logo remede logo remede
La 1ère Communauté Médicale
médecine - pharmacie - odontologie - maïeutique
M'identifier
Mot de passe oublié ?
Je me connecte

Vous n'êtes pas inscrit à l'annuaire des membres ? Inscrivez-vous

Ostéopathie en Danger !!!

Aller en bas • 65 réponses • 4 pages • 1 2 3 4
lilou94
Jeune Bizute

Messages : 3
Enregistré : 16/11/2006
Posté le 20/12/2006 à 20:39 notnew
Aujourd'hui il faut quand même se renseigner sur les "Big Boss" de la kinésithérapie qui sont par la même occasion pour certains des précurseurs de l'Ostéopathie en France mais qui se sont dirigés vers la kiné par manque de legislation sur l'ostéo à l'époque. Si il y avait les lois necessaires ne seraient ils pas aujourd'hui les dirigeants d'écoles d'ostéo avec des portefeuilles pleins?

De plus tu es mal renseigné : que fais tu de toutes les techniques myo-tensives de Mitchell et compagnie qui ne sont QUE ostéopathiques, qui ont fait leurs preuves et qui s'appuient sur des descriptions anatomiques très précises utilisées aussi bien en médecine qu'en ostéopathie ?

Le problème c'est que kiné et médecins remettent en cause une profession qui fait ses preuves, avec des études scientifiques établies par des chercheurs médicaux dont les dossiers se trouvent quelque part au ministère et qui bizarement sont dissimulés je ne sais ou par intéret politique.

De plus, les ostéopathes ne remettent pas en cause les kiné et les médecins mais veulent tout simplement qu'une legislation permette la reglementation plus officielle des études afin de limiter l'ouverture d'écoles et surtout d'évincer les "non-sérieuses".

En ce qui concerne ton cas cliniqe c'est TOTALEMENT faux et sans aucune objectivité de ta part, je m'explique : avant même de manipuler ostéopathiquement parlant, nous étudions des tests MEDICAUX d'exclusion (Lassègue, Sotto Hall, etc...) et notamment la percussion des épineuses ou autre test ainsi que les clichés radio à demander en cas de doute si il y a comme dans ce cas présent suspicion de métastase osseuse. A préciser tout de même que la vertèbre ne se brise pas avec un thrust qui n'est qu'une légère décoaptation des surfaces articulaires en respect total des barrières imposées par l'articulation.

Est-ce que aujourd'hui tous les acteurs médicaux prennent la tension de leurs patients au delà de 45-50 ans afin de diagnostiquer éventuellement une hypertension artérielle? Sais tu combien d'hypertensions sont diagnostiquées par les ostéo qui redirigent leurs patients vers un médecin pour confirmation du diagnostic et examens plus poussés?
On ne fait pas aujourd'hui de procès face aux dévastements provoqués par les AINS que les médecins prescrivent chaque jour ? Alors pourquoi faire le procès de l'ostéopathie, thérapie manuelle n'utilisant AUCUNE technique allant à l'encontre de la physiologie ?

Nous ne prétendons pas être médecins, kiné ou autres mais nous montrons juste nos capacités à établir un diagnostique différentiel ou d'exclusion sérieux avant même de pratiquer notre thérapie, nous savons réorienter un patient si le doute persiste afin de collaborer tous ensemble entre professionnels de la santé...

En quoi 3 ans d'études en moins imputées, une formation de kiné en plus permettrait de pratiquer mieux l'ostéopathie sachant que toutes ces professions sont différentes par leurs actions et leur thérapeutique? Là il y a quelque chose que je ne comprends pas.

Un autre point à préciser, tu es mal renseigné sur le cursus scolaire puisque nous touchons des patients tout au long de nos études (il est clair qu'on ne fait pas de traitement complet dès les premières années, nos connaissances n'étant pas à ce moment suffisantes et complètes mais nous comencons par mettre en place les techniques, tests ou autres)

Que fais tu des sportifs de haut niveau qui consultent et concluent à de vrais résultats auprès d'ostéopathes EXCLUSIFS de la même façon qu'ils font confiance à leur kiné, leur médecin...?
Que fais tu des ostéopathes qui travaillent main dans la main avec des staffs hospitaliers leur faisant entièrement confiance (ex : maternité...)?

Comme dans tout corps de métier il y a des mauvais praticiens, des formations mieux que d'autres...mais il ne s'agit pas de dire qu'un ostéo est meilleur qu'un kiné et inversement.

Un constat évident : le manque d'information et de documentation des gens fait qu'aujourd'hui on ampute une profession qui satisfait au quotidien de nombreux patients

Une contracture, un oedème, pour reprendre tes exemples j'en vois et verrai peut être autant que toi dans ta pratique kiné je ne sais guère mais il ne s'agit pas de faire les comptes, notre objectif à TOUS et notre PRIORITE je pense étant d'avoir une thérapie efficace, de repondre aux souffrances du patient tout en restant dans nos domaines de compétence (je ne ferai pas demain de prise de sang ou ne ferai pas 10 séances de réeducation à mon patient...il en est de soi)

Donc oui l'ostépoathie est en danger car aujourd'hui les discussions ne se portent pas sur le fait de réglementer correctement pour éviter les débordements mais n'est qu'un débat purement politique qui met en confrontation des professions censées travailler mains dans la main !
_____
Une Future Ostéopathe Exclusive!


Top
cardioboss
Chef de pique-nique

Messages : 163
Enregistré : 24/12/2002
Posté le 22/12/2006 à 12:26 notnew
Ok, +/- d'accord avec lilou 94. Mais j me pose une question (pas sur les 3 ans d'étude, mais sur le fait de pouvoir encore accéder aux études d'ostéo après bac) :

Si on laisse encore les nini aller en école d'ostéo (post-bac), il y aura donc :
-ostéo nini, de + en + (pas de numérus clausus)
-ostéo post kiné
-ostéo post-médecins

Si, par contre, on arrete maintenant de faire rentrer en école d'ostéo les baccheliers, et qu'on fait une dérogation pour que les nini formés ou qui ont débuté leur formation soient reconnus, alors d'ici quelques tps on aura :
-ostéo purs mais leur nombre n'augmentera plus
-ostéo post kiné
-ostéo post méd



RESULTAT : + de boulot pr tt le monde puisque le marché du travail sera moins saturé !!!!!!!!!! Un numérus clausus s'imposera à lui même : en fct du nb de kiné et de médecins !!!!!
_____
Si tu voyais toutes les couleurs que la nuit donne à mes fantasmes
tu verrais qu'au fond d'mon coeur c'est pas vraiment un palace
mais qu'on y a fait les poussières et si tu fais pas trop la fier
il reste encore une grande place just'à côté du cimetière. (Mano Solo, IN THE GARDEN, 2007)
Top
jbab le babouin
Bizut (futur carré)

Messages : 9
Enregistré : 21/05/2005
Posté le 22/12/2006 à 19:45 notnew
bonjour lilou

bien sur mon discours se voulait choquant et mes exemples étaient poussés à l'extrème. Mais ces exemples découlent de la peur que je ressens en voyant 50 écoles se monter en 4ans et enseignant ce qu'elles veulent et recrutant leurs élèves seulement sur le fait qu'ils puissent payer leur formation!
Cela ressemble fortement à un diplome acheté!

Je ne dénigre pas du tout l'ostéopathie car je suis persuadé que des ostéos ni-ni sont excellents. Je suis même déja allé consulté un ni-ni plusieurs fois.
Quand tu dit"il ne s'agit pas de dire qu'un ostéo est meilleur qu'un kiné et inversement", je suis tout à fait d'accord avec toi.
mais si le pré-requi médecin ou kiné est décidé, on ne va pas mettre tous les ni-ni au chomage, des passerelles seront créés grace à des examens de compétences.
_____
sien parmi les siens, étranger parmi les étrangers


Top
jbab le babouin
Bizut (futur carré)

Messages : 9
Enregistré : 21/05/2005
Posté le 22/12/2006 à 19:58 notnew
et puis il y a le problème démographique évoqué par cardioboss.
dans le projet de décret aucun numérus clausus n'est défini et toute école pourra etre agréée si elle est compétente.
Pour réguler la profession d'ostéopathe faudrait-il créer un nouveau système de prépas privée inéglitaire au niveau financier? ou encore faudrait-il rajouter cette profession dans la réforme du pcem1?
pour moi le pré-requis se pose ici naturellement comme un moyen de séléction tout à fait fiable et surtout EGALITAIRE.

Car aujourd'hui peut tu me citer une école qui fait payer moins de 6000 euros l'année ses étudiants?

_____
sien parmi les siens, étranger parmi les étrangers


Top
KaraBin
Ministre de la Santé

Messages : 1272
Enregistré : 09/09/2003
Posté le 22/12/2006 à 21:23 notnew
Est-ce que aujourd'hui tous les acteurs médicaux prennent la tension de leurs patients au delà de 45-50 ans afin de diagnostiquer éventuellement une hypertension artérielle? Sais tu combien d'hypertensions sont diagnostiquées par les ostéo qui redirigent leurs patients vers un médecin pour confirmation du diagnostic et examens plus poussés?

Mouais... on ne fait pas le diagnostic d'HTA comme ça en une prise au brassard. Faut faire gaffe à ce qu'on dit.

On ne fait pas aujourd'hui de procès face aux dévastements provoqués par les AINS que les médecins prescrivent chaque jour ?
"Bouh les méchants médecins (et incompétents en plus) qui ne comprennent rien à rien et qui sont les derniers des cons. Vives nous les gentils qui faisont de la vrai médecine en respectant le patient sans lui faire de mal....." Enfin en tout cas c'est ce que je lis entre le ligne (peut etre exagerement mais bon) à chaque fois qu'on me sort un argument de la sorte.

Alors pourquoi faire le procès de l'ostéopathie, thérapie manuelle n'utilisant AUCUNE technique allant à l'encontre de la physiologie ?
Remouais.... ça c'est vous qui le dites.

Je veux pas rentrer dans un débat stérile mais quand même admettez que tout un tas d'écoles sont honteuses et même dangereuses. Faut faire le ménage la dedans. Alors entretuez vous entre vous et on gardera les survivantssmiliessmiliessmilies


J'ai bien aimé aussi la théorie du complots anti-ostéo sur les recherches sérieuses qui sont bien cachées au fond des ministères toujours par ces mécréants de médecinssmiliessmilies


_____
"ici c'est comme dans une course à la fois sprint et marathon"


Top
Dr. Carter
Chef des sévices

Messages : 360
Enregistré : 11/11/2005
Posté le 22/12/2006 à 23:12 notnew
Mouais... on ne fait pas le diagnostic d'HTA comme ça en une prise au brassard. Faut faire gaffe à ce qu'on dit.
Ah bon?! Ah oui, bien joué KaraBin il faut un stéhoscope aussi!
On ne fait pas aujourd'hui de procès face aux dévastements provoqués par les AINS que les médecins prescrivent chaque jour ?
C'est ce qui s'appelle l'appel du champagne devant les visiteurs médicaux mon cher!
_____
"La sagesse commence dans l'émerveillement." Socrate
"Je passerai ma vie et j'exercerai mon art dans l'innocence et la pureté." Hippocrate
"Tout ce qui est simple est faux, tout ce qui ne l'est pas est inutilisable." Paul Valéry
Top
Super_Polux
Bizut (futur carré)

Messages : 5
Enregistré : 17/08/2006
Posté le 24/12/2006 à 17:23 notnew
Salut,

Je suis du même avis que jbab le babouin et Karabin smilies

En débutant des études d'ostéopathie, vous saviez très bien que le cadre légale de la formation n'était pas défini mais vous avez accepté de prendre un risque en faisant confiance à vos directeurs d'école mercantiles et beau-parleurs.
Aujourd'hui, vous,les ninis, sans pré-requis médical ou para-médical, sélectionnés uniquement par votre carnet de chèque, venaient faire la leçon aux professionels de santé en leur expliquant qu'ils n'y connaissent rien et que vous êtes les seuls à savoir ce qu'est l'ostéopathie...
Mais votre ostéopathie n'est pas plus légitime que celle défendue par les médecins ou les kinés, au contraire ! vous défendez une ostéopathie faites de techniques douteuses comme le cranien, le viscéral ou le fascia, qui n'ont aucun fondement scientifiques!
Sans parler de votre formation clinique: je suis sûr qu'un externe ou qu'un étudiant kiné voit plus de patients en une seule journée qu'un nini en une semaine dans son école de commerce ! smilies smilies

Bref, j'ai l'impression que vous vous donnez une importance qui n'est pas légitime;
Top
cardioboss
Chef de pique-nique

Messages : 163
Enregistré : 24/12/2002
Posté le 24/12/2006 à 17:35 notnew
Entierement d'accord avec Super_Polux

_____
Si tu voyais toutes les couleurs que la nuit donne à mes fantasmes
tu verrais qu'au fond d'mon coeur c'est pas vraiment un palace
mais qu'on y a fait les poussières et si tu fais pas trop la fier
il reste encore une grande place just'à côté du cimetière. (Mano Solo, IN THE GARDEN, 2007)
Top
ptitscarabé
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 75
Enregistré : 13/04/2006
Posté le 25/12/2006 à 17:51 notnew
bonjour et joyeux noël à tous...
j'aimerais revenir sur tes propos Super polux;
"les ninis, sans pré-requis médical ou para-médical, sélectionnés uniquement par votre carnet de chèque"; en ce qui concerne la sélection d'entrée, il n'y en a pas (en tout cas je n'appelle pas ça comme ça; c'est juste un pseudo-argument voulant garantir la qualité de l'école); en ce qui concerne le tarif, je ne rejoins pas ton avis;les écoles de kiné (sans compter les écoles d'autres domaines comme commerce)ne sont pas données non plus! ça veut dire que quelqu'un qui peut passer(qui a le niveau sous-entendu)le concours de kiné mais sans appui financier ne sera jamais kiné...
"Mais votre ostéopathie n'est pas plus légitime que celle défendue par les médecins ou les kinés": non, effectivement mais à condition que le kiné ou le médecin ait suivi une formation en 6 ans (nécessaires à l'apprentissage des techniques)et qu'il pratique l'ostéopathie à temps complet (pas sur un patient de temps en temps...)
"vous défendez une ostéopathie faites de techniques douteuses comme le cranien, le viscéral ou le fascia, qui n'ont aucun fondement scientifiques!";là tu pousses un peu loin quand même et tu ne connais visiblement pas trop ton sujet; c'est de l'anatomie pure et dure; tes viscères ne pendent pas comme ça dans le vide; il existe des relations mécaniques, anatomiques et physiologiques, ça n'est quand même pas le fait du prince .et tes fasciae alors! il ne faut pas tout dénigrer non plus! même si certains (ostéopathes)ont les pieds qui décollent du sol et s'enflammentl avec des explications farfelues, c'est clair!
"Sans parler de votre formation clinique: je suis sûr qu'un externe ou qu'un étudiant kiné voit plus de patients en une seule journée qu'un nini en une semaine dans son école de commerce !"peut être mais l'ostéopathe traite des dysfonctions et non des pathologies! l'ostéopathie est une "médecine" préventive qui traite un état de dysfonction que l'on pourrait placé entre un état physiologique et un état pathologique...c'est en ça que l'ostéopathie se distingue des autres professions médicales et para médicales; un ostéopathe pose un diagnostique ostéopathique et non médical;comme un kiné pose un diag kiné (qu'il est seul à pouvoir poser) et comme un médecin pose le diag med (et qu'il est seul habilité à poser!).
enfin, je trouve un peu fort de voir les kinés se révolter (et c'est légitime) lorsqu'une esthéticienne pratique un massage ou un soit disant drainage lymphatique (les kinés sont les seuls habilités à pouvoir pratiquer ces actes) et derrière ils voudraient s'approprier les tecniques qui devraint être réservées à l'ostéopathe...vivement la confrontation avec les autres pays européens. les "ptits" français vonr encore passer pour des c...
à plus

Top
cardioboss
Chef de pique-nique

Messages : 163
Enregistré : 24/12/2002
Posté le 25/12/2006 à 18:27 notnew
en ce qui concerne le tarif, je ne rejoins pas ton avis;les écoles de kiné (sans compter les écoles d'autres domaines comme commerce)ne sont pas données non plus!

KINE : 3 ans * 7000 € pr les + cher
OSTEO : 6 ans * 7000 €

CCL: 2 fois plus cher qd même smilies;)
Et à mon avis, un cabinet de kiné est plus vite rempli qu'un cabinet d'ostéo.

l'ostéopathe traite des dysfonctions et non des pathologies!
Mouefff... J suis assez d'accord avec s que tu dis dans le reste du message, mais pr ça j'avoue que mes neurones ont du mal smilies

[Edité le 25/12/06 par cardioboss]
_____
Si tu voyais toutes les couleurs que la nuit donne à mes fantasmes
tu verrais qu'au fond d'mon coeur c'est pas vraiment un palace
mais qu'on y a fait les poussières et si tu fais pas trop la fier
il reste encore une grande place just'à côté du cimetière. (Mano Solo, IN THE GARDEN, 2007)
Top
ptitscarabé
Externe (diplomé secrétariat médical)

Messages : 75
Enregistré : 13/04/2006
Posté le 26/12/2006 à 00:41 notnew
bonsoir,
tu joues un peu sur les mots là cardio boss; celui qui n' a personne pour l'aider à payer ses études ne pourra pas débourser 7000 euros ne serait ce qu'une fois donc pour 7 ans évidemment pas... (kiné c'est 3 ans mais t'oublies l'année prépa qui n'est pas gratuite non plus et en admettant que tu sois reçu du premier coup à un concours!).
après que tes neurones aient du mal pour ta deuxième interrogation je comprends: je suis pareil mais j'essaye de m'ouvrir. Ne dénigre pas ce que font les autres pour autant qu'ils aient une explication rationnelle...
Top
cardioboss
Chef de pique-nique

Messages : 163
Enregistré : 24/12/2002
Posté le 26/12/2006 à 11:31 notnew
OK smilies
_____
Si tu voyais toutes les couleurs que la nuit donne à mes fantasmes
tu verrais qu'au fond d'mon coeur c'est pas vraiment un palace
mais qu'on y a fait les poussières et si tu fais pas trop la fier
il reste encore une grande place just'à côté du cimetière. (Mano Solo, IN THE GARDEN, 2007)
Top
PB
Jeune Carabin

Messages : 23
Enregistré : 28/12/2006
Posté le 28/12/2006 à 15:43 notnew
La qualité des soins est-elle garantie par un diplome antérieur: les chiffres des accidents manipulatifs ayant donné lieux à des dédommagements par les assurances ces dernières années sont clairs: 10 accidents ont donné lieux à des indemnisations: 8 étaient le fait de kiné ou de médecins.
Les étudients en ostéo suivent en principe un cursus de 5000 heures dont au moins 1500 consacrées à l'apprentissage des manipulations. Une formation en vertébrothérapie réservée aux médecins c'est 90 heures de cours théoriques et 40 heures de cours pratiques: est-ce sérieux?
Si les publications sur l'efficacité des manipulations foisonnent, ce n'est pas en 40 heures que celà s'apprend.
Maintenant qu'il y ait un gros effort à fournir en culture générale dans nombre d'écoles d'ostéo, c'est un fait, comme c'est un fait que quelques écoles ont fait cet effort, et le manque d'homogénéité et de sérieux de certains enseignements nuit aux ostéopathes, c'est aussi un fait. La France serait-elle à ce point une exception que seule la formation antérieure de médecine ou de kiné serait la garantie officielle de professionnels de qualité: est-ce par magie ou est-ce parce que la formation de médecine ou de kiné donne des compétences particulières.... dans tous les domaines. Soyons sérieux, l'ostéopathie est une profession à part entière, comme la chiropraxie du reste (classée comme telle par l'OMS: les chiro sont du reste partis de négociations), et un bon chimiste ne fait pas obligatoirement un bon mécanicien. Il n'est pas du propos des ostéo de faire des diagnostics affinés. Un Babinsky est un signe d'exclusion, ce n'est pas du domaine de l'ostéo d'en établir l'étiologie, par contre la formation de l'ostéo doit lui fournir les grandes généralitées et il doit être capable de faire le test lors d'un examen neurologique et ensuite être formé à adresser le malade à un autre professionnel dont c'est le domaine de compétence.
Top
PB
Jeune Carabin

Messages : 23
Enregistré : 28/12/2006
Posté le 28/12/2006 à 17:11 notnew
Je rajoute:
Si je me rapelle bien, les masseurs qui étaient essentiellement des profs de gym ont eu les mêmes problèmes de reconnaissance il y a pas mal d'années et cela a abouti à la création d'une profession: les masseurs-kiné).
Mon sentiment est simple: le gouvernement avait l'occasion administrativement de créer une véritable profession, je dis administrativement car dans les faits elle existe, en France comme partout ailleurs en Europe et dans nombre d'autres parties du monde (Australie, NZ etc..), encadrée (puisqu'en France il faut être cadré, ceci dit, il faut savoir ce que l'on veut car si l'on demande la bénédiction c'est celui qui la donne qui en détermine les condition d'attribution), de lui permettre de démontrer son efficacité (au début des négiciations, il a été demandé par des médecins de l'ex ANAES des résultats d'études expérimentales en milieu hospitalier mais ces études étaient impossibles à réaliser du fait de la non-reconnaissance smilies ),de déterminer un cadre d'application (il faut bien reconnaître que nombre d'ostéo sont un peu frapadingues dans ce domaine), et puis de créer un domaine scientifique propre à l'ostéopathie, car si l'on sait que l'ostéo donne des résultats forts interressants dans certains domaines, force est de reconnaître que la connection entre la patho, le geste et ses résultas n'est pas vraiment établie, même si certaines écoles la touchent du doigt. Comme dit Nachemson (si je me souviens bien): on a la solution mais on n'a pas le problème (cela a été longtemps pareil pour l'Aspirine, cela n'a pas empéché de l'utiliser pendant plusieurs décénies sans en connaître les modes d'action: c'est donc maintenant plus une question de temps et de moyens).
PB
Top
jbab le babouin
Bizut (futur carré)

Messages : 9
Enregistré : 21/05/2005
Posté le 31/12/2006 à 13:07 notnew
au niveau du prix de la formation des études de kinés vous vous méprenez complètement. Vous ne parlez que des écoles les plus chères mais il existe aussi des écoles de kiné publiques et rattachées aux universités. Et mon école qui est privée nous fait payer 3600 euros l'année.
De plus il n'existe qu'un seul ifmk qui est une société a but lucratif (et non une association loi 1901) combien existe-t-il de telles écoles "d'ostéo"? Je crois au moins une bonne cinquantaine.
Par ailleurs l'année de prépa est en france à 70% universitaire. les étudiants peuvent donc obtenir toutes les aides boursières existantes(depuis cette année surtout). Et nous les étudiants kiné sommes en pleine lutte avec le gouvernement pour que l'universitarisation se généralise,et pour que létat subventionne enfin les ifmk (et pour ne plus que toute la scolarité soit à la charge de l'étudiant)

Un autre problème n'a pas encore été évoqué ici: quelle est la place des ostéos dans notre système de santé basé sur la sécurité sociale?
A 50euros la séance, ces soins ne seront réservés qu'a une petite partie de la population. Je crains qu'il ne s'installe alors un système à 2 vitesses: les gens ayant les moyens allant voir leur ostéo (en plus il y a un véritable effet de mode qui joue ici) et ceux voulant se faire rembourser iront vers leur généraliste qui redirigera ensuite vers un professionnel de santé.
Autrement dit, les riches chez l'ostéo et les démunis chez les autres. Est-ce un système égalitaire? On voit ici que le thème de la fracture sociale si chère aux politiques prendrait forme dans le système de santé. Mais le but n'est-il pas d'éradiquer cette fracture et noon de la construire et de la nourir?
_____
sien parmi les siens, étranger parmi les étrangers


Top
PB
Jeune Carabin

Messages : 23
Enregistré : 28/12/2006
Posté le 01/01/2007 à 10:59 notnew
On ne peut à la fois reprocher l'absence au moins partielle de choses que par ailleurs on interdit. Lors des réunions devant aller vers la reconnaissance, il a été reproché aux ostéo de ne pas avoir produit des études en double aveugle, mais d'un autre côté on ne peut les faire sans la reconnaissance.
Par ailleur, tous les étudients font des stages obligatoires dans les cabinets de praticiens installés.
Pour ce qui est du diagnostic, le problème est mal posé.
Un ostéo doit savoir faire le diagnostic de ce qui est son domaine d'application, le reste étant du domaine des exclusions. Pour ce qui est des exclusions, il n'est pas nécessaire de faire un diagnostic précis. Sur une sciatique ou une cruralgie, un examen neuro moteur à 3 est une exclusion. La présence d'antécédents de cancer (prostate etc.. ) implique simplement la nécéssité de demander au préalable des examens complémentaires. Il devait ou doit être fait une étude sur l'efficacité des manip sur les cruralgies dans un centre hspitalier parisien, mais sans reconnaissance, comment celà peut-il être fait.
Maintenant d'après vous, qui donne les cours de sémio, de radio, de rhumato etc... si ce n'est des médecins, des internistes, des radiologues, de rhumato etc...
PB
Top
PB
Jeune Carabin

Messages : 23
Enregistré : 28/12/2006
Posté le 01/01/2007 à 15:15 notnew
Pour ce qui est des accidents grâves liés aux manipulations (A Vertébrales) ces dernières années 10 personnes ont été indemnisées par les assurances, 8 l'ont été par des médecins et des kinés, 2 par les ostéo.
Perso, la dernière personne que j'ai vue ayant été victime d'une dissection, était un accidenté de la route qui était allé consulter son kiné. Ce dernier lui a "manipulé" les cervicales, et malgré 2 premières séances ayant empiré à la fois maux de tete et vertiges, a continué intempestivement à le manipuler une 3eme consultation, et la séance s'est terminée en urgence à l'hopital. La personne ayant eu peu de séquelles, n'a pas porté plainte contre le kiné puisque le kiné "était gentil" et que les dédommagements viendront de "l'accident de voiture".
Maintenant, en France 16000 personnes décèdent chaque années du fait de la médecine, dont 6000 par maladies nosocomiales, doit-on supprimer la médecine et l'hopital, ou travailler pour faire baisser ces chiffres de morbidité.
Maintenant Mr JLB, je voudrais que vous m'expliquiez comment on peut devenir tétraplégique suite à une manipulation lombaire smilies, êtes vous sur que vos connaissances vous permettent de manipuler
Beaucoups de gens formés par stages de week end ou mini session imaginent que les manipulations se résument à faire craquer les vertèbres un coup sec à droite puis un coup sec à gauche. Ceci est une abérration. C'est comme si on résumait la médecine à prescrire pour toutes pathologies bénignes un cocktail contenant un anti-inflammatoire, un antibiotique à large spectre et un anti douleur (confidence d'un vétérinaire, qui comme de nombreux confrères à lui, pratique de la sorte. De toute façon pour lui, si le chien survit, le maître pense: "il est bon le docteur" et s'il meurt, "il a fait ce qu'il a pu le docteur" smilies ).
Ces réflexions émanent d'un monsieur qui ne connait rien à l'ostéopathie, qui en tant qu'étudient kiné a peur pour son avenir et veut barrer la route aux autres, quitte à s'approprier les compétences des autres. Un peu comme les boulanger qui font de la patisserie, des repas complets, des produits à base de charcuterie, vendent des boissons. Seulement le boulanger ne cherche pas à empécher le charcutier de faire des produits à base de charcuterie, le patissier à faire de la patisserie, le tenancier du débit de boisson à ventre des boisson etc....
Maintenant c'est sur que de nombreuses écoles se sont ouvertes depuis qu'il a été question de reconnaissance de l'ostéopathie, ceci dit d'autres existent depuis 20 ans. Certaines sont "manadgées" par de bon commerciaux qui vendent n'importe quoi, d'autres ont d'office misé sur la qualité de leur enseignement et la qualité des praticiens qui en sortent. Il n'est pas difficile de faire un audit des école pour savoir lequelles sont dignes de ce nom. Quelques unes d'entre elles (très peu nombreuses) sont même prêtes à ce soumettre à toutes les institutions et se sont préparées à rentrer dans le cycle LMD, qui était le projet initial. Alors avant d'avancer n'importe quoi sur de l'émotif et de l'ignorance (comme la tétraplégie après manip lombaire smilies), il faudrait d'abord savoir de quoi l'on parle.
PB
Top
cardioboss
Chef de pique-nique

Messages : 163
Enregistré : 24/12/2002
Posté le 01/01/2007 à 16:11 notnew
en tant qu'étudient kiné a peur pour son avenir

Ouaichhh... Vu les numérus clausus en kiné, moi j'ai pas peur pr mon avenir !!! smilies
_____
Si tu voyais toutes les couleurs que la nuit donne à mes fantasmes
tu verrais qu'au fond d'mon coeur c'est pas vraiment un palace
mais qu'on y a fait les poussières et si tu fais pas trop la fier
il reste encore une grande place just'à côté du cimetière. (Mano Solo, IN THE GARDEN, 2007)
Top
Thanos
Désagrégé de médecine

Messages : 285
Enregistré : 26/04/2006
Posté le 02/01/2007 à 10:56 notnew
Salut,

Je suis du même avis que jbab le babouin et Karabin smilies

En débutant des études d'ostéopathie, vous saviez très bien que le cadre légale de la formation n'était pas défini mais vous avez accepté de prendre un risque en faisant confiance à vos directeurs d'école mercantiles et beau-parleurs.
Aujourd'hui, vous,les ninis, sans pré-requis médical ou para-médical, sélectionnés uniquement par votre carnet de chèque, venaient faire la leçon aux professionels de santé en leur expliquant qu'ils n'y connaissent rien et que vous êtes les seuls à savoir ce qu'est l'ostéopathie...
Mais votre ostéopathie n'est pas plus légitime que celle défendue par les médecins ou les kinés, au contraire ! vous défendez une ostéopathie faites de techniques douteuses comme le cranien, le viscéral ou le fascia, qui n'ont aucun fondement scientifiques!
Sans parler de votre formation clinique: je suis sûr qu'un externe ou qu'un étudiant kiné voit plus de patients en une seule journée qu'un nini en une semaine dans son école de commerce ! smilies smilies

Bref, j'ai l'impression que vous vous donnez une importance qui n'est pas légitime;


Que connais tu du cranien et du viscéral ??

On va a nouveau tomber dans le débat "qu'est ce qu'une preuve scientifique ?" et "Une méthode dont les résultats sont bons mais la théorie contestable a-t-elle le droit d'être pratiquée ?".




Top
PB
Jeune Carabin

Messages : 23
Enregistré : 28/12/2006
Posté le 02/01/2007 à 17:48 notnew
Il y a 3 problemes:
1- les techniques sans efficacité (type cranio sacré) mais qui du fait du pourcentage des "psy" (+- 30/100) et de la durée moyenne des patho (sciatique = 3mois, 1 claquage = 8 semaines), peuvent donner un résultat généralement proportionnel à la force de persusion du praticien et/ou à la longueur du traitement.
2- les techniques efficaces mais dont l'efficité est niée du fait de l'absence de validation "officielle". Ceci dit, dans ce métier, la validaition ne peut se faire sur 1 technique, mais sur un protocole technique, car une sciatique foraminale ne se traite pas de la mmême manière qu'une sciatique d'origine discale, s'il y a une combinaison avec spondylo, un canal lombaire étroit etc...
Ce qui pose du reste la question de la validité des publications traitant de l'efficacité des manipulations articulaires puisque celles-ci ne sont pas forcément décrites et ne font jamais référence à un protocole de traitement appliqué à partir d'un diaganostic précis (ex: sciatique L5 dte foraminale ou discales, dont les traitements peuvent être techniquement opposés).
3- les techniques efficaces dans leur champs d'action, mais qui sont employées hors de ce champs d'action (ex: faire du crânien est très efficace sur une sinusite mais pas pour traîter une sciatique, ce qui pourtant se pratique quelquefois smilies), les "bons résultats" quelquefois obtenus dépendent du cas N°1 de ce message.
PB
Top
Aller en haut • 65 réponses • 4 pages • 1 2 3 4
livreslivrescontactspublicationstwitter