logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Nombre de postes de pharmacien hospitalier

Aller en bas • 52 réponses • 3 pages • 1 2 3
Cécileus
Interne

Messages : 145
Enregistré : 03/12/2008
Posté le 27/11/2011 à 17:39 notnew
Bonsoir à tous,

Dans ma fac, en 3ème année, on doit faire une présentation de l'orientation qu'on aimerait prendre. J'ai donc choisi de parler de pharmacie hospitalière vu que c'est ça qui m'intéresse. On doit parler des débouchés, et donc il me semblait pertinent de parler du nombre de postes.
J'ai trouvé ça http://www.cng.sante.fr/IMG/pdf/Statistiques_PH_JANV2010_.pdf ça date de janvier 2010, mais ça devrait aller quand même (juste une question : les biologistes travaillant en hôpital sont comptés dans les pharmaciens hospitaliers j'imagine ?). Par contre, j'aimerai bien trouver le nombre approximatif de postes qui se libéraient par an, et j'ai beau chercher, je trouve pas (en plus je sais pas trop où chercher non plus alors ...)

Merci d'avance !
Top
- Chloé -
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 334
Enregistré : 22/09/2007
Posté le 27/11/2011 à 18:36 notnew
Salut !
Attention ne confond pas praticien hospitalier et pharmacien hospitalier ! dans ton lien PH = praticien hospitalier, c'est à dire les médecins + les pharmaciens + les biologistes + les chirurgiens, etc.
Par contre dans ton document, en page 4 ils différentient bien les postes de pharmaciens, et de biologistes.
Et si tu veux vraiment faire un truc complet, le top ça serait d'avoir aussi le nombre d'assistants. Car avant de devenir PH il faut passer par un poste d'assistant et il y en a bien plus que de postes de PH. C'est là tout le problème de cette filière !
Bon courage !
Top
Cécileus
Interne

Messages : 145
Enregistré : 03/12/2008
Posté le 27/11/2011 à 19:21 notnew
Oui oui j'avais bien repéré la nuance et j'ai bien pris en compte le chiffre pour les pharmaciens uniquement. En fait j'avais mal lu et j'ai sauté la ligne "biologistes", d'où ma question.
Bonne suggestion pour les assistants, j'hésitais parce que vu qu'on doit présenter le métier final et qu'on reste pas assistant toute sa vie ... (dans ma présentation je parle vite fait de l'assistanat, mais je pensais pas trop développer). Mais où trouver ces données ?
Top
Zeph
Ministre de la Santé

Messages : 2789
Enregistré : 16/02/2005
Posté le 28/11/2011 à 11:14 notnew
Les biologistes ne sont pas pharmaciens hospitaliers.
La FNSIP est en train de faire une étude et il apparaitrait qu'il y aurait un surplus d'internes de 175% par rapport au nombre de postes de praticiens hospitaliers en CH et de pharmaciens gérants en cliniques. Ce qui revient à dire que quasiment 2 internes sur 3 ne pourront pas travailler en milieu hospitalier après leur assistanat, ou alors en tant qu'attaché (le statu le plus moisi de la Terre).
_____
Je fais toujours une petite sieste avant d'aller dormir (O. Wild)
Top
Night
Nain-terne

Messages : 92
Enregistré : 13/10/2011
Posté le 28/11/2011 à 11:55 notnew
=/ erf ça craint
_____
« Rien n'est poison, tout est poison, ce qui fait le poison c'est la dose »
Top
lena30
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 314
Enregistré : 02/04/2010
Posté le 28/11/2011 à 12:35 puis édité 1 fois notnew
Les biologistes ne sont pas pharmaciens hospitaliers.
La FNSIP est en train de faire une étude et il apparaitrait qu'il y aurait un surplus d'internes de 175% par rapport au nombre de postes de praticiens hospitaliers en CH et de pharmaciens gérants en cliniques. Ce qui revient à dire que quasiment 2 internes sur 3 ne pourront pas travailler en milieu hospitalier après leur assistanat, ou alors en tant qu'attaché (le statu le plus moisi de la Terre).


il est quand même bizarre ce chiffre de 175% ( supérieur a 100% ça voudrais dire qu'il faudrait ne plus en former du tout pendant quelques années ?!)

et ils arrivent à se caser où les 2 sur 3 qui ne vont pas à l'hosto ? industrie ? recherche ?

les assistants ph regrettent ils leur choix ? (en tout cas il doit y avoir une sacré ambiance de compétition du coup)

c'est dingue (ça me tue)l'incompétence des gens qui ne savent pas gérer un nc^^
Top
Night
Nain-terne

Messages : 92
Enregistré : 13/10/2011
Posté le 28/11/2011 à 13:01 notnew
Tu peux toujours te caser en officine je crois, vu "l'unicité" du diplôme de docteur en pharmacie
_____
« Rien n'est poison, tout est poison, ce qui fait le poison c'est la dose »
Top
Zeph
Ministre de la Santé

Messages : 2789
Enregistré : 16/02/2005
Posté le 28/11/2011 à 23:07 notnew
Tu peux comme je l'ai dit devenir attaché, ou repartir en indus / officine effectivement.
Mais en même temps, le NC Internes PH a augmenté depuis peu, donc pour l'instant on commence juste à être confronté au problème...
_____
Je fais toujours une petite sieste avant d'aller dormir (O. Wild)
Top
Cécileus
Interne

Messages : 145
Enregistré : 03/12/2008
Posté le 28/11/2011 à 23:53 notnew
La FNSIP est en train de faire une étude et il apparaîtrait qu'il y aurait un surplus d'internes de 175% par rapport au nombre de postes de praticiens hospitaliers en CH et de pharmaciens gérants en cliniques.

Ça fait un peu peur quand même :s Ça veut dire No Future pour les PH à venir ?

Du coup sur le site du FNSIP, j'ai trouvé un document assez intéressant sur les différents statuts (c'était pas ce que je cherchais mais c'était plutôt intéressant quand même), mais toujours pas de données sur ce que je voulais. Je crois que je vais finir par m'en passer ...
Top
Night
Nain-terne

Messages : 92
Enregistré : 13/10/2011
Posté le 29/11/2011 à 00:09 notnew
175% m'a l'air un peu beaucoup

Puis faut se dire aussi que la fnsip est un syndicat et comme tous syndicat, ils manipulent/gonflent les statistiques pour défendre notre cause auprès des hautes autorités qui décident notre NC.
_____
« Rien n'est poison, tout est poison, ce qui fait le poison c'est la dose »
Top
Zeph
Ministre de la Santé

Messages : 2789
Enregistré : 16/02/2005
Posté le 29/11/2011 à 00:13 notnew
La FNSIP est une Fédération qui réunit tous les syndicats d'internes en pharmacie des différentes régions. Et ces syndicats régionaux sont apolitiques et ne s'amusent pas, tout comme la fédération, à "gonfler" les statistiques.
Ca reste quand même des équipes d'internes en fonction ces syndicats. Et ils ont le statut de syndicat et non d'association car de cette façon ils ont de plus grandes libertés juridiques (appel à la grève...).
Bref, ce n'est pas le sujet.
_____
Je fais toujours une petite sieste avant d'aller dormir (O. Wild)
Top
Night
Nain-terne

Messages : 92
Enregistré : 13/10/2011
Posté le 29/11/2011 à 00:38 notnew
smilies oki
_____
« Rien n'est poison, tout est poison, ce qui fait le poison c'est la dose »
Top
jimmyp
Nain-terne

Messages : 125
Enregistré : 31/10/2005

Vie réelle
Jeremie Martinet - 38 ans
Pays : France
Domaine : Pharmacie
Niveau : Pharmacien
Fac : GRENOBLE
Posté le 29/11/2011 à 11:10 notnew
Ce chiffre de 175% vient en fait d'un savant calcul du ministère et pas directement de la FNSIP. Il ne prends pas en compte une potentiel arrivée du DES qualifiant qui pourrait augmenter le nombre de postes disponibles ou l'ouverture vers le monde de la recherche et de l'industrie (qui sont de vrais gros débouchés de l'internat que la FNSIP essaye de promouvoir).
Maintenant, c'est pour ca qu'il est demandé au minimum une stagnation du numerus (là ou certains chefs auraient aimé une augmentation).
_____
Jérémie
Assistant hospitalo-universitaire
Immunologie/thérapie cellulaire
Rouen
Top
atomic31
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 70
Enregistré : 06/07/2005
Posté le 29/11/2011 à 20:39 notnew
Cécileus tu te poses une bonne et légitime question, mais je ne pense pas que tu trouveras la réponse, pour la simple raison qu'il serait alors facile de montrer que le NC de PH est volontairement surestimé...
En étant devenu maintenant interne, ce que je vois est que c'est très rentable pour l'hopital de disposer d'un interne pendant 4 ans puis d'un assistant pendant 6 ans : Il dispose sur une période de 10 ans d'une personne payer en moyenne moins de 2000 euros, qu'ils vont pouvoir faire travailler 50 h par semaine (les gens se laissent faire car ils ont un statut de m....qui ne leur permet pas de se défendre et on te fait comprendre que si tu espères avoir un poste de PH tu as plutôt intérêt à t'écraser et à exécuter...).
Donc pas d'inquiétude pour ceux qui préparent le concours, le NC de PH ne diminuera pas. Mais il faut maintenant intégrer qu'on a 2 chances sur 3 de ne pas être PH au final...
Top
Night
Nain-terne

Messages : 92
Enregistré : 13/10/2011
Posté le 30/11/2011 à 13:17 notnew
Faut espérer que le DES pharmacie devienne qualifiant, le nombre de poste augmentera (en privé), et réglera un peu le problème du NC haut.
_____
« Rien n'est poison, tout est poison, ce qui fait le poison c'est la dose »
Top
zen²
Ministre de la Santé

Messages : 945
Enregistré : 28/09/2007
Posté le 30/11/2011 à 16:52 notnew
Mais il faut maintenant intégrer qu'on a 2 chances sur 3 de ne pas être PH au final...

C'est pas tellement que tu fini pas PH mais plutôt qu'il faut trouver un poste.

après c'est à relativiser, il y a des gens qui ne trouvent pas car ils restreignent leur recherche à une ville voir un seul CHU !!!
tout comme les gens qui sont interne sur paris et veulent trouver un poste de PH en sorti d'internat uniquement sur paris !
bah pendant que t'y es pourquoi pas demander un poste de chef de département à Bichat ou Necker après 2 année d'assistanat smilies

il y a un manque de poste c'est sur mais avec de la motivation, (du piston) et surtout de la mobilité tu finira pas au chômage.
Après on peut espérer pour le DES qualifiant et le développement de la pharmacie hospitalière.
C'est aussi à nous de nous faire une place : développer maintenant la pharmacie clinique en faisant un pressing dans vos CH pour monter dans les services et ça permettra potentiellement d'ouvrir des postes à l'avenir (si les financement sont là bien sur).
Top
boubb
Interne

Messages : 131
Enregistré : 15/07/2009
Posté le 30/11/2011 à 19:24 notnew
Je suis d'accord. Mais c'est vrai que l'on est pas toujours mobile (conjoint etc), après faut voir si la carrière passe avant...
Par contre je suis étonnée car je ne vois jamais d'offre de poste PH sur l'ADIPH... Bref après 9 ans d'études, c'est quand même pas très glorieux tout ça!!!
_____
pharmacien hospitalier assistant
Top
atomic31
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 70
Enregistré : 06/07/2005
Posté le 30/11/2011 à 19:54 notnew

Par contre je suis étonnée car je ne vois jamais d'offre de poste PH sur l'ADIPH... Bref après 9 ans d'études, c'est quand même pas très glorieux tout ça!!!
Exactement et pas moyen de trouver une simple statistique sur un nombre de poste dispo ou susceptible de se libérer, pourtant on se dit que le NC doit bien sortir de quelque part et correspondre à quelque chose?
Ce qui me rend pessimiste c'est que l'hopital dispose avec les internes et les assistants d'une main d'oeuvre bon marché et corvéable à merci, quel intérêt y aurait-il à créer des postes de titulaire ou même à les remplacer?
Top
lena30
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 314
Enregistré : 02/04/2010
Posté le 01/12/2011 à 07:58 puis édité 2 fois notnew
c'est déprimant tout ça....
je suis d'accord sur le fais que à 30 ans passé on est plus forcément aussi mobile qu'avant, à 30 ans on a peut être déjà un mari/femme et envie d'avoir un gosse (et donc pas vouloir déménager tous les ans)

étiez vous au courant avant de passer votre concours de cette situation ? vous regrettez votre choix maintenant ?
vous déconseilleriez à un étudiant plus jeune que vous de passer par cette voie ?
(même si je suis que en deuxième année je suis confrontée à ce choix problématique, clairement l'internat serait ma voie mais j'ai peur de me lancer la dedans pour pas grand chose au final...)

de toute façon que ce soit medecine ou pharma les postes précaires à la noix : cca, assistant, praticien attaché....ne devrait même pas exister, soit on a SON poste soit on en a pas (comme pour tous les autres métiers^^)...c'est bel et bien pour exploiter un peu plus longtemps les internes...à la différence que les pharmaciens ne peuvent pas se casser en libéral ou en privé (places limités) contrairement aux medecins ce qui les obligent à subir, et que le numérus est bcp trop haut...

sérieux l'ensemble des internes (med+pharma) devrait faire greve un jour comme ça l'hopital ne tournera plus et ils s'en rendront bien compte....
Top
Pharma-27
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 78
Enregistré : 31/08/2011
Posté le 01/12/2011 à 16:02 notnew
Bien sur que oui, un pharmacien peut toujours se casser en libéral, à condition d'exercer 6 mois un poste d'adjoint en officine.
Top
- Chloé -
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 334
Enregistré : 22/09/2007
Posté le 01/12/2011 à 19:12 puis édité 1 fois notnew
étiez vous au courant avant de passer votre concours de cette situation ? vous regrettez votre choix maintenant ?
vous déconseilleriez à un étudiant plus jeune que vous de passer par cette voie ?


personnellement j'étais tout à fait au courant de la situation, et ça ne m'a pas empeché de devenir interne !
La chose qu'il faut que tu te dises c'est que le seul truc vraiment relou avec cette filière c'est le concours ! mais une fois obtenu, les années de l'internat et de l'assistanat sont rémunérées. Donc même si au final tu ne trouves pas de poste, tu n'auras pas perdu de temps par rapport à tes potes qui ont fait indus ou officine. Au contraire tu auras acquis une carrière hospitalière qui est très enrichissante.
Bref, le gros avantage de cette filière c'est que t'as rien à perdre! T'apprend pleins de trucs, t'es payée, tu rencontres pleins de gens : même si derrière t'es pas PH, ça reste une belle experience. Mais bon bien sur, quand tu passes le concours t'espères faire partie des 1/3 qui ont un poste de PH faut pas se leurrer smilies
Top
Aller en haut • 52 réponses • 3 pages • 1 2 3
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
L’interview du mois Jérémy Do Cao, président de l’Association des juniors en pédiatrie Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter