logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

A propos de PH c'est important

Aller en bas • 40 r�ponses • 2 pages • 1 2
deah
Chef de pique-nique

Messages : 159
Enregistré : 28/01/2005
Posté le 29/06/2010 � 15:43 notnew
Bonjour j'ai un classement qui sent pas très bon et je voulais savoir si en faisant l'internat ph, il y aurait moyen de ne pas être un pauv gars qui va se retrouver au chomage.

Merci

Ps : j'ai déja utiliser la fonction rechercher.
Top
mcjul
Nain-terne

Messages : 96
Enregistré : 11/06/2010
Posté le 29/06/2010 � 16:05 puis édité 1 fois notnew
Après avoir rencontré un pharmacien hospitalier la semaine dernière ... je me posais des questions aussi sur le nombre de poste (de pharmacien) plus tard vu qu'il avait ouvert le nombre de poste d'interne en PH.

Il m'a répondu : "mais si y'a des postes !!! sauf que si tu veux Antibes dans les 5 ans ...là c'est plus difficile"
==> en clair, y'a du taf à la fin ! Mais bon, faut aussi être un peu mobile !
_____
Interne en PH - Région sud - Montpellier
Ex rémois
L'homme du bus
Top
Zeph
Ministre de la Santé

Messages : 2789
Enregistré : 16/02/2005
Posté le 29/06/2010 � 18:30 notnew
Tu seras pas au chômage, il y a des postes d'assistants, puis des postes de PH. Moi je suis optimiste avec le nombre de départs augmentant. Même si tous les postes de PH ne seront pas remplacés, il faudra bien des pharmaciens hospitaliers. Mais c'est sûr que c'est plus dur d'avoir un poste dans une grande ville universitaire que si tu acceptes de bouger un peu en périphérie !
_____
Je fais toujours une petite sieste avant d'aller dormir (O. Wild)
Top
drogbo
Bizut (futur carré)

Messages : 6
Enregistré : 17/06/2010
Posté le 29/06/2010 � 19:07 notnew
C'est un peu la question que je me posais et je suis aussi mal classé (mais bon, classé quand même).
Donc, j'hésite fortement à revenir en filière officine. C'est vrai qu'à Paris, par exemple, c'est bouché sur les postes de ph..
Top
Celty
Interne

Messages : 124
Enregistré : 24/07/2004
Posté le 29/06/2010 � 19:17 notnew
Quel est le rapport entre le classement PH à l'internat, et les débouchés professionnels?

Une fois qu'on est interne, on est interne. Tout dépend de sa motivation je pense. (masters annexes, les relations qu'ont se fait, la capacité à être mobile comme dit plus haut...)
Top
deah
Chef de pique-nique

Messages : 159
Enregistré : 28/01/2005
Posté le 29/06/2010 � 19:22 notnew
J'ai entendu dire par une pharmacienne du chu de Clermont que en gros avec les départs à la retraite il y aurait 600 demandes de postes par an pour 200 poste. Donc c'est tendu. Ça sent l'officine à plein nez.
Top
Zeph
Ministre de la Santé

Messages : 2789
Enregistré : 16/02/2005
Posté le 29/06/2010 � 19:28 notnew
Mouais j'y crois pas trop...
Et si vous voulez faire officine, faites donc mais je serais frustré à votre place. Surtout quand on sait que l'on peut toujours revenir à l'officine quel que soit notre choix, et que presque la moitié des officines licencient !
_____
Je fais toujours une petite sieste avant d'aller dormir (O. Wild)
Top
rourou
Chef de pique-nique

Messages : 208
Enregistré : 20/06/2009
Posté le 29/06/2010 � 23:31 notnew
Même avis que Zeph ...
Avec départ a la retraite
plus DES qualifiant qui devrait se mettre en place = quand des officinaux occupant des postes de ph partiront : remplacement par des "vrais" PH donc même chose que si création de poste
plus développement des EHPAD avec PUI
plus loi HPST plutot en faveur des PH (éducation thérapeutique par ex)
plus developpement de la pharmacie clinique ...
Et Deah je suppose vu tes posts que tu visais plutôt bio au concours mais quand je parle avec des internes en bio ou que j'écoute leur tables rondes en AG, je ne sens pas un climat plein d'optimisme et d'euphorie sur la question de l'avenir ...
Top
tisheep59
Jeune Carabine

Messages : 12
Enregistré : 26/05/2010
Posté le 30/06/2010 � 15:57 notnew
bijour tout le monde!
c'est embêtant cette histoire de biologie, parce qu'on entend tous les sons de cloche...
j'ai entendu des biologistes qui disaient, "réfléchis bien, tu sais la biologie ce n'est plus ce que c'était..."
d'autres biologistes disent: "lance-toi, la biologie sera toujours là, elle n'est pas du tout morte"
c'est très pratique pour se décider...
à côté de ça, la plupart des internes en ph ou des ph, sont à fond dans leur job et te disent, fais ça tu verras tu vas t'éclater...
un peu déroutant tout ça!
_____
marine de lille


Top
ACrioca
Sexternus-minus

Messages : 34
Enregistré : 25/06/2010
Posté le 01/07/2010 � 16:34 notnew
ça, des avis différents, heureusement que ça existe! Ce n'est jms tt blanc tt noir, ya ceux qui sont frustrés par ce qu'ils font et ceux qui sont enthousiasmés, ya les pessimistes par nature, et les incorrigibles optimistes. Pb: on ne sait pas tjs a qui on a affaire héhé! Moi j'essaie tjs d'avoir plusieurs sons de cloche, c le seul moyen de se faire un peu son idée. (qui vaut ce qu'elle vaut)
Mon avis à moi, c que quoi qu'il arrive on retombe tjs + ou - sur ses pattes, a condition de s'en donner les moyens. Concrètement ça veut dire: se bouger, (s'investir, s'intéresser, chercher des trucs parallèles...) et être un peu souple (ex mobile comme on le dit depuis le début. ou ne pas vouloir absolument faire, je sais pas moi : de l'hémato à l'hôpital en tant que PU-PH, et à Paris svp ! là c un peu trop précis). Ms le meilleur moyen de réussir c déjà de faire qqch qui te plait. Dc réfléchis bien à ce que tu vx : officine ou hôpital.
Moi personnellement l'officine ça m'enchante pas, et ça sent pas très bon pr eux non plus on dirait. L'internat je ne sais pas e qui m'attend, on verra bien... J'essaie en tout cas. Au pire, il restera tjs officine...
_____
qui ne tente pas, ne l'aura pas !


Top
Tewak
Jeune Carabin

Messages : 24
Enregistré : 12/07/2007
Posté le 17/07/2010 � 15:25 notnew
Pour le rapport nombre de poste de PH ouvert et demande de postes (on parle donc d'assistant cherchant un poste de PH), on devrait effectivement tourner autour de 1/3.
Cela signifie qu'après une sélection sur dossier +/- du type des MCU, 2/3 devront rebondir :
cad : retour en officine pour l'option de facilité,
ou industrie, ou clinique (mais alors là surement sans le statut de PH), ou contractuel à l'hosto.
Le développement miraculeux de la pharmacie clinique (ac l'idéal de 1pharmacien par gros service) me parait difficile avec la conservation du statut de PH (salaire trop haut pour le budget hospitalier).
En gros plus de travail moins de sous : mais c'est un peu la même chose dans tous les secteurs. Restons donc relatif!
Top
Zeph
Ministre de la Santé

Messages : 2789
Enregistré : 16/02/2005
Posté le 17/07/2010 � 18:03 notnew
J'y crois pas du tout à ces chiffres moi !
2 assistants sur 3 qui ne pourraient pas avoir de postes de PH, c'est irréaliste. Ils n'augmenteraient pas le Numerus du concours si c'était le cas.
_____
Je fais toujours une petite sieste avant d'aller dormir (O. Wild)
Top
boubb
Interne

Messages : 131
Enregistré : 15/07/2009
Posté le 17/07/2010 � 18:25 notnew
mouais... Ce serait pas plutôt les chiffres pour les postes de PH?
Franchement, j'espère que ça va se débloquer avec les départs à la retraite parce que ça fait un peu peur quand même... Remarque, en officine et en biologie, l'avenir n'est pas tellement plus rose.
_____
pharmacien hospitalier assistant
Top
jimmyp
Nain-terne

Messages : 125
Enregistré : 31/10/2005
Posté le 20/07/2010 � 09:50 notnew
Hop malheureusement Zeph ils augmentent les postes de PH sans vraiment savoir si les postes seront là après... Je ne dit pas que tu ne peux pas avoir un poste, mais pour être honnéte quand je vois mes collegues PH qui terminent là, ils galerent quand même pas mal a trouver et pourtant ils sont mobiles.
Au final la pluspart ont ou vont trouver au moins un poste d'assistant (surtout dans les petits CH d'ailleurs, très peu de postes en CHU) mais pour le après ils ne savent pas.

Je ne veut pas vous faire peur, surtout que l'experience de l'internat en PH de ce que j'en sais est super enrichissante, mais les postes il n'yen a pas a l'infini, surtout avec le numerus qui augmente et autant être au courant avant de rentrer dans la filiére.
_____
Jérémie
Assistant hospitalo-universitaire
Immunologie/thérapie cellulaire
Rouen
Top
Tewak
Jeune Carabin

Messages : 24
Enregistré : 12/07/2007
Posté le 02/08/2010 � 09:00 puis édité 3 fois notnew
Il y a peu de stats là dessus.
L'ouverture des postes de l'option ph en pharma repose plus sur des bases politiques que d'études socio-économique réelle.
Le cng a fait un point sur les postes de ph.
http://www.cng.sante.fr/IMG/pdf/Statistiques_PH_JANV2010_.pdf
Pour une débouchée pure hospitalière, il est certain que tous les AH ne pourront être accueillis.
Je pense qu'un des premiers effets du surnombre d'assitants sera un décalage progressif de l'âge d'obtention du poste de ph avec un effet course au diplôme comme on le voit dans la recherche.
Top
lena30
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 314
Enregistré : 02/04/2010
Posté le 25/09/2011 � 14:24 notnew
J'y crois pas du tout à ces chiffres moi !
2 assistants sur 3 qui ne pourraient pas avoir de postes de PH, c'est irréaliste. Ils n'augmenteraient pas le Numerus du concours si c'était le cas.

le sujet date de 2010 mais bon je relance...

alors pour les internes comment est ce que ça se passe pour vos collègues assistants ?
l'état du nombre de poste de PH par rapport au nombre d'interne est si alarmant que cela?
qu'est ce que vous avez observé dans vos chu?

parce que je me pose légitimement la question suivante : est ce que "ça vaut le coup" de faire l'internat en pharmacie hospitalière ?

en effet c'est bcp de travail ( un concours, des années d'internats, des diplome et thèse à passer en plus) , et si c'est pour au final revenir en officine ?!^^...

de plus j'ai vu que les cliniques privées ne demande pas forcément des gens qui ont fait l'internat pour leur pharmacie ?!!! ( les officinaux peuvent prendre des postes...)

histoire de voir comment ça évolue....
Top
Zeph
Ministre de la Santé

Messages : 2789
Enregistré : 16/02/2005
Posté le 25/09/2011 � 16:14 notnew
De mon côté, tous mes assistants depuis 2 ans cherche et ne trouvent pas, même en voulant bien bouger un peu.
Mais y'en a pas mal qui trouvent !
Concernant les cliniques, ce n'est même pas qu'ils acceptent les officinaux, c'est que les officinaux ont la main mise sur les cliniques quasiment ! Moins d'études, donc moins chers à payer !
Si le DES qualifiant passe, il y a des chances que la donne soit renversée...
_____
Je fais toujours une petite sieste avant d'aller dormir (O. Wild)
Top
LOL@
Jeune Carabine

Messages : 13
Enregistré : 09/01/2012
Posté le 31/07/2013 � 08:42 notnew
Par rapport à ce sujet

Etes vous confiants sur l'avenir de la pharmacie hospitalière ?
Les internes et assistants actuels sont ils condamnés à retourner en officine ?
Connaissez vous des ex internes ou assistant chomeurs ou dans une situation précaire ?

Est ce vrai que le NC en pharmacie hospitalière est beaucoup trop élevé ?

Est ce que l'internat en pharmacie vaut le coup en quelque sorte ?
Top
Czéroça
Désagrégé de médecine

Messages : 257
Enregistré : 08/09/2009
Posté le 01/08/2013 � 10:05 puis édité 3 fois notnew
Par rapport à ce sujet

Etes vous confiants sur l'avenir de la pharmacie hospitalière ?
Les internes et assistants actuels sont ils condamnés à retourner en officine ?
Connaissez vous des ex internes ou assistant chomeurs ou dans une situation précaire ?

Est ce vrai que le NC en pharmacie hospitalière est beaucoup trop élevé ?

Est ce que l'internat en pharmacie vaut le coup en quelque sorte ?


Bonjour je suis interne de dernier semestre et je vais essayer de répondre à tes questions.

Je suis confiant sur l'avenir de notre métier car tout va dans notre sens en ce moment, que ce soit d'un point de vue législatif (arrêté du 6 avril 2011, Rapport IGAS sur sécurisation du circuit, etc...), ou économique (et oui le pharmacien hospitalier peut concourir à la réduction des dépenses d'une structure hospitalière et ce à l'aide de beaucoup de leviers). Cependant les directions hospitalières sont encore frileuses à l'embauche (crise économique, réduction du nombre de fonctionnaire, blablabla).

Pour moi nous ne sommes pas condamnés à retourner à l'officine, personnellement je me sens d'ailleurs incapable d'y travailler. Pharmacien Hospitalier c'est un métier bien à part qui en son sein connait même de nombreuses spécialisations. Par contre attention tout le monde ne sera pas Praticien Hospitalier, pour le devenir il faudra certainement être mobile ou alors avoir été pris sous son aile par un chef influent.
Il faudra aussi se reporter vers le privé (clinique ou industrie pharmaceutique), avec la sortie (normalement cette année, espoir...) du DES qualifiant, les cliniques seraient obligées de nous recruter et nous pourrons légitimement faire monter les enchères vu que nous serons devenus rares.

Dans ma promotion (internat 2009) tous les internes sortant ont trouvé un poste, il faut juste être mobile, personnellement j'ai trouvé un poste d'assistant spécialiste à 100 km de mon CHU d'origine. Par contre si tu t'entêtes à vouloir rester dans une grande ville, tu as des chances que l'on ne te propose que des vacations, ou un poste d'attaché smilies, puis deux ans après un poste d'assistant pour les plus chanceux, et au final 6 ans après on te dira que l'assistanat c'est terminé et que tu peux aller chercher autre chose ailleurs.

Il est vrai que l'on est trop nombreux, nos chefs nous disent que c'était pour anticiper le DES qualifiant, mais finalement en laissant les oreilles trainer ça et là tu comprends qui sont les vrai coupables:
- Les facultés de pharmacie, car lorsque les poste de Bio ont diminué, cela impliquait un manque d'inscription en troisième cycle (cycle très rentable, puisque l'interne met très rarement un pied à la fac et ce pour 500€ par an)
- Nos propres chefs qui n'allaient certainement pas cracher sur cette élévation en nombre d'un personnel qualifié, quasi gratuit (financement ARS) et toujours plus docile (augmentation du nombre d'interne donc de la concurrence et donc plus grande compliance de ceux-ci au désidérata de la chefferie).

L'internat vaut et vaudra toujours le coup parce que c'est la meilleure formation pour ce métier, que tu as un "CDD" de quatre ans durant lequel tu apprends énormément de choses, parce que c'est très enrichissant et que notre profil est demandé dans de nombreux domaines (je connais même une assistante qui a été recrutée par un laboratoire pharmaceutique pour devenir responsable scientifique de leur gamme d'antifongique), il faut juste être réactif et se bouger un peu.
Top
Weak
Bizut (futur carré)

Messages : 5
Enregistré : 14/06/2012
Posté le 01/08/2013 � 11:59 puis édité 1 fois notnew
Comparez le nombre d'inscrits à l'ordre section H et le nombre d'internes recrutés en pharmacie hospitalière chaque année. C'est sans appel.
Top
tetsuo
Externoïde

Messages : 49
Enregistré : 02/07/2012
Posté le 05/08/2013 � 22:35 notnew
En parlant de DES qualifiant, y a t'il des news sur cette réforme depuis la dépêche du mois d'avril de la FNSIP??? Est ce que ça avance ou bien c'est parti pour durer encore 10 ans?smilies
Top
Aller en haut • 40 r�ponses • 2 pages • 1 2
livreslivrescontactspublicationstwitter