. (et dans certains cas, peut-être s'agit-il de la soumission à but procréatif dont elle parle ?)
Le tableau que je dépeins ne reflète absolument pas la société toute entière (et heureusement XD), car les mentalités changent, mais c'est bien ce qui ce passe dans un (trop) grand nombre de familles... Du coup sa vision du patriarcat m'interpelle et me fait réfléchir !

Sinon quand elle parle de remplacer les contes par des contes féministes, non non non xD Faut pas que les contes aient tous le même schéma, quel qu'il soit, inutile de passer d'un extrême à l'autre ! J'adhère pas aux idées de type féministes extrêmes, qui consistent à piétiner les hommes le plus possible.

Et ce que je trouve le plus intéressant dans cet article, c'est que malgré sa trop grande fermeté, il ouvre des perspectives alternatives de vie. Peut-être que je m'exprime mal, mais j'entends pas là qu'il pose la question de la nécessité du schéma habituel de vie : qui que tu sois, il faut que tu sois en couple, il faut que tu te maries, il faut que tu aies des enfants avec ton mari/ta femme, sinon tu es passé à côté de l'essentiel de la vie... Je trouve que ça donne de l'espoir parce que la plupart des gens chercheront à appliquer ce schéma (moi la première, fut un temps), mais est-ce qu'on est vraiment obligés ? Est-ce qu'on a besoin d'une vie de couple pour être heureux ? Est-ce qu'on a vraiment besoin d'enfants ? Est-ce qu'on a vraiment besoin de sexe ?

Liam, tu écris "En somme, un article écrit par une femme frustré, pleine de rancœur envers les hommes et certainement mal b***é", mais est-ce que tu considères que cette femme avait BESOIN de se faire baiser correctement pour ne pas être frustrée ? Je connais bien cette expression et je ne l'aime pas, qu'est-ce que tu entends par là, que la femme doit se faire tringler correctement pas un homme pour être une femme équilibrée ?
Ca va sans doute être un peu trop personnel ce que je vais écrire, mais en ce qui me concerne j'ai pas de copain et ça ne me manque pas. J'ai juste pas envie, c'est pas mon délire, j'en veux pas. Je me fais baiser par personne, est-ce que ça fait de moi une frustrée ? Non, ça ne fait pas de moi une frustrée mal baisée, parce que je veux pas de ça. J'ai pas ce désir alors j'ai aucune frustration liée au fait de ne pas l'assouvir.
Désolée d'être assez crue sur ce paragraphe, mais j'essaie de me faire comprendre le plus clairement possible !
[edit : peut-être que tu disais ça pour rire Liam, sans le penser, dans ce cas ne prends pas ça pour toi, mais j'ai entendu ce genre de phrases dites sérieusement trop de fois à mon goût, donc je préfère faire de la prévention smilies]

Je veux dire, on n'est pas obligés de rentrer dans le moule pour être heureux et c'est en ça que l'article m'intéresse. Tu peux aussi être très heureux en vivant toute ta vie avec des gens que tu apprécies, sans forcément ressentir de sentiments amoureux pour eux. Ou bien tu peux être heureux avec quelqu'un que tu aimes amoureusement. Ou bien tout seul si l'envie t'en prend. Tu peux avoir envie de faire des enfants, ou pas, donc tu peux vivre ta vie de plein de manières différentes. En tant que femme t'es pas obligée de te faire baiser par un homme et d'avoir des gosses. En tant qu'homme t'es pas obligé de baiser ta femme et d'avoir des gosses. Voilà, c'est aussi simple que ça, en dépit de la fermeture apparente de cette article, il témoigne tout de même d'une certaine ouverture d'esprit. Et ça ouvre des pistes de réflexion smilies
_____
WOAH~OH~OH~AH~AH~AH~AAAAAAH~HA~AH~HA~HA
Top
maeva7894
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 359
Enregistré : 15/10/2014
Posté le 15/02/2016 à 16:49 notnew
Ah j'en peux plus, je me croirais en cours de philo.
Je reviendrai peut-être ce soir pour m'incruster, là, j'ai tutos :')
_____
It's always seems impossible until it's done.
Top
Juana
Interne

Messages : 125
Enregistré : 08/01/2016
Posté le 15/02/2016 à 17:27 notnew
Tu t'incrustes déjà bro ! Mais ouais, viens apporter ton grain de sel smilies Par contre serait mieux qu'on parle en vrai, (cette rencontre c'est pour quand les gars ? smilies ), parce que là c'est à l'écrit et ça donne sans doute une impression de confrontation (genre, mon message peut paraître limite agressif), alors que c'est juste censé être du débat constructif XDD
_____
WOAH~OH~OH~AH~AH~AH~AAAAAAH~HA~AH~HA~HA
Top
Liam38
Chef des sévices

Messages : 347
Enregistré : 22/08/2014
Posté le 15/02/2016 à 18:28 puis édité 1 fois notnew
T'inquiète j'aime les confrontations d'idées ! smilies C'est comme sa que tu t'élèves intellectuellement selon moi ^^

Pour la violence conjugale je te rejoint totalement et dans ce cas de figure PRECIS, son article colle bien avec la situation que peut rencontrer une femme sous le joug d'un homme violent (aussi bien physique que psychologique)
Là ou il y a rupture c'est dès qu'elle généralise cette situation à l'ensemble des relations homme/femme et je trouve sa déplorable !

Le coup de la barbie est tout je suis d'accord mais c'est beaucoup plus nuancé maintenant je trouve, les mecs sont bien "féminisés" ces dernières années, le mec virile un peu bougre c'est plus tellement une généralité
et les femmes assume leur part de virilité à coté de leur féminité (rien que de voir qu'en ssh que les femmes ont une tendance à fumer qui augmente montre bien une forme de d'harmonisation des habitudes de vie)
Bah ouvrir des alternatives oui ! et heureusement c'est important pour une meilleure intégration sociale des personnes qui ne veulent pas coller "au moule" (j'aime pas cette expression, pour moi il y a pas de moule dans lequel il faudrait s'incruster mais bon..) mais c'est la manière dont c'est apporté qui m'irrite un peu, imagine une jeune ado de 11-12 ans qui lis un truc comme sa, es que tu penses que pour elle sa serait bénéfique de lire un peu de vue comme celui la ? (sachant qu'à cet âge le sens de la critique est encore faible)
Le but procréatif oui et non... en général quand tu parles procréation sérieusement c'est plutôt le mec qui rougit et qui hésite x)

Bon sa c'était plutôt pour finir sur une note un peu humoristico-beauf x) . d'un point de vue physiologique sa libère des endorphines etc, ce qui à pour conséquence d'apaiser les gens normalement smilies... fin pour certains mecs, c'est carrément dodo après smilies (je te jure pas de mental ces mecs ! xD)

Il y a bien des gens qui sont naturellement pas attirés par le sex, je les stigmatise pas, ils font bien ce qu'ils veulent du moment qu'il m'embête pas moi :p

J'ai réellement du mal à parler d'ouverture d'esprit pour un article comme celui là... j'ai plus l'impression d'un procès comme les hommes et... une forme d'endoctrinement bizarrement smilies
Top
Mdok
Doyen

Messages : 515
Enregistré : 31/10/2014
Posté le 15/02/2016 à 18:49 puis édité 3 fois notnew
"je le trouves carrément anti-féministe quand tu grattes un peu le fond de sa pensée... elle te sort tout un tas d'arguments houleux pour te dire que les filles sont incapables de sortir de cet endoctrinement, comme si les femmes était trop faibles pour s'émanciper !
Je pense pour ma part que le féminisme n'égale pas à dire que "femme = forte", ni même dire que "homme = faible", il est tout à fait pensable qu'une femme x puisse être plus forte qu'un homme y (donc l'homme est plus faible ici), et de même pensable qu'une femme z soit plus faible qu'un homme v.. et encore, car les disparités existent et ont n'excellent pas dans tous les domaines, mais les disparités existent entre Individus, et non pas entre sexe.."
L'auteure de l'article s'appuit sur des faits sociétaux pour montrer un endoctrinement que subit un enfant dès son jeune âge, et ceci indépendamment de son sexe biologique. Je ne pense pas qu'elle pointait du doigt une faiblesse quelconque chez les femmes pour dire quelles sont incapables de sortir de l'endoctrinement subit, de plus se débarrasser d'années d'endoctrinement n'est pas quelque chose de facile que ce soit pour une homme ou une femme, et ce n'est pas quelque chose non plus facile à réaliser au stade personnel et individuel (d'où peut être la nécessité d'écrire un article et partager son avis).

"Nous, les femmes, sommes conditionnées dès la naissance à aimer selon des normes patriarcales dans le seul but d’être de bons objets sexuels et reproducteurs pour les hommes." ... Non mais elle sort sa d'où ? comment elle peut oser affirmer que tous les hommes considèrent les femmes comme de simples objets sexuels ? Quelles sont ces preuves ?
Comment elle peut aussi affirmer que le désir de reproductions est purement masculin ? Aucunes femmes n'a vraiment l'envie d'enfanter selon elle ? (alors que le désir d'avoir un enfant est généralement plus rapidement présent chez la femme que l'homme)

Pas tous les hommes considèrent les femmes comme des objets sexuels, et je pense que sont très peu les hommes qui diront que " oui moi je considère la femme comme objet sexuel", ce n'est pas quelque chose qui se pense ainsi ni que se dit. En revanche les comportements sociétaux parlent d'eux-mêmes et révèlent cette notion sous-jacente assez subtile présente dans divers situations de notre vie quotidienne, le plus simple des exemples serait les représentations de la femme et des hommes aujourd'hui, car oui je pense que la société par ses représentants (père, mère, ami.e.s, professeurs etc) soumettent les enfants à un mode de pensée unique, "une fille doit être sage, pas faire trop de bêtises, petite tu as ta cuisinette, ta poupée, tes robes de princesse (et on te fait rêver avec la robe de mariée) mais parmi tes jouets on ne peut retrouver des camions, ni une tenue d'astronaute, ton éducation doit être parfaite (car demain tu seras maman!), jouer au foot ah non jamais c'est un truc pour homme, (oui aujourd'hui la société est plus ouverte, mais malgré cette ouverture les gens ne peuvent pas s'empêcher de dire qu'une femme qui joue au foot n'est pas "masculinisé") elle a le droit de pleurer, puisque c'est une fille, (honte à l'homme si il le pleure, car il se doit être fort, protecteur) et elle sera la référence pour qualifier la nullité d'un garçon (han tu cours comme une fille!, han tu te bats comme une fille! Etc..) si on la siffle elle doit prendre ça comme un compliment, elle doit toujours être souriante, et ne pas dire de gros mots (han une fille ne dit pas de gros mots!) tu dois sourire, paraître belle, tes jambes doivent rester croisées, à le moindre des choses on peut te traiter de "salle pute", tu ne seras jamais prise au sérieux car selon la société tes sentiments prennent le dessus et tu ne peux avoir une décision ludique et raisonnable, oublies le poste de chef d'entreprise tu n'es pas faite pour guider, tu rêves de devenir neurochirurgienne t'es folle et les enfants tu fais comment pour en avoir, tu serais une super maman, tu t'en occupera comment? Reste à la maison mère au foyer papa travaille et toi tu t'occupes des enfants, oui il y a des exceptions (et ça revient au premier paragraphe, que non pas toutes les femmes sont pareils, ni tous les hommes) il y a bien des grands leaders féminines (sans juger leur politique) telle que Merkel, Margaret Thatcher ou bien Hillary Clinton, mais c'est des exceptions et leur situation est différente.. Etc etc"
Le désir de reproduction n'est pas uniquement masculin, mais il est accentué de ce côté, la vision de l'homme le travailleur, et la femme l'éducatrice est toujours présente! Je pense sincèrement que si on n'avait pas inculqué cette vision du monde à l'enfant (garçon ou fille) la femme aurait eu des rêves de vie différent..
Je vais ramener un peu les choses au stade personnelle, je suis child-free (entre autre partisan du VHEMT) je ne veux pas d'enfants et je suis présent dans plusieurs groupes d'antinataliste, et je te témoigne des agressions (oui ça arrive à des agressions) que les certaines femmes subissent parce-qu'elles ne veulent pas d'enfants! et des remarques inutiles, quand une personne est en couple "alors c'est pour quand es enfants?", la famille du mec souvent insinue dans leurs conversations leur désir de petits enfants, et la remarque la plus forte, "femme qui n'a pas d'enfants ne sert à rien", il est inconcevable aujourd'hui pour beaucoup de personnes qu'une femme ne fasse pas d'enfants.. bon encore un grade plus loin dans les entretiens d'embauches première question posée à la femme si elle a des enfants ou pas ou bien si elle en veut.. (question posée uniquement à la femme, pas pour l'homme)
Un scénario que j'aime me représenter dans la tête, imaginons qu'un jour toutes les femmes se révoltent contre les inégalités (salaire, représentation dans la politique, leur poste occupé, etc) et décident d'arrêter pendant un an de faire des enfants, des commerces immenses s'effondreront (les couches, le lait, les vêtements, etc etc etc) et crois moi beaucoup d'homme changeront leur vision des "créatures à utérus" (et désolé pour le terme car oui certains voient les femmes comme ça) ils comprendront (d'une manière déplaisante pour eux) que la femme n'a pas comme unique rôle de pondre! et que sa place dans la société doit être respectée!
Certes pas tous les hommes pensent de cette manière là, mais je garde en vue que durant cette heure ci où j'ai écrit ce que j'écris 10 femmes se sont faîtes violer en France uniquement, oui car toute les 7 minutes une femme est violée (soit 75.000 par an, et encore on estime que seulement 10% des victimes portent plainte) alors peut on parler de cas isolé?
Je garde en vue de même qu'en France, tous les deux jours une femme est battue à mort par son conjoint...
Et tout cela sous la bénédiction du patriarcat, car "une femme doit être patiente, et se sacrifier pour sa famille et ses enfants!" ..
Je suis de ton avis qu'il est erroné de dire que ce sont les hommes qui dominent le monde, puisque la majorité des hommes ne domine pas le monde, mais l'éducation que nous avons reçu depuis des générations (et qui reste tout de même meilleur que celle des précédentes) l'est..
Un homme que j'admire (que j'adore même) disait dans un discours de 10 minutes ( lien: https://www.youtube.com/watch?v=td1PbsV6B80&list=PLHhTaWj3D49IotkayXOTwBO8yZuJ1Wcn6&index=1) : "En tant que garçon, quand je grandissais, on nous apprenait que les hommes devaient être durs, devaient être forts, devaient être courageux, dominants, pas de douleur, pas d'émotions, à l'exception de la colère, et certainement, pas de peur , et que les hommes commandent, ce qui signifie que les femmes, non; que les hommes dirigent, et que vous devriez juste suivre et faire ce que nous disons; que les hommes sont supérieurs, les femmes sont inférieures; que les hommes sont forts, les femmes sont faibles; que les femmes ont moins de valeur, qu'elles sont la propriété des hommes, et des objets, en particulier des objets sexuels. Plus tard, j'ai appris que c'était la socialisation collective des hommes, plus connue sous le nom de "boîte à hommes." Vous voyez cette boîte à hommes contient tous les ingrédients de la façon dont nous définissons ce que c'est qu'être un homme. Et je veux aussi dire, sans aucun doute, il y a des choses absolument merveilleuses, merveilleuses, dans le fait d'être un homme. Mais en même temps, il y a des trucs qui sont totalement tordus. Et nous devons vraiment commencer à remettre ça en question, à l'examiner et vraiment nous mettre à le déconstruire, le redéfinir, ce que nous en venons à appeler la virilité."
C'est cette éducation qui est de mon point de vu erroné .. et je comprends tes phrases de réponse à l'article, que tu sois dérangé par ce qu'elle avance, et que tu que tu te sentes agacé par l'analogie avec le syndrome de Stockholm, car je pense que tu ne te définis pas ainsi (et tu le dis que tu n'es pas ainsi avec ta copine), mais l'image et l'idée sous-jacente de l'article vise cette notion de société, cette éducation.. la vision « ils furent heureux et eurent beaucoup d’enfants » ainsi que la façon à apprendre aux gens comment doit-on voir la vie, et voir le but de la vie est celui être un couple hétérosexuel, et une finalité de procréation, et faire croire (ou bien enseigner) que fonder un couple et une famille est la clé du bonheur, oui car les contes de fées on été écrit il y a des générations et des générations, où la patriarcat était fort présent, et où l'homme est le leader et la femme la soumise...
L'amour a été introduit dans la vie de la fille dès sont jeune âge oui! et encore je dis que tu ne vois peut-être pas l'amour comme ça, mais c'est bien quelque chose de présent...

tu disais:
Comme si maintenant on avait besoin d'amour ou de faire croire à de l'amour pour obtenir du sex... tu t'inscris sur Tinder et dans la semaine c'est torché (et il n'y a pas que des hommes, la consommation sexuel faut les deux parties...donc les femmes consomme aussi, elle ne sont pas seulement passive comme elle le prétendrai, à "s'offrir" au premier venu qu'il lui dit "je t'aime"... dire sa c'est nié une partie de l'égalité homme/femme que des vraies féministes ont réussi à obtenir en pouvant avoir des amants et assouvir leurs désirs comme des hommes) ..
et je ne suis pas en désaccord avec toi, et encre heureux que les femmes puissent avoir des amants, et jouir de leurs libertés, mais désolé de te le dire, c'est un peu superficiel ce que tu dis de mon point de vu, la phrase ne veut pas dire qu'en disant "je t'aime" à une femme celle ci "m'offrirait" son vagin, je reprends les mots de l'auteure: "L’amalgame entre amour et sexe est créé par un conditionnement dès notre plus tendre enfance. Il est si bien inscrit dans notre corps et notre psyché que nous ne savons plus reconnaître si nous aimons une personne ou si nous avons un désir sexuel pour elle."
"A cause de cela, beaucoup de femmes pensent avoir un problème parce qu’elles ne trouvent pas un homme qui soit à la fois un bon compagnon (amour) et un bon amant (sexe).
Pourtant les femmes n’ont aucun problème, qu’elles se rassurent. Le seul problème qu’elles rencontrent, c’est que sexe et amour n’ont rien en commun et qu’on leur fait croire le contraire." et elle parle bien de "certaines" femmes, et je sais pas comment je pourrais commenter ça, et ça me prendra beaucoup de temps x) mais c'est bel est bien présent ce genre de choses, après l'article s'appuit que sur la femme, et pas sur les hommes, et pas sur tous les aspects, et c'est normal, elle peut pas tour aborder ici x)

J'ai essayé d'apporter un peu de mon avis, et c'est tout mélangé, et mal structuré, et je ne me suis pas relu,veuillez alors m'excuser pour les fautes qui auraient pu se glisser, je suis aussi parfaitement en accord avec ce que Juana a dit, et je trouve qu'elle exprime très bien des choses que je n'arriverai pas vraiment à formuler smilies du coup certaines parties je ne les ai pas aborder car Juana les avait déjà évoqué ^^

Liam, tu écris "En somme, un article écrit par une femme frustré, pleine de rancœur envers les hommes et certainement mal b***é", mais est-ce que tu considères que cette femme avait BESOIN de se faire baiser correctement pour ne pas être frustrée ? Je connais bien cette expression et je ne l'aime pas, qu'est-ce que tu entends par là, que la femme doit se faire tringler correctement pas un homme pour être une femme équilibrée ?
Ca va sans doute être un peu trop personnel ce que je vais écrire, mais en ce qui me concerne j'ai pas de copain et ça ne me manque pas. J'ai juste pas envie, c'est pas mon délire, j'en veux pas. Je me fais baiser par personne, est-ce que ça fait de moi une frustrée ? Non, ça ne fait pas de moi une frustrée mal baisée, parce que je veux pas de ça. J'ai pas ce désir alors j'ai aucune frustration liée au fait de ne pas l'assouvir.
J'ai juste voulu recopier se passage, car personnellement cette expression m'a bien dérangé, je voulais y répondre, et tu l'as bien fait!


Liam tu disais que tu trouves l'article très péjoratif via à vis de la femme, que te considères bien assez forte (voir plus courageuse que les hommes) pour s'émanciper, elle fait un portrait de femmes faibles et sans volontés qui est bien bien loin d'être une généralité. c'est pas à la femme qu'elle s'attaque dans l'article, c'est à la société en son ensemble, enfin je vais écrire pour rien car j'ai déjà évoqué ce point là haut tout au début smilies

+1 " Par contre serait mieux qu'on parle en vrai, (cette rencontre c'est pour quand les gars ? smilies ), parce que là c'est à l'écrit et ça donne sans doute une impression de confrontation (genre, mon message peut paraître limite agressif), alors que c'est juste censé être du débat constructif XDD"
TOTALEMENT D'ACCORD smilies
_____
Epica ❤️
Top
Juana
Interne

Messages : 125
Enregistré : 08/01/2016
Posté le 15/02/2016 à 19:12 puis édité 2 fois notnew
Yeah on est d'accord, si on parlait qu'aux gens du même avis que nous, on stagnerait perpétuellement ! :p

Oui mais regarde, y'a pas que ce cas de figure précis. Le harcèlement envers les femmes est beaucoup plus fréquent qu'il n'y paraît ! Bon, j'pense que quand on est un mec ça doit pas être évident d'en mesurer l'ampleur smilies D'ailleurs en région Grenobloise c'est moins marqué, mais perso, le mois dernier je suis rentrée chez moi dans le sud de la France, j'ai attendu le bus pendant 20min et je me suis fait klaxonner une dizaine de fois par des gros blaireaux... Alors que j'étais habillée en jean large et j'avais une grosse veste, hein, ils ont juste klaxonné parce que j'étais une femme ! Quand tu vois des trucs comme ça sans arrêt, tu commences à te demander si ces gens-là ne considèreraient pas les femmes comme des objets sexuels oO Et ça aurait été quoi si j'étais sortie en jupe + collants ? Je suis pas la plus à plaindre en matière de harcèlement, mais y'a qu'à voir les centaines de témoignages d'agressions sexistes/sexuelles en pleine rue qu'on peut trouver sur le net (btw y'a une page Facebook/un blog très intéressant à ce sujet - et c'est pas du féminisme radical - : "Paye Ta Shnek"). C'est un constat qui fait froid dans le dos, et quand tu te demandes pourquoi certains types sont comme ça, tu te dis qu'il y a un gros problème sous-jacent, d'éducation et de respect... Et c'est valable dans l'autre sens, pour toutes ces pseudos-féministes qui dénigrent les hommes sans arrêt xD Et certes, elle généralise trop, et d'ailleurs c'est dommage que les gars "normaux", respectueux et tout, manquent de visibilité ! Entre une majorité silencieuse et une minorité bruyante, c'est toujours la minorité bruyante qui rayonnera le plus :/

Pour le deuxième paragraphe on est d'accord hein, je disais aussi que les mentalités changeaient, et heureusement ! (bon j'dis pas que c'est bien que les femmes se mettent à fumer smilies smilies smilies )

Ouais à 12 ans je sais même pas si t'es en mesure de comprendre l'article déjà (ahhh je suis mauvaise smilies), mais dans ce cas alors faut rien lire du tout... C'est sûr que c'est pas adapté à des jeunes gens, mais bon faut aussi qu'ils apprennent à faire la part des choses :p

Tant mieux que ce soit juste une blague, mais du coup ça m'a fait réagir parce que cette expression, je me la suis prise dans le coin de la gueule par des mecs à qui je mettais des râteaux, et pour le coup étaient VRAIMENT frustrés XDDD Mais tout de suite, il fallait que ça parte en insultes, tsss... Bon, heureusement que tous les mâles sont pas comme ça :')

Pour l'ouverture d'esprit tu peux pas ne pas la voir (il suffit de lire!), mais je comprends que tu voies cet article dans son ensemble comme un réquisitoire, qui, du coup, discréditerait ces points positifs ! Mais j'pense que c'est pas vraiment les hommes qu'elle rabaisse, mais plutôt le conditionnement (d'ailleurs elle dit bien que les hommes sont aussi victimes de ce conditionnement) !

PS : Mdok, je vais lire ton énorme pavé [Edit : j'ai lu, mais là j'ai du pain sur la planche (enfin, de l'icm sur la planche smilies ), du coup je repasserai plus tard]
PS2 : ça fait plaisir d'avoir des discussions comme ça smilies
_____
WOAH~OH~OH~AH~AH~AH~AAAAAAH~HA~AH~HA~HA
Top
Mdok
Doyen

Messages : 515
Enregistré : 31/10/2014
Posté le 15/02/2016 à 19:37 puis édité 1 fois notnew
Je vais recopier deux passages de la réponse de Juanna car elle a dit ce que je voulais dire, ça épargne de devoir ré-écrire la même pensée mais avec d'autres mots xD avant ça, MERCI d'avoir parler de Paye Ta Shnek! (c'est quand même effrayant parfois les actes de certaines personnes) c'est pas cool le harcèlement smilies

Ouais à 12 ans je sais même pas si t'es en mesure de comprendre l'article déjà (ahhh je suis mauvaise smilies), mais dans ce cas alors faut rien lire du tout... C'est sûr que c'est pas adapté à des jeunes gens, mais bon faut aussi qu'ils apprennent à faire la part des choses :p

Pour l'ouverture d'esprit tu peux pas ne pas la voir (il suffit de lire!), mais je comprends que tu voies cet article dans son ensemble comme un réquisitoire, qui, du coup, discréditerait ces points positifs ! Mais j'pense que c'est pas vraiment les hommes qu'elle rabaisse, mais plutôt le conditionnement (d'ailleurs elle dit bien que les hommes sont aussi victimes de ce conditionnement) !

Et j'ajoute aussi que je suis d'accord que l'article est assez généraliste, et c'est pas toujours agréable, ça peut montrer une certaine attaque et on a tendance à se mettre sur la défensive après x(

PS1: haha courage smilies
PS2: Tellement smilies
_____
Epica ❤️
Top
Skorpions
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 426
Enregistré : 20/05/2012

certification
Vie réelle
Maïlys Ragot - 23 ans
Pays : France
Domaine : Pharmacie
Niveau : 5ème année - Internat
Fac : GRENOBLE
Posté le 15/02/2016 à 20:27 puis édité 1 fois notnew
Juste Mdok, essaie d'utiliser les petites balises "quote" ([ quote ]Citation[ /quote ] - sans les espaces), ce sera plus clair dans tes messages smilies (parce que dans le très long on a un peu de mal à s'y retrouver du coup smilies )
Top
Mdok
Doyen

Messages : 515
Enregistré : 31/10/2014
Posté le 15/02/2016 à 21:25 notnew
Juste Mdok, essaie d'utiliser les petites balises "quote" ([ quote ]Citation[ /quote ] - sans les espaces), ce sera plus clair dans tes messages smilies (parce que dans le très long on a un peu de mal à s'y retrouver du coup smilies )
c'est fait! smilies Merci pour la remarque ^^
_____
Epica ❤️
Top
maeva7894
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 359
Enregistré : 15/10/2014
Posté le 15/02/2016 à 21:48 notnew
OMG LES PAVÉS. Dommage que j'ai pas la wifi dans mon campus de merde, j'aurais pu participer avec mon ordinateur mais là avec le téléphone c'est trop galère smilies je vais essayer quand j'irais à la BU demain peut-être
Mais continuez ça me fait de la lecture et ça m'instruit smilies
_____
It's always seems impossible until it's done.
Top
Liam38
Chef des sévices

Messages : 347
Enregistré : 22/08/2014
Posté le 15/02/2016 à 22:31 puis édité 1 fois notnew
Sa serait tellement mieux en vrai sur une terrasse de café avec un bon demi pêche ! smilies

Mdok je trouve que ta vision à une génération de retard, moi une fille qui fait du foot sa me choque pas du tout, les mecs autours de moi ne portent pas de jugement sur sa ^^'... même à l'époque de nos parents sa se libéraliser sa déjà ^^'
Mdr les filles doivent pas dire d'injures ? xD mais c'est fini sa, les filles sa pètent et rotent en public maintenant smilies

J'ai plus l'impression que cette société que tu nous décris est encore actuelle, les femmes chefs d'entreprises sont de plus en plus courantes, il y a la parité chez les ministres français... Il reste énormement de travail encore à faire mais le tableau qu'elle décrit dans cette article je le considère pas comme un reflet de notre société dans son ensemble, c'est beaucoup trop réducteur... triste même (la vision du couple qu'elle offre est à vomir, est plus que péjoratifs, comment elle peut faire un procès pareil à TOUS les couples ?)... les femmes libérés c'est devenu courant surtout dans notre pays
Oui Mdok je te comprends mais des agressions de "certaines" femmes car elle ne veulent pas d'enfants en aucun cas tu peux en faire une généralité et encore moins dire que les hommes sont des géniteurs compulsifs et primaires, tu imagines l'image que sa donnerai à une petite fille de son père, la culpabilité que sa peut faire naître à un petit garçon ce genre de discours ? pour moins ce point de vue adopté n'a rien de pédagogique ni de féministe, j'entends les messages sous jacents mais ils sont noyés dans une dose d'absurdité et de bienpensance incroyable
Je suis totalement d'accord avec toi sur le fond du problème (femmes battues, meurtres du aux violences conjugales) mais c'est la forme qui m'irrite profondément...
Après oui, un homme qui pleure sa reste honteux en public selon le conscient (inconscient) collectif et c'est bien navrant, les hommes deviennent de plus en plus victimes du rôle qu'on veut leur faire porter... Il y a une mutation dans notre société qui est n'est pas du tout mise en lumière dans cet article... normal, il est porteur d'espoir (et cette journaliste pour qui j'ai une immense admiration à bien fait en sorte de ne pas exploiter cette partie du sujet)

Juana :

Attention, je ne dis pas que les femmes sont dans une situation idéale etc... loin de là mais prendre des cas de harcèlements, de viols, violences conjugales, mélanger tous sa et te pondre un article qui te dis que la vie de couple en général est une pure machination masculine pour exploiter sexuellement sa femme et lui forcer à pondre des gamins est une pure aberration... on peut pas prendre quelques pourcentages et en faire une généralité en employant un présent de vérité général comme elle le fait elle
Un blaireau est un petit mammifère, pas un homme smilies c'est donc un argument irrecevable x)
Un problème d'éducation et de respect... pas forcément d'éducation patriarcal

bah là c'est purement du dénigrement des hommes... imagines deux secondes si elle dis sa à toutes les petites filles qu'elle rencontre, imagine les femmes qui prennent cette journaliste comme modèle... l'image que sa donne de l'homme en général serait déplorable

"Juana la briseuse de cœurs" ahah :')
Bah au moins on sait pourquoi tu leurs as mis un râteau :p

Moi j'ai l'impression qu'elle utilise le conditionnement pour dénigrer les hommes... son point de vue n'est clairement pas objectif ni sain à mon goût, et on est bien loin d'un semblant de pédagogie... pour moi c'est un procès, un "j'accuse" sans distinction, en mettant tout le monde dans le même panier
Top
Mdok
Doyen

Messages : 515
Enregistré : 31/10/2014
Posté le 16/02/2016 à 10:46 puis édité 5 fois notnew
Oui mais encore une fois, tu reflètes ça sur toi et ton entourage, je sais que toi ça ne te choque pas, et ça choque peu de gens de notre entourage, mais encore aujourd'hui ça choque certaines personnes, et disons que c'est toujours un peu présent dans l'esprit inconscient des plus ouverts..
Je pense qu'aujourd'hui nous vivons une sorte de schizophrénie/bipolarité, entre ce que on nous enseigne, entre nos philosophies de vie, et la confrontation avec la réalité, et garder un certain équilibre n'est pas une chose facile ..
Prenons un exemple, et restons sur celui du foot (et avant ça, oui aujourd'hui notre génération s'est ouverte à ça, et oui il y a aujourd'hui des footballeuse, et des équipes nationales, et tout ce que tu veux) à l'instant même personne ne "s'oppose" concrètement à ça, et nullement de jugements il y a, mais parmi les remarques qu'on entend parfois par ci par là quand le sujet n'est pas explicitement aborder comme quoi cette fille est masculinisé, et il n'y a pas de mal dans le fait qu'elle soit masculinisé ou pas, mais plutôt dans la représentation que les gens s'en font, et quelque chose de toujours encore présente dans l'esprit de certains, c'est si il envisage sortir avec elle il aura toujours des pensées qui cogitent dans sa tête "elle est masculinisé, tu n'aura pas le charme féminin ni les petites attentions féminines, elle prendra le dessus, c'est toi l'homme pas elle, c'est toi qui doit être fort pas elle, c'est toi qui doit te montrer - toujours - à la hauteur, et t'imagines un jour elle devient dominante, moi dominé par une femme? jamais de la vie..." c'est de cette rupture que je parle, des difficultés psychologiques qui contraignent une partie d'entre nous, entre l'image de l'homme et de la femme qu'on nous a inculqué, par le biais des contes de fées entre autre.
De même pour les injures, je l'admets quand même c'était un peu poussé, et aujourd'hui (et heureusement) ça ne choque pratiquement personne qu'une femme insulte (attention, je ne dis pas que les insultes c'est bien, mais je dis qu'avant il était tolérable qu'un homme le fait et pas une femme) mais oui il y a une certaine ouverture dans notre génération sur ça, un peu moins par contre sur les rots et les pets... mais la question féministe ne se résume bien-sûr pas à ça.

Tu penses que notre société honore la femme actuellement? et que les hommes (pas tous) ne considèrent pas la femme comme un bout de chair?
Les pubs sexistes qu'on voit tous les jours, la commercialisation des produits à travers l'hyper-sexualisation de la femme est bien-sûr un sujet d'actualité, qui montre le traitement qu'a la femme aujourd'hui.
Lorsque une boucherie diffusent des publicités en plein Paris "retrouvez les meilleurs plans crus près de chez vous" et sur la publicités une image d'une femme en bikini portant une cuisse de bœuf et que ça ne choque personne, je me dis que nos philosophies ont bien changé, mais nos mentalités non, lorsque une enseigne bien connu de sucettes (destinés généralement aux enfants ) diffusent des publicités partout en France avec une strip-teaseuse en dessin suçant une sucette avec comme titre "only for adults", lorsque pour Noël des grandes-surfaces dans le rayon électroménagers marquent "Le Noël de rêve pour ELLE" ou bien pour la fête des mères "promo fête des mère: poubelle de cuisine", ou bien pire, quand une pub pour un parfum masculin nous montre une femme à poil les jambes écartées et au niveau de son vagin le flacon de parfum, comme quoi ce parfum te donnera accès automatiquement au vagin de la femme..
Oui cela est très réducteur pour la femme, la vision transmise est la vision d'une femme faite pour le plaisir masculin!
Lorsque je vois qu'il y a quelque jour le Sénat supprime l'article 14 d'une proposition de loi votée par l'assemblée concernant l'amendement de l'harcèlement sexiste dans les transports (bon heureusement la loi a été réintroduite après une pétition et la pression exercée), mai ça me laisse bien perplexe face à la situation actuelle, et toujours dans le domaine de la pub, c'est un des domaines les plus influant concernant le conditionnement et l’endoctrinement, quand une grande enseigne fait la pub pour un smartphone haut de gamme écrit dessus (sur la pub) en bleu " Il aime ses hautes performances" et en rose "ELLE adore des selfies réussis" pour moi c'est une vision (comme beaucoup d'autres, ce n'est pas un cas isolé de pub) qui montre que l'homme est celui qui comprend tout dans la technologie, le cultivé, le maître, le connaisseur, le BOSS, et la femme t'es bonne qu'à faire des selfies, peut-être comme tu le dis il y a actuellement de plus en plus de cheffes d'entreprises, mais ce n'est pas ce qui est privilégié dans le milieu du commerce et l'économie, et les chiffres le prouvent, car moins du quart des postes de responsabilités dans le monde sont occupés par les femmes.. ça serait génial si l'égalité hommes-femmes se résumait uniquement à la parité chez les ministres français.. et encore niveau politique à l'assemblé seulement 27% des ses représentants sont des femmes, et 25% uniquement au Sénat, et encore seuls 16 % des maires sont des femmes! Et malgré cela, La rémunération annuelle brute moyenne des femmes est inférieure de 24 % à celle des hommes.
Et lorsqu'on a affaire à une femme politique, on voit surgir un regard stéréotypé envers elle, commentant davantage sa tenue, son physiques, ses histoires sentimentales que ses actions et ses idées, souvent les médias présentent les femmes politiques comme irrationnelles, jalouses, superficielles, bref, illégitimes, ou bien "mal-ba*sée" comme les gens disent.. comme les gens ..
En somme, les pouvoirs politique, économique, religieux, les postes de direction dans les institutions de la culture, des arts, du sport et des sciences, sont en très grande majorité entre les mains d’hommes.
La vision que nous apporte l'auteure, reflète d'une manière assez juste notre société actuelle, et des exemples je peux t'en citer encore concernant les actes de la société envers la femme (bien les actes, et pas seulement les philosophies et les idéologies, car c'est bien différent selon moi comme je disais)..
Lorsqu'une femme se fait violer on entend souvent dire, "elle portait quoi?" / "en même temps elle l'a cherché" certains même disent "du moment où la femme a pris plaisir ce n'est pas du viol" les violeurs ont toujours dans notre société une certaines couverture sociétale, et les femmes passent parfois pour l'agresseur et le violeur pour victime...
Dans les albums pour enfants les personnages principaux sont majoritairement masculins, les personnages féminins tiennent les seconds rôles. Les femmes sont davantage représentées dans leur fonction de mère que les hommes, dont les rôles et les fonctions professionnelles sont beaucoup plus variés.
La femme actuellement malgré notre ouverture est toujours considérée, entre autre, comme un objet sexuel par certains hommes (pas tous les hommes), lorsque dans une soirée le vigile tamponne la main des hommes pour l'entrée, et baisse le haut des femmes et leur tamponne la poitrine, ça c'est bien déplacé, on va me dire c'est drôle, non ce n'est pas drôle, certaines femmes ne vont pas en soirée pour ça, certaines peut-être et c'est le droit de faire ce qui leur semble et personne n'a le droit de juger ce qu'elles font, mais une femme a aussi le droit d'aller s'amuser sans qu'elle soit vu comme une proie sexuelle par les hommes, et qu'ils ont le droit de faire ce qui leur semble avec elle..
Et des exemples, il y en a des milliers..

En fait ce qui te dérange dans l’article essentiellement je pense c'est la généralisation:
la vision du couple qu'elle offre est à vomir, est plus que péjoratifs, comment elle peut faire un procès pareil à TOUS les couples ?)... les femmes libérés c'est devenu courant surtout dans notre pays

comment elle peut faire un procès pareil à TOUS les couples ?

Il est sûr que voir le couple d'une manière différente que celui qu'on nous a toujours fait croire que c'est ce qui est juste peut sembler bizarre, et dans ce cas cette analyse qu'elle fait du couple aujourd'hui peut sembler péjoratifs. On est d'accord sur la généralisation dérangeante de l'article, et revenir sur ça serait une perte de temps à nous tous.
La notion du couple évolue, et plus personne ne peut donner une définition exacte du couple, car aujourd'hui être "en couple" ce n'est pas pareil pour tout le monde que "sortir avec quelqu'un" ni pareil à avoir un "sex-friend" ni pareil à "être en couple amoureux" etc ..
Je pense que l'analyse qu'elle fait n'est pas uniquement construite sur l'image du couple de nos jours (et ce qui te dérange je pense c'est le syndrome de Stockholm) car pas tous les couples vivent comme ça (et encore heureux) , mais son analyse porterait plus à mon point de vue sur la construction du couple à travers la psychologie de l'individu et la psychologie "sociétale" (si je peux appeler ça comme ça), à travers les représentations de la femme et de l'homme, et leur "rôle" distinct, et à travers le conditionnement et l'endoctrinement, à travers les contes (oui j'insiste sur les contes), à travers tous les exemples de discriminations que j'ai cités et ceux que je n'ai pas cités.
Dans un couple malgré l'ouverture d'esprit, et les changements, beaucoup on toujours des pensées endormies sous leurs pensées éveillées et humaines, les pensées de l'inconscient inculquées dès le petit âge, et j'en reviens à la grossesse et l'enfant, supposons (et ça viendra un jour ) que les greffes d’utérus soient possibles sur les hommes, une grande majorité d'homme refuseront de faire un enfant à la place de la femme, car c'est, dans leurs pensées endormies, à la femme de procréer et porter l'enfant, et moi l'homme celui qui travaille et apporte à bouffer.. c'est un peu extrême comme exemple, mais si tu analyses un peu ça tu trouvera cette hiérarchie établi par l'homme pour garder en soi la femme "sous son ordre" .. je vais essayer de reprendre les mots de l'auteur, car j'écris sans cesses, et l'anat3 m'attend x)
"Si nous arrivons à nous extraire de ce modèle patriarcal pour lequel nous avons été programmées, nous pouvons dire exactement le contraire : le couple et les enfants sont des substituts (d’autres fruits, etc.) à d’autres réalisations que nous n’avons pu accomplir. "
"La norme patriarcale de l’amour dit aux femmes « Tant que tu n’as pas d’enfant, tu n’es pas réalisée en tant que femme ». Ainsi, les femmes supportent les pires violences masculines pour « être réalisées ».
Pourquoi les pires violences ? Parce que l’amour patriarcal comporte des risques énormes pour les femmes et leurs enfants. Des risques de violences et des risques de mort. Selon Amnesty International (campagne « Stop à la Violence Conjugale, » 2011), une femme sur cinq vit avec un criminel.
La violence domestique est même la première cause de mortalité pour les femmes : « La violence domestique est la première cause de mortalité chez les femmes âgées de 19 à 44 ans dans le monde, devant la guerre, le cancer et les accidents de la route » (source : communiqué du Conseil de l’Europe du 24 novembre.2009) "
"Par conséquent, dans nos sociétés patriarcales, lorsqu’une femme se lance avec un homme dans le projet de fonder un couple et de créer une famille, elle prend un risque énorme qu’elle et ses enfants soient violentéEs voire tuéEs par cet homme.
Alors comment ose-t-on conditionner les femmes de la sorte, en leur faisant croire que cet amour patriarcal est l’essence même de leur vie, alors qu’il est le piège le plus mortel, le plus dangereux pour elles et leurs enfants ? "
cf: les contes de fées, et les représentations actuelles.

tu imagines l'image que sa donnerai à une petite fille de son père, la culpabilité que sa peut faire naître à un petit garçon ce genre de discours
Parfois, à force de vouloir protéger un enfant on fait l'inverse, à force de vouloir considérer un enfant comme un être fragile on le fragilise encore plus, et on ne le prépare pas à la vie future en tant qu’adulte, à force de vouloir le garder dans le mode de pensée des parents ça fini parfois mal (tout comme l'endoctrinement religieux).. je pense que ne pas vouloir faire lire cela à un enfant en âge de début de compréhension (à peu près 12 ans) ne sert qu'à alimenter le patriarcat, et garder cette hiérarchie.. un enfant comprendra que ce n'est pas le cas de son père (si son père n'est pas comme décrit dans l'article).. on ne peut tout interdire à un enfant pour protéger l'image qu'à l'enfant du père et de la mère, parce-que justement la notion du couple évolue, et si on fusille l'auteure du texte avec nos paroles pour protéger la vision d'un enfant du couple papa-mama on devrait faire de même avec tous les contes de fées et tous les livres religieux! car aujourd'hui ce n'est pas un papa et un maman! les couples homosexuels existent! et ils existeront toujours! je retourne ta phrase, t'imagine un enfant de parents homosexuels lire les contes de fées et les textes sacrées de n'importe quelle religion "tu imagines l'image que ça donnerai à une petite fille de son père, la culpabilité que ça peut faire naître à un petit garçon ce genre de discours", t'imagines un enfant masculin qui n'a d'attirance que pour ses amis de même sexe et qui se comporte d'une manière "féminisée" "tu imagines la culpabilité que ça peut faire naître à un petit garçon ce genre de discours"..
Mais malgré ça les contes de fées existent encore, et personne ne peut interdire les textes religieux, si un enfant lit ça tu penses que ça ne gardera pas en lui des traces comme le fera cet article? dans le cas où l'enfant lit des contes de fées et les textes religieux, si cela n'est pas suivi par une éducation correcte, ça donnera des Christine Boutin et des extrémistes s'opposant au mariage pour tous et aux libertés individuelles.
Le discours de l'auteure, par contre, à mon point de vue, est encore plus ouvert à notre société que le sont les contes de fées et les textes sacrées, une invitation à se détacher des normes imposées du patriarcat et que chaque personne vit comme elle le souhaite!

Bref, je me suis bien étalé, et l'ordre de mes pensées n'est pas structuré, mais j'espère que c'est compréhensible ^^ et oui faudrait un jour en parler peut-être en live xD

EDIT: encore tout frais, en parlant de foot, la réaction de certaines personnes sur le football américain féminin .. :
http://www.actu-rugby.fr/quand-un-ancien-rugbyman-crache-sur-les-...
_____
Epica ❤️
Top
Juana
Interne

Messages : 125
Enregistré : 08/01/2016
Posté le 17/02/2016 à 02:13 notnew
Hééééé je m'absente une journée et je vois des pavés aussi longs que denses de contenu ! Vous abusez smilies

Il y a trop de choses à dire, à répondre, et pour être honnête je sens la flemme m'envahir xD D'autant plus que Mdok a très bien exprimé certaines choses que je voulais dire, du coup je vais me contenter d'étayer quelques points.

Lorsqu'une femme se fait violer on entend souvent dire, "elle portait quoi?" / "en même temps elle l'a cherché" certains même disent "du moment où la femme a pris plaisir ce n'est pas du viol" les violeurs ont toujours dans notre société une certaines couverture sociétale, et les femmes passent parfois pour l'agresseur et le violeur pour victime...

J'allais parler de ça. Ca s'appelle la culture du viol.
"du moment où la femme a pris plaisir ce n'est pas du viol"
: ça parait totalement surréaliste comme phrase, j'ai déjà entendu un gars dire ça. Devant toute la classe, à une prof de français (qui l'a bien remballé d'ailleurs), en trouvant ça PARFAITEMENT normal. Il avait même rajouté que, l'acte sexuel provoquant du plaisir, il ne comprenait pas pourquoi la femme s'en plaindrait. Et c'est pas un cas isolé...
C'est assez extrême comme exemple, mais il y en a d'autres malheureusement beaucoup plus banals, comme justement la question de la tenue vestimentaire ! Ca revient, mais sans arrêt... Bon, je ramène toujours tous à moi mais j'essaie d'illustrer un peu avec des exemples concrets : l'autre fois, j'étais chez mes parents, je me préparais pour sortir et j'avais mis un collant gris (c'était pas vulgaire). Mon père m'a vue et il m'a engueulée, il m'a dit que je pouvais me faire violer blabla. Quand j'ai demandé pourquoi ce serait à moi de modifier mon habillement et pas à eux de modifier leur comportement, il m'a répondu un truc du style "les hommes sont comme ça, ça leur donne envie". WHAAAT ? Papa ? Ca veut dire quoi ça ? :') Non mais quoi qu'il arrive, si demain je me fais violer, ça ne sera EN AUCUN CAS ma faute. Si je me mets en jupe, ou en short, c'est pas comme si j'avais pris une petite pancarte "tringlez-moi svp smilies", si l'agresseur a des pulsions qu'il ne contrôle pas, IL a un souci. La petite phrase de mon père montre bien que certes, les mentalités changent petit à petit, mais il reste d'énormes progrès à faire. Parce que bizarrement, lui, ça le gêne pas quand il sort en cuissards de vélo, évidemment ! Un gars en short dans la rue va pas se faire siffler.

L'autre fois j'étais à Grenoble, à vélo, pareil avec un collant, et je me suis mangé des attouchements sur les cuisses, c'était dégueulasse.

Cet été j'étais en jean en train de monter des escaliers et je me suis fait claquer le cul par un gamin de 12 ans qui avait fait un pari avec ses potes. (Bon, je l'ai coursé le pélo, je l'ai bloqué et il a cru que j'allais le jeter 5m en contrebas, et j'crois qu'il a eu la peur de sa vie smilies ) Et donc le type, après avoir négocié pendant 40min pour qu'il accepte de discuter avec moi (ses potes m'ont dit qu'il avait peur que j'le frappe), je lui ai demandé si il avait une soeur. Il m'a dit oui, et j'ai demandé, si un mec faisait ça à sa soeur, ce que ça lui ferait. --> "Je m'en bats les couilles." (alors que ses potes avaient dit "ah je le défonce", ils avaient compris, au début ça les faisaient rire puis à la fin ils ont vraiment bien réagi)
J'ai demandé, si un jour t'as une fille et qu'on fait ça à ta fille, tu t'en bats toujours les couilles ? "Bah ouais je m'en bats les couilles." Et ça le faisait rire. J'ai essayé de lui faire la morale mais j'ai lâché l'affaire, t'façon ses potes lui ont foutu la honte de sa vie parce qu'il avait peur d'une "fille sympa" XDD

BREF tout ça pour dire que malgré l'irréprochabilité de beaucoup gens en ce qui concerne la vision de la femme, on ne peut que constater qu'il y a quand même un paquet de gens dont le mode de pensée reste archaïque, parce que tout ça, ça revient à considérer la femme comme un objet sexuel (consciemment ou pas).

t'imagines un enfant masculin qui n'a d'attirance que pour ses amis de même sexe et qui se comporte d'une manière "féminisée" "tu imagines la culpabilité que ça peut faire naître à un petit garçon ce genre de discours"..
Mais malgré ça les contes de fées existent encore, et personne ne peut interdire les textes religieux, si un enfant lit ça tu penses que ça ne gardera pas en lui des traces comme le fera cet article?
++++++, j'ajoute que les jeunes homos on 4x plus de risques de suicide que leurs homologues hétéros ! Ca fait froid dans le dos. Encore une fois je voulais dire un truc similaire : je préfère qu'un petit de 12 ans lise cet article, plutôt qu'il lise certaines paroles de Booba ^^

Un blaireau est un petit mammifère, pas un homme smilies c'est donc un argument irrecevable x)
Un problème d'éducation et de respect... pas forcément d'éducation patriarcal
Mdrrrr bien vu, mais d'une c'était pas un argument, et en attendant les blaireaux se comportent plus poliment ! Problème d'éducation et de respect, je suis considérée comme un bout de chair, il voit une meuf et se sent en droit de la klaxonner, siffler, etc, donc quelque part il se sent au-dessus, il essaye de dominer. Ca m'a tout l'air d'un conditionnement patriarcal...

"Juana la briseuse de cœurs" ahah :')
Bah au moins on sait pourquoi tu leurs as mis un râteau :p
Haha non mais ça me saoule, je passe pour la connasse à chaque fois, j'attire les situations loufoques (Maeva en sait quelque chose) smilies Pourtant y'a vachement mieux que moi physiquement etc, faut que les gens se calment mdrr

Sa serait tellement mieux en vrai sur une terrasse de café avec un bon demi pêche !
Mais tellement smilies
_____
WOAH~OH~OH~AH~AH~AH~AAAAAAH~HA~AH~HA~HA
Top
Liam38
Chef des sévices

Messages : 347
Enregistré : 22/08/2014
Posté le 17/02/2016 à 09:41 puis édité 1 fois notnew
Sur le fond de ta pensée je suis d'accord avec toi avec des réflexions "par ci, pas là" mais contrairement à l'article, tu ne dis pas que tous les hommes sont mauvais d'une façon ou d'une autre... Moi c'est sa qui me gène
Les pets et les rots c'était juste une blagounette hein smilies

Ouais mais es tu sur que ces publicités sont faites par des hommes ? Si c'est une femme qui décide de cette publicité, n'as t-elle pas le droit de jouer de son corps comme elle l'entend ? et si tu savais que c'était une femme, cette publicité te choquerais t-elle ? smilies ... après on peut très bien se dire que ces femmes sont elles même conditionnés aussi (ouais j'aime bien m'auto contre dire smilies)
Dans ce cas pourquoi les parfums féminins où tu vois la femme se jouer (utiliser) des hommes ne te choquent elles pas ? un extrême est mal mais pas l'autre ?

Non malheureusement elle n'est pas assez honorée, mais nier une telle évolution de la situation des femmes je trouve pas sa cool, dans son article elle en parle pas de tout sa. Elle prends les pires situations, les pires connards de l'univers puis elle te dis que tout n'est que manipulation etc (ta franchement l'impression que juana est une faible femme dominé par les hommes toi ? euh non visiblement pas x) )
Je vais faire pareil un jour, je vais réunir que les infos qui arrange mon point de vue, je vais prendre le top 100 des pires connasses de la terre puis je vais dire dans un article que les femmes sont des être démoniaques, manipulatrices et viles... Elle te peint un tableau sombre en omettant tout simplement les diverses éclaircies que l'on peut observer...
Les % sont encore faibles mais il était de combien il y a 20 ans ? je ne dis pas que les femmes doivent arrêter la lutte, je suis d'accord avec vous sur 98% de ce que vous dites smilies
Christiane Taubiera tu la trouves superficielle ? tu penses que tous les hommes la jette en pâture ? on est d’accord ou pas avec ces idées mais elle incarne une prestance, une éducation et un savoir qui fait pâlir plus de la moitié des hommes de l'assemblée rien que par sa verbe et répartie...
( bon après c'est sur que si tu prends Boutin ou Ségolène Royal, c'est une autre histoire :') )
Une femme qui se fait violer est inadmissible c'est tout il y a pas à discuter, il y a pas d'excuses qui tiennent.
Regarde les nouveaux dessins animés, des héroïnes sont mise à l'honneur justement pas une volonté d'égalité... mais sa elle le dis pas bien sûr sa risquerait de dédramatiser son article

Tout à fais, ce qui me dérange c'est la généralisation et le climat qu'elle veut instaurer. Elle prend que ceux qui l'arrange, elle a aucune objectivité et ne prend aucune considération des évolutions en marche depuis des années déjà... c'est pour sa que je trouve sa cause noble mais son article malsain

Parfois, à force de vouloir protéger un enfant on fait l'inverse, à force de vouloir considérer un enfant comme un être fragile on le fragilise encore plus, et on ne le prépare pas à la vie future en tant qu’adulte

Pour le coup je suis plus qu'en désaccord là-dessus mais c'est un autre débat smilies

C'est pas parce que tu as des enfants malheureusement stigmatisés que tu dois en faire souffrir d'autres pour les soulager... On avance pas comme sa... Moi je suis pas sur que dire un enfant "ton père est marié avec ta mère par purs désirs et asservissement sexuel et pour que tu naisses, de plus il n'hésitera pas à te faire souffrir et te prendre en otage pour faire plier ta mère... si l'envie ne lui prend pas de te tuer ou violer"... ah oui la j’approuve totalement le but pédagogique smilies, il y a que moi que sa choquerait ? (car ce qui est dit dans l'article c'est sa quand même hein...)
Multiplier les discours pour permettre à tous de s'épanouir, oui ! sa ! cet article, non...

Ps : c'est pas du football mais du rugby féminin (je précise car je suis pas sûr que tu trouverais très sain le football américain féminin) smilies... Puis un con est un con, il est pas la porte parole des hommes x)

Edit : Juana je te rep à midi faut que j'avance ! smilies
Top
Mdok
Doyen

Messages : 515
Enregistré : 31/10/2014
Posté le 17/02/2016 à 20:28 puis édité 5 fois notnew
Hééééé je m'absente une journée et je vois des pavés aussi longs que denses de contenu ! Vous abusez smilies
J'avoue on devrait essayer de faire plus court x) on ne respecte même plus notre P1 smilies


C'est triste de voir des personnes défendre la culture du viol, et je n'arrive jamais à comprendre que se passe dans l'esprit de ces personnes pour défendre ça x( encore plus triste l'exemple du lycéen qui défend extrêmement le viol (et heureux que je prof l'aie emballé)..
La petite phrase de mon père montre bien que certes, les mentalités changent petit à petit, mais il reste d'énormes progrès à faire. Parce que bizarrement, lui, ça le gêne pas quand il sort en cuissards de vélo, évidemment ! Un gars en short dans la rue va pas se faire siffler.
C'est quelque chose qui me met hors de moi, pourquoi nous en tant qu'hommes on aurait le "droit" de nous habiller tel que nous le souhaitons sans se faire harceler, et la femme devrait penser mille fois avant de sortir avec telle ou telle tenue!? si cela n'est pas le fruit du conditionnement et de la vision de l'homme/femme qu'on nous a transmise depuis notre enfance alors ça serait le fruit de quoi?

(Bon, je l'ai coursé le pélo, je l'ai bloqué et il a cru que j'allais le jeter 5m en contrebas, et j'crois qu'il a eu la peur de sa vie smilies )
pfhfhahaahahah :'D punaise j'ai rigolé comme un malade x)
j'espère le petit réfléchira la prochaine fois qu'il voudrait faire le malin
Tous les exemples que tu cites que tu as toi-même vécue sont malheureusement prise à la légère par grand nombre de personnes, alors que c'est tellement grave.. Et malgré tout ça, il y a encore des gens se demandent "à quoi ça sert le féminisme?" et d'autres qui disent "oui mais les conditions des femmes sont mille fois meilleures qu'avant" et blablabli blablabla
BREF tout ça pour dire que malgré l'irréprochabilité de beaucoup gens en ce qui concerne la vision de la femme, on ne peut que constater qu'il y a quand même un paquet de gens dont le mode de pensée reste archaïque, parce que tout ça, ça revient à considérer la femme comme un objet sexuel (consciemment ou pas).

Consciemment ou pas ++

je préfère qu'un petit de 12 ans lise cet article, plutôt qu'il lise certaines paroles de Booba ^^
+++ et d'autres rappeurs (voilà un exemple concret d’endoctrinement)

je suis considérée comme un bout de chair, il voit une meuf et se sent en droit de la klaxonner, siffler, etc, donc quelque part il se sent au-dessus, il essaye de dominer. Ca m'a tout l'air d'un conditionnement patriarcat
Ca m'a l'air de même x(

Haha non mais ça me saoule, je passe pour la connasse à chaque fois, j'attire les situations loufoques
Tu passes pour la "connasse" parce-que tu ne veux pas sortir avec quelqu'un? :/
même ça y'a des disparités hommes/femmes Oo moi ça faisait un bon (long) moment (des années smilies ) que je ne voulais sortir avec personne et je passais pour "un prêtre" x(

mais contrairement à l'article, tu ne dis pas que tous les hommes sont mauvais d'une façon ou d'une autre ... Moi c'est sa qui me gène

Oui la généralisation te gène, je l'avais bien capté ça smilies peut-être elle est extrême sur les bords, mais je ne constate pas une haine envers les hommes de sa part, en soit, elle ne veut pas les piétiner et les soumettre à ses ordres! ce n'est pas ça le féminisme, et malheureusement beaucoup de personnes le perçoivent ainsi, ce qui engendre parfois des "peurs" chez les hommes et se mettent consciemment ou non sur la défensive :/
“Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.” - Simone de Beauvoir
Cette vision faussée du féminisme comme étant le mouvement de lutte contre les hommes met en danger la "virilité" de l'homme (qui se définit, et s'est définie par l'endoctrinement comme étant la dominance et la force etc..)

Ouais mais es tu sur que ces publicités sont faites par des hommes ? Si c'est une femme qui décide de cette publicité, n'as t-elle pas le droit de jouer de son corps comme elle l'entend ? et si tu savais que c'était une femme, cette publicité te choquerais t-elle ? smilies ... après on peut très bien se dire que ces femmes sont elles même conditionnés aussi (ouais j'aime bien m'auto contre dire smilies)
Dans ce cas pourquoi les parfums féminins où tu vois la femme se jouer (utiliser) des hommes ne te choquent elles pas ? un extrême est mal mais pas l'autre ?

:/ désolé mais est-ce que tu penses vraiment ce que tu dis?
Non je ne suis pas sûr que ça soient des hommes qui ont réalisé ces publicités, mais je suis sûr que c'est le patriarcat qui a conduit à cela! et oui si c'est une femme qui a réalisé cette publicité, et j'en doute, ça me choquerait quand même! Car ce n'est pas une femme ici qui décide de jouir de ses droits du corps dans le but de commercialiser un produit x ou y, on n'a pas affaire à un individu mais à une idéologie défectueuse, on a affaire à une instrumentalisation de la femme comme étant un objet purement sexuel, un objet de plaisir, un "rien" (l'exemple de la pub qui faisait la comparaison de la chair animale à une femme en bikini hyper-sexualisée ne fait que rabaisser la femme et ancrer cette image de femme égale "viande")..
après on peut très bien se dire que ces femmes sont elles même conditionnés aussi
oui on peut très bien le dire, et l'article le soulignait.. et je peux développer si tu le souhaites, mais j'écris trop, et j'aurai bien aimé développer ce paragraphe et celui d'avant, mais...
L'homme à la différence de la femme n'est pas instrumentalisé, n'est pas montré comme étant un objet à la disposition de la femme.. (on ne te montre pas une publicité de voiture avec un homme pratiquement à poil dessus en cadeau avec la voiture, mais une femme "en cadeau" avec la voiture) et puis pour être honnête, les publicités c'est de la merde que ça soit pour les femmes où les hommes, ça ne fait que renforcer notre endoctrinement, l'homme est toujours représenter comme étant la personne virile, musclées, avec un ventre parfait 6 packs , prêt à séduire cette charmante femme hyper-sexualisée, et la femme représenter selon les "normes de beautés" prête à se "soumettre" à monsieur..
dans les pubs t'as tous les malheurs, mais ce n'est pas un sujet sur tous les malheurs de la pubs ici, je ferrais mieux de développer les points précédents.. mais ton message est encore long et faut que j'y réponde ...

Non malheureusement elle n'est pas assez honorée, mais nier une telle évolution de la situation des femmes je trouve pas sa cool, dans son article elle en parle pas de tout sa. Elle prends les pires situations, les pires connards de l'univers puis elle te dis que tout n'est que manipulation etc (ta franchement l'impression que juana est une faible femme dominé par les hommes toi ? euh non visiblement pas x) )

mais nier une telle évolution de la situation des femmes je trouve pas sa cool
:/ :/ mais.. mais personne ne nie cette évolution! voyons Liam, ce n'est pas parce-que il y a une évolution entre les années 1900 et aujourd'hui qu'on doit crier sur tous les toits "YOUHOU VICTOIRE, le Féminisme a gagné" alors que non non et non, ça sert à rien de juste regarder les changements positifs qui sont censés être naturels et se dire "ah oui il y a eu des progrès" bien-sûr qu'il y a eu des progrès, mais on ne pas dire ça jour et nuit!
Désolé que tu ne trouves pas ça cool x( BIEN-SUR il fallait dire qu'il y a une évolution et se taire après et plus rien dire x( c'est ça?
puis elle te dis que tout n'est que manipulation
J'ai l'impression de ruminer, on a déjà évoqué ce point, je passe..
ta franchement l'impression que juana est une faible femme dominé par les hommes toi ? euh non visiblement pas x) )
:/ :/ ton exemple est déplacé.. avant tout, désolé de parler en ton nom Juana ... :/
Non je ne pense pas que Juana soit dominé par les hommes au sens propre du terme, mais je pense que Juana, en tant que femme, subit tous les jours les malheurs du patriarcat.. déjà par le harcèlement sexiste que les femmes subissent jour et nuit!
Et j'ai encore l'impression de ruminer, tu veux que je fasse un copier coller des conditions de la femme aujourd'hui sous la "dominance" de l'homme en rajoutant les 1000 exemples que je n'ai cités? avec aussi ce que Juana a évoqué? tu peux relire tout ça dans mon dernier message par exemple dans le deuxième paragraphe smilies

C'est pas parce que tu as des enfants malheureusement stigmatisés que tu dois en faire souffrir d'autres pour les soulager... On avance pas comme sa... Moi je suis pas sur que dire un enfant "ton père est marié avec ta mère par purs désirs et asservissement sexuel et pour que tu naisses, de plus il n'hésitera pas à te faire souffrir et te prendre en otage pour faire plier ta mère... si l'envie ne lui prend pas de te tuer ou violer"... ah oui la j’approuve totalement le but pédagogique smilies, il y a que moi que sa choquerait ? (car ce qui est dit dans l'article c'est sa quand même hein...)
L'article traitait bien de faits réels, et en le rendant moins généraliste, je ne vois AUCUN soucis àle faire lire à un enfant ...

Ps : c'est pas du football mais du rugby féminin (je précise car je suis pas sûr que tu trouverais très sain le football américain féminin) smilies... Puis un con est un con, il est pas la porte parole des hommes x)
en effet c'est pas pareil smilies je voulais juste mettre "football américain" vu qu'on parlait de football, mais en passant pas google j'ai changé de vision xD
Non il n'est pas le porte parole, mais juste pour te dire que oui les esprits moyenâgeux sont toujours présents ...

Ca sera probablement mon dernier message, ça prend énormement de temps, PACES oblige x(
on en parlera sûrement un jour quand on se rencontrera smilies et oui autour d'un demi-pêche ça serait bien ^^

EDIT: d'ailleurs concernant les pubs sexiste, les blagues sexistes etc, j'ai fouillé dans mes anciennes vidéos likées sur YT pour ressortir cette vidéo de porte-parole et présidente d’Osez le féminisme, Anne-Cécile Mailfert smilies :
https://youtu.be/ew7F-iudnV0
_____
Epica ❤️
Top
Liam38
Chef des sévices

Messages : 347
Enregistré : 22/08/2014
Posté le 17/02/2016 à 21:08 notnew
Rhhhhaaa ta pas compris mon message comme j'aurais aimé qu'il le soit !!! smilies
Désolé Juana, avec l'anat 3 j'ai pas pu te répondre cet aprem, écrire des pavés en apprenant la circulation lymphatique de l'abdomen c'est chaud x) (Mais je tiens à dire que ton message m'as bien fait rire avec toutes tes anecdotes :')... bon ils m'ont aussi un peu révolté devant tant de sexisme)

Pour Mdok : Je n'ai jamais crié victoire, ni dit que le combat devait s'arrêter, je trouve juste cet article sans nuance ni espoir
Je ne m'inquiète pas pour ma virilité smilies, mais je refuse catégoriquement d'être catalogué dans sa description qu'elle fait des hommes
Bon ok il y avait un petit peu de mauvaise foi pour ma pavé sur la pub x)... Mais je me suis auto contredis quand même smilies
Je suis d'accord avec toi, la pub c'est mal, sa arrive toujours avant que Dr house trouve le bon diagnostique smilies
Après j'ai prus Juana comme exemple parce que son message m'a vraiment fais marrer et donne l'exemple d'une femme bien plus téméraire et courageuse que la description qu'elle (la journaliste) fais des femmes dans l'article
En le rendant moins généraliste
Tu as éliminé plus de 70% de mon insatisfaction vis à vis de cet article dans ce cas smilies
et je finirais par cette citation : "Rien n'est plus farouche qu'un homme féministe" Liam smilies (Cf. Mdok)
Top
Skorpions
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 426
Enregistré : 20/05/2012

certification
Vie réelle
Maïlys Ragot - 23 ans
Pays : France
Domaine : Pharmacie
Niveau : 5ème année - Internat
Fac : GRENOBLE
Posté le 17/02/2016 à 21:35 puis édité 2 fois notnew
EDIT: d'ailleurs concernant les pubs sexiste, les blagues sexistes etc, j'ai fouillé dans mes anciennes vidéos likées sur YT pour ressortir cette vidéo de porte-parole et présidente d’Osez le féminisme, Anne-Cécile Mailfert smilies :
https://youtu.be/ew7F-iudnV0

Petite vidéo très bien faite ! Tu as bien fait de partager smilies
(Par contre tu as mis toute ta playlist de vidéos j'aime, je ne suis pas sûre que c'ait été volontaire smilies )
Top
Aller en haut • 576 réponses • 29 pages • 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 ... 29
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Dr Irène Frachon « Le Mediator® est un poison lent pour la pharmacovigilance française » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter