logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Reforme de l'internat en 2017

Aller en bas • 38 réponses • 2 pages • 1 2
bat52300
Bizut (futur carré)

Messages : 8
Enregistré : 11/02/2012
Posté le 20/02/2016 à 23:17 notnew
Bonsoir,

Le troisième cycle des études de médecine va être reformé en 2017, mais Manuel Valls a laissé également entrevoir "une extension de la réflexion à l'odontologie et la pharmacie".
Donc j'aurai voulu savoir si vous aviez plus d'infos sur une potentiel reforme du troisième cycle en pharmacie sachant que certains syndicats souhaiteraient la mise en place d'un des de pharmacie générale en 8 ans pour les officinaux.Peut on espérer à votre avis une ouverture vers la santé publique ou l'anapath ?La suppression de la filière IPR est elle imminente ?
Top
Farmacista
Chef des sévices

Messages : 438
Enregistré : 09/03/2013
Posté le 21/02/2016 à 13:00 notnew
A quoi bon faire 8 ans d'études en officine quand des préparateurs qui ont un brevet professionnel et des étudiants pharma en 3e peuvent dispenser

8 ans d'études pour faire caissier, être payé 2000e-2500e et être en compétition avec des bac +2 ça fait beaucoup quand même
_____
Anciennement l'apôtre Farmacien
Top
edelvail
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 79
Enregistré : 09/09/2012
Posté le 21/02/2016 à 14:51 notnew
"Pour être caissier" Mais t'as pas une once de fierté pharmachien ou tu es simplement profondément débile ? Répond pas on connait la réponse smilies

C'est incroyable que tu puisses encore arriver à aller au boulot la matin.
Top
Czéroça
Désagrégé de médecine

Messages : 242
Enregistré : 08/09/2009
Posté le 21/02/2016 à 20:21 notnew
Son secret c'est de ne pas aller au boulot. Il n'a pas encore fini les études, c'est te dire l'expérience qu'il s'est forgé. Sinon un internat obligatoire pour l'officine je trouverais ça bien (un peu comme pour les médecins généralistes) .

La santé PUB est déjà possible pour un pharma. Je connais deux trois personnes qui se sont spécialisées la dedans pendant leur internat de PH. Par contre l'anapath pour l'instant c'est clairement réservé au médecin (connaissances en anatomie indispensables) même si la frontière avec la bio mes est parfois très mince...
Top
Dai
Ministre de la Santé

Messages : 1371
Enregistré : 11/09/2007
Posté le 21/02/2016 à 21:03 notnew
La santé pub' est possible... mais sur des postes PH-PR/PIBM.
Ca ne ferait pas de mal de faire un DES commun médecins/pharmaciens en Santé Publique !
Anapath' trop particulier par contre je suis d'accord.
Top
Farmacista
Chef des sévices

Messages : 438
Enregistré : 09/03/2013
Posté le 21/02/2016 à 21:46 notnew
Je vois pas c'est quoi le soucis à employer le terme caissier, c'est une réalité
L'accueil du client, prendre sa carte vitale/mutuelle (moyen de paiement), biper les produits, les ranger dans le sac plastique, encaisser l'argent et rendre la monnaie si nécessaire

La santé publique est déjà possible pour les pharma via des masters, mais je pense que ça n'a rien avoir avec l'internat de santé publique des médecines, qui est un parcours sur plusieurs années orientés santé publique
_____
Anciennement l'apôtre Farmacien
Top
Czéroça
Désagrégé de médecine

Messages : 242
Enregistré : 08/09/2009
Posté le 22/02/2016 à 10:25 notnew
A-t-on déjà vu un caissier refuser une vente?
Top
Farmacista
Chef des sévices

Messages : 438
Enregistré : 09/03/2013
Posté le 22/02/2016 à 12:21 notnew
Oui, un mineur ne peut pas acheter de boissons alcoolisées, le caissier refuse de faire la vente
_____
Anciennement l'apôtre Farmacien
Top
Czéroça
Désagrégé de médecine

Messages : 242
Enregistré : 08/09/2009
Posté le 22/02/2016 à 13:50 notnew
Oui, un mineur ne peut pas acheter de boissons alcoolisées, le caissier refuse de faire la vente

Bizarrement quand j'étais mineur j'ai toujours pu acheter des clopes et de l'alcool sans qu'on m'emmerde. Vais-je faire le même proces aux caissiers que celui que vous faites aux pharmaciens?

Autant que vous soyez révolté par ce que certains ont fait de la pharmacie, je peux le comprendre. Mais que vous crachiez à ce point là sur le métier. Effectivement avec cette mentalité ça va être dur d'évoluer dans ce milieu.
Top
Farmacista
Chef des sévices

Messages : 438
Enregistré : 09/03/2013
Posté le 22/02/2016 à 19:56 notnew
Bizarrement quand j'étais sous problème cardiovasculaire avec des problèmes d'ulcères je pouvais acheter tranquillou de l'aspirine et du rhinureflex lol

Je ne crache pas sur le diplôme, je crache sur le métier, mais tu n'es même pas officinal, j'ai envie de dire, pourquoi tu parles ?
_____
Anciennement l'apôtre Farmacien
Top
Czéroça
Désagrégé de médecine

Messages : 242
Enregistré : 08/09/2009
Posté le 22/02/2016 à 21:13 notnew
Parce que moi aussi je dispense des médicaments et je ne me considère pas comme un caissier. Quand je vous vois dire qu'un IDE une AS ou un médecin pourrait faire notre métier, ça me saoule. Je me dis que vous n'avez rien compris et que c'est pas sur vous qu'il va falloir compter pour révolutionner le métier. En même temps j'avais pas grand espoir avec toi Farmacien.
Top
Farmacista
Chef des sévices

Messages : 438
Enregistré : 09/03/2013
Posté le 22/02/2016 à 22:20 notnew
Tu dispenses des médicaments dans un hôpital, c'est un monde totalement différent, tu travailles pour une institution, un centre publique, gérer avec l'argent du contribuable, ton supérieur hiérarchique ne gagne pas de l'argent sur ton dos, il est là pour ses compétences.

Je crois que tu te fais des films sur l'officine (et t'es pas le seul sur ce forum)
_____
Anciennement l'apôtre Farmacien
Top
Czéroça
Désagrégé de médecine

Messages : 242
Enregistré : 08/09/2009
Posté le 22/02/2016 à 23:02 notnew
Mais pourquoi toi tu ne monterais pas une officine ce le modèle qui te semble le bon?
D'ailleurs ce serait quoi ton modèle idéal.
Top
Farmacista
Chef des sévices

Messages : 438
Enregistré : 09/03/2013
Posté le 22/02/2016 à 23:10 notnew
Mon modèle idéal serait des pharmacies étatiques, qu'on soit fonctionnaire comme dans les hôpitaux

Que la médecine soit plus segmenter. Le médecin fait un diagnostic, il l'inscrit sur l'ordonnance, à nous pharmacien et uniquement (exit les étudiants et prépas) de choisir le traitement.

Actuellement les pharmacies se gavent sur la main généreuse des médecins qui ont beaucoup trop de pouvoirs en France. Du moins il faudrait établir une sorte de liste de médicaments parmi lesquels ils devront piocher pour prescrire (ça se fait en Suède, la liste sage) (c'est le sujet de ma thèse smilies ), ou du moins pour un remboursement.
_____
Anciennement l'apôtre Farmacien
Top
Czéroça
Désagrégé de médecine

Messages : 242
Enregistré : 08/09/2009
Posté le 23/02/2016 à 09:44 puis édité 1 fois notnew
Mon modèle idéal serait des pharmacies étatiques, qu'on soit fonctionnaire comme dans les hôpitaux

Que la médecine soit plus segmenter. Le médecin fait un diagnostic, il l'inscrit sur l'ordonnance, à nous pharmacien et uniquement (exit les étudiants et prépas) de choisir le traitement.

Actuellement les pharmacies se gavent sur la main généreuse des médecins qui ont beaucoup trop de pouvoirs en France. Du moins il faudrait établir une sorte de liste de médicaments parmi lesquels ils devront piocher pour prescrire (ça se fait en Suède, la liste sage) (c'est le sujet de ma thèse smilies ), ou du moins pour un remboursement.

Tu vois que des fois t'as des idées valables. La mise en place de cette liste en France pour le remboursement je t'explique même pas la levée de bouclier des asso de patients, médecins, pharmaciens, etc...
L'OMS aussi a fait ce genre de liste.
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/97642/1/a95968_fre.pdf
Top
Farmacista
Chef des sévices

Messages : 438
Enregistré : 09/03/2013
Posté le 23/02/2016 à 12:53 notnew
Oui je sais pour les listes essentielles de l'OMS, (je fais ma thèse sur ça)
Il y a trop d médicaments en France, du moins trop de remboursés, trop d'IEC, trop de statines, trop de sartans, trop de ...

En Suède leur liste sage marche très bien, mais en France ça va être compliqué. Les médecins ont trop de pouvoirs, ils prescrivent à tout va et tout est remboursé, sans parler du fait qu'il y a pas mal de grands labos français

L'industrie pharmaceutique et les pharmacies vivent sur le dos de la sécu, une mesure comme ça reglementaire à visée économique (mais surtout santé publique) peut de chance que ça aboutit ...
_____
Anciennement l'apôtre Farmacien
Top
Cordebard
Externoïde

Messages : 41
Enregistré : 22/12/2015
Posté le 23/02/2016 à 23:35 puis édité 1 fois notnew
Je suis OK avec Farmacien.
Pour avoir, en tant qu' etudiant, travaillé en officine, et dans plusieurs, j' ai vu de tout :
- délivrances par la femme du patron sans diplome prévu a cet effet, qui donne des lecons pharmaceutiques aux employés diplomés, bien obligés d' écouter
- patrons hors comptoir vérifiant le rendement des employés sur logiciel, un bon employé étant celui qui a un bon panier moyen ( pour moi un conseil ne se mesure pas au panier moyen )
- distinction flagrante entre pharmaciens titulaires et adjoints
- les pharmaciens héritiers.
- bref.

Oui je suis aussi pour des pharmacies d' etat, bien moins couteuses sur le long terme, qui pourraient refuser de la delivrance, ce qui est sauf cas majeur de chez majeur, un mot grossier à ce jour.

Un DES de pharmacie generale est une bonne idée, mais il faudrait deja avoir une structure d' exercice adaptée.

Parce que a ce jour, 8 ans d' etude pour etre adjoint, je le deconseille a qui veut se lancer, a moi le premier.

Je veux aussi parler de la formation réalisée en trop grande partie par des enseignants chercheurs hors de leurs champs de compétence. Exemple concret, une diploméee de fac de bio, gros et dur diplome, mais dont la spécialité et l' exercice quotidien est la toxicologie. Comment cette personne qui n' a jamais mis les pieds au comptoir nous enseigne les conseils ? La réponse est dans votre UFR, ca existe.
Top
Pharmaceutic
Désagrégé de médecine

Messages : 273
Enregistré : 15/11/2015
Posté le 24/02/2016 à 03:06 notnew
Non, Farmacien a tout faux, comme d'habitude.

- Caissier : aucune responsabilité sur les effets que provoquent les produits qu'il vend, aucun devoir de conseil sur les produits, aucun devoir de contrôle des produits qu'il vend, une erreur de sa part ne peut pas coûter la vie du client. Seule obligation : pour de l'alcool, vérifier l'âge : -18 ans il ne vend pas, +18 ans il vend.

- Pharmacien : responsable pénalement des effets indésirables des produits qu'il délivre, obligation de conseils sur les médicaments délivrés, devoir de contrôle sur la pertinence des produit qu'il délivre, une erreur de pharmacien (par exemple contre-indication non détectée) peut coûter la vie du patient.

Il après, il ose nous dire sans pression que les deux métiers c'est pareil. Comment tu peux être crédible en sortant de pareilles bêtises ?
_____
Pharmacien


Top
Cordebard
Externoïde

Messages : 41
Enregistré : 22/12/2015
Posté le 24/02/2016 à 18:45 notnew
Sans faire l' avocat du diable Farmacien a raison.
Et sue le fond les grands discours sont très bien aussi, mission de santé pub de l' officinal, garant de la sécurité de la délivrance, ok.

Mais tous les titulaires ne jouent pas le jeu, car une officine est une entreprise et il faut faire du chiffre, employer a bas prix, cf preparateurs, ne voir aucun inconvenients a embaucher un adjoint coeff 330.

Tout cela degrade notre profession.

Il ne faut pas avoir peur de voir les choses en face et accepter la réalité.

Après pourquoi pas les grandes phrases que l' on connait tous et que l' on jous sert en fac, mais Farmacien ne se réfugie pas derrière et prend ses dispositions pour exercer en son ame et conscience, il a eu l' internat, ce qui semble a l' heure actuelle un des meilleurs moyens d' exercer la pharmacie, la vraie, découplée d' un impératif de rentabilité, mais toutefois associée à un impératif de maitrise des dépenses.

Avoir un esprit critique n' est pas synonyme de dégout et de mépris pour le métier.
Si tout le monde se braque quand une vérité est dite, les choses ne vont pas avancer vite, voire stagner, voire reculer !
Top
Pharmaceutic
Désagrégé de médecine

Messages : 273
Enregistré : 15/11/2015
Posté le 24/02/2016 à 19:14 notnew
Ah non mais ça, ça n'a strictement rien de spécifique avec la pharmacie. Dans tous les métiers, il y a des professionnels qui font n'importe quoi : médecins qui se contentent de recopier une liste de médicaments demandée par les patients sur leurs ordonnances, dentistes qui "revendent" de la prothèse chinoise à bas prix, kinés qui facturent 10 patients en même temps pour faire du chiffre... Bref, dans n'importe quel métier, on peut se comporter comme un cassier.
_____
Pharmacien


Top
Cordebard
Externoïde

Messages : 41
Enregistré : 22/12/2015
Posté le 24/02/2016 à 19:36 notnew
On est d' accord !
Top
Aller en haut • 38 réponses • 2 pages • 1 2
Suivez-nous facebook twitter linkedIn
Publicité
IPrépha : la prépa au concours d'internat en pharmacie
Librairie Médicale Iprépha fonctionne sur le mode de concours blancs mensuels qui vous sont proposés ici d'avril à novembre.
Découvrir la prépa
Publicité
Anne-Marie Curat, présidente de l’Ordre des sages-femmes : « Les sages-femmes sont encore trop invisibles ! » Toutes les interviews
livreslivrescontactspublicationstwitter