logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Relation infirmièr(e)s / médecins

Aller en bas • 28 réponses • 2 pages • 1 2
skulla
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 185
Enregistré : 30/08/2002
Posté le 26/10/2005 � 19:32 notnew
Je lance un pavé dans la marre...

Que pensez-vous du rapport qu'entretiennent infirmièr(e)s et médecins au sein d'un
service hospitalier.

J'ai déjà rencontré plusieurs cas de figures, cela dépend aussi biensûr de la personnalité des gens, mais assez souvent l'ambiance est un peu "tendue".
Les gens ont souvent des reproches à faire ou des choses avec lesquelles ils ne sont pas d'accord, et ne les expriment pas directement. ça aboutit généralement à une situation ou chacun fait ses petites reflexions dans le dos et et les personnes (méd ou inf) sont toujours un peu sur la défensive.
Je trouve ça dommage...

Je sais que c'est un peu chaud comme sujet, mais sincèrement que pensez-vous de ça?
_____
Le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages...
La réussite n'est pas la clé du bonheur, c'est le bonheur qui est la clé de la réussite!


Top
stetho
Jeune Bizut

Messages : 3
Enregistré : 10/10/2005
Posté le 27/10/2005 � 18:16 notnew
Bonsoir!
En tant que futur infirmier, j'espère n'avoir jamais à rencontrer ce cas de figure. Je rêve peut-être... Mais je ferais en sorte:
- de rester à ma place
- d'exprimer mon opinion en partant de faits précis, et non de ressentis
- ne jamais (et là, j'insiste) faire des réflexions dans les dos des autres.
C'est la chose la plus vil à mes yeux...
Top
skulla
Jolie Chef de pique-nique

Messages : 185
Enregistré : 30/08/2002
Posté le 28/10/2005 � 18:53 notnew
Je pense que tu as raison, j'essaie d'appliquer les mêmes règles que toi, même si j'ai l'impression que beaucoup de personnes en fait supportent beaucoup moins bien la franchise que les chuchotements dans le dos...
_____
Le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages...
La réussite n'est pas la clé du bonheur, c'est le bonheur qui est la clé de la réussite!


Top
Kristophe
Ministre de la Santé

Messages : 657
Enregistré : 05/08/2005
Posté le 11/11/2005 � 16:46 notnew
Voilà un autre pavé !
Personnellement, j'ai été souvent confronté à des IDE assez imbues d'elles-mêmes qui savent tout mieux que tout le monde et critiquent tout ce que les autres font, ce qui est assez désagréable... les pires étant les IADEs et les SF... Je ne dis pas ça parce que je me sens supérieur, pas du tout, mais je pense que chacun devrait faire son boulot, point !
Si moi je me permettais de critiquer le travail d'une IDE, IADE, ou SF, je suis sûr que je me ferais bien vite remettre en place, et à juste titre, alors pourquoi les médecins ont-ils droit à si peu de respect ?
_____
La violence est le dernier refuge de l'incompétence (Isaac Asimov, "Fondation")
L'une des fonctions principales d'un ami consiste à subir (sous une forme plus douce et symbolique) les châtiments que nous désirerions, sans le pouvoir, infliger à nos ennemis (Aldous Huxley, "Le meilleur des mondes")

Top
sabrina1
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 65
Enregistré : 03/04/2003
Posté le 11/12/2005 � 01:03 notnew
Lol, pourquoi directement penser que les médecins sont coupables , qu'ils se sentent supérieur ? Ce n'est qu'une idée, je n'ai jamais vu de médoc ou d'infirmière chuchoter dans le dos de médecin et vice -versa. Au contraire, il existe une bonne entente entre ceux-ci.
Il y a quelques mois de ca, je me suis méchamment ouverte le coude, et alors que le médoc recherchait au plus profond de mon bras je ne sais quel "dommage" , il a invité l'infirmière a regarder ac lui, et lui a expliqué que je n'avais rien pour telle ou telle raison (jmen souvien plus, je commatais lol)Bref, je pense vraiment qu'a partir du moment ou le médecin et l'infirmière savent rester à leur place, il n'y aura pas ou peu de prob.
Et je pense aussi que les infirmières s'épanouissent vraiment auprés des médecins, elles agrandissent leurs savoir et que sans cette relation médecin-infirmière ,l'hopital ne serait pas aussi acceuillant et n'offrirai pas la qualité de soin qu'il nous prodigue a l'heure actuelle.

smilies
_____
Lord Ernest Rutherford, physicien natif de N-Zélande qui découvrit l'existence des neutrons dans le noyau atomique, ouvrant ainsi la voie aux armes et à l'énergie nucléaire déclara :
"L'énergie résultant de la fission de l'atome ne vaut pas grand chose. La transformation de l'atome en source énergétique n'est que baliverne"

Top
coucourde
Doyen

Messages : 511
Enregistré : 06/07/2003
Posté le 28/12/2005 � 00:38 notnew
Lol, pourquoi directement penser que les médecins sont coupables , qu'ils se sentent supérieur ? Ce n'est qu'une idée, je n'ai jamais vu de médoc ou d'infirmière chuchoter dans le dos de médecin et vice -versa. Au contraire, il existe une bonne entente entre ceux-ci.
Il y a quelques mois de ca, je me suis méchamment ouverte le coude, et alors que le médoc recherchait au plus profond de mon bras je ne sais quel "dommage" , il a invité l'infirmière a regarder ac lui, et lui a expliqué que je n'avais rien pour telle ou telle raison (jmen souvien plus, je commatais lol)Bref, je pense vraiment qu'a partir du moment ou le médecin et l'infirmière savent rester à leur place, il n'y aura pas ou peu de prob.
Et je pense aussi que les infirmières s'épanouissent vraiment auprés des médecins, elles agrandissent leurs savoir et que sans cette relation médecin-infirmière ,l'hopital ne serait pas aussi acceuillant et n'offrirai pas la qualité de soin qu'il nous prodigue a l'heure actuelle.

smilies

Ouah, c'est beau d'être jeune et naïf! Moi aussi un jour j'ai regardé de la m... au microscope, et j'ai trouvé ça plutôt joli;).

Bien sûr que parfois ça se passe bien, mais le gentil médecin qui explique à l'infirmière pour qu'elle se gorge de savoir, j'ai rarement vu. (NB: sauf si l'infirmière était une grosse bombasse et que le toubib fantasmait dessussmilies).

Alors un autre exemple, tout aussi peu représentatif puisque ce n'est qu'une situation, un peu extrême, mais qui va totalement à l'opposé de ce que tu décris sabrina1.

J'étais l'autre soir externe de garde aux urgences pédiatriques. Pour la nuit, il y a normalement 1 externe, 1 interne et un pédiatre de garde, tandis que l'équipe paramédicale se composait de 3 infirmières puéricultrices et 2 ou 3 auxiliaires.
Il y avait pas mal de monde, et ce d'autant plus que la pédiatre de garde n'a pas tellement aidé, on a dû la voir 2 heures sur les 14 que dure la garde: donc l'interne se retrouvait seule, épaulée d'un malheureux externe pour voir tous ces gosses. C'était l'horreur, on n'a pas fermé l'oeil de la nuit, tout juste le temps de très mal manger entre 3h05 et 3h15 du matin... Les infirmières n'aimaient pas vraiment l'interne qu'elles disaient inefficace et qui plus est incompétente! (comme si elles étaient compétentes pour juger de la compétence d'une interne!) Alors elles n'arrêtaient pas de médire dans son dos, étaient souvent désagréables avec elle. Mais pour les inf, c'est sûr, c'était beaucoup + tranquille; elles avaient tout loisir de médire dans leur bureau, les pieds sur le bureau (non, non, ce n'est pas une image).
Elles ont même, les perfides, essayer de me rallier à leur cause!!!
mad:smilies
Du genre, t'as vraiment pas de bol d'être tombé avec elle mon pauvre, tu les as quasiment tous vus les gosses...
Ben oui je les ai presque tous vus les enfants, mais comme j'ai juste à les examiner et à émettre des (+ souvent 1 seule)hypothèses diagnostiques, que je n'ai pas à les gérer, ni de responsabilité digne de ce nom, c'est nettement + facile pour moi. Et puis quid de cette pédiatre libérale qui prend des gardes en CHU mais qui n'en fout pas une rame (tous les internes la connaissent), qui ne daigne pas répondre à une question posée par ce pauvre externe et n'a même pas la franchise de lui dire: "Casse toi p'tit c.. tu me les casses!", ce qu'elle pense pourtant?

Et pour finir, vers 4 heures du mat, alors que ma malheureuse interne était à bout, je te jure que j'ai bien cru 1 ou 2 fois qu'elle allait chialersmilies,qu'il y avait toujours du monde, l'infirmière la + "vorace" de me dire, insidieusement: "Tu ne vas pas te coucher? Tu devrais aller te coucher, les externes ils dorment d'habitude!". Elles m'ont pas mal flatté moi les infirmières, comme pour mieux enfoncer mon interne... Mais s'il y a 1 truc dont j'ai horreur, c'est qu'on me prenne pour un imbécilesmilies.

Alors bien sûr, ça se passe rarement aussi mal, mais c'était pour te dire que ce n'est pas aussi rose que tu pouvais le penser.

[Edité le 28/12/05 par coucourde]

[Edité le 28/12/05 par coucourde]
Top
Octopus Boy
Ministre de la Santé

Messages : 1255
Enregistré : 19/01/2005
Posté le 28/12/2005 � 21:04 notnew
Je tiens juste à dire que cela ne se passe pas non plus toujours comme ça côté infirmier, tes propos m'embêtent quelque peu car on a l'impression que tu généralises à l'ensemble des infirmiers.
Des cons il y en a partout(inf aussi bien qu'internes, qu'externes, ou que médecins), personne n'est tout blanc ni tout noir.
Ce que tu dis me choque autant que cela à pu te choquer et ces personnes font déshonneur à la profession, car à cause de ces personnes tu as désormais une mauvaise image des infirmiers (et inconsciemment cela te suivra pendant un certain temps).
Ne t'arrête pas à cette seule expérience pour te faire un jugement sur les inf car tu auras sûrement d'autres expériences bien plus heureuses dans d'autres service.
Je m'escuse pour la stupidité dont on pu faire preuve mes futur(e)s collègues.
J'espère que ton jugement évoluera.
A très bientôt.
Sans rancune.
Octo

[Edité le 28/12/05 par Octopus Boy]
_____
"A quoi que ce soit que l'homme s'applique,
la nature l'y destinait" (Denis Diderot)

"Une personne qui n'a jamais commis d'erreurs n'à jamais tenté d'innover."(Albert Einstein)
Top
coucourde
Doyen

Messages : 511
Enregistré : 06/07/2003
Posté le 28/12/2005 � 22:33 notnew
"Alors un autre exemple, tout aussi peu représentatif puisque ce n'est qu'une situation, un peu extrême, mais qui va totalement à l'opposé de ce que tu décris sabrina1."

"Alors bien sûr, ça se passe rarement aussi mal[...]"

Désolé je me cite, ça ne se fait pas.
Je ne généralise absolument pas, au contraire. Ce message dont tu as semble-t'il mal compris le but visait à montrer qu'on ne peut pas trancher sur les relations inf/médecin avec pour seul argument une situation unique, un seul exemple. Si tu relis bien mon message et celui de Sabrina1, tu verras que ce n'est pas moi qui avait tendance à généraliser.

Les 2 situations décrites ont été vécues, sont très probablement véridiques, mais donnent une image complètement opposée de la relation méd/paramed; la vérité est, comme souvent, entre les 2.
Et je pourrais aussi citer des situations où c'est le médecin (chir + précisément) qui était odieux avec l'infirmière.

Voila, et pour te rassurer définitivement, j'ai eu aussi des expériences + heureuses avec des infirmières (mais non, mais non, arrêter de crier chaleur, c'est pas ce que je voulais dire...;))

[Edité le 28/12/05 par coucourde]
Top
Octopus Boy
Ministre de la Santé

Messages : 1255
Enregistré : 19/01/2005
Posté le 29/12/2005 � 01:30 notnew
J'ai mal compris tu as sûrement raison, de toute façon la vie nous réserve à chacun une destinée différente.
Pour le moment tout va bien pour moi donc j'espère que je continuerais sur cette lancée.
Sinon tu ne me contredira pas si je dis que tu alimentes toujours une certaine rancune envers les infirmiers en général (cela se lit dans tes propos).
Enfin bref on va pas épiloguer là dessus plus longtemps.
Sur ce je vous souhaite à tous de passer un bon réveillon et entamons tous ensemble une nouvelle et agréable année.
A très bientôt et vive la Santé.
Octo
_____
"A quoi que ce soit que l'homme s'applique,
la nature l'y destinait" (Denis Diderot)

"Une personne qui n'a jamais commis d'erreurs n'à jamais tenté d'innover."(Albert Einstein)
Top
coucourde
Doyen

Messages : 511
Enregistré : 06/07/2003
Posté le 30/12/2005 � 00:04 notnew
"Sinon tu ne me contredira pas si je dis que tu alimentes toujours une certaine rancune envers les infirmiers en général (cela se lit dans tes propos)."

Ben si, je te contredis: je n'entretiens aucune rancune contre les "infirmiers en général", ni même en particulier; la rancoeur ne m'est pas naturelle.
L'exemple rapporté + haut n'est que le récit d'une garde effectuée il y a quelques jours, où le comportement de plusieurs personnes (ie: une infirmière particulièrement et la pédiatre de garde) m'ont un peu choqué; et les messages du genre de celui de Sabrina1 sont tellement naïfs ( n'y voit pas de connotation péjorative) que je n'ai pas pu m'empêcher de contrebalancer la vision idyllique et fausse qu'elle donnait des relations méd/inf par un autre exemple que je qualifie moi-même d'extrême et non représentatif.

Si après ça tu persistes à croire que j'ai de la rancoeur envers les infirmiers, voire du mépris, libre à toi. Mais j'appelle ça du délire de persécution...
Top
Octopus Boy
Ministre de la Santé

Messages : 1255
Enregistré : 19/01/2005
Posté le 31/12/2005 � 00:30 notnew
Non, c'est bon tous va bien alors ça ne sert vraiment à rien de continuer à épiloguer sur un rapport qui dépend après tout, de tout un chacun.
Je te souhaite un bon réveillon l'externe et à bientôt qui saît...;)
Sans rancune joyeux remédiens.

PS: c'est vrai que parfois il m'arrive d'avoir un petit côté maso...LOL (je déconne bien sûr)

A +
Octo
_____
"A quoi que ce soit que l'homme s'applique,
la nature l'y destinait" (Denis Diderot)

"Une personne qui n'a jamais commis d'erreurs n'à jamais tenté d'innover."(Albert Einstein)
Top
sabrina1
Sexterne (diplomée secrétariat médical)

Messages : 65
Enregistré : 03/04/2003
Posté le 02/01/2006 � 21:38 notnew
les messages du genre de celui de Sabrina1 sont tellement naïfs ( n'y voit pas de connotation péjorative) que je n'ai pas pu m'empêcher de contrebalancer la vision idyllique et fausse qu'elle donnait des relations méd/inf par un autre exemple que je qualifie moi-même d'extrême et non représentatif.


je sais trés bien que tout n'est pas tout beau tout rose, mais c'est vrai que ce que tu as raconté la, m'a surprise. J'espère vraiment que "ces" inf ne sont que quelques cas rares smilies .
Et je ne suis pas basée sur un cas unique ==> peut être est-ce un hopital unique lol. Bien sur maintenant, il y a des hauts et des bas,mais je peux t'affirmer (ayant des parents infirmier) qu'il y a plus de hauts smilies .

[Edité le 02/01/06 par sabrina1]
_____
Lord Ernest Rutherford, physicien natif de N-Zélande qui découvrit l'existence des neutrons dans le noyau atomique, ouvrant ainsi la voie aux armes et à l'énergie nucléaire déclara :
"L'énergie résultant de la fission de l'atome ne vaut pas grand chose. La transformation de l'atome en source énergétique n'est que baliverne"

Top
Octopus Boy
Ministre de la Santé

Messages : 1255
Enregistré : 19/01/2005
Posté le 03/01/2006 � 00:19 notnew
Je ne sais pas si ce sont des cas rares , en tous cas pour ma part je ne fais pas partie de ces infirmiers là. Je suis de ton avis quand tu dis qu'il y a plus de haut que de bas.
En tous cas moi ce que je vie c'est souvent dans le haut.
Je pense que cette discussion touche à sa fin car on à fait je pense le tour de la question et ça ne sert à rien de remuer le couteau dans la plaie plus longtemps.
A très bientôt et vive les Inf.
Bonne année à tous les remédiens.
Octo
_____
"A quoi que ce soit que l'homme s'applique,
la nature l'y destinait" (Denis Diderot)

"Une personne qui n'a jamais commis d'erreurs n'à jamais tenté d'innover."(Albert Einstein)
Top
boop
Serial IDE

Messages : 756
Enregistré : 24/03/2004
Posté le 03/01/2006 � 09:32 notnew
mort de rire, ca sert a rien de s 'échauffer!! alors si vous permettez qu'une inf parle de son vécu, je suis d'accord pour dire que ec n'est ni blanc ni noir, mais grosso modo, les vieilles inf sont plus revanchardes (enfin certaines) et ne font pas vraiment d effort pour etre sympathiques, et les vieux médecins idem.
chez les jeunes générations, que ce soit méd ou inf, il y a beaucoup plus de cordialité, et d'écoute mutuelle: genre le méd va écouter la remarque de l 'inf, et a contarrio prend le temps d expliquer un truc a l inf, que les vieux non: le vieux médecin attend que tu lui serves son café, que tu le suives pendant la visite, que tu écrives ce qu il dit pour qu il n'ait plus qu'à apposer sa royale signature (j 'exagère, mais si peu!!!), quant à la vieille inf, elle ne cherche pas a comprendre elle fait son taff et surtout rien d autre et si le medecin a fait un oubli (ca peut arriver oui, meme aux meilleurs!) elle ne dit rien car ce n'est pas son problème, et si le malade de la chambre 2 a mal à la tete à 2 h du mat, oui elle reveille l interne pour savoir si elle peut donner du paracétamol!!!

je pense qu on trouve des cons partout, mais je crois que c est plutot une question de génération et de moeurs, c est en train d évoluer, pour tendre vers une meilleure entente, plus cordiale!!!
_____
Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort.


Top
Bahia
Patronne (une femme qui en a)

Messages : 360
Enregistré : 27/04/2005
Posté le 04/01/2006 � 15:17 notnew
Tout a fait d'accord avec Boop!! smilies
Et également avec Octopus Boy :"vive les Inf!!!" smilies

A chacun de faire un peti effort!
_____
IDE
Top
coucourde
Doyen

Messages : 511
Enregistré : 06/07/2003
Posté le 06/01/2006 � 02:13 notnew
J'espère que tu as raison Boop.
Pour ma part, je n'ai encore jamais eu de problème avec des infirmières (enfin si, juste une fois avec une cadre réputée revêche..., tandis que les infirmières se proposaient volontiers de me montrer ce qu'elles faisaient.).
Et pour te rassurer un peu,Sabrina1 (et les autres), l'histoire que j'ai racontée + haut est la pire expérience relation méd/inf qu'il m'ait été donné de vivre depuis que je traine à l'hosto.

Maintenant, pour ce qui est du comportement des "vieux", je préfère ne pas m'avancer sur comment je serai dans 30 ans.
Top
boop
Serial IDE

Messages : 756
Enregistré : 24/03/2004
Posté le 06/01/2006 � 10:17 notnew
quand je dis vieux je parle du fossé des générations!! la médecine d'il y a 30 ans et la société en général a évolué; certains font peu archaïques de nos jours, c'est tout! parce que sans rigoler l exemple que je citais je l ai vécu et plus d une fois, mais bon perso j ai choisi d en rire, je trouve cette attitude complètement ridicule!!!

alors je pense pas (j espere) que tu seras un vieux con doublé d un bof dans 30 ans!! mdr!!!
_____
Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort.


Top
stefie
Jeune Carabine

Messages : 10
Enregistré : 27/12/2005
Posté le 14/01/2006 � 08:02 notnew
coucou!!

tout ce que vous dites et bien interessnt. De mon cote la relation med/ide c toujours tres bien passe. Notament a mon dernier stage ou je suis tombe avec deux internes extra qui m'on enormement aide et appris. Ce qui n a pas empecher certaines ide de les critiquer sur leur inexperience. Je pense que ce genre d'ide il n efaut pas preter garde a leur commentaire. il y a peut etre une petite part de jalousie, mais je pense que ce n'es trien de mechant! De toute faon dans notre boulot autant inf que doc il faut que notre travail soit coordonnées (et mettont de cote nos prejuges car on est la surtout ppour les patients. Quitte a regler nos comptes plus tard!!smilies je rigole!

voila je vous souhaite tout de meme une bonne année 2006!!
Top
Octopus Boy
Ministre de la Santé

Messages : 1255
Enregistré : 19/01/2005
Posté le 15/01/2006 � 23:00 notnew
Bonne année à toi également et je partage entièrement ton point de vue.
A+
Octo
_____
"A quoi que ce soit que l'homme s'applique,
la nature l'y destinait" (Denis Diderot)

"Une personne qui n'a jamais commis d'erreurs n'à jamais tenté d'innover."(Albert Einstein)
Top
Tama
Mme la Ministre de la Santé

Messages : 6130
Enregistré : 06/08/2002
Posté le 22/02/2006 � 20:05 notnew
je suis tombée dans des salles où les inf étaient généralement sympas, du moment que tu es pareille avec elles ! quand elles te montrent un truc d'une manière aussi passionnée qu'aux éleves inf, tu te dis que c'est bon, t'es intégrée smilies

sauf dans une salle où elles m'agressaient qd elles parlaient smilies puis après ça s'est calmé mais au début, pfiouuuu !!! jcrois que c'est un complexe d'infériorité qui n'a pas lieu d'etre normalement mais qui est surement inévitable vu comment les médecins se comportaient avec elles aussi... smilies elles ne me montraient rien, sauf à la fin pour poser une SNG, une fois qu'on les avait aidé quelques fois pour des patients compliqués à gerer seule... la cadre du service pareil au début c'était tendu et puis après elle s'est calmée quand elle a vu qu'on était pas des glandues mais des étudiantes en formation tout simplement et que du coup on fsait des bourdes et qu'on était longues à la détente parfois !

là je suis à nouveau dans une salle calme où les inf sont cools, je respire !!! smilies

[Edité le 22/02/06 par Tama]
_____
Interne power !!!!!!
Top
magdam
Interne

Messages : 118
Enregistré : 10/09/2004
Posté le 23/02/2006 � 20:51 notnew
Salut tous le monde

Cela fait une peu plus de deux mois que je bosse au bloc. En ce qui concerne la relation infirmière médecin c'est très variable. On a les chir qui n'hésiteront pas à nous aider à faire les champs, les transferts de patients et on a ceux qui t'aideront pas un brin, en général l'atmosphère suit: soit y'a de la discussion et des rires soit y'a un silence pesant. Je trouve les vieux chir aussi sympas que les jeunes, on fait je fais pas de différence.
Après je me suis rendue compte que si chacun met du sien tous roule.
Voilà mon point de vue.
Top
Aller en haut • 28 réponses • 2 pages • 1 2
livreslivrescontactspublicationstwitter