logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Ostéopathie en Danger !!!

Aller en bas • 65 réponses • 4 pages • 1 2 3 4
lilou94
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 16/11/2006
Posté le 16/11/2006 à 20:04 notnew
Ostéopathie en danger !
Nous sommes 20 millions à plébisciter l'ostéopathie.
Cette discipline de soins est exclusivement manuelle. Elle s'appuie sur une conception globale du patient. Elle cherche l’origine des symptômes présentés. Elle met en œuvre uniquement des manipulations.
Mais, me direz-vous, où est le problème ?
L’ostéopathie gêne !
Jusqu'en 2002, c’est au risque d’un procès pour pratique illégale de la médecine que les ostéopathes exerçaient leur art.
En mars 2002, Bernard Kouchner fit voter une loi reconnaissant la profession afin de mieux l’encadrer dans l’intérêt du patient. Cette loi nécessitait la publication de décrets d’application.
Près de cinq années plus tard, la majorité gouvernementale n'a toujours pas pris ces décrets, malgré une condamnation du Gouvernement par le Conseil d’Etat.
Alors ?
La situation se dégrade sur le terrain. Des écoles peu sérieuses se créent. Sans contrôle, des ostéopathes insuffisamment formés ouvrent des cabinets.
Alors ?
Comme trop souvent, le bon sens est paralysé par les conservatismes. Les corporatismes et les intérêts particuliers veulent prévaloir sur l'intérêt public.
Les médecins ont tout d’abord récusé l’ostéopathie. Ils ont cherché à faire condamner les ostéopathes par les tribunaux.
Ils pensent aujourd’hui que l’étiquette ostéopathe peut attirer à eux une nouvelle clientèle.
Après à peine 200 h de formation, certains s'arrogent ainsi le titre de « praticien en médecine manuelle-ostéopathie ».
Alors ?
Aujourd’hui certains médecins, rejoints par certains masseurs-kinésithérapeutes, manoeuvrent pour obtenir du gouvernement qu’il leur réserve la pratique de l'ostéopathie…
Et alors ?
Si le gouvernement accède à leur requête, on aura enfin réussi à éliminer une profession qui gêne, car elle pense et considère le patient d’une manière différente.
Ainsi, seuls les médecins et les masseurs-kinésithérapeutes pourraient à l’avenir exercer l’ostéopathie.
Dans ce cas, l’ostéopathie disparaîtra à coup sûr très rapidement : elle sera réduite au rang de technique que l'on applique en supplément d'un traitement conventionnel.
En outre, pratiquée occasionnellement, elle n’offrira plus aucune garantie de qualité et d’efficacité.
Ce jour là, l'ostéopathie, bien que légitimement plébiscitée par 20 millions de patients aura disparu de l’offre de soins.
Plus que jamais le médicament, ses effets secondaires et ses aspects mercantiles règneront en maîtres incontestés.
Si vous refusez la disparition de l'ostéopathie, diffusez ce message au plus grand nombre, signez la pétition en ligne (ou copiez ce lien dans votre navigateur : http://petition.osteopathie-france.net/index.php?petition=2), et venez manifester avec nous le 06 décembre à Lyon, Marseille, Paris, Nantes, Toulouse
(renseignements en ligne sur www.osteopathieendanger.fr).
Syndicat Français Des Ostéopathes
Union Fédérale des Ostéopathes de France
Union Nationale des Etudiants en Ostéopathie
Collégiale Académique de France
Institut National de Formation en Ostéopathie
Fédération Nationale de l'Enseignement Public Laïque
_____
Une Future Ostéopathe Exclusive!


Top
ChicO_^)
Chef des sévices

Messages : 343
Enregistré : 10/05/2006
Posté le 17/11/2006 à 23:00 notnew
Quoi de plus normal que l'ostéopathie soit partagée par les kinésithérapeutes, et les médecins rhumato ou qui ont fait de la médecine manuelle.

Rien ne me choque pas vous?
Top
ptitscarabé
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 75
Enregistré : 13/04/2006
Posté le 17/11/2006 à 23:17 notnew
On voit tout de suite que tu sais de quoi tu parles chico...merci beaucoup!
Top
KaraBin
Ministre de la Santé

Messages : 1272
Enregistré : 09/09/2003
Posté le 18/11/2006 à 12:52 notnew
Non rien ne me choque non plus.
Et pour les 20 millions de personnes... 20 millions de consultations ne veut pas forcément dire 1/3 de la population et ça ne veut pas forcément dire qu'il y a 20 millions de satisfaits.
Je suis désolé mais il va falloir faire le ménage dans cette profession, je ne dis pas que tous les ni-ni sont incompétents (il y a quelques rares bonnes formations) mais on ne peut pas laisser quiconque s'installer ostéo sans aucun justificatif.
Après les personnes concernées par les bonnes formations n'ont qu'à se faire entendre pour s'inviter à la table des négociations.

[Edité le 18/11/06 par KaraBin]
_____
"ici c'est comme dans une course à la fois sprint et marathon"


Top
Cordura
Ministre de la Santé

Messages : 4029
Enregistré : 08/01/2003
Posté le 18/11/2006 à 13:00 notnew
Je pense au contraire que le fait que l'Ostéopathie soit une spécialisation de médecins, de masseurs-kinésithérapeutes est un gage de qualité, de bonne utilisation de cette technique. C'est au contraire le moyen de faire sortir cette technique de cette situation que tu décris si bien, où l'on voit naitre ici et là des écoles peu sérieuses, où des ostéopathes pas assez formés ouvrent des cabinets.

C'est drôle parce qu'en lisant tout ça, je tombe presque point par point sur des conclusions différentes. Le fait de mettre l'ostéopathie entre les mains de médecins, de kiné va au contraire assurer l'avenir de cette technique, qui ne disparaitra donc nullement, qui sera certe appliquée en supplément d'un traitement conventionnel, mais je ne vois pas du tout ce qu'il y a de mal dans cela, si c'est mieux pour le patient. Elle ne sera pas forcément pratiquée occasionnellement, surtout si des médecins se sont spécialisés dedans et elle offrira bien plus de garantie de qualité et d'efficacité que maintenant.

Et parler de médicaments dans un domaine qui est celui de la médecine physique, c'est mal connaitre son sujet.
Les techniques de médecine physique n'ont rien à voir avec les médicaments (qui sont le plus souvent, dans ce cas, des anti-douleurs, ou des médicaments traitant des affections sous-jacentes) et l'ostéopathie n'a rien révolutionné. Demande à un kiné ou à un médecin rééducateur si son art se résume à prescrire des médicaments...
Top
ptitscarabé
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 75
Enregistré : 13/04/2006
Posté le 18/11/2006 à 15:17 notnew
Tu te trompes cordura...ça n'est la spécialité de rien du tout. c'est une profession à part entière. Sa pratique demande 6 années d'étude à temps plein dans les écoles sérieuses; on est ostéopathe, médecin ou kiné (et pas médecin-kiné- ostéo...t'arrives à tout faire en même temps toi?si oui bravo!).Si un kiné ou un médecin veut devenir ostéopathe, il fait les études pour et pratique l'ostéopathie à TEMPS PLEIN (ça ne veut pas dire une fois de temps en temps!!!!!).
De plus , l'ostéopathie est complémentaire des autres professions citées au dessus; elle n'a jamais eu la prétention de remplacer qui que ce soit, bien au contraire. Et son domaine, c'est celui qui se situe entre l'état physiologique et la pathologie; elle est tout à fait préventive et non curative!!
Et comme je te disais ci dessus, les gens "dangereux" sont ceux qui pratiquent une médecine manuelle ponctuelle ;je te pose la question suivante: tu préfères te faire "manipuler" par quelqu'un qui voit 2 patients sur 20 en médecine manuelle par jour ou par quelqu'un qui voit 20 patients sur 20 en médecine manuelle? Mon choix est déjà fait, pas toi?
Top
KaraBin
Ministre de la Santé

Messages : 1272
Enregistré : 09/09/2003
Posté le 18/11/2006 à 16:42 notnew
Je préfère me faire soigner par un type qui vient d'une formation reconnue et dont je suis sûr qu'il est compétent. Ce qui n'est pas le cas actuellement avec les multitudes d'école d'ostéo qui fleurissent un peu partout et la multitude de praticiens qui s'installent également un peu partout sans etre controlés. Moi demain si je veux je pose une plaque avec mon nom et ma qualité d'ostéo et rien ne me différencie avec un mec qui a fait des études dans une école. Et c'est à ce niveau qu'il faut faire le ménage et si cela passe par le fait qu'il faille supprimer tous les non médecins ou kiné et bah tant pis mais la sécurité avant tout.
_____
"ici c'est comme dans une course à la fois sprint et marathon"


Top
ptitscarabé
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 75
Enregistré : 13/04/2006
Posté le 18/11/2006 à 19:07 notnew
Entièrement d'accord avec toi sur les écoles: il faut faire le ménage! mais qui est fautif selon toi quand des "écoles" (véritables boîtes à fric) s'ouvrent de partout? Et les écoles dites "sérieuses" qui proposent un cursus en 6 ans se battent pour ça, pour faire la distinction.
Regarde en Angleterre comment ça sa passe...en France, on a toujours plusieurs dizaines d'années de retard sur les autres...
Il faut distinguer les enseignements sérieux des autres; mais personne ne doit faire de l'ostéopathie une spécialisation d'autre chose. en tout cas c'est très enrichissant de discuter avec des gens ouverts, c'est comme ça qu'on fera avancer les choses... D'ailleurs il y a une véritable évolution à ce niveau là; il n'y a qu'à voir le nombre d'intervenants qu'ils soient chirurgiens, médecins généralistes etc qui viennent donner cours dans ces écoles ( dites "sérieuses "avec un cursus sur 6 ans avec mémoire et examen devant jury médecins-ostéopathes en fin de 5 et 6 année).
à plus
Top
Gi Joe
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 29/10/2006
Posté le 19/11/2006 à 23:39 notnew
Je préfère me faire soigner par un type qui vient d'une formation reconnue et dont je suis sûr qu'il est compétent.
Je ne voudrais pas faire mon rabat joie mais un chirurgien, donc issu d'une formation ô combien reconnue, c'est quand même trompé d'oeil en opérant ma tante, du coup au lieu d'être borgne, celle ci est devenue aveugle smilies cocasse non ?

En voyant ça, tu crois vraiment que la compétence dépend uniquement de la formation ? Il y aura toujours des personnes qui malgrès la bonne qualité de la formation feront toujours des conneries, c'est trop réducteur de dire que tous les médecins sont bons parcequ'ils ont fait 10 ans d'étude.

Le problème de l'ostéopathie c'est qu'il existe 72 écoles et aucune n'a le même programme. Au niveau internationnal n'en parlons pas, aux USA ils sont intégrés au cursus médical donc peuvent prescrire des médicaments. On est bien loin de l'ostéopathie française... Comment privilégier la façon d'enseigner d'une école alors que toutes utilisent des techniques différentes ?

Et c'est là que le grand coup de pub tant attendu arrive :

Je vais prêcher pour ma paroisse, je suis en école de Chiropratique (il y en a une seule en France réglementée et contrôlée) reconnue au niveau européen et mondial par la fédération mondiale de chiropratique seuls partenaires avec l'acuponcture de l'OMS (l'ostéopathie elle ne l'est pas, vous pouvez vérifier si si), 3e profession de santé au monde (1er : médecine, 2e :dentaire) et donc 1ere profession manuelle de santé au monde.
Toutes les écoles de Chiro ont le même programme, le même diplome. Aux USA, la chiro est reconnue et remboursée par la sécu(je sais là bas ils remboursent pas grand chose mais bon) en angleterre les chiros ont le droit de prescrire des radios (permis par le niveau excellent de radio que nous sommes obligés d'avoir pour obtenir le diplome). Seule la France est un peu à la bourre...
Désolé de faire notre pub comme ça mais je n'ai pas encore vu de chiro argumenter dans ce forum donc je me lance. Sérieusement ne confondez pas chiro et ostéo, la différentiation au niveau des textes est en cours, on a été séparés du décret des ostéos justement grace la qualité de notre formation et à la rigueur de notre enseignement.


Pour l'ostéopathie, je ne suis pas contre mais le problème viens du fait que l'on peut tomber sur un ostéo à 6ans/3ans d'études à temps plein/partiel et je suis de même ostile aux médecins/kinés-ostéos qui n'ont pas la capacité d'intégrer les techniques en ne faisant qu'un week end par mois pendant 3ans. Les kinés sont des spécialistes du système ostéo articulaire et de la rééducation. La dessus aucun problème et dans ce domaine par rapport à eux on ne vaut pas une cacahouète. Mais leur formation est pauvre au niveau neurologique. Et comment manipuler une cervicale, tester les réflexes et sensibilités sans connaitre à fond sa neuro ?
Quant aux médecins la pratique manuelle est rop négligée, la sensibilité au bout des doigt nécessite un apprentissage qui n'est pas suffisant dans le cursus médical. Leurs techniques seront approximatives et donc dangereuses....
Est-ce que vous croyez qu'un psychiatre pourrais apprendre la chirurgie en ne faisant qu'un week end par moi pendant 3 ans ? C'est un peu extrème mais on n'en est pas loin...

Je pense que chiros et médecins sont deux professions à part, ni l'un ni l'autre ne sauraient faire aussi bien le boulot de l'autre, c'est pourquoi on nous apprend à référer aux médecins, le problèm est que peu de médecins se renseignent assez pour savoir si cela ne vaudrait pas le coup référer à un chiro.

[Edité le 19/11/06 par Gi Joe]

[Edité le 20/11/06 par Gi Joe]
_____
Boire ou conduire faut choisir, perso j'ai pas la voiture...


Top
Thanos
Désagrégé de médecine

Messages : 285
Enregistré : 26/04/2006
Posté le 20/11/2006 à 18:25 notnew
Je serais assez d'accord avec Gi joe pour dire qu'un médecin ostéo m'interpelle quelque peu... Sauf exceptions, on doit avoir "une main" entrainée pour ce genre de techniques. Les études de médecines ne développent pas cet apprentissage. On se retrouve alors avec des patators qui bourinnent à qui mieux mieux...


Top
lilou94
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 16/11/2006
Posté le 22/11/2006 à 17:13 notnew
Juste quelques petites précisions quand au message que j'ai posté et qui fait débat (c'est le but!) :
Premièrement : les Ostéopathes parlent de ce qu'ils connaissent donc de l'Ostéopathie et ne font pas le procès des médecins (contrairement à d'autres)
Ensuite : il existe un référentiel que de nombreuses ecoles suivent (et celles ci sont sérieuses)
De plus : il me semble que l'Ostéopathie à fait ces preuves depuis quelques années dans de nombreux pays (en Angleterre, les gens courent chez l'Ostéo!!) et qu'il n'y a pas à refaire l'histoire
Et Enfin : n'oubliez pas que si ça va dans le sens des médecins, kiné et que l'Ostéo n'est plus exclusive, l'Etat se met hor la loi par rapport aux lois, décret de 2002 le problème je pense c'est que politiquement, si ils veulent s'approprier notre profession c'est qu'elle est fiable (sinon un medecin reste medecin et ne fait pas une formation Ostéo, etc...), et qu"elle rapporte (sinon pourquoi la plupart des kiné-osteo finissent par utiliser uniquement la pratique ostéopathique)

A méditer...et pour savoir de quoi prler, aller sur osteopathie-france.net!!!




____________________
Une Future Ostéopathe Exclusive!

_____
Une Future Ostéopathe Exclusive!


Top
Gi Joe
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 29/10/2006
Posté le 22/11/2006 à 23:16 notnew

Premièrement : les Ostéopathes parlent de ce qu'ils connaissent donc de l'Ostéopathie...
Il semblerait que je sois visé par cette attaque smilies
Je pense pouvoir parler du sujet vu que avant de rentrer dans mon école je me suis renseigné afin de faire le bon choix. En effet je ne connaissait pas non plus la différence entre ces 2 professions. Je pense avoir fait assez de démarches pour bien disserner les caractéristiques de chacunes de ces professions.
De plus j'ai beaucoup parlé avec de nombreux étudiants de mon école qui sont partis de l'ostéopathie après c'être aperçu que les directeurs leurs mentaient (notamment à propos de reconaissance par un organisme internationnal qui n'était en fait qu'une boite postale à Bruxelle) et pourtant il s'agit d'une des plus grosse école d'ostéo de Paris (j'ai le droit de citer le nom ?)

...et ne font pas le procès des médecins (contrairement à d'autres)
Aïe encore un pic !!!
Je ne pense pas à un seul moment avoir fait le procès des médecins, l'exemple que j'ai donné est juste la pour montrer que malgrès une formation sérieuse et reconnue on a toujours des (énormes) bévues, et cela bien sur des 2 côtés.
Pour ce qui de la formation je ne les critique pas non plus, leur formation est bonne mais dans leur domaine, le toucher n'est pas quelque chose d'inné ça se travail(et tu ne me diras pas le contraire), sur ce point je ne pense pas que les médecins soient au top niveau. D'autre part, je ne pense vraiment pas non plus pouvoir remplacer un médecin, car dans son domaine là il est spécialiste et donc c'est à moi de reconnaitre ses compétences. C'est pourquoi la chiro veut devenir profession de santé en France, afin de pouvoir apporter ça complémentarité au système actuel et non le remplacer ou en faire le procès.

Ensuite : il existe un référentiel que de nombreuses ecoles suivent (et celles ci sont sérieuses)

Le référentiel est défini par des associations de quelques écoles d'ostéo. Et ces associations s'auto reconnaissancent entre elles. Le problème est qu'il existe plusieurs de ces associations donc plusieurs référentiels... Il n'y a qu'a voir le nombre d'association qui ont signé le texte Ostéopathie en danger que tu as cité plus haut. De plus tu en a enlevé, sur la pétition il y a rn réalité 12 associations qui ont signé !! Mais bon c'est déja bien qu'ils s'entendent pour signer cette pétition....

De plus : il me semble que l'Ostéopathie à fait ces preuves depuis quelques années dans de nombreux pays (en Angleterre, les gens courent chez l'Ostéo!!) et qu'il n'y a pas à refaire l'histoire
Je ne nie pas qu'il y aie beaucoup d'ostéo en Angleterre et que ça marche mais le problème est qu'ils ne pratiquent pas la même ostéo qu'en France (je dis ça pour avoir fait des stages chez différents praticiens de chaque pays).
Je ne renie pas la compétence de certains ostéos mais plutôt la différence de formation.

Encore une question, vous parlez de faire le ménage dans les écoles d'ostéo mais comment êtes vous sur d'être dans une de ces école sérieuse ?

Bien sur s'il y a de grosses erreurs dans ce que j'ai dit, je ne demande qu'à ce que l'on me prouve le contraire. Dans ce cas je reviendrais avec joie sur mon avis smilies en attendant pour des infos sur la chiro : www.vertebre.com

Ptite info pratique : L'école de chiro est une association loi 1901 donc ne pouvant dégager aucun bénifice à la différence des écoles d'ostéo qui sont pour la pluspart (si ce n'est la totalité) des SARL... Le but n'est pas le même entre une entreprise et une assoc non ?

[Edité le 23/11/06 par Gi Joe]
_____
Boire ou conduire faut choisir, perso j'ai pas la voiture...


Top
Thanos
Désagrégé de médecine

Messages : 285
Enregistré : 26/04/2006
Posté le 23/11/2006 à 08:31 notnew
Le débat sur le sériex ou non de telle ou telle école me parait curieux...

Il me semble (arrétez moi si je me goure) qu'à l'heure actuelle, il n'y a même pas d'accord sur ce qui doit être enseigné dans les écoles (le cranien et le viscéral posant de petits problèmes à des personnes atteintes de "conservatisme aigu" adeptes du "je ne connais pas, donc c'est ésothérique"). Bon, d'accord , je caricature un chouia, mais on est pas loin de ça smilies.

Donc, les gentils seraient ils ceux qui renient ces techniques considérées par nos autorités médicales comme sulfureuses, ou le contraire ??

J'apprends aussi l'ostéo à l'heure actuelle, et je dois dire que je fais certainement partie des "ésothériques" ! Hihihi ! smilies
Top
Gi Joe
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 29/10/2006
Posté le 23/11/2006 à 23:17 notnew
Coucou Thanos, je vais t'avouer j'ai un peu de mal à comprendre la logique de ton post smilies mais je vais essayer d'y répondre aussi clairement que possible.

Donc non il n'y a pas d'accord sur ce qui doit être enseigné dans les écoles d'ostéopathie .
Pour ma part je fais parti plutôt des "rationnalistes aigus" plus que des conservatistes. Pour le cranien et le viscéral, tout dépend des techniques utilisées, perso je trouve ça même primordial vu que nous avons pour but de considérer l'individu dans sa globalité.

Le problème des techniques dites "ésotériques" c'est effectivement qu'elles sont.....ésotériques (ce n'est pas pour autant que je ne m'y intéresserait pas, mais c'est plus fort que moi je chercherais des causes physio, anat...)

Les "gentils" si j'ai bien compris le sens de ta question, sont ceux qui renient ces techniques. Le but étant de donner un niveau scientifique et crédible à tout ostéo sortant d'une école.
Après bien sur libre à toi de changer par la suite, mais ta formation t'aidera (enfin j'espère) à garder au moins un pied sur terre (un orteil ?). Ainsi ceux qui ne feront pas l'école d'ostéo et ne feront que de ces techniques ésotériques pourront toujours le faire à condition qu'il ne portent pas le nom d'ostéo sur leur plaque. C'est le cas de nos bon vieux marabouts et magnétiseurs !!

Attantion Thanos à force de faire des tecniques comme ça et porter un nom aussi sordide, un jour tu finira au bucher;)sorcier va !! smilies

PS : J'espère que j'ai bien répondu hésite pas à me dire si ma réponse était à côté de la plaque...
_____
Boire ou conduire faut choisir, perso j'ai pas la voiture...


Top
Thanos
Désagrégé de médecine

Messages : 285
Enregistré : 26/04/2006
Posté le 26/11/2006 à 11:35 notnew
Gi Joe,

Dans mon message précédent je voulais surtout pointer du doigt le manichéisme dont font preuve pas mal de gens (d'un côté ou de l'autre). D'ou ma petite phrase avec les méchants et les gentils... smilies

Tu me parles du cranien et du viscéral comme des techniques éprouvées, mais, à l'heure actuelle, beaucoup de "rationalistes" considèrent ces techniques comme fumeuses (Je ne parle même pas du MRP)...

Je ne vais pas relancer la polémique sur les magnétiseurs, il y a déja eu un sujet dessus (intitulé : Le magnétiseur).


Sur le fait de chercher des réponses anat et physio pour toute technique, je suis d'accord avec toi, mais cela ne m'empêche pas de pratiquer une technique qui fonctionne bien que l'explication du mécanisme soit absente (énergétique chinoise par exemple, écoute du MRP...).

Top
cardioboss
Chef de pique-nique

Messages : 163
Enregistré : 24/12/2002
Posté le 09/12/2006 à 10:12 notnew
Le fait de réserver ça aux kiné ou médecin ça permet d'ajouter aux techniques des techniques supplémentaires pr arriver au même but : soigner. Alors faut arreter de dire que "l'art" sera perdu si les nini n'existent plus..... On peut tt a fait associer 2 professions et les faire bien ttes les 2 exemple :
le pédicure podo qui se forme aussi à la Kiné
L'aide soignante qui devient infirmière
...
Tout ceci en suivant une formation sérieuse alors pkoi se serai pas pareil pr Kiné-ostéo??? Selon un rapport de l'académie de médecine, beaucoup des techniques utilisées en ostéo viennent des techniques KINE ... donc j pense pas qu'on soit si mauvais si on se forme sérieusement........
_____
Si tu voyais toutes les couleurs que la nuit donne à mes fantasmes
tu verrais qu'au fond d'mon coeur c'est pas vraiment un palace
mais qu'on y a fait les poussières et si tu fais pas trop la fier
il reste encore une grande place just'à côté du cimetière. (Mano Solo, IN THE GARDEN, 2007)
Top
Thanos
Désagrégé de médecine

Messages : 285
Enregistré : 26/04/2006
Posté le 11/12/2006 à 08:51 notnew
Cardioboss,

Je ne vois pas le rapport entre les podos et les kinés...

Les techniques d'ostéo ne viennnent pas ofrcément de la kiné (et surtout pas de la parodie de kiné que l'on nous apprend en IFMK). Lorsque tu auras ton diplome, forme toi, et tu verras que tes propos sont incorrects.



Top
Gi Joe
Jeune Bizut

Messages : 4
Enregistré : 29/10/2006
Posté le 12/12/2006 à 00:49 notnew
Cardioboss,
je voulais juste te poser une question : est-ce que tu crois que c'est juste un ajout de techniques que de passer d'aide soignante à infirmière ? C'est deux professions totalement différentes et une personne qui se forme en tant qu'infirmière change de métier, elle n'exercera plus en tnt qu'aide soignante, bien qu'elle en garde l'expérience. Si les kinés ou médecins veulent devenir ostéo pourquoi pas, mais pas seulement un mercredi aprés midi par semaine comme la majorité des praticiens que je suis allé rencontrer...

Et pour le pédicure podo, je vois pas l'intéret de se former à la kiné...

Encore une chose le rapport de l'académie de médecine n'est pas neutre et n'évalue pas de façon objective les professions, ils ne lisent même pas les rapports qu'ils nous réclament... et si tant de techniques ostéo viennent de kiné comment ça se fait qu'ils agissent au niveau viscéral qui n'est pas(ou peu) enseigné en kiné.
_____
Boire ou conduire faut choisir, perso j'ai pas la voiture...


Top
cardioboss
Chef de pique-nique

Messages : 163
Enregistré : 24/12/2002
Posté le 12/12/2006 à 15:56 notnew
et surtout pas de la parodie de kiné que l'on nous apprend en IFMK

T'étais dans quel IFMK ?;)
Faut arreter de dire que tout s qu'on apprend en kiné c'est d la merde et que tt s qu'on apprend en ostéo c'est génial !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!



si tant de techniques ostéo viennent de kiné comment ça se fait qu'ils agissent au niveau viscéral qui n'est pas(ou peu) enseigné en kiné.

Là OK très peu de techniques viscérales vues en kiné..


MAis j me pose une question simple et logique : je suis patient, j'me fais une entorse de cheville. J vais pas aller voir un kiné pr proprio, massage, travail musc et mob art plus un ostéo pr mob art et d'autres techniques que je connais pas puisque j'ai pas fait ostéo, mais j vais aller voir un kiné-ostéo CORRECTEMENT FORME comme ça il pourra associer toutes les techniques qu'il possède.

Le pb, c'est que l'ostéo n'est pas remboursé, on ne peut donc pas faire kiné + ostéo au cours d'une même séance, c'est ça qui est dommage.

Maintenant tt ça c'est une discussion sans fin, chacun défend son beefsteak, c'est normal mais on n'y peut rien sauf d'attendre les décrets d'applications.

Sur ce ! smilies
_____
Si tu voyais toutes les couleurs que la nuit donne à mes fantasmes
tu verrais qu'au fond d'mon coeur c'est pas vraiment un palace
mais qu'on y a fait les poussières et si tu fais pas trop la fier
il reste encore une grande place just'à côté du cimetière. (Mano Solo, IN THE GARDEN, 2007)
Top
Thanos
Désagrégé de médecine

Messages : 285
Enregistré : 26/04/2006
Posté le 12/12/2006 à 23:16 notnew
Cardioboss,

Si tu relis bien mon post, je n'ai jamais prétendu que tout ce que l'on apprend en ostéo est génial. Il existe bien d'autres techniques qui présentent elles aussi un grand intéret.

Pour les études de kiné, ce n'est pas un question d'IFMK, tu t'en appercevras. Nos études nous préparent à bosser en structure (hopital, centre...) mais pas du tout en libéral. D'où l'intéret des formations complémentaires.


Top
jbab le babouin
Bizut (futur carré)

Messages : 9
Enregistré : 21/05/2005
Posté le 20/12/2006 à 19:24 notnew
Bonjour à tous
Tout d'abord, j'ai été marqué par le manque d'information dans vos argumentations.
Je suis pour ma part des études de kiné à lille et m'interresse de prêt au dossier.

Avant tout je voudrait corriger une confusion: j'ai lu plusieurs fois que"en Angleterre, les gens courent chez l'Ostéo!"
Or leur système de santé n'est pas le meme que le notre: il n'y existe pas de kinés mais uniquement des physiothérapeutes et la pratique manuelle est réservée aux ostéos.
En france la plupart des techniques de thérapies manuelles sont enseignées aux kinés (sohier, niederhoffer,...). Il y a même beaucoups de kinés qui ont une pratique uniquement manuelle

Quand je lis "Cette discipline de soins est exclusivement manuelle. Elle s'appuie sur une conception globale du patient. Elle cherche l’origine des symptômes présentés. Elle met en œuvre uniquement des manipulations.", les seules différences avec la kiné que je trouve dans cette définition sont les mots "exclusivement" et "uniquement"!!!
Mais la principale différence(car il y en a) réside dans la pratique un peu plus poussée de la manipulation articulaire et dans toute la partie ostéopathie viscérale et crânienne(dont l'efficacité reste à prouver)

En se basant sur ce fait, je trouve tout à fait légitime que, en france, l'ostéopathie soit définie comme un pratique complémentaire ou une spécialité, qui doit bien sur etre enseignée avec le plus de sérieux possible, et non comme une nouvelle profession à part entière.

Par ailleurs,6 ans de formation sans toucher un seul patient est-ce un gage de qualité? Feriez vous confiance à un ostéo sorti de son école et qui n'a jamais vu un oedème ou une vraie contracture?

En plus de cela, aller voir un ostéo se ferait sans diagnostic médical préalable, ce qui peut constituer un grand danger pour les patients
exemple concret: une dame va voir l'ostéo pour une lombalgie aigüe classique. celui-ci la manipule sans savoir que cette douleur provient d'une métastase osseuse. Résultat, la patiente a une vertèbre brisée et devient tétraplégique en plus de son cancer.
Est-ce une situation que vous aimeriez vivre?
Le diagnostic médical préalable éviterait toute situation semblable.

les chiffres invraisemblables (20 millions!!)ne sont pas du tout crédibles et je crois que mon l'école de kiné dont parle thanos qui forme a la pratique hospitalière est un cas isolé d'ifmk qui est associé directement à des cliniques et hopitaux et forme donc des professionnels pour eux meme( je ne pourrais pas citer de mémoire le nom de cet ifmk). Mon école nous dispense dans tous les cas une formation tout à fait compatible avec la pratique libérale. Libre à chacun de se diversifier ou se spécialiser par la suite grace a des formations complémentaires.

L'ostéopathie est en danger? oui elle l'est, et ce sont la cinquantaine d'écoles à but lucratif qui se créent depuis 2002 et qui séléctionent par le portefeuil qui la mettent en danger!!
_____
sien parmi les siens, étranger parmi les étrangers


Top
Aller en haut • 65 réponses • 4 pages • 1 2 3 4
livreslivrescontactspublicationstwitter